Jump to content

guile

Membre
  • Content count

    226
  • Joined

  • Last visited

About guile

  • Rank
    Connaisseur
  • Birthday 01/29/1980

Contact Methods

  • MSN
    guillaume_boulanger@icloud.com
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    STRASBOURG

Matos

  • Basses
    Fender JMJ Mustang Roadworn, Fender MIJ Classic 70 PBass, Fender Starcaster, Gibson EB5, Epiphone Thunderbird Classic Pro, Musicman Stingray IV, Aria SWB Lite upright bass
  • Amplis
    Fender Rumble 500
  • Effets
    EBS Multicomp, Digitech Whammy DT, Boss Equalizer GE-7B, Arts in Bloodshed Fuzz MPF

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. guile

    Fender Rumble 500 V3

    Disons que l’avantage de ne pas repiquer par la DI de l’ampli (qui est post-eq), est de pouvoir égaliser (et même pendant le concert) ton son sur scène pour t’entendre comme tu le souhaites, selon ton placement par rapport aux autres et l’acoustique du lieu. Si tu sors par la DI de l’ampli, il ne faudra plus y toucher du concert... Autre élément à prendre en compte : sur cet ampli, le niveau du signal de la DI est affecté par le volume de sortie l’ampli (et pas seulement le gain d’entrée). Ça veut dire que si tu es repiqué par la DI de l’ampli, tu ne pourras même pas toucher le volume si besoin en cours de set sans que ça ait de grosses répercussions pour le son en façade...
  2. guile

    Zikmaniaques

    Une stabilité à toute épreuve. De toutes mes basses, depuis 5 ans c'est la seule pour laquelle je n'ai jamais à régler le truss entre deux saisons quand les températures et l'humidité changent. Ce n'était pas le cas sur une Stingray manche érable non torréfié que j'avais eue dans le passé. C'était stable, mais pas autant. Là, c'est impressionnant. Le sustain est excellent, pas de point mort, mais je n'en avais pas non plus sur mon ancienne Stingray. Et puis c'est beau
  3. guile

    Zikmaniaques

    Pour avoir le même manche sur la mienne, je peux dire que c’est une tuerie, il était temps qu’ils le fassent de série. Ça pourrait me faire craquer pour une 5 cordes du coup (la mienne est en 4).
  4. guile

    Canapés Des Membres

    La Stingray oursifiée est magnifique !
  5. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Ah oui, c’est pas à côté... mais si tu passes fais-moi signe, je te la ferai essayer avec plaisir (et une bonne bière au passage !)
  6. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Je suis à Strasbourg, ça serait avec plaisir.
  7. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Dans ce cas la Starcaster peut coller, le profil du manche et sa taille sont identiques.
  8. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Oui il y a une part de risque, ça m’est arrivé de revendre du coup. Mais là, j’ai été conquis par la Starcaster, c’est pas commun, pas super confortable, mais ça me dérange pas de souffrir un peu sur une basse si c’est pour jouer du rock ! La Mustang en revanche est confortable à souhait, un vrai jouet mais surpuissant.
  9. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    C’est sûr ça se croise pas tous les jours. Je l’avais achetée dans la tester moi.
  10. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Voilà la photo des deux basses l’une à côté de l’autre :
  11. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Le corps imposant de la Starcaster me gêne un peu pour jouer aux doigts debout, pas facile de trouver une position confortable. En revanche au médiator pas de souci (ou moins en tout cas). La Mustang c’est plus classique comme forme de corps et donc on trouve ses marques plus naturellement. Ce soir je ferai une photo des deux pour que tu puisses comparer, pas de souci !
  12. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    De rien. Niveau manche, les profils sont identiques, la taille aussi. La différence est dans le nombre de cases (21 pour la Starcaster et 19 pour la Mustang). L’accès aux aigus est meilleur sur la Starcaster. Niveau finition du manche, c’est un vernis poly épais sur la Starcaster alors que c’est un nytro fin sur la Mustang, ce que je préfère, ça glisse mieux (question de sensation). Les finitions sont meilleures en général sur la Mustang (c’est la JMJ signature que j’ai), les mécaniques plus précises et plus stables également. Dur de comparer les deux, la Mustang JMJ étant logiquement dans une gamme supérieure à une Starcaster, notamment grâce au micro seymour duncan et au grain qu’il offre. Niveau poids, grosse différence : 4,1kg pour la Starcaster contre 3,5kg pour la Mustang, également un peu mieux équilibrée, au bout de quelques heures, ça joue ! Bref, j’adore les deux, totalement différentes mais très bonnes dans leur registre. Ma préférence va tout de même à la Mustang JMJ, beaucoup plus polyvalente, grâce au micro et une tonalité progressive. S’il ne m’en fallait qu’une des deux, ce serait celle là. Mais heureusement qu’on n’est pas obligé d’avoir une seule basse !!
  13. guile

    Fender starcaster vs Eastwood K200

    Jamais essayé la Eastwood mais je possède une Starcaster. Pour du made on China, c’est très bien fini et à ce jour je n’ai rencontré aucun problème (elle date de 2014). Le son est rond et chaud, surpuissant et il peut être mordant avec le micro chevalet seul. Attention toutefois, si tu aimes les aigus, tu n’en auras pas un poil. Les humbuckers s'arrêtent aux hauts médiums. Mais pour un son vintage et chaud, c’est parfait. Elle complète très bien ma Mustang qui va avoir un saut chaud aussi, mais plus précis et plus étendu vers le registre aigu.
  14. guile

    Fender RoadWorn Club

    Oui elle l’est ! J’ai passé 3 heures dessus aujourd’hui et ça m’a conforté dans ma première impression. Bruno a fait un test complet ici, ça donne une idée plus précise dans tous les styles ou presque (doigts, mediator, slap...). Mais ce dans quoi je la préfère et qu’on ne voit pas dans la vidéo, c’est comme elle grogne quand on lui rentre vraiment dedans. Beaucoup de caractère et une présence impressionnante dans un mix.
  15. guile

    Fender RoadWorn Club

    Bon ben j’ai craqué Reçue aujourd’hui, premières impression : robuste, très bien finie et les gros plus sont les mécaniques Hipshot et le micro Seymour Duncan custom... une tuerie. De la chaleur et du mordant, gros niveau de sortie, vintage à souhait avec des graves propres et sans bavure. La tona est bien progressive et on peut aller d’un son de velour à un son bien claquant (malgré les cordes filet plat). Un régal au médiator en palm mute. Je sens que je vais passer beaucoup de temps dessus, d’autant plus qu’elle est légère (entre 3,3 et 3,4kg) et plutôt bien équilibrée. Je suis pas du tout fan des finitions roadworn, mais c’est plutôt bien fait et je vais m’y habituer je pense. Au final, on est largement au niveau de la PB Roadworn que j’avais eu il y a quelques années, sauf que là, en plus, le micro est parfait, y a rien à changer.
×