Jump to content

Jan

Administrateur
  • Content Count

    11781
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    26

1 Follower

About Jan

  • Rank
    Bass'n'boob's
  • Birthday 01/09/1976

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.onlybass.com

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Avec son avatar
  • Interests
    Bonne question...

Matos

  • Basses
    Wal Fretless Mach I, Warwick Streamer Jazzman, Warmoth blonde², Neuser Crusade Signature 5c, Ibanez ATK300 Blue Lagon, Vantage 725b
  • Amplis
    Nemesis NC115, Ashdown RPM-1, Peavey Microbass
  • Effets
    EBS Unichorus, Morley Pro Wha 2, EHX Bass Micro Synthesizer
  • Divers
    Cordes DR et D'addario.
  • Ex-matos
    Ampeg BA112, Zoom 506, Dunlop GCB100, Multicomp+Bass IQ
  • Influences
    Jazz, Rock, Funk
  • G.A.S. list
    Fodera

Recent Profile Visitors

32715 profile views
  1. Jan

    Le Topic Des Montres

    Un article sur le sujet du quartz Pour la Tag, leur chrono me fait toujours envie, c'est une des 2 montres qui me botte actuellement.
  2. Non, quelqu'un d'habitué te trouvera ça sans souci. Par contre si c'est un régulateur d'entrée, ou le régulateur de charge batterie, c'est un cran au dessus. Sans vérifier, je ne m'avancerais pas plus.
  3. Le gros souci, c'est qu'il faut tout démonter, et il faut aussi avoir du temps. Les fusibles CMS, il y en a plusieurs sur les cartes en général, mais ce ne sont pas les seules protections. Niveau donnés, a mon avis c'est jouable. Typiquement une mission pour un repair café, j'étais très actif pendant longtemps, je me suis calmé faute de temps. https://repaircafe.org/fr/
  4. Superbe, et très rare. Les manches chez Status de cette époque ont un radius et un confort fabuleux.
  5. Je connais un peu le sujet. Pour en avoir réparé plusieurs, il est possible de localiser et de réparer la panne assez souvent, probablement 50-60% des cas sans changer de carte. Seulement la plupart des SAV préfèrent vendre une carte que la réparer, surtout en class D. En class AB, ça ne viendrait à l'idée de personne ou presque de remplacer une carte de puissance. L'autre souci, c'est que globalement les cartes sont de mauvaise qualité, les pastilles se décollent après 2 passages de fer, et certains composants au rabais. De loin c'est super propre, mais une fois qu'on commence à bosser dessus, au secours. En même temps, tout est fait pour swaper des cartes, sans se prendre le choux :-( Mais d'un point de vue technique, ça n'a rien de gratifiant, et personnellement je préfère trouver la source de la panne, et comprendre du coup, pourquoi elle s'est produite. Ce n'est pas propre à MK, je pense que certaines habitudes de consommation ont changés, et du coup, il faudra ( aussi ) accepter les mauvais côtés. On n'enlève pas 70% du poids d'un appareil, sans compromis. On ne parle pas d'un téléphone, plutôt d'amplis sensés fournir 500W de puissance en 4 Ohms par exemple. Certains font plus d'effort en class D. Je pense aussi que la majorité des class D sont utilisés loin d'un usage pro, du coup si la tête ne débite pas énormément de puissance, ça se passe mieux.
