bliss

Retour D'expérience "in Ear Monitor"

Vous entendre sur scène...   43 members have voted

  1. 1. Plutot In Ear Monitor ou retours traditionnels ?

    • In Ear Monitor
    • Retours traditionnels

Please sign in or register to vote in this poll.

100 posts in this topic

Par contre j'ai toujours l'oreille gauche plus large du coup je vais passer au moulé.

Leur site est pas très clair sur le sujet, c'est ce que tu as fait Alex ?

Je relance le sieur AlexB6 :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mieux est peut-être de les appeler et de demander à parler à Max, il pourra te trouver une solution.

Le moulé, c'est le top. Il y aura du bas, et si c'est moulé et bien étanche tu auras une précision redoutable.

Personnellement, je ne vois pas l'intérêt d'avoir du haut de gamme en universel, c'est l'étanchéité qui fait tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Par contre j'ai toujours l'oreille gauche plus large du coup je vais passer au moulé.

Leur site est pas très clair sur le sujet, c'est ce que tu as fait Alex ?"

Je relance le sieur AlexB6 :)

Sorry Jo j'avais pas bien lu que tu m’interpelais sur ce sujet ! :goute:

Chez EarSonics pour avoir des embouts sur-mesures j'ai envoyé mes empreintes (faites chez un audioprothésiste, entre 10 et 20€) ainsi que ma paire de Shure que je voulais customiser :

http://www.earsonics.com/store/catalog/product_info.php?cPath=3&products_id=47

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

Après quelques concerts avec des retours foireux, nous avons décidé de passer aux in-ear pour tout le groupe. et vos posts sont super instructifs, merci ! la minette pour gérer son volume de basse me plait bien !

Pour l'instant, j'en suis au choix des oreillettes.

Avant de voir ce fil, j'étais parti sur des shure se535. Mais apparemment plusieurs d'entre vous on l'air ravi des earsonics EM3 pro. et du coup j'hésite... c'est pas vraiment la même gamme de prix..., les EM3 on l'air nettement au dessus, mais pour les concerts occasionnels du groupe (un par mois) et les répètes hebdomadaires, les shures suffirait peut être largement...

Est ce que certains d'entre vous auraient testé les 2 ? et sinon certains utilisent ils les shures SE535?

merci d'avance pour vos retours (c'est le cas de le dire...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai les shure, et comme dit plus haut j'en suis content. Faut trouver le bon embout correspondant à tes oreilles. Le son n'est pas chargé en basses, mais très précis. Et le processeur DBX aide à avoir un truc super. Un jour je ferai des moulages, mais pour l'instant c'est dejà tres bien comme configuration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci dalnamours, j'avais pas vu que tu citais les shure dans ton post sur le DBX...

mon hésitation entre les deux modèles porte aussi sur l'isolation qui me parait primordiale pour la sauvegarde de nos tympans... encore une fois, avantage aux earsonic et leurs moulages mais la différence de prix en vaut elle la chandelle... toujours les même dilemmes qualité-prix !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est l'isolation qui t'inquiète, je peux te dire que si tu prends la bonne mousse avec les soiree, tu n'entendras plus rien d'autre que çe qui sort de ton Ear.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a rien de comparable entre les Shure et les Earsonics.

La mousse, même épaisse, enfoncée jusqu'au cerveau, n'aura pas l'étanchéité des moulages.

Ce n'est pas le fait de ne plus entendre l'extérieur qui est important: Étanchéité veux dire pas de circulation d'air.

De plus les Earsonics sont en résine acrylique, qui transmet les vibrations aux petits os de l'oreille, c'est pour cela qu'ils ont plus de bas.

La mousse, elle, va absorber ces vibrations.

Et les basses ne s'entendent pas, elles se ressentent plutôt par les vibrations. Faites l'essai collé devant un sub de sono qui sort 2000 watts, ce n'est pas fort en volume, mais c'est intenable niveau vibrations...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sorry Jo j'avais pas bien lu que tu m’interpelais sur ce sujet ! :goute:

Chez EarSonics pour avoir des embouts sur-mesures j'ai envoyé mes empreintes (faites chez un audioprothésiste, entre 10 et 20€) ainsi que ma paire de Shure que je voulais customiser :

http://www.earsonics.com/store/catalog/product_info.php?cPath=3&products_id=47

Et ils sont bien amovibles ?

