Jump to content
AraZel

Le Fond Du Temps

Recommended Posts

Salut,

Je n'ai pas trouvé de topic dédié par rapport au placement sur le tempo (le Time pour les vrais).

Comment le bossez-vous? Et comment avoir conscience qu'on est au fond ou à l'avant du temps?

Les exemples sonores sont bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plupart du temps c'est inconscient, je le fais tout seul suivant ce que je veux faire sortir.

Je préfère me placer au fond tu temps et ça me joue des tours. Si je me laisse aller, un morceau normalement très dynamique va paraitre mollasson. Il faut que je me corrige et que je prenne la tête du morceau.

Il y a beaucoup de batteurs qui ont du mal avec les changements de placement. Quand on le fait en cours de morceau ils ont souvent tendance à accélérer ou ralentir.

Sting se plaignait beaucoup de Copeland à l'époque de Police, pour Can't stand losing you en particulier pour lequel la basse est en avance sur le refrain et un poil en retrait sur le couplet.

Pour bosser, je fais ça en comptant. Si je veux être en avant c'est de jouer la note qui fait partir le compte. Pour être en arrière ce sont les pulsions de mesure qui déclenchent les notes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton topic est vraiment intéressant Ara, j'ai hâte de voir les pointures s'y pointer pour profiter de leurs avis :blush:

Perso j'ai radicalement changé mon fusil d'épaule depuis quelques mois et je me cale à fond sur le batteur (sur tout son jeu) que je n'écoutais pas auparavant en décrétant que c'est lui qui devait m'écouter dans mes groupes précédents...par contre j'ai un très très bon Batteur dans mon nouveau groupe :blush:

Légèrement devant, légèrement derrière, je sais le faire mais sans explication.

Ceci dit il y a une sorte d'alchimie géniale chez les "grands", un léger décalage, mais je ne sais pas comment ça fonctionne :angel:

Ps; Euh Jazz tu fais partie des pointures en question bien sur, excuse moi j'ai répondu un peu vite :wink:

Edited by Bk-Flight

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà la première chose à éviter, c'est les batteurs sangsue qui se recale sur la basse, c'est extremement pénible. :angry:

Tout çà pour dire que pour que çà fonctionne, il faut s'entendre super bien musicalement avec son batteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Déjà la première chose à éviter, c'est les batteurs sangsue qui se recale sur la basse, c'est extremement pénible. :angry:

Tout çà pour dire que pour que çà fonctionne, il faut s'entendre super bien musicalement avec son batteur.

Quand le prof dit au batteur "Tu as un bon time" et que dalle pour moi, c'est que le problème ne vient pas de lui :goute:.

Pour bosser, je fais ça en comptant. Si je veux être en avant c'est de jouer la note qui fait partir le compte. Pour être en arrière ce sont les pulsions de mesure qui déclenchent les notes.

Super, je vais essayer dans cette optique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un très bon outil est le bon vieux métronome à balancier, qui permet de visualiser le temps grâce au déplacement du bras. Cette combinaison de repères visuel et auditif m'a bien aidé à intégrer le concept en_avance/en_retard sur le temps, mieux que le seul clic.

old_metronome.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arazel : c'est en swing qu'on t'as fait la remarque ? Détaille un peu les contextes qui font ressortir ces "défauts". C'est plus sur des tempi medium et lent je suppose, plus binaire, plus ternaire...?

Edited by gre

Share this post


Link to post
Share on other sites

je plussoie ce que j'ai lu pour l'instant...

Juste 2/3 trucs (qui moi m'ont aidé) : écouter du reggae (la basse est presque toujours placée au fond du temps : donc bien écouter la ligne de basse, puis sans la musique éssayer de la chanter sans puis avec un clic, puis ré-écouter, jusqu'à avoir parfaitement le même groove bien assis...

C'est le moyen le plus simple de comprendre, tu prends une pattern (batterie ou basse) et tu la chantes sans faire aucun effort de placement, et ensuite tu la places au fond du temps, la différence, même minime devient flagrante.

