AlexB6

Membre actif
  • Content count

    3102
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About AlexB6

  • Rank
    BaSsMaNiAc
  • Birthday 02/04/87

Contact Methods

  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male

Matos

  • Amplis
    -
  • Effets
    -
  • Divers
    -
  • Ex-matos
    -
  • G.A.S. list
    -

Recent Profile Visitors

12380 profile views
  1. Khifran a bien résumé la problématique. Je n'ai jamais été un fana d'effets, donc quand Zoom a sorti son B3 ce fut pour moi LA solution. C'est grâce à cela que j'ai découvert un paquet d'effets comme le phaser, et je pouvais enfin tester des distos, reverbs, sans me ruiner. Actuellement, la seule pédale qui est irremplaçable à mes yeux c'est mon Electro Harmonix Bass Micro Synth. Tout le reste sort de mon B3n. Avec lui j'ai bien pris le temps de faire le tour des patchs d'usine et cela m'a permis d'apprécier une augmentation globale de la qualité des effets, et d'inclure désormais une simulation de compresseur dans mes patchs (jusqu'à présent je m'en foutais... quelle négligence de ma part ! ). Côté compresseurs, il y a plusieurs simulations disponibles, de là à dire si c'est mieux que tel ou tel compresseur du marché, c'est impossible pour moi car je n'ai pas de point de comparaison. Pour les octavers, limite si je devais rajouter une autre pédale analo à mon pedalboard ce serait justement la MXR Bass Octave Deluxe, car les simu proposées n'émulent pas vraiment les sonorités de cette pédale. Ceci dit ils font bien le boulot. Donc si je devais résumer pour mon cas, le B3n est l'élément principal de mon pedalboard, car il émule toute la partie préamplification dont j'ai besoin (soit ça part en sono soit sur une enceinte neutre, voire une enceinte basse dans ce cas je coupe les simu de baffle). Il m'offre également des sonorités complémentaires que j'utilise ponctuellement (distos/filtres/octavers). Pour des sons vraiment spécifiques j'utilise une ou plusieurs pédales analo qu'il ne peut émuler correctement, ici j'ai juste la BMS. Après il fait tellement plus que c'est dommage de s'en priver. Ne serait-ce que pour travailler : looper, boîte à rythme... Mais aussi pour composer ! C'est top de pouvoir jouer des accords avec une reverb etc.
  2. J'en parle un peu ici : https://onlybass.com/topic/63888-zoom-b3/?page=56
  3. @Djom : Ta question me fait penser à une vidéo où l'on voit tous les utilitaires bureau qui ont été mis en appli ou réduits grâce aux ordi/smartphones/tablettes... édifiant ! @jerome18340 : De rien ! Dans les faits, en 5 cordes j'utilise un accordage standard 90% du temps. L'accordage en Do aigu c'est surtout en contexte jazz/world et musiques improvisées, malheureusement je n'arrive pas encore à faire mon trou dans ce domaine (rien à voir avec le niveau, juste une question de réseau(x)...). Donc la 6 cordes au milieu de tout ça, même si ça peut faire le job à pleins d'endroits, je me prends moins la tête à utiliser le format 5 cordes. Actuellement je n'ai plus de 5 cordes avec Do aigu. J'hésite encore entre faire fabriquer une 5 cordes spécifique, ou bien franchir le cap avec Christophe Huort pour une Session Bass custom... Le problème avec une 5 cordes en Do aigu, c'est que parfois un Ré ou un Do grave ça me manque ! Donc pour moi c'est encore prise de tête par moment... Ceci dit, selon la place que va se faire l'Hybrid buckeye burl au sein de mon cheptel, il est possible que je fasse fabriquer un manche 33" pour la 1ère Hybrid afin de la passer en Do aigu...
  4. @jerome18340 : Je ne sais pas où tu as lu que j'avais 3 basses 6 cordes ne ma possession, en plus ça n'a jamais été le cas depuis que je fais de la musique. (tout au plus 2 en simultané) La seule 6 cordes que j'ai gardé c'est The Leaf, faite par Cyril. Je ne t'apprends rien en te disant qu'il n'y a pas vraiment de corrélation entre le nombre de cordes et le niveau de jeu, c'est davantage une question de technique et d'usage. Au fil des années je me suis rendu compte que par rapport à ma morphologie et mes besoins les plus courants, c'était la 5 cordes qui l'emportait. La 4 cordes c'est exclu pour moi, étant donné que c'est "inclus" dans une 5 cordes standard (avec un Si grave), que je pense souvent "4+1". En revanche la découverte et l'apprentissage du jeu à la Di Piazza m'a fait énormément apprécier l'accordage 5 cordes avec un Do aigu au lieu du Si grave, pour moi c'est ça une véritable 5 cordes. Les accords sonnent beaucoup mieux avec la corde aigüe supplémentaire et ça pousse au jeu solo plus facilement. Mon dilemme se trouve là : j'aime jouer sur 5 cordes mais j'ai souvent été tiraillé entre les deux accordages. Je pensais résoudre cela avec une 6 cordes, mais en réalité le format 5 cordes reste bien plus simple à l'usage. Il m'est arrivé de me planter de cordes en concert à force de jongler entre 5 et 6 cordes... De plus à la longue la 6 cordes (surtout avec un écartement de 18-19mm au chevalet), ça finit par être usant. C'est pour cela que j'ai souhaité revenir sur une 6 cordes shortscale 31" avec Cyril. En réduisant le sillet de 54mm (standard sur 6 cordes) à 50mm en plus du diapason, j'ai retrouvé un énorme plaisir à jouer sur 6 cordes. C'est tellement confortable que j'ai fini par vendre ma Mermet 6 cordes en 34", pourtant une tuerie de confort dans ce format... Aujourd'hui, je prends beaucoup de plaisir à concevoir des instruments sur-mesure, afin qu'ils collent au plus près de mes besoins. Et si je peux satisfaire quelques envies, c'est encore mieux... Cette nouvelle basse en est encore une preuve. Sur le papier c'est juste une JB-like de plus, taillé pour le slap. Avec mes spécifications ça devient une belle tuerie de confort, visuellement très "haut de gamme"... J'aurai tout le loisir de détailler cela dans la revue qui va suivre. Sinon grosso modo : avec The Leaf je compose et travaille de nouvelles choses, sur les 5 cordes