Jump to content

bertrand

Membre actif
  • Content count

    531
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

About bertrand

  • Rank
    Swiss made
  • Birthday 05/23/1976

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.ddtmusic.ch
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Suisse
  • Interests
    Voile et... basse ;-)

Matos

  • Basses
    CG Lutherie Kabuki custom, Dingwall Super P, MTD 535-24 Semi-Hollow Fretless Piezzo, NS Design CRT
  • Amplis
    Fractal AX8, TecAmp BlackCat, Box Tech Soundsystem 212, Phil Jones Bass BG-150
  • Effets
    Fractal AX8
  • Ex-matos
    Dingwall Lee Sklar, Tobias Pre-Gibson 6, Spector NS-6XL, MTD 535/635-24 F + FL, Tobias Classic V, Lag Collection 5, Fender Jazzbass Japan Fretless, Ibanez SDGR 406 et quelques amplis...
  • Influences
    Dream Theater, Riverside, Pink Floyd, mais aussi tout le reste... ;-)
  • G.A.S. list
    Voir "basses"...

Recent Profile Visitors

4037 profile views
  1. Je n'ai jamais essayé de NG-2, mais je pense que c'est assez différent oui. D'une part, les micros ne sont pas les mêmes (FD3-4L pour la NG, Super fatty sur la LS). Les super fatty sont fait pour sonner plus équilibrés, avec des graves très définis et des aigus assez pleins. C'est vraiment une basse de live. Le préampli est également à l'opposé. Le Darkglass de la NG est vraiment prévu pour sonner rock, voire metal. Il peut faire autre chose, mais c'est son terrain de prédilection. Le Glock, c'est plutôt la finesse et la transparence. Il est magiquement conçu pour que le mode passif soit au même niveau sonore que le mode actif, le potard d'aigu se transformant en tonalité passive. Sur le papier, la NG a un caractère très bien trempé, mais moins de polyvalence. Pour le reste, c'est une made in Canada, les bois sont un peu différents, le chevalet a une plaque monobloc encastrée pour plus de sustain, et les frettes sont des mandolines, donc encore plus fines. Il y a aussi 18mm au chevalet contre 19 pour la NG, je crois.
  2. Dingwall Club

    Pour les intéressés, je vends ma Lee Sklar : Paiement fractionné possible, je suis assez souple.
  3. Oui, c'est simple et efficace. Il faut juste faire attention en changeant les cordes car la pièce n'est pas attachée au manche.
  4. Nouveau stack

    Oui, bien d'accord avec toi. Pour moi, un baffle FRFR est justifié avec une modélisation. Il sert principalement à créer le son qui sera ensuite retransmis à une sono, ou éventuellement dans le cas de scènes où la basse n'est pas repiquée.
  5. Et voilà. Je n'ai pas encore changé de cordes, mais ça ne devrait pas poser de problème. :-)
  6. Ca m'a pris 25 ans pour être prêt à définir quelle basse je voulais exactement. Et cette Lee Sklar m'a grandement aidé !
  7. C'est pas faux... Je me tâtais pour une 6 cordes quand j'ai écrit l'annonce, mais finalement non. J'ai modifié.
  8. Nouveau stack

    Ah oui, j'avais oublié celui-ci. Bien vu Djooh. Mais comme j'avais rapidement abandonné cette solution, j'avais juste une liste sur bout de feuille... Ça me donne envie de vendre mon ampli et d'en acheter un, tiens...
  9. Salutsalut, Car je suis l'homme d'une seule basse et que je suis comblé par ma récente acquisition, je mets en vente cette basse Dingwall Lee Sklar Signature de fin 2016. Etat quasi neuf, pas un poc, quelques micros-griffures de surface. Voici les specs : 5 cordes (évidemment...) finition dark candy purple (ma préférée) corps en deux parties : frêne sur les graves, et aulne sur les aigus manche 5 pièces en érable, touche en wenge, renforts carbone frettes mandolines (1.5mm) électronique Glockenklang active/passive, avec basses-médiums-aigus et un sélecteur 4 positions (micros chevalet ou manche, les deux micros en parallèle, les deux micros en série) 2 micros Dingwall « Super fatty » (split coil, humcancelling) cache-pile magnétique mécaniques hipshot ultra-light avec extender pour un drop-A, 18 mm au chevalet et bien sûr le système fanned frets (34’’ sur la corde de sol et 37’’ sur celle de si) La basse est montée en cordes Dingwall et est réglée au poil. La prise en main du système fanned frets est très facile, le manche est très fin, rapide et confortable. Le son est roots, punchy à souhait, avec un si grave exceptionnellement défini. Vendue avec sa housse Dingwall et un jeu de cordes Dingwall Custom en nickel. 2500 euros + fdp. Paiement fractionné possible. Pas d'échange.
  10. Nouveau stack