  6. En général, je suis pas fan. Souvent elles sont mal dimensionnées, et pas toujours bien installées. Le problème est qu'a une époque ( comme pour les panneaux solaires ), plein de boites, se sont mises sur le filon grâces aux aides d'état. Problème, la plupart n'était pas qualifiées pour le faire. Niveau CO² et environnement, normalement quand on intervient sur le circuit ( obligatoire, et suivi ), il faut purger et recueillir le gaz, dans une bouteille spécifique. Si bien sûr le circuit n'a pas été ouvert ( fuite... ) avant. Quelque soit la solution retenue, il faut qu'elle soit adaptée a la surface de la maison, sa position géographique, l'isolation. J'ai un chauffage électrique thermoregulé au sol, sur 2 zones. Depuis que j'ai ajouté de l'isolation dans les combles, en hiver, en journée, il ne tourne quasiment plus. C'est vraiment l'isolation qui fait le plus gros ! Murs de 40, briquettes enduites a l'intérieur, et 53cm d'isolants dans les combles, j'ai gagné 4°C, et je consomme beaucoup moins. Du coup les grilles pain améliorés d'origine, sont simplement débranchés et ne tournent plus. Et en été idem, ça isole a mort, en dehors des pics de canicule, je dépassais pas 22°C. Si on règle correctement son programmateur, et qu'on exploite les heures creuses, ça fonctionne vraiment bien, même si à la base, l'électricité n'est pas la source d'énergie la moins chère. Mais entre le confort, l'entretien ( nul ), pour moi le calcul est vite vu. Pour la chaudière à pellets, mon père en a installé une, avec un silo de 3T, et une installation digne de ce nom, ça fonctionne très bien. Là encore l'installation est primordiale, d'ailleurs les fabricants se déplacent souvent pour valider et mettre en route l'installation.
  7. If it works, don't fix it Comme j'essaie de te prévenir plus haut, le niveau injecté en entrée, le gain d'entrée ne sont pas directement proportionnel au Vu-mètre, en aucune façon, le fait que le Vu-mètre ne bouge quasiment pas, est un problème en soit, hormis esthétique ! En aucune façon, il est nécessaire que l'aiguille bouge beaucoup, pour débiter 500W en sortie. Ça n'a pas de rapport, ils ont fait le choix de le câbler autrement. Donc si tu compte sur l'expertise d'un niveau de Vu-mètre pour savoir si le préamp est OK ou pas, c'est juste une erreur. Suivant les gammes EVO, il y a soit un drive, soit un mélange Fet/Tube. Mais globalement si le préamp fait son boulot ( GBF, scope en sortie pour vérifier ), il n'y a pas lieu de changer des Fet ou autre. De toutes façon, quand un transistor est HS, c'est très franc, c'est rarement de l'entre deux. Il n'y a aucun intérêt a changer en préventif un transistor du moment qu'il fonctionne correctement. Je pense que tu en a soit mélangé, soit il y a une soudure sèche, soit "mieux" ( montage dans le mauvais sens par exemple ), ça a crée une panne suite a une erreur, quelqu'elle soit. Vérifie aussi l'ensemble des connecteurs blanc.
  8. Aïe. J'espère que tu n'a rien changé encore Sur cette série le Vu-mètre n'est pas représentatif du gain d'entré. Si tu regarde les autres feuilles du schéma, tu verra, où il est branché. De toutes façon si tu regarde où vont les 2 fils du Vu-mètre, c'est plus sur l'EQ en fait. A partir du moment où a volume égal de sortie, le mix a 100% entre les Fet ou le tube donne le même niveau en sortie, je doute que tu ai un souci. Si tu veux vraiment voir l'aiguille bouger, il faut monter l'EQ, et activer le Sub-Octaver. J'en ai fais un certain nombre, donc je connais un peu. Idem, avant de penser que le Sub-Octaver est en panne, pousse les graves et le volume... il y a plein de subtilités sur cette tête Méfiance aussi, il y a des condos 450V qui restent chargés longtemps en général. Sympa sinon
  9. Jan

    Le Topic Des Montres

    Yep, des airs de Nautilus. Je viens de voir la côte sur chrono24 de l'originale ( et m'étouffer aussi du coup... )
  10. Jan

