Jump to content

Jan

Administrateur
  • Posts

    12167
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

1 Follower

About Jan

  • Birthday 01/09/1976

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.onlybass.com

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Avec son avatar
  • Interests
    Bonne question...

Matos

  • Basses
    Wal Fretless Mach I, Warwick Streamer Jazzman, Warmoth blonde², Neuser Crusade Signature 5c, Ibanez ATK300 Blue Lagon, Vantage 725b
  • Amplis
    Nemesis NC115, Ashdown RPM-1, Peavey Microbass
  • Effets
    EBS Unichorus, Morley Pro Wha 2, EHX Bass Micro Synthesizer
  • Divers
    Cordes DR et D'addario.
  • Ex-matos
    Ampeg BA112, Zoom 506, Dunlop GCB100, Multicomp+Bass IQ
  • Influences
    Jazz, Rock, Funk
  • G.A.S. list
    Fodera

Recent Profile Visitors

37423 profile views

Jan's Achievements

  1. Et ils expliquent ça comment ? Car techniquement parlant, le HP réagit en fonction d'un volume interne, d'un évent. Que tu mette du CT, du BRF, du massif ( a volume interne égal ) normalement ça ne change rien.
  2. Jan

    Combo d'occasion

    Teste l'ensemble des contrôles pour vérifier leur action, et si ça ne crachote pas trop. Sinon Genz c'est super en combo, a ce prix, ne te pose pas trop la question.
  3. La sélection des entrées se fait via des switchs qui se trouvent super facilement. Perso je commencerais par ça, ou tu peux les vérifier en continuité. Schéma sur le pdf. Vérifie bien aussi les 2 nappes qui partent de la carte de façade et qui vont sur la carte principale. Après y a pas mal de chimiques, mais je ne pense pas que le souci soit directement lié. https://www.taydaelectronics.com/datasheets/files/A-5153.PDF
  4. Sur les amplis des années 70-80, souvent les gros condensateurs sont collés avec une sorte de résine avant que les platines soient soudées a la vague. Après déjà il faut faire un état des lieux, niveau tensions de carte par rapport aux schémas. Les schémas de l'époque en général sont bien fait, de plus la sérigraphie du dessus des platine indique ce qui est en dessous, gros plus pour réparer dans de bonnes conditions. Et en bonus, souvent on peut démonter le dessus ET le dessous facilement pour réparer. Le switching c'est secondaire dans un premier temps, si tu as une entrée "Amp IN" qui fonctionne, c'est déjà le principal. Pas de WD40 pour les commuts, c'est pas adapté du tout... le mieux c'est de prendre le temps de démonter, de nettoyer etc J'ai mis un exemple en dessous. Ensuite ce qu'il faut bien comprendre sur ce type d'ampli, c'est que la vraie problématique vient des composants obsolètes, en particulier niveau transistors de puissance. Commut exotique Même marque
  5. La majorité des amplis qui ont deux entrées de ce type, la seule différence est un pont diviseur constitué de 2 résistances sur l'entrée active. Donc si vous n'avez pas de souci de clip, idéalement autant passer par l'entrée passive, elle n'est pas atténuée. L'atténuation est variable suivant le fabricant, voir elle peut être modifiée sans souci en remplaçant et en recalculant l'atténuation. De toutes façon il reste le gain du préamp si nécessaire. Sur certains amplis type Hartke HA3500, les 2 entrées sont réellement séparées, mais c'est plus rare.
  6. Soudure sèche, ou cosse mal serrée, ce genre de chose. C'est un ampli très simple, demande a quelqu'un de taper sur le côté de l'ampli quand tu joue, si ça règle le souci, c'est probablement ça. Essaie de commencer par vérifier les cosses du HP. Ensuite les cosses sur la platine. Si ça ne suffit pas, il faudra enlever la platine et vérifier une par une les soudures. Tu peux aussi limiter tes recherches, en bypassant ou pas le préamp, c'est a dire, envoyer le signal du préamp sur un autre ampli ( effect send ), ou envoyer le signal d'un autre préamp via effect return. Ca permet de "couper" l'ampli en deux, et de vérifier quelle section est concernée. Un grand classique aussi, c'est l'usure mécanique de la boucle d'effet qui reste en continue branchée avec des pédales. A force et avec le temps, les contacts restent en postions haute, et ne sont plus fiable. Pour être sûr que ça ne vient pas de là, met un câble entre "effect send" et "effect return" pour tester. Par expérience et suivant la qualité et surtout l'utilisation de cette boucle d'effet, un grand nombre de souci vient de là. Une vidéo de ce genre est utile ( active la traduction auto )
