Jump to content

redcarp

Membre actif
  • Posts

    3057
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by redcarp

  1. redcarp

    Petite Blague

    J’aime bien ces trucs, moi. Mais je suis conscient que c’est dégeu.
  2. Une basse correctement entretenue fera plusieurs vie. Il y a des pièces d’usures. L’électronique peut vieillir et les potards peuvent crachouiller, ça se remplace. Pour le reste, il y a cas voir les Fender vintages, La grande majorité de ces instruments sont encore en excellent état et sont complètement utilisable. Ma basse principale va tranquillement sur ses 30 ans et elle n’est pas en état neuf car beaucoup de répétition de concert ont eu raison de son état immaculé, mais j’en prend soin et mis à part ses cordes, elle est à 100/100 d’origine et parfaitement jouable.
  3. Je ne dirai pas que les short scale sont mal vue, c’est plutôt que ce sont des instruments assez spécifiques d’une utilisation un peu limité. En tout cas, à mon avis, moins expressif qu’une basse au diapason standard. Ce n’est pas inintéressant d’avoir une short scale dans un arsenal pour un bassiste de studio, ça peut être un instrument principal pour certain registre musicaux. Mais ce qui est sur, c’est que ce n’est pas une adaptation ergonomique pour avoir un truc plus facile à jouer car ce n’est pas le cas. L’écart des cordes au chevalet est généralement réduit par rapport à une basse standard, ça rend le jeux au doigts moins facile et le slap carrément difficile. Par contre ça fonctionne pas mal au mediator. Ensuite, ce sont généralement des instruments plutôt medium, les diapason court ne sont pas l’idéal pour développer de beau grave. Nous on est bassiste, on aime bien les beaux graves. Et tout ça n’a pas grand chose à voir avec la taille des mains. C’est clair que de grande main, ça doit être facilitant ( j’imagine, j’ai des mains minuscule, ce qui ne m’empêche pas de jouer de la contrebasse comme instrument principal), mais c’est comme si tu disais: « je ne suis pas grand donc, je ne peux pas jouer au basket ». il faut aussi comprendre qu’à la basse, nous sommes majoritairement des rythmiciens, ça signifie que la précision et le placement rythmique sont plus importante que les acrobaties digitale de la main gauche. On pratique peu le chorus endiablé. La main fondamentale, c’est la main droite. On peut faire des choses magnifiques avec quelques notes parfaitement placé. j’ai tendance à penser qu’en tant que bassiste, je m’adresse moins aux oreilles de mon public qu’à son ventre et ses orteils. C’est à dire que si le public reprend le refrain avec le chanteur, ou fredonne le riff du guitariste, c’est super. Moi, je fais mon travail quand le public remue les pieds et qu’il ressent ce que l’on appelle le groove. C’est un boulot ingrat, mis à part quelques rares exceptions personne ne se souviendra de tes lignes de basse en sortant d’un concert. Par contre, si ils ont gigoté des orteils, ce sera beaucoup grâce à toi.
  4. Pour le petit doigts, ça aide beaucoup de travailler avec le coude. Quand tu joue, si tu rapproche le coude du corps, tu vas voir que ça fais pivoter ta main et que ça ramène le petit doigts vers le haut du manche. Ça fais partie des raisons pour lesquelles quelques cours au début, c’est quand même pas mal. Ça permet d’acquérir rapidement quelques techniques qui permettent de forcer beaucoup moins et de se faire plaisir plus rapidement.
  5. Je te remets ce que je t’ai mis plus haut. Pour apprendre à jouer de la basse, la PB est un très bon choix. C’est une basse polyvalente qu’on peut trouver dans la quasi totalité des genres musicaux. C’est un instruments simple et efficace qui permet de pratiquer des techniques de « Bassistes ». C’est moins le cas pour la mustang.
  6. La longueur des notes est un outil essentiel de l’Arsenal du bassiste. Ça s’apprend petit à petit, t’inquiète pas.
  7. Ngannou est un sacré puncheur et il a un très bon timing. Mais Gane a un sens de la stratégie impressionnant. Ça risque fort d’être une bonne bagarre.
  8. Effectivement, sauf quelques cas particulier, la basse est le plus souvent un instrument rythmique. Le travail au métronome est essentiel pour avoir la précision qui donne le fameux groove. En général une ligne simple voir très simple parfaitement en place donne de bien meilleur résultat qu’un ligne mélodique riche et complexe placée de manière plus approximative.
  9. Perso, je joue de la contrebasse avec des mains de gamine. Vraiment,il n’y a pas de règle. ( ce serai trop facile.)
  10. La mustang est une short scale. Une basse avec un manche court. Les guitaristes les trouvent souvent plus facile à jouer car le diapason est plus proche de celui d’une guitare. Elle ont cependant l’inconvénient d’être moins polyvalente et certaine technique typiquement bassistique sont plus difficile à jouer sur ces instruments, en particulier le slap. Si tu souhaite apprendre à jouer de la basse, la precision est un bon choix. On peut tout faire avec une P Bass. Si tu as juste envie de t’amuser de temps en temps avec des grosses cordes, la mustang peut être plus amusante.
  11. Pour faire régler ton instrument, le luthier est à privilégier. Globalement, la qualité du travail n’est pas comparable. En même temps, c’est normal. Un magasin d’instrument, ce sont des vendeurs dont le métier est de vendre des instruments meme si ils assurent les réglages et quelques réparations de base, ce n’est pas leur métier . Un luthier, son métier est de fabriquer, régler et réparer des instruments même si ils ont aussi très souvent une partie vente. Chacun son métier et pour un réglage, le professionnel, c’est le luthier.
  12. A tout hasard est tu un guitariste aux ongles long main droite? Parce que, à la basse, c’est la pulpe du doigt qui travaille et avec les ongles long, c’est pas évident d’avoir un son correct (faisable, mais pas évident). Pour le choix de l’instrument, il n’y a pas vraiment de manche ( et donc d’instrument) adapté ou pas aux débutant. La différence entre une jazz et une precision standard n’est pas démentielle. A ta place, je ferais tester ma basse par un bassiste ou un luthier pour savoir si le réglage est bon. C’est assez déterminant ça.
  13. Dans une logique de revente pure, la WW est peut etre plus facile. Les Peavey, malgré de vrai qualité, sont moins coté.
  14. Étant donné que les étapes les plus techniques sur la réalisation d’un manche sont le radiusage, le frettage et la planification ( du moins sur un manche de type fender, sans angle de tête). Ça vaut peut être le coup d’acheter un peu de bois et de fabriquer ce manche. Si tu possède déjà un peu d’outillage de base (perceuse et défonceuse) et un petit espace de travail ça peut être une bonne expérience qui, au final, te reviendrai moins cher que l’achat d’un manche neuf à defretter.
  15. Non, le truss ne se colle pas. De plus, je ne suis pas sur qu’un demi dixième soit pénalisant. Il faut juste faire attention à ce que le truss ne produise pas de vibration parasite quand tu joue mais, normalement, une fois en tension, il y peu de risque.
  16. je me dis que si on te propose une basse a presque 4000€ neuve contre une basse a 2500€ neuve, c'est que lui aussi doit galérer pour la vendre, mais ce n'est qu'une supposition.
  17. J’ai récupéré chez un pote qui pars bosser comme expat une EKO B4 fretless. Je viens de la laisser à mon luthier car elle est bien fracassé ( tête casse, chevalet perdu, plaquage de tête defoncé,...). Mais je suis bien content de l’avoir récupéré. J’en avais une que j’ai vendu pour m’acheter ma première contrebasse et j’en ai le souvenir d’un très bonne basse acoustique avec une très bonne projection ( pour une basse acoustique). C’est le modèle d’ont on parle sur ce topic La vente ne c’était pas faite et j’en cherchais une tranquillement depuis des années mais soit elles étaient très chère, soit dans un état déplorable ( et donc très chère pour leur état) Celle que j’ai est dans un état déplorable, mais gratuite. Je vous mettrais une photo quand je la récupère mais comme j’ai un deal avec mon luthier ( il me fais un petit prix, mais il bosse dessus à temps perdu, donc pas de délai. Ce sera fait quand c’est fait.) ça risque de prendre du temps.
  18. C’est ce que je fais avec le miens. J’ai quelques patch perso qui vont bien pour les jeux en groupe. Le reste, c’est pour faire mumuse.
  19. J’ai utilisé l’octave un du B3 pour plus de grave et c’était pas mal du tout. Pour la disto, je peux pas dire.
  20. Je lis « le grand traité du jardin punk » de Éric Lenoir. On me l’a offert à noel et c’est vraiment intéressant.
  21. redcarp

