Jump to content

Ze bass

Membre actif
  • Content Count

    3270
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

About Ze bass

  • Rank
    BaSsMaNiAc
  • Birthday 07/06/1975

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.sonovox.fr
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Grenoble

Matos

  • Basses
    Ibanez GWB35 Fretless 5 cordes
  • Amplis
    Warwick sweet 15, Vox Pathfinder 10 bass
  • Effets
    EBS FuzzMo - MXR Phase 90 - Boss TR-2 - Muza FD 900 - Boss BF-2 - EHX Big Muff - EBS Multicomp
  • Divers
    EHX Pedalbag, accordeur Boss TU-2, EBS Microbass II
  • Ex-matos
    Yamaha RBX260F, Ibanez SRX305, Boss DS-2, Boss BF-3, Boss OC-2, Boss LS-2, Boss ODB-3, Boss CE-2B, Boss BF-2B, MXR El Grande Bass Fuzz, EHX Nano Mistress, EHX Octave Multiplexer, EHX Bassballs, TC Electronic Ditto, EHX Freeze
  • Influences
    Rob Wasserman, Jeff Ament, Henri Texier, Gary Willis, John-Paul Jones

Recent Profile Visitors

9427 profile views
  1. Salut, comme les collègues : le réglages de la courbure est le même que pour un frettée. Plus c'est précis et plus l'action est basse, plus tu as le fameux mwaaah des fretless avec un peu de frisures. Une petite vidéo de Gary Willis qui comporte un truc assez simple pour voire rapidement si ta courbure et bonne : https://youtu.be/1mLp8TI0tu8 Le reste de la vidéo concerne uniquement le réglage de ses basses signatures. Pour les cordes, je mets des filets ronds en nickel, je préfère nettement le son même si ça abime un peu la touche (un jour je ferai faire une planimétrie par un luthier ... hum ...). a+
  2. Tu veux dire en mettant en pratique des clichés sexistes sur la gente féminine ? Je suis psychologue avec une vingtaine d’années d’expérience et je peux t’assurer que ce qu’avance ce monsieur est totalement faux. Les femmes ne sont pas plus efficaces et déterminées que les hommes. Il y a juste plus de femmes que d’hommes qui s’acquittent de cette tâche pour tout un tas d’autres raisons qui sont plus structurelles et sociologiques que de supposées qualités de contact ou de d’efficacité qu’auraient les femmes et pas les hommes. A mon avis, il faut aller chercher les raisons dans ce qu’avance Djooh : Faire de la musique et/ou travailler dans ce milieu ne prémunit pas du machisme et du sexisme. Dans Floyd Side, c’est notre chanteuse qui nous trouve les plans ... principalement parce qu’elle est pro et qu’elle développe ainsi son réseau pour donner des cours et ses autres projets. C’est un deal assez clair entre nous où chacun est gagnant sachant que le reste du groupe est 100% amateur. Après ce que je voulais surtout souligner c’est le lien matrimonial entre le leader du groupe et notre manageuse (qui était la sœur du batteur) qui bloquait toute critique ou même petite remarque sur certains choix qui nous ont vraiment mis dans la merde. a+
  3. Salut, pour le dernier avatar du fabuleux discours commercial RH où les Consultant de recrutement deviennent des Créateur d’affinités professionnelles ... mundo cane. a+
  4. Salut, j’ai pris une belle claque aussi ! Au début j’ai eu un peu peur. Le son de basse était énorme, presque trop fort par rapport au reste du groupe. Côté amplification il avait carrément un mur, sûrement pour faire de la biamplifcation. Ils ont joué Good Bye Pork Pie Hat, un jam basse batterie qui a commencé par une citation de School Days, un autre classique de Stanley Clarke dont j’ai oublié le nom (et que j’avais joué en plus !). Et puis il a pris sa contrebasse pour le reste du concert et c’est devenu magique ! Déjà que je trouvais ses mains énormes sur son Alembic mais c’est encore plus impressionnant sur une grand-mère. Il donne vraiment l’impression que c’est facile à jouer comme instrument et qu’on peut faire ce qu’on veut avec ... en tout cas lui le peut. Je crois même que son solo où il a joué tout seul pendant près de 10 minutes va rester un de mes moments de concert préféré depuis que je vais voire des concert. Pour un bon concert, il faut un bon groupe et ce fut le cas. Il y avait un batteur fou venu du Bronx (j’ai eu une pensée émue pour sa caisse claire tout le long du concert) capable de swinguer comme un papy au Blue Note puis de partir sur un rythme drum n’bass de folie. Le groupe comptait aussi deux claviéristes prometteurs, un maître des tablas charismatique (il y a même un moment où Stanley Clarke a essayé de suivre ses rythmes) et un violoniste au physique de videur de boite de nuit, très impressionnant à voire jouer. Un super concert et je regrette vraiment de ne pas avoir écouter ce pionnier de la basse plus tôt !
  5. Ze bass

