Jump to content

MrMoe

Membre actif
  • Posts

    3761
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Marseille

Matos

  • Basses
    Yamaha TRB-6P, Yamaha B5000A défrettée, Yamaha RBXJM2, Yamaha Attitude II Ltd, Tobias Toby Pro 5
  • Amplis
    Markbass R500 + Markbass NY604, Ampeg SVP-BSP, Sansamp PSA 1.1
  • Effets
    TC Fireworx, EBS MultiComp, EBS Octababass, EHX Bass Micro Synthesizer, EHX Little Big Muff, Morley Volume, Tube Screamer DX
  • Divers
    Ibanez JS-100, Strat Classic Player 50
  • Ex-matos
    Mark Bass Jeff Berlin, Hartke 3500, SWR Goliath II, Jacques TubeBlower, Jacques Mercer Box, OLP MM32, Fender Roscoe Beck V,Jacques Trinity, TC G-Sharp, Ampeg SVT-3 Pro, Ampeg SVT-12HE, TC G-Major

Recent Profile Visitors

10823 profile views

MrMoe's Achievements

Grand Master

Grand Master (14/14)

  • Very Popular Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare
  • Conversation Starter

Recent Badges

  1. Ca m'est déjà arrivé d'avoir à bosser beaucoup de morceaux pour une date mais pour une audition, il ne faut pas déconner. C'est des heures de boulot pour pas un rond et si l'audition ne marche pas, c'est pas pour rien mais presque. Pour une audition, quelques morceaux suffisent. Et même à titre perso, la première audition, c'est une bière et on discute avec les autres musiciens, ça sert à rien d'aller plus loin si le courant ne passe pas. Donc la première chose que je ferais c'est organiser un apéro pour discuter de ça et voir si ça va le faire. Apprendre 40 morceaux en 2 semaines, pour moi, c'est pas possible. Ca ne rentre pas dans mon cerveau . La première chose, c'est de faire une revue de la liste avec les musiciens pour vérifier les versions, les tonas, les fins et les arrangements éventuels (comme ça a été dit plus haut). En général, je commence par relever tous les morceaux rapidement. D'abord, je relève la structure sous forme de grille en essayant de repérer les répétitions, ensuite je refais quelques écoutes pour remplir la grille. L'idée est d'avoir le minimum vital pour assurer la date sans taper à côté. Après je refais une passe sur les morceaux qui en ont besoin (genre mise en place, riff, etc). Assez vite je commence à faire des filages de la liste pour vérifier que mes notes sont correctes et que je n'arrive bien à jouer avec (mise en forme correctes, lisibilité, etc). En cas de souci, je note et je reprends le relevé après. Si j'ai du temps, je repasse sur les morceaux pour affiner les relevés. Pour les relevés, c'est important que tu utilises une notation dont tu as l'habitude pour éviter d'avoir le nez dans les relevés.
  2. Elle est à côté de la maison mais bon, un peu moins cher j'aurais craqué. Après je commence à avoir des soucis de place
  3. Sympa les enregistrements. Ca ronronne bien. Pour Lonely boy, je trouve que la basse perce un peu trop, je la verrais plus dans le mix avec un peu plus de batterie (surtout les fûts). C'est vrai que la guitare est un peu medium mais je trouve que ça va bien avec le morceau. Pour éviter de répéter, je cite Bon et Jean-Marc, on évite de picoler quand la basse ne joue pas...
  4. Merci pour la réponse détaillée. Je fais déjà l'entretien de base et je suis passé aux cordes enduites . Le problème c'est bien la transpiration et tout ce qui est vis et ressorts finit par rouiller. Pour le WD40, c'est quelle version ? Je ne suis pas trop fan du "3 en 1 dégrippant".
  5. Salut les gars. Est-ce que vous auriez une astuce pour nettoyer le chevalet sans tout démonter ? L'idéal serait d'avoir une bombe pour faire ça après les concerts. Est-ce qu'il y aurait un nettoyant qui n'attaque pas la basse (sachant que je n'ai pas de vernis nitro) ?
  6. Oui il faut tout ouvrir. La bombe contact est un nettoyant (Édit: ça lubrifie aussi). La vaseline est le lubrifiant. Ca risque encrasser mais ça protège aussi. C'est intéressant si le potard gratte. Après la bombe contact devrait suffire.
  7. En complément de la bombe contact, une fois nettoyé, j'ai testé avec une bombe vaseline, ça aide bien pour retrouver le côté souple du potard et en prime, ça protège de la corrosion. J'ai testé sur les potards de ma basse. Après la bombe contact, il n'y avait plus de bruit mais la rotation n'était pas souple, ça grattait. Après la vaseline, c'est redevenu comme neuf.
  8. J'ajouterais 2) Règle-la correctement (ou fait le faire), une basse mal réglée est difficile à jouer et à faire sonner. Les Duncan design sont bons. A moins de vouloir un son particulier, je les garderais. Pour l'électronique c'est intéressant de la changer si elle casse, sinon ça n'apportera pas grand chose. Après ça dépend des gens mais ajouter un preamp n'est pas vraiment une amélioration pour moi.
  9. Un Sansamp, c'est une bonne idée comme début. C'est un standard et ça marche très bien. Ca fait préamp, disto DI, il y a plusieurs modèles qui permettent d'avoir plusieurs sons ou la disto débrayable.
  10. MrMoe

