Jump to content

Dmonweb

Membre actif
  • Posts

    9068
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    98

1 Follower

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    In da Yaute - Annemasse
  • Interests
    Le Cannibalisme.

Matos

  • G.A.S. list
    Un Ampeg 8x10 lyophilisé en petit sachet qui tient dans la main
  • Basses
    Fender Precision US NAS '10 -Squier VM Jaguar 5 PJ '14 - SBMM Ray4 Fretless - Melody Grabber early '80s
  • Ex-matos
    G&L Tribute L2000 - Sire V3 2d - Quilter800 - SUB Ray5 - JB Aerodyne - WW Jazzman '04 - SR5 '90 - JB Tokai '86 - MB R500 - MB CMD121P - PB "Franky Bloody" - SUB Ray5 '17 - SR4 '07 - JB RW '09 - SR '79... snif ! :( - WW Starbass 5 - Nog JB60 #9 - PB "Pink Pepette" - JB DlxV '10 - JB RI75us '07 - WW Corvette 5 '05 - SR5 HH '07 - JB HW1 '08 - SR '96 - PB MIJ '89 - Ibanez SDGR 1000 - 1 Washburn...
  • Divers
    Epiphone Les Paul '91 - Orange Micro Dark - Elektron Digitakt - Arturia Minifreak
  • Effets
    Boss GT 1000 Core - SansAmp BDDI Prog v1 - Boss OC2 - Boss TU2
  • Amplis
    Ampeg 210AV (x2) - Fender '73 VT Bassman 2x15

Recent Profile Visitors

14288 profile views

Dmonweb's Achievements

Grand Master

Grand Master (14/14)

  • Reacting Well
  • Very Popular Rare
  • Conversation Starter
  • Dedicated
  • Week One Done