    Le Topic Des Montres

    En parlant de Nautilus Je l'ai vu, plutôt sympa, même s'ils ne prennent aucun risques... Les prix Tag ont encore augmentés, j'ai vu pas mal d'Oris et différentes marques assez sympa, mais je reviens toujours à Stowa au final
  11. Chaque fois qu'on teste la mienne, on me propose de la racheter
  12. Après c'est sûr que mon raisonnement de la HT est valide, a partir du moment où on discute puissance max. Suffit de baisser le gain, pour se poser moins de questions quoi
  13. Et encore avec un ampli tout lampe c'est pire Sur la question du volume global, je pense qu'il n'y a pas matière a débat : réglage du gain et du volume de sortie. Sur les impédances, et leur normalisation en terme de valeur, en terme de valeur ce sont souvent des multiples de 4 ( en réalité pas tout a fait, mais bon ). Je pense qu'il n'y a plusieurs choses qui font que ce sont des valeurs "standard" : Les associations de HP Les valeurs maximales de tensions, en terme d'alimentation symétriques, au niveau de l'amplification de puissance Pour avoir le meilleur rendement possible, le calcul est vite fait, car au niveau des valeurs max, niveau alim d'amplification de puissance, on sera toujours limité à des valeurs efficaces qui ne dépasseront pas 60V RMS dans la majorité des cas. La tension à ce niveau définie directement la puissance d'un ampli en fin de compte. C'est pour cela que quand on pioche chez Eden, Hartke ou n'importe quelle marque, la grosse différence, par exemple, entre une W300 et une W400, ou une HA3500, et une HA5500, en réalité c'est l'alimentation, et l'ajout de transistors de sortie ( et encore pas toujours... ), un refroidissement plus conséquent etc Alors la question qui est intéressante au fond, c'est de savoir si l'impédance des HP a été définie par l'amplification, ou si les fabricants ont arbitrairement choisi des valeurs d'impédances et adapté les amplis en fonction ( l'histoire de la poule, l’œuf etc ). Pour moi c'est très clair que la valeur d'impédance des HP a été défini après l'amplification. Il n'y a pas d'intérêt a augmenter la tension d'alimentation et augmenter l'impédance en même temps, pour garder un ratio proche, étant donné que la valeur de tension secteur est normé, et plus on montera en tension après conversion ( transfo etc ), plus le courant sera faible. De toutes façon les tubes ou les transistors ne peuvent pas fonctionner correctement au delà d'une valeur de tension définie lors de la conception du composant, c'est aussi pour cette raison qu'il ne sont pas 2 par amplis D'autre part, techniquement parlant un transfo HT est plus complexe a fabriquer et cher, et les règles de conceptions et de bonnes pratiques sont bien différentes ! Pour simplifier, y a un ratio résistance/tension/courant qui est possible de tenir avec certaines variables, mais en HT, d'entrée de jeu, on n'est plus du tout dans des conceptions standard niveau électro. La tension de sécurité est fixée a 50V AC, on est actuellement au dessus ( en sortie HP ) avec un ampli qui débite bien, mais en HT c'est du non sens étant donné que ça devient bien plus dangereux, et que l'impédance haute du baffle permettrait de faire "bien" fonctionne tout cela. En dehors de cela, garder le même ampli et mettre, je sais pas, 10 HP de 16 Ohms pour augmenter l'impédance, c'est pas non plus un choix pertinent. Et tout cela pour quel gain a rendement max théorique légal ? De mon point de vue, aucun. En résumé, pour plein de raisons, aucun intérêt. Autant dans cette optique aller sur une dummy load, mais encore une fois, elle ne se justifie pas pour une majorité de cas. Sur mon Omni15 ( 400W Rms sous 8 Ohms ), j'ai aucun souci quelque soit l'ampli, d'avoir un volume exploitable, proche d'un combo de 15W que j'ai, réglé bien bas. De toutes façon la puissance maximale, sera présente quand on baisse en impédance/résistance et pas l'inverse. Je connais bien le sujet, puisque je bosse tout les jours sur des résistances/applications qui vont de quelques mOhms, à plusieurs TOhms. La taille des borniers n'est pas la même, le courant non plus. Mais c'est très intéressant de couvrir une telle gamme, surtout quand on n'a pas vraiment l'habitude ( hormis entre 0.22 Ohms et 1 MOhms, la majorité des électroniciens n'utilisent pas d'autres valeurs Ohmiques "standard" ) Après je parle de HT généré sur un réseau domestique. Mais je ne connais pas beaucoup de monde qui utilise des amplis qui se branchent au triphasé par exemple A titre d'exemple, un transfo de 15kV qui peut débiter 10mA de mémoire, sur un appareil que je connais bien :
  14. Jan

    Le Topic Des Montres

    Je ne suis pas un gros fan des projets Kickstarter, seulement si vous cherchez une montre différente, originale, et à priori sans surprise vu le CV du créateur... Jour/Nuit
×
×
  • Create New...