Jump to content

skalavera

Membre actif
  • Content Count

    2368
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About skalavera

  • Rank
    BaSsMaNiAc

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Centre
  • Interests
    Fauconnerie, avifaune, musiques (toutes, mais un plus pour la famille afro-américaine)

Matos

  • Basses
    SX JB et P-bass ; Fender Marcus Miller mex ; Fender American Highway one JB ; Fernandes Atlas 4x ; Squier Classic vibe 50's
  • Effets
    Boss GT 6B Stomplab IB
  • Ex-matos
    Fender Classic JB 70's ; ; G&L tribute L 2000 ; Yamaha BB 714 ; Fernandes Atlas 5x ; Squier vin mod 70'
  • Influences
    funk, jazz, rock, pop

Recent Profile Visitors

2273 profile views
  1. oui 2 schémas pour 2 versions différentes. il n'y a pas un 8 position, mais un 4 positions, qui est monté sur un 8 position, la 5ème position correspondant avec la 1, la 6 avec la 2, ect
  2. la fonction "bright", c'est de la merde http://www.east-uk.com/pdf/jretrodeluxe01.pdf
  3. moi j'ai pas aimé sur le john east, c'est le boost (push/pull) des aiguës. Ce qui est sympas, c'est le mid paramétrique indépendant (donc sans grave/aiguës), sur une jaguar, je pense que ça irait bien.
  4. une petite question quant au positionnement du micro g&l sur la l-1000, à combien du sillet ? merci
  5. je trouves que le seul intérêt de ce que tu présentes, c'est de mettre en double un micro complètement différent du premier. Par exemple côté manche (en position 60 pour le micro chevalet), je mettrais deux JB alnico pour avoir un son bien vintage, et côté chevalet deux JB à aimant néodyme ou céramique pour avoir un son au contraire très moderne. Ou alors mettre les deux micros neodymes au centre (donc pour le chevalet en position 60') et les deux alnicos vers l'extérieur. Ou alors avoir un JB à aimants au format normal (les petit cylindres) et avec un bon gros rail... un peu comme sont monté les micros de type Hofner. Parce que doubler en prenant le même modèle, ça t'apportera une polyvalence qui ne sera pas intéressante, pare que tu auras une préférence. Alors que ce que je présentes, ça te permettra d'avoir un son motown et un son plus à la warwick, et là on peut parler de polyvalence.
  6. https://www.jolana.cz/zajimavosti/schemata/
  7. un site qui peut être utile pour restaurer une Jolana, à l'électronique plus complexe qu'une simple JB
  8. ce soir, c'était branchement pour essai, et au moment de refermer la plaque de controle, je me rends compte qu'un fil est désoudé... bref moment de flippage (sélecteur 8 positions à 2 niveaux... donc 16 possibilités grosso modo). Heureusement, Jolana a publié tous ses schémas : https://www.jolana.cz/zajimavosti/schemata/ (ici, guitare et basse). Donc s'ensuit une soudure et un bref test des micros. Pour explication, le schéma montre des micros en parallèle, il n'y a pas de mode série. Et pour test (ciseau sur le micro en tapotant pour voir s'il est actif ou pas), ça rend un joyeux merdier : 1 et 2 : chevalet 3 : parallèle 4 : manche 5 et 6 chevalet 7 : parallèle 8 : manche grace à cet exposé, je pense que c'est en fait un sélecteur 4 positions qui a été doublé (position 1 = 5, position 2 = 6, etc.). A voir le schéma, ce que je pensais être une ou deux diodes ne sont apparemment que des condensateurs. N'empêche que ce soir, c'est un sacré merdier va falloir que je vois si c'est bien ma théorie du 4 positions doublé qui est monté, ce qui est un peu ridicule en soit et surtout sans intérêt à part s'embrouiller. Si tel est le cas, je pense que je vais refaire ce sélecteur pour n'avoir que des positions utiles (et non répétées) et rajouter un mode série/parallèle. Pour ceux qui savent lire les schémas, j'ai inversé mon explication des positions par rapport à celles du schéma qui donne donc 1 : manche, 2 : parallèle, 3 et 4 : chevalet
  9. sur en disant quelle basse c'est, ça aiderait. Par exemple, j'ai une PB jap, avec manche JB (marqué PB), un corps en frêne, une touche érable avec block noir. Ca fait un ensemble assez atypique pour du Fender... mais en même temps, c'est du jap, donc c'est du Fender, mais en mieux.
  10. petit détail du jour, c'est assez sympa... un tournevis caché dans le porte sangle. A noter également que le cul de la basse a 2 portes sangles, comme les basse headless... ce qui permet de la poser directement n'importe où sans avoir besoin de support (on le voit sur la première photo)
  11. possible que ce soit du pin en effet, en tchèquie, ils en ont beaucoup, après fender aussi s'est servit de ce type de bois. Pour le reste, on parle d'une basse qui a 46 ans aujourd'hui... je sais pas dans quel état sont les Fender de 73, possible qu'il y en a qui ressemble à des allumettes passé la quarantaine. Après pour une short scale, je pense pas qu'une essence exceptionnelle soit vraiment intéressante aux vues d'un diapason qui n'aura pas des cordes avec la même tension que les 34" ou 35", qui sont des diapason plus de luthier. Le 30" est généralement des basse de bourrin (mustang, bronco, musicmaster, warwick), plutôt que jazzy.
  12. tout simplement l'huile de citron de dunlop, je blinde, laisse 30 min, puis un coup de torchon, j'en suis au 4ème cycle, et j'irai pas plus loin. La touche était propre (pas encrassé), mais totalement sèche, je pense que c'est du palissandre, et il tirait sur le gris. Je pense que c'est une basse qui a du servir dans sa jeunesse (années 70) puis elle a du être rangée. Elle est vieille, mais pas usée.
  13. c'est quoi ta définition de la lutherie merdique ? (elle est toujours démonté) Après, en effet, je l'ai acheté principalement pour l'électronique à part (micro simple à aimant rail), et la partie de gestion de ceux-ci.
  14. avancement ce soir. On voit pas forcement, mais les veines du bois ressortent à travers le vernis, le corps est d'ailleurs en 3 parties visiblement...
×
×
  • Create New...