Un batteur (de reggae) m'avait dit de ne pas chercher à "ralentir" les notes (c'est à dire à "viser" le fond du temps) mais que c'est plutot un feeling global, donc qui doit être intégré, et ça m'a vraiment bien servi.

Pour le jazz le truc c'est que normalement la batterie est à peu près sur le temps ou derrière, mais la basse elle doit "walker" toute seule dans la bonne direction, pour faire un "tapis de pulse" sur lequel les autres font ce qu'ils veulent (devant derrière dessus) donc CLIC obligatoire (sur 2 et 4 c'est encore mieux) et le plus "régulier mais qui swingue" possible (c'est à dire LEGEREMENT devant ^^)

Comme quoi c'est pas facile : Mr Marley joue le skank bien au fond, avec le batteur, les autres (basse/clavier) poussent, on entend bien les 2 je trouve :

ça c'est bien au fond : THE SUN IS SHINING, WHEATHER IS SWEET

Edited by sfbabali

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant ce topic effectivement. Je vais partager une petite expérience que l'on avais fait avec mon batteur avec qui l'on a beaucoup travaillé Bass/Batt pour la cohésion et aussi également l'interprétation.

Exemple, sur un des morceaux, les couplets étaient plutôt rapides et dynamiques, et le pont et le refrain plutôt lourd et pesant. L'objectif étant de jouer au clic, avec un tempo unique, et seule notre interprétation devant faire penser que le couplet était plus "rapide" et le pont/refrain "écrasé et plus lent". On a pas mal bossé comme ça, en s'écoutant mutuellement, en jouant avec le clic et en essayant tout un tas de choses différentes. Dessus, voir devant, puis derrière, etc etc. Ca m'a beaucoup appris sur le placement et la façon de changer une atmosphère juste en jouant sur le placement sans changer le tempo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Topic super intéressant et qui en plus m'a permis de réécouter "sun is shining" issu de l'album "kaya" de Bob Marley.

A vrai dire ça faisait longtemps que je n'avais pas écouté Bob Marley et effectivement on est bien au fond du temps sur ce morceau.

Je me permet de mettre la version originale.

Edited by lapaju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marrant le topic à Zazel.

Mais c'est bizarre, personne ne parle de longueur d'onde.

Un son grave est de toute façon perçu "plus tard" qu'un son rempli de transitoires élevées. Surtout à l'attaque.

En bref le timbre peut, ne serait-ce qu'en lui même, changer radicalement le placement rythmique apparent d'un son.

Non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne l'ai jamais vu sous cet angle là mais je pense que tu as raison. C'est flagrant pour le slap. Si tu prends un son bien rond c'est groovy, avec plus d'aigus la ligne attrape du dynamisme et se durcit.

Puisqu'on est dans les videos, le susmentionné Can't stand losing you est génial pour ce sujet. C'est la fêtes aux placements.


Sur l'intro et le couplet Sting est bien au fond du temps. Les coups sur les toms sont eux aussi en retrait du trio chrlé-caisse claire-kick pour compléter la basse et alourdir le son. D'ailleurs c'est soit la basse soit les coups de toms, pas les 2 ensemble.
Pour les 4 mesures au début de refrain (0.23, I guess you call it cowardise) ils sont bien ensemble pour avoir de la puissance et appuyer le propos.
Pour la suite du refrain (0.31, I can't I can't) la basse est très en avant et dynamise le refrain. Le morceau parait plus rapide mais on est toujours au même tempo.
Sur le pont (1.35) il se cale un peu en arrière avec des doubles croches. L'ostinato (1.51) est pile sur le temps pour donner un côté mécanique, de là il augmente l'intensité et lance le refrain avec une grosse patate. Normalement à ce moment là la salle est debout en train de hurler et les soutifs commencent à voler.
C'est vraiment bien construit. Consciemment ou pas, le placement rythmique est parfait. Edited by Jazz Ad

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant cette histoire de son. Ca m'a rappelé ce que m'avais dis une fois un ingé son :