  7. J'ai réparé plusieurs HA3500 et la 5500 La version Mosfet a clairement une certaine "Vibe", mais renseignement pris chez Larry, ce n'est pas justifié. Le son n'est pas nécessairement meilleur ou l'ampli plus fiable. J'avais fais pas mal de modifications sur la ha3500 normale, certaines nécessaires, d'autres pour valider certaines idées que j'avais à l'époque. Mais globalement la première a faire est de rajouter des fusibles sur les secondaires du transfo. Je dois avoir certains schémas, faut que je vérifie, mais il est très probable qu'ils sont proches de la version actuelle, avec probablement quelques résistances en moins ou plus...et encore. J'ai plein de photos des platines dessoudées a titre de comparaison si besoin.
  8. J'ai le Warwick, et un ETS plus "standard" L'ETS est vraiment de bonne qualité, rien a dire. Je pense que les chevalets en deux parties genre Gibson, c'est vraiment différent, et perso je ne mettrais pas cela, car la surface de contact au global est minime, et l'approche différente. Le warwick peut ressembler à cela, mais il y a une plaque bien épaisse au fond. Enfin que ce soit le WW, ou les type Gibson, c'est pas les mêmes défonces, et le retour en arrière est compliqué par la suite. Pour toutes ces raisons, ETS est a mon avis le meilleur choix, faut discuter avec eux en direct.
  9. Hello, En général ce type de kit sont dérivés de schémas éprouvés. Il faut un certain niveau pour faire les choses proprement, et surtout comprendre globalement le fonctionnement ( ce qui permet du coup de remplacer certains composants si besoin etc ), pouvoir réparer. Sur les effets en kit, il n'est pas rare que les gens les montent sans réelle connaissances, du coup ça ne fonctionne pas, et sans comprendre les choses, réparer et remettre les choses en ordre ( quand il n'y a pas de dégâts ) devient compliqué. La différence ici, c'est que les risques sont bien réels, et qu'il est préférable d'éviter les erreurs de câblage. En gros, hors réglage, ça doit fonctionner dès la première fois. Un variac est un gros plus pour la première mise sous tension. Et idéalement vérifier l'ensemble des tensions aussi, avant de brancher quoi que ce soit ( hormis une charge fictive en sortie ) Je doute qu'ils fournissent un support en cas de non fonctionnement ( j'imagine même pas la galère ), c'est destiné a un public averti et conscient des choses... Ne pas oublier aussi, qu'un class A ne fonctionne pas longtemps sans charge ( HP ), le transfo de sortie ne fait pas long feu dans ce cas. En dehors de cela, c'est le genre de kit ultra sympa ( de mon point de vue ) a monter.
  10. L'idée de fond n'est pas mauvaise, mais vu le coût du baffle sans HP, autant partir sur un projet soit identique/similaire au baffle de tes rêves ( HP et volume interne du baffle, even identique ) A partir du moment où le CT est de la même épaisseur, et que le volume interne est identique, il faut bien comprendre que le résultat sera identique ( even réglé, HP identique ), il n'y a pas de sens a utiliser du massif etc Soit tu peux partir sur un projet en DIY, utilisant un HP moins "exotique" et adapté au baffle. Exemple Les Electro Voice font parti du top en HP. Ensuite en pas trop compliqué a trouver en marque : tu as Eminence et Celestion. Les HP ont bien augmentés ces dernières années, et méfiance chez certains fabricants qui ont sourcés différemment les HP en place, par des très similaires visuellement parlant, mais de moindre qualité... sans l'indiquer nulle part. Après en occas, tu as les petits baffles Aguilar qui sont vraiment bien.
  11. Je suis dans l'électronique depuis longtemps. C'est plus le temps qui me manque généralement, tu peux toujours tenter un MP pour en discuter plus en détail Normalement si c'est du double couche, tu dois pouvoir vérifier la plupart des soudures sans tout retirer. Fais vraiment gaffe, car des condensateurs peuvent rester charger. Perso je mesure et décharge ( avec un dispositif adapté ) toujours avant d'aller plus loin. Sinon ne t'attends pas a des réponses rapide avec la plupart des fabricants, ils répondent en priorité aux distributeurs, et en général ça fait déjà assez de taf.
  12. Il y a 2 versions de PCB de ce préamp. Je penche plus vers une soudure sèche ou un tube pas loin d'être HS. Le schéma n'est a priori pas nécessaire. S'il y avait un souci niveau tension HT ou autre, ce n'est pas tout a fait le même "rendu", rien n'interdit cependant de faire un monitoring avec un data loggeur sur quelques heures si besoin. Mesurer l'ondulation résiduelle de chaque alim aussi, c'est un vrai plus ( au scope du coup ) Un GBF et un scope est un gain de temps pour tracer le souci. Idem sur la durée on peut aussi voir si c'est un souci aléatoire, reproductible etc Ensuite suivant la date de fabrication remettre a jour l'ensemble des condensateurs, mais ça c'est une étape secondaire et pas nécessairement pertinente, car niveau fabrication ils ont dimensionnés largement. Je déconseille fortement les bidouilles ou tests hasardeux a partir du moment où il y a des tubes.
×
×
  • Create New...