    Le Guild Basse Club

    Ou là, c’est beau, ça. En plus, les Guild sont généralement d’une qualité irréprochable. Ça fait envie.
  22. C’est spécial les bronzes. Perso, je déteste ces cordes. Ça dzingue, ça manque d’assise, mais c’est une question de goût.
  23. Salut, je ne pourrai pas t’aider pour les micros, mais, des aigus en retrait peuvent parfois se corriger par un jeux de cordes adapté. Tu as quoi comme cordes de monté sur ta basse?
  24. Les basses acoustiques, de toutes façon, en acoustique pure, ça vaut pas grand chose. Le volume de la caisse ne change pas vraiment le son du piézo. Il rend juste la basse plus sensible aux larsen. Donc, je ne me focaliserai pas vraiment sur ça. Une lutherie stable et un preampli correct, ce sont pour moi les deux critères essentiels. J’ai eue, quelques temps, une Cort NTL-B et je l’ai trouvé très bien, vraiment. A la différence de Ygbass, j’ai viré les cordes bronze que je n’aime pas du tout et monté des black nylon qui donne une bonne assise et un son qui me semble plus naturel. C’est un instrument que j’ai apprécié, pas du tout cheap, de bonnes finitions, une bonne lutherie et un son électro plutôt correct.
  25. Perso, j’utilise des Fender 9050 pour des filets plats pas trop mat.
×
×
  • Create New...