En gros il disait un truc du genre si tu attaques avant, sur, ou derrière la grosse caisse, le son va changer. Si tu attaque devant, la basse va sonner moins grave que si tu joue dessus, car les fréquences basses de la basse donc ne vont pas se développer en même temps que celles de la grosse caisse et ce qui va prédominer ce sont les médiums et aigus de la basse. Du même coup, la grosse caisse sonnera plus fluette. Inversement, en jouant derrière la grosse caisse, l'attaque de la basse sera cachée un peu par les grave de la grosse caisse, ce qui va alourdir le mix. D'ou l'intérêt d'être bien sur la grosse caisse afin que l'attaque et les graves de la basse et de la grosse caisse soient cohérents. D'ou l'intérêt de savoir comment joue ton batteur (devant ou derrière) ou de varier en conséquence le placement selon ce que l'on cherche.

Ca paraissais plus simple dans ma tête :goute:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas con l'ingé!

Pas con le gromu!

Pas con le jazzad !

Jouer en avant ça se fait beaucoup en salsa quand le temps est très rapide, on a l'impression que la basse presse le temps pour ne pas perdre le fil.

En général j'suis persuadé que les bassistes jouent pile sur les temps de la batterie, sinon on sentirait le décalage, ça fera bizarre.

On devrait plutôt parler de rythmique basse/batterie non ? La basse ne décide pas à elle seul du groove général. Earth wind and fire jouent bien en avant pour tant (d'après certains :lollarge: ça groove grave) alors que Miller quant à lui il joue hyper au fond! Surtout avec Poogie Bell.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Arazel : c'est en swing qu'on t'as fait la remarque ? Détaille un peu les contextes qui font ressortir ces "défauts". C'est plus sur des tempi medium et lent je suppose, plus binaire, plus ternaire...?

Oui en swing. J'aurais tendance à être en avant de manière générale.

(Sur de la walking)

Déjà que ça ne me parait pas flagrant sur les vidéos, c'est pas encore gagné pour intégrer ça dans mon jeu.

Edited by AraZel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oué, la version du son qui change c'est en partant du principe que basse et batterie ne sont pas forcement ensemble.

Bien souvent, le concept d'au fond du temps s'obtient en accord avec les autres musiciens, en tout cas c'est ce qui me semble plus logique. Si tout le monde avance et que le bassiste est au fond du temps, ça risque de sonner bizarre nan ?

Pour moi ce genre de travail se fait automatiquement avec le batteur, voir tout le groupe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jouer en avant ça se fait beaucoup en salsa quand le temps est très rapide, on a l'impression que la basse presse le temps pour ne pas perdre le fil.

Heu Kami t'es peu être un peu hors sujet là (mais c'est pas méchant ce que je dis hein).

La Salsa si ça ne se joue pas devant le temps ça s'appelle du Balloche :lollarge:

Ici on parle de placement <_<

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en swing. J'aurais tendance à être en avant de manière générale.

(Sur de la walking)

Déjà que ça ne me parait pas flagrant sur les vidéos, c'est pas encore gagné pour intégrer ça dans mon jeu.

Ok alors y un truc simple pour bosser ça, c'est facile à comprendre, un peu plus long à appliquer mais si tu te concentres bien ça portera ses fruits.

Quand tu joues un walking basse pour ne pas trop accélérer sur les tempi lent/medium et ne pas être à la traine sur les up tempo exagérer vraiment le 2 et le 4, les penser lourds. Exagérer vraiment limite etre ridicule, tant pis dans un premier même si tu crois que c'est pas de bon goût.

Sur les up tempo surtout ne pas se stresser prendre une bonne respiration et le prendre ultra cool à l'inverse de l'intention naturelle.

déjà tu vas voir si tu ne penses qu'au 2 et au 4 ton jeu va changer.

Il faut que ton corps balance lourdement sur ce 2 et 4 à la limite si tu tapes du pied ne tape que ça, si tu danses, ne danse que ça.