    Marcus Miller

    C’est clair que faire du Miles sans Miles SURTOUT la première période électrique avant la pause des 70’s c’est très risqué et je ne suis pas loin de partager le point de vue de @SpeeRoo. L’album live de Marcus Miller consacré à Tutu (album qu’il a produit) sonne beaucoup moins artificiel. Pour en revenir au cas Vernon Reid, il a son style c’est clair mais avouez que le début de son premier est un peu raide ! a+
  6. Ze bass

    Marcus Miller

    Hi hi c'est pas faux, pourtant Vernon Reids (fondateur de Living Colour quand même) n'est pas un manchot à la guitare mais bon ça arrive sur un premier solo des fois ... comme Mark Konpfler du mega concert à Knebworth en 1990 (ça commence à 4'00) : Fin du HS !
  7. Billet pris ! Il y a d’au ONBistes ?
  8. Oh le vieux débat sur l’utilisation ou non des effets avec un basse ...
  9. Salut, une petite table me paraît en effet indispensable, tu en trouves à pas cher chez Thomann et c’est le genre de truc qui peut s’acheter facilement par une association. Par contre mettre des micros devant une façade ? Même loin, il n’y a pas un risque de larsen ? Et je souscris sans réserve aux propos de @mistergroovy dans son dernier message. a+
  10. Je n’ai jamais dit ça, et ce n’était encore moins mon idée. C’est la liaison entre notre manageuse et le leader du groupe qui a foutu le bordel pas le fait que ce soit une femme. Si ce dernier élément est important pour toi, c’est ton problème pas le mien. Euh parce que c’était sa copine. On est ici pour partager des expériences pour aider les collègues. J’aurais du ne rien dire parce que c’était une femme ? Je pense que non. Les procès d’intention m’ont toujours gonflé surtout quand ils sont méprisant et très très éloignés de la réalité.
  11. Salut, idéalement non, et surtout pas la copine du guitariste / chanteur / compositeur … c’est une source d’ennuis sans fin (vécu). Si vous êtes amateur, le mieux est que ce soit l’un d’entre vous qui s’y colle ! Le mieux est de prendre un moment pour en discuter entre vous. Et si tu ne le sens pas de le faire, dis le clairement : sinon tu feras de la merde et tu le vivras assez mal. Comme l’indiquait les collègues c’est plutôt ingrat comme job à faire. Un bon plan est de commencer par des fêtes de la zik ou de village ou de la saucisse avant de faire des salles, surtout si vous faites des reprises, ce dont les salles sont peu frillantes en général à moins de faire du tribute (vécu aussi). Autre bon plan : beaucoup de structures qui proposent des locaux de répète proposent aussi des accompagnements / formation pour ce genre de trucs. Avec Floyd Side (mais aussi sur un autre projet avant) cela nous a beaucoup fait avancer. a+
  12. Salut, votre batteur a une atténuation sonore et la grosse caisse est reprise dans la sono ? En répète ? Vous êtes de malades ! Tous les pros avec qui j’ai travaillé pour des résidences, des masterclass ou des accompagnements m’ont tenu le même discours pour les répètes : baissez le volume, enlevez les bouchons. Et le batteur ? Ben il apprend à jouer sans frapper comme un sourd. @ygbass a raison : si vous n’êtes pas capable de baisser le volume en répète ... change rapidement de groupe ! Si votre local n’est pas adapté, cherchez en un autre. Jouer trop fort ne relève pas de la psychologie du musicien, c’est juste inconscient. J’ai bien plus de 40 ans et j’ai la chance ne pas avoir d’acouphènes comme certains collègues ici (franchement je compatis les gars), ça fait des années que je ne mets plus de bouchons en répète ... mais ça fait des années qu’on répète à 90 dB max avec Floyd Side ! Et même pour certaines répètes, notre batteur joue au sticks pour certaines mises en place. Ensuite, pour moi le ear monitoring est utile en concert, son utilisation en répète me pose plus de questions. S’il y en a besoin dans ces conditions ou s’il y a besoin de protection auditive c’est que le problème est ailleurs. Le travail du son en répète n’est pas à négliger pour bosser dans de bonnes conditions. Si tu tombes des zicos qui veulent absolument jouer fort pour la gloire du rock n’roll, un conseil : fuis !! a+
  13. On te fait un mot d’excuse si tu veux ;-)
  14. Salut, @mistergroovy mais aussi pour tous ceux qui habitent la Yaute, Floyd Side joue demain soir au Road House de Seynod ! a+
×
×
  • Create New...