Popa Schultze

Road Worn

11 posts in this topic

Si q;qu'un peut m'expliquer ce que ce terme désigne ou veut dire! Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un modèle de jazz basse. En gros l'idée c'est de dire qu'elle a vu de la route. Elle le porte sur elle niveau look. D'où le road worn.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou une precision bass aussi 😉. Comme dit Nuf, c'est un peu l'équivalent de l'expression française "avoir des kilomètres au compteur".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais qu'il s'agit d'une série mexicaine de guitares et basses de chez Fender qui, surfant sur la vague des relics, s'est mis à produire des instruments au look artificiellement vieilli.

Comme les séries Classic Vibe chez Squier, il s'avère qu'elles sont (généralement) vraiment bonnes pour leur prix, et qu'elles en arrivent même à faire de la concurrence à leurs cousines plus prestigieuses et plus chères.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il me semblait que ces basses avaient comme particularité d'avoir subi un traitement du bois a l'ultra son ou un truc du genre pour ouvrir les pores du bois afin qu'elles soient resonnantes comme une basse qui a été jouée pendant des années. Non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ça c'est chez Sandberg je crois.

Pour "road worn", ça veut dire "usée par la route". En gros, "qui a tourné".

C'est le terme que les marketeux de chez 7ender ont trouvé pour nommer cette série d'instruments faits au Mexique et légérement "usés" visuellement en usine (au Mexique aussi du coup).

J'avais eu une très mauvaise expérience sur une PB 57 Road Worn mal réglée, mais depuis j'en ai eu à la maison et ces instruments sont en général très bien niveau confort et son.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non nighmarica a raison, dans la description tu as "distressed body" ou un truc dans le genre qui veut dire que les bois subissent un traitement vibratoire... après libre a chacun d y croire ou non. ;-)

Edited by cams

Share this post


Link to post
Share on other sites

il me semblait que ces basses avaient comme particularité d'avoir subi un traitement du bois a l'ultra son ou un truc du genre pour ouvrir les pores du bois.

Je doute fort que Fender "s'amuse/s'enquiquine" avec ce genre de "traitement" sur ces séries.

Si c'était le cas, croyez bien qu'ils en feraient tout un patacaisse.

nighmarica a raison, dans la description tu as "distressed body" ou un truc dans le genre qui veut dire que les bois subissent un traitement vibratoire... après libre a chacun d y croire ou non. ;-)

Le terme "distressed" n'indique pas un traitement vibratoire ayant pour but d'améliorer le son.

Sinon, vu que la description indique aussi "distressed hardware", le chevalet, les boutons, les clés,... sonneraient mieux aussi grâce à ce traitement ;-)

Dans ce cas précis, "distressed" indique simplement: "Apparence vintage", ou "A l'esthétique vieillie"

Edited by Snooopy
1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu paies plus cher une basse pour qu'elle n'ait plus l'air neuve.

Ca peut plaire.

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou pour les fétichistes dans mon genre.

les petites culottes ça me fait rien mais le nitro...

un site de grands malades 😀

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une série vraiment réussie avec un super grain et une bonne lutherie et'accastillage .au niveau du son on se rapproche vraiment d'une custom Shop , la finition relic est moins bien quune cs mais pas mal . Mais bon l'important c'est le son et elle sonne la bougresse. ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now