Recent Badges

  1. Je crois qu'il n'y a plus trop de multi-modulations avec midi "simple" sinon ce M5 (qui fonctionne très bien sur basse, j'avais le M9) Chez Zoom peut être ? si le format te convient... (Sur la série MS, il te faudra bidouiller un peu, mais c'est possible).
  2. Attends ! On parle d'un groupe de reprises avant 2008... Parce qu'après il y a eu le concept "crise des subprimes", avec 200€ de moins sur les cachets... On a que très rarement vendu de la compo au-delà de 400-500, je crois une fois a 800€ en festoch... Depuis le COVID, et "l'inflation" fi i l'âge d'or. A rajouter a tout ce que les copains ont dit, les radars, contrôles alcoolémie, la France qui DOIT se lever tôt même si t'es d'équipe de nuit, tapage nocturne dans des cafés concert qui ont plus de 50 ans de boutiqueset qui ne posaient pas de problème avant, bla bla bla... Ça c'est un sérieux coup de massue aussi pour les patrons de bars (et autres), transformés de force en agent de la Stasie...
  3. Ca dépend du patron et de l'endroit où il est situé. Il y a évidemment pas de règles absolues, mais je connais peu de patrons qui font des soirées à perte... Ou pas longtemps alors. Et c'est tout a fait normal. On tournait entre 600-800€ la soirée pendant un temps. Ca fait quelques bières a vendre tout de même (plus les nôtres gratos ! 😁) D'où le groupe de reprises qui joue plus souvent que le groupe de compos... L'animation c'est pas la même ambiance qu'un concert. Même si en gérant bien, tu peux faire les 2.
  4. Le meilleur plan c'est le réseau : les potes, Celui qui bosse à la MJC, au club de raft, la soirée d'entreprise du batteur, le patron du PMU chez qui tu vas boire ton canon... Etc... Pas trop le choix. Et les festoch". Les petites annonces, le démarchage en série , ça m'a épuisé... Vraiment. Mon chanteur nous a trouvé un max de dates, parce que, intermittent, il jouait seul chant-gratte acoustique et qu'il a réussi à nous placer sur des coups de bluffs. Après ben.. . Ça c'est lancé tout seul (on bossait sévère pour ça quand même) 1 concert tous les 2 mois, c'est le mieux que j'ai fait en compo, et j'ai baratiné comme un malade pour faire comprendre aux collègues que les 3h dans un bar, mi compos mi reprises, c'était le minimum syndical pour vivre comme groupe. Sinon tu t'enfermes dans cette routine atroce de une répet par semaine pour presque pas de concerts. par an. Et boum le groupe ! Set acoustique sans batteur aussi (question son et place). Chaud a la basse-conyrabeasse sans batteur au cul .. Mais voilà les discussions interminables avec le gratteux qui veut pas "pervertir son talent d'artiste"... Pareil. Y'a pas de bonnes réponses a tout ça. Ce sont des choix. Moi j'aime (j'aimais, c'est du passé pour moi) boire des bières en concerts et me marrer avec mes potes. Et le public. C'est contagieux la bonne humeur. Je suis un pragmatique, pas plus, hein... sûrement pas le messie porteur de la bonne parole... C'est dans mon dos tout ça. Même si j'arrive pas a en décrocher dans la tête. (Dans les petites anecdotes, on a réussi a faire croire a des meufs que Bloc Party - Banquet c'était nous, parce que nôtre set c'était un joyeux mélange d'electro-brit-pop et que t'arrives a embrouiller tout le monde entre 2 compos 2 reprises.... Mais pas dans cet ordre... )
  5. Et beh je dirais qu'en parti, si : J'ai fait mon beurre en reprise et tribute justement. Quand on vendait un groupe, on plaçait l'autre dans la foulée. Quand on mettait le pied dans un endroit c'était 2 concerts mini, voir 4... Il y a 10 ans, on ne cherchait même plus de dates, a la fin de chaque date, on en récupérait une ou deux (anniversaires, mariage, festoch, etc...) Faut prendre le problème a l'envers je pense... Le public veut soit "revivre" un truc (Tribute), soit se marrer (cover). Un groupe de compo, c'est un groupe qui va imposer sa (une) vision pendant 1/1h30. Normal. C'est le but du jeu d'un artiste. Mais un public reggae va moins s'éclater sur un groupe métal, qui le funk, etc... Et il y a des "bassins" plus porté sur un style qu'un autre... Un patron de bar il veut faire sa soirée : 3h/4h a plein régime. Donc "animation" - reprises. (Un bon plan a faire, et qu'on a fait avec un groupe de compo, c'est d'alterner un tube, une compo. Ca rempli vite les 3h00. Ça a fonctionné pour nous en tout cas.) Une mairie veut assurer son 14 Juillet : Groupe de bal... entre 6 et 8h... Encore un autre job. Les DJ deviennent plus efficace pour enchaîner du tube... Et aussi beaucoup moins cher. Les "gens" s'ils ont pas un refrain a chanter, un tube sur lequel danser... Ben tu les perds vite. Quand bien même s'ils connaissent les titres, c'est du taf d'aller les chercher parfois, c'est raide. C'est là que la "souplesse" d'un groupe et des zikos rentre en jeu, et c'est beaucoup plus difficile dans un groupe de compo. Ou alors il faut aller jouer dans des endroits avec un public averti, qui cherche la nouveauté, un style de zik. Pour les groupes de compo, underground, ben wesh... c'est chaud... les festivals, les assos, les fêtes de fin de saison... Trouver un pro, un tourneur, qui s'en occupera. Si vous arrivez dans un coin sans "fan-base", c'est chaud, limite pas la peine de bouger... Le nombre de gars que j'ai rencontré dans la compo qui galèrent... Des Australiens , anglais, parisien... même des gros zikos de la chanson française, mais qui n'ont pas nom reconnu, effacé par celui du chanteur qu'ils accompagnent... Et quand il y en a un qui sort la tête de l'eau, il faut attendre 2 a 3 ans avant le prochain album, et boum... Faut recommencer depuis le début... Beaucoup trop. Comme ceux qui échouent au pied de la réussite. Grosse maladie de zikos ça. Un bon plan serait de trouver un autre groupe dans une autre région. Vous faites moitié-moitié les concerts (et cachets) en vendant une "soirée spéciale". La quantité (2/3 dates a lieu de une) fait que vous sortez un "salaire" cohérent. Et vous inversez les rôles ensuite. Fait une fois ça... avec un groupe New-yorkais qui faisait sa tournée européenne en contactant plein de groupes... Dont nous. (Évidemment, on a jamais été invité a New York mais bon)... Mais faut reconnaître que depuis le COVID... L'ambiance a bien bien changée. C'est la chasse aux thunes... Entre un DJ qui passe du tube, ou un groupe plus cher qui a pas forcément son public, le choix se fait vite. Dernière option, faire soit même son festoch". Ça peut rapporter gros mais c'est un gros gros travail... Néanmoins ça marque les esprits. My 2 cents !
  6. Parfaite pour un groupe de punk... https://www.leboncoin.fr/ad/instruments_de_musique/2685533187
  7. Dmonweb