    Le Yamaha Club (lyc)

    Normalement, les micros sont passifs. Et une électronique, ça se remplace relativement facilement. En plus, c'est plus simple sur une BBN5A car il y a plus de trous pour les potentiomètres. Après c'est à toi de voir si c'est intéressant de le faire.
  11. Pareil, si la fuzz n'a pas le son que tu recherches, il y a environ 36 564 pédales de overdrives/distortion/fuzz basses sur le marché (j'ai compté ), il y a moyen que tu trouves ton bonheur avec une autre pédale. Pour les réponses en détails : 1. J'évite d'empiler les disto/fuzz à la basse, ça peut vite donner de la bouillie sonore, je préfère à la guitare et encore, la première pédale est réglé en clean boost (peu de gain et beaucoup de volume) pour faire plus saturer la deuxième pédale. En plus, c'est compliqué à gérer. 2. Le problème des pédales à 2 sons ou plus, c'est que si un ne te plaît pas, tu ne peux pas choisir (mais ça je pense que tu t'en doutais ), donc il faut tester. Si la Sadowsky te plait, autant la récupérer et trouver une pédale de disto à part. 3. Le Two Notes est bien et le canal B permet d'avoir des belles distos. Pour l'histoire des aigus, ça dépend des goûts, pour moi, c'est parfait et de toute façon avec une disto, s'il y a trop d'aigus c'est affreux. Bon pour résumer, il faut tester . L'idéal est de trouver des occases, ça laisse de temps de tester et si ça ne plaît pas, on ne perd quasiment rien sur la revente.
  12. MrMoe

    Le Yamaha Club (lyc)

    D'après la doc, la balance est active et en plus le préamp est sur un circuit imprimé. Ca doit être possible de faire un bypass complet (genre un ou 2 micros connectés directement au jack), mais ça va être compliqué
  13. Pour les pièces d'amplis, il y a plus de choix chez tubeampdoctor ou tube town.
  14. Craqué pour avoir enfin repris l'électronique de ma basse principale. Finis le buzz et les potards qui grattent et crachotent Et craqué pour la reprise des concerts, ça fait du bien de rejouer devant des gens (et sans buzz ).
  15. C'est pas compliqué à faire, ça vaut le coup de tester. Tu as plusieurs modifs, tu trouvera facilement les schémas pour raccorder le micro chevalet à une tonalité. Ma modif préférée est de ne câbler qu'une seule tonalité générale et laisser l'autre potard non connecté. Je trouve ça plus simple à gérer. L'autre chose est que le côté criard dépend pas mal de l'ampli et puis c'est le charme de la Strat (bon perso en clair, je n'utilise quasiment que les positions avec le micro manche).
×
×
  • Create New...