    Si j'étais parti sur un FRFR, j'aurais sûrement pris un RCF NX 12-SMA. Il existe même une version 15 pouces. Il faudrait essayer. Le Matrix Q12A a assez bonne presse, et l'Atomic CLR également. FRFR, c'est full range flat response. Full range, on est d'accord, mais flat response, ça reste quand même différent d'un baffle à l'autre... Il faut voir ce que tu veux en faire. Un baffle FRFR n'est pas un baffle basse. Ca ne correspond pas vraiment aux attentes habituelles des bassistes. Ce n'est pas assez "boomy", très flat dans les graves (un peu comme quand tu écoutes un titre avec un HD25. C'est propre, mais ça manque un peu de cojones.). Perso, je joue 98% du temps en inEar (y compris en répète), à travers un Fractal AX8 (modélisation) et dans une sono en live. En général, je ne prends donc pas d'ampli du tout. Donc plutôt que poser 1400 euros pour un truc qui ne me sert à rien, j'ai conservé mon ampli (qui est très neutre) et un baffle pour les rares situations où ce serait nécessaire (à ce moment, je désactive la modélisation). A mon avis, pas mal d'ampli sont capable de sonner assez neutres. Par contre, les baffles amènent vraiment de la couleur. J'ai fait un test Tecamp 212 contre EBS 212 qui sont les deux réputés pour être transparents, et cela n'avait rien à voir (mais alors rien du tout).
  11. Nouveau stack

    Le top pour un ingé son, c'est une ligne avant l'ampli et une après le baffle. Ça permet d'avoir un son plus clean (avec les effets tout de même) et un son plus travaillé. Si tu ne veux que la ligne avant ampli, la sortie xlr de ta b7k en fin de chaîne sera très bien. Par contre, certains effets type delay et chorus sont traditionnellement placés après la disto, donc une boîte de direct s'impose. Si tu n'as que la ligne directe, tu n'auras pas de retour perso, ce sera via les retours de scènes. A voir si cela te convient. Et si c'est une petite scène, avec une sono pourrie sans sub, un baffle FRFR pourrait pallier au problème. RCF, entre autres, fait des trucs pas mal, mais les bons baffles FRFR qui tiennent la basse sont cheros.
  12. Nouveau stack

    +1 pour l'Avalon U5. Dans un baffle FRFR. Si tu veux un ampli, Glock serait très bien, ou alors les anciens Tecamp (la série Performer).
  13. Cherche Compresseur

    Je vais revenir avec mon Keeley Bassist. J'en ai testé pas mal (EBS multicomp, MXR M87, Aguilar, Boss BC-1x, DBX 160a en rack) et le Keeley est vraiment top. Simple d'utilisation, hyper transparent. Si tu cherches un truc avec indicateur lumineux, ce qui est bien pour débuter, le boss est pas mal du tout dans son genre. Avec un blend, le Seymour Duncan Studio Bass Compressor m'avait laissé une excellente impression, mais c'est un pote qui la essayé en face de moi (il l'a d'ailleurs acheté et bcp utilisé). Pour moi, le compresseur, c'est l'effet que tu ne dois pas entendre. Il doit juste lisser les pics et booster les notes faiblardes, sana altérer le son. Au final, le son est naturellement plus plein, avec un meilleure équilibre et une présence plus régulière. En l'absence de pics, tu peux donc augmenter ton volume dans le mix.
×