    Primate

    Un poil HS, mais (Edith : si,) ça peut aider... J'ai retrouvé un mix avec batterie que d'un côté (et toms de l'autre) Tu peux te permettre un peu de drive sur la basse, pas pour changer le son ou le faire en disto, mais juste ce qu'il faut pour faire gratouiller les harmoniques (a tester les paires - impaires) et mieux "percer" (avec un coupe bas) Et j'hésiterais pas (plus) a panner : Comme ces 2 exemples très très peu connus, qu'aucun musicien du monde n'a jamais joué, et qui continuent de faire un scandale monstrueux dans les milieux autorisés... 😋 Seulement les milieux autorisés. Parce que les autres... T'as vraiment les 2 exemples de tout le monde au centre, voix sur les bords, et l'inverse ! Tant qu'on entend distinctement tout le monde et que tu restes compatible mono, ça roule ! Amha !
  8. Il doit être fait en vrai écailles de tortue...
  9. Pour l'attaque, il faudrait que je remonte l'action. Je joue index-majeur collés... Mais je sais plus si dans cette version j'ai bien gardé l'angle d'attaque d'une contre... Il m'a fallu quand même faire pas mal de bidouilles.
  10. Tu as raison sur les médiums... Je vais voir si c'est possible de bluffer un peu plus. Et je vais faire des tests avec ma Pb aussi...
  11. Voilà comment peut sonner une Stingray fretless (une Ray4 même,)avec des rounds dans quelques effets Boss... Bluffant non ? Ça manque de boisé.. il est vrai. Mais vu la matière de départ, c'est plutôt pas mal je trouve... No ?
  12. Z'êtes pas joueurs les gars ... Personne pour lancer la roue de la fortune ?
  13. 15% de relic naturel (pocs, ding), 85% de relicage-usure fait par moi même. Cette basse, achetée neuve, n'a pas survécu 3 jours aux premiers pas de ma fille qui venait me voir en disant "papa !" (c'est tellement mignon... nom de Dieu... ), et moins de 3 mois avant d'être poké a force d'endroits incongrus (porte des chiottes et autres joyeusetés... une belle série de pocs prodigieusement laids a cause du vernis trop épais... surtout sur du blanc...ça m'a gonflé, autant y aller ! Y'a quand même mon sang sous le chevalet (j'ai traversé une vitre en jouant, ouverture de la main, y'en avait partout. et comme je l'ai jamais demonté... ben... elle est signée de mon ADN ! L'usure sur le contour heel par contre c'est top... ça change de la sensation plastique du vernis ! Pour ça que j'ai un peu forcée sur ce côté la. Vraiment agréable. et le jour ou j'en ai marre, ben je lui ferais un refinished, mais elle me plait comme ça P.S : A noter que j'aime les vernis Nitro pour leur fragilité et de veillir avec son instrument : chaque marques a sa petite histoire... quand on reste fidèle ! J'ai en parti revendu ma RI75 a cause deu vernis PU qui je supportais plus. Mais plus de 5 ans d'usage (très) intensif tout de mme !
×
×
  • Create New...