J'avoue que ça me fait un peu flipper de leur envoyer les écouteurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas essayé de les retirer, ça a l'air de prendre solidement l'embase des mousses...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors petite relance avec une question toute con: en tant que porteur de lunettes, n'y aura-t-il pas de gêne entre le câble des ears-monitors et les branches des lunettes (vu que le câble semble passer sur le dessus de l'oreille)?

Ce serait con que le ear moulé ne tienne pas en place à cause d'un détail pareil mais comme je ne trouve pas de photo d'artiste utilisant des retours moulés ET portant des lunettes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça complique un tout p'tit peu la mise en place et on les sent un peu plus autour de l'oreille, mais ça va.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça ne gêne pas de manière trop prononcée ça va alors, j'avais surtout peur que cela créé un petit décalage qui nuise à la bonne étanchéité du ear.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je relance le sujet.

Je m'intéresse à ces "in-ears" mais plutôt dans un contexte repete (on oublie donc l'idée d'avoir tout le monde mixé dans le système). Du coup, l'objectif serait juste pour moi d'avoir des "bouchons d'oreille améliorés"  : qui protègent mes tympans ET dans lesquels je pourrai envoyer un peu de son de ma basse histoire de m'entendre mieux. 

Certains utilisent la chose dans ce cadre ? Des avis :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai acheté les miens un peu dans cet esprit mais pour la scène. A l'époque, ça jouais très (trop) fort et donc un son pourri sur scène.

L'idée c'était de me protéger et de récupérer un peu de son pour récupérer de la clarté dans le mix.

Les ear isolent pas mal de l'extérieur, je pense qu'il vaut mieux avoir un mix, tout en gardant l'ampli pour avoir les graves.

 

Bon après pour la répète, je ne m'embêterais pas avec un casque in-ear, ça coûte une blinde si tu veux un truc qui sonne bien.

Je regarderais plutôt un vrai casque, les AKG sont très légers et confortables. Bon ça chauffe un peu les oreilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Merci de ton retour :)

Si je reste dans l'optique de n'avoir que moi (pas un mix), le casque va m'isoler encore plus non ? L'objectif est d'entendre toujours les autres, juste atténués, comme le feraient des bouchons d'oreille.

Edited by growl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dépend des casques (il y a des ouverts et des fermés). Je ne suis pas sûr que ça marche mais si tu as un casque tu peux toujours tester.

J'aimerais avoir aussi un système comme tu veux mais avec les intras, je n'ai pas trouvé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Faudrait que je me fasse prêter un système in-ear complet pour faire des tests en répète avec plusieurs config d'écoute.

Avec les intras pas trop enfoncés peut-être ?

Edited by growl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Après investigation, un ampli casque à la ceinture suffira pour l'utilisation que je veux en faire. J'aurai juste à devoir subir un XLR à la patte (sortie DI de mon ampli jusqu'à moi) en plus de mon jack. Mais au moins ça ne rentre pas dans ma chaîne de son donc pas d'emmerdes.

https://www.thomann.de/fr/behringer_powerplay_p1.htm?ref=search_prv_9

Reste à trouver des écouteurs qui protègent tout en me laissant entendre le reste du groupe normalement.

Edited by growl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est bien le casque. Il y a plein de solutions pour le moniteur (surtout pour une utilisation en répète).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Update de ma config'...

Après avoir joué en full HF, puis en total filaire l'an dernier, cette année j'ai décidé de mixer les deux.
J'utilise donc un Line6 G30 récupéré 50€ sur Zikinf (oui oui, juste un bout de gaffer à mettre sur la trappe de pile pour palier aux soucis rencontrés par l'ex-proprio ^^).
Pour le système auxiliaire, la méthode guerba fonctionne toujours, à ceci près que désormais je sors via un jack stéréo pour aller sur un boîtier ceinture :
https://www.thomann.de/fr/fischer_amps_mini_bodypack_klinke_mit_ls.htm?ref=search_rslt_fischer+amps+bodypack_110148_2

L'intérêt est de ne plus avoir un double câble (jack instru + auxiliaire) qui vient s'enrouler sur ma sangle pour brancher à la fois la basse et à la fois mes oreillettes.
J'étais clairement embêté par des débranchements intempestifs quand je m'agitais un peu sur scène, et lorsque je voulais poser la basse il fallait que je fasse attention à pas arracher les écouteurs (400€ la paire Fischer Amps)...
Avec un jack stéréo de 10m, je récupère donc un signal toujours aussi propre et fais l'économie d'un système sans fil in-ear très coûteux pour avoir un rendu similaire (au moins 800€ voire plus). La présence d'un volume permet de gérer directement à la ceinture et donc plus besoin de se pencher vers la table de mix, également je peux de couper le son tout en gardant mes oreillettes en place.
Vu que le système est pourvu d'un blocage du jack, le pire que je risque c'est d'être stoppé net par mon pantalon que se barre ! :goute:

Je regagne donc une certaine liberté à poser ma basse où je veux, je garde mes oreillettes en place et peux gérer le volume comme un système in-ear classique, la qualité en prime, et peux continuer à me balader sur scène sans risquer d'être accroché par la basse. Et puis si j'ai une pause à faire sur scène, avec 10m de câble je peux quand même m'éclipser si je souhaite garder le jack branché sur le boîtier. Dans tous les cas, après quelques prestas RAS, c'est fiable et fini les pertes de sons dues au décrochage des oreillettes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc tu es sans fil à la basse et relié au fischer amp mini pack par un cable à la sono  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour évoquer mon expérience en système in-ear tu vas effectivement te protéger les oreilles du bruit ambiant mais si tu ne te renvoies pas un peu de mix dedans, en y ajoutant en plus de ta basse, je ne vois pas bien comment tu vas entendre quelque chose du reste du groupe. Les systèmes in-ear sont de vrais bouchons qui t'isolent de l'extérieur mais sans filtre linéaire. Perso ça m'arrive de les mettre simplement en bouchons lors de répètes légères mais sans me renvoyer de la basse dedans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, arsene72 a dit :

donc tu es sans fil à la basse et relié au fischer amp mini pack par un cable à la sono  ?

Avec une photo ce sera plus simple ! :goute: :

ve645d.jpg

Mon pedalboard est connecté au pedalboard auxiliaire (celui de la photo) via les alimentations et l'XLR en bas à gauche.
Cela me permet de planquer le système de retour et de n'avoir que l'essentiel sous les pieds. Avant j'avais tout sur le même pédalier, cette année j'ai décidé de tout séparer, comme ça je peux embarquer mes effets séparément.
Je récupère mon signal grâce au splitter qui vient se connecter à ma table de mix, et j'envoie en parallèle mon signal à la sono (flèche bleue).
Le signal retour de l'orchestre/groupe est récupéré sur la table de mix (flèche verte), je fais ma tambouille et je sors tout ça via le câble stéréo et le boîtier Fischer Amps à droite. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Je profite de vous expliquer notre config, ça peut servir à l'un ou l'autre d'entre vous. C'est une config qui coûte un bras, il faut l'avouer, mais qui est hyper-confortable. On s'est donc acheté : 

- une Behringer X32 en rack
- une console Behringer P16-M par personne
- des splitters pour les 32 pistes

En simple : le signal est envoyé des instruments vers les splitters, ce qui permet d'avoir un signal brut qui repart vers la table de façade, et un autre qui part dans la X32. Ensuite, sur les consoles individuelles, on a 16 pistes chacun qu'on peut gérer de manière complètement autonome. La batterie est pré-mixée sur 4 pistes (GC, CC, et le reste en stéréo), puis ensuite on a la basse, la guitare en stéréo, des pistes claviers, sample, et finalement les voix. On n'a pas besoin de table de retour, et l'ingé peut se concentrer exclusivement sur la face. Chaque piste est traitée (ou pas) par la table, puis peut être traitée dans nos mixettes avec un éq. 3 bandes avec mediums paramétriques. 

A titre individuel, j'ai acheté du matos pour être complètement sans fil. Pour la basse, j'ai un Line6 G30 (depuis le numérique, le son est vraiment fidèle). Pour les in-ear, j'ai opté pour du haut de gamme pour éviter les problèmes, avec un Shure PSM-900 (direct des US quand le dollar était plancher, il y a quelques années). Je viens de me faire des in-ear moulés chez un petit artisan canadien qui gagne à être connu (www.plungeaudio.com). 

Cette config est utilisée lors de toutes les répètes et lors des concerts, avec mes deux groupes. Elle est donc bien rentabilisée et nous évite d'être complètement sourds. Pour les technards, on a complété avec le temps avec un S16 pour la batterie (ce qui simplifie le câblage). Si on a une X32 en façade, bin on tire uniquement un RJ45 entre les deux X32 et c'est réglé.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now