Et le truc c'est de travailler longtemps tres longtemps. Si tu travailles une grille fait la tourner sur le même tempo 60mn ou jusque tu sentes que tu "as" le truc. Soit à l'écoute de tes sensations physiques quand tu bosses mais malheureusement les "goods vibes" ne viendront pas immédiatement, c'est une transe et il faut prendre son temps.

Si tu es relax, que tu prends le temps et que tu te concentre sur ce 2 et 4 et uniquement ça alors tu va voir tu vas choper le truc, fais toi confiance :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème n'est pas de garder un tempo. Je bosse la walk avec 2 et 4 au clic et je m'en sors (sauf pour les morceaux très up ou je n'arrive pas encore à jouer avec 2 et 4). Ça j'en suis conscient et je le travail. Je parle vraiment du placement ici. Avoir conscience d'être en avant ou au fond du temps pour pouvoir se placer comme je le souhaite après.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour du jazz l'approche est un peu différente. Généralement c'est la walking qui sert de référence et les autres tournent autour.

Le bassiste garde le beat, du coup il appartient aux autres musiciens de se placer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils le font souvent (ça sonne looouuurd, putain c'est bon) mais sur Sad but true ils étirent les temps.

Ca relève de la même idée mais le procédé est un peu différent. Ca se passe au sein de la mesure. Le premier temps est légèrement étiré, toujours pour sonner plus lourd. Un truc de droner ça.

Si tu passes Sad but true dans un logiciel genre guitar pro tu perds cet effet et ça sonne moins lourd.

A l'inverse en quantizant et en allongeant le premier temps des mesures avec un logiciel d'enregistrement tu peux reproduire l'effet artificiellement.

A ce propos pour se rendre compte de l'effet du placement autour du temps tu peux décaler légèrement une piste sur une enregistrement et comparer les résultats.

J'adore ce sujet, c'est une technique qui me tient à coeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème n'est pas de garder un tempo. Je bosse la walk avec 2 et 4 au clic et je m'en sors (sauf pour les morceaux très up ou je n'arrive pas encore à jouer avec 2 et 4). Ça j'en suis conscient et je le travail. Je parle vraiment du placement ici. Avoir conscience d'être en avant ou au fond du temps pour pouvoir se placer comme je le souhaite après.

J'ai parfaitement bien compris ta question de départ. Je maintiens ce que j'ai dis pour obtenir ce que tu cherches, l'objectif de garder un tempo ne sert pas à obtenir le fait de garder un tempo mais de saisir une hypnose rythmique afin de découvrir son propre placement par rapport au temps. Une fois que l'on sent ça on peut commencer à déterminer un avant, un sur ou un devant le temps mais aussi son propre sens du débit. A mon avis cette conscience du "au fond du temps" est personnelle, une recherche personnelle qui fait le style unique de chacun.

Ce que je dis n'engage que moi bien évidemment. Je n'ai jamais trouvé de salut durable dans une méthode empruntée. Dire par exemple pour que ça swing le soliste doit jouer derriere, le batteur dessus et le bassiste devant, ou encore pour que ça groove le batteur doit jouer la caisse claire au fond le charley dessus et la grosse caisse devant ou d'autre truc du genre ne m'a jamais permis d'acquérir quoique ce soit même si ces recettes sont vraies elles sont empruntées et ne permettent pas une introspection.

A quoi bon jouer du reggae alors si c'est pour le faire exactement de la même manière que des gars qui savent eux ce que veut dire Rastafarai

Comme beaucoup de chose dans beaucoup de domaine on veut tout et tout de suite peut importe les raccourcis empruntés alors que ce qui compte c'est pas l'objectif à atteindre c'est le chemin parcourus pour l'obtenir.

Tout ça n'est pas une attaque personnelle Arazel, je n'aimerais pas que tu l'interprètes de cette manière, il m'a semblé plusieurs fois que tu étais quelqu'un de réfléchi, pondéré et de valeur.

C'est juste ma façon de voir les choses, heureusement je n'ai pas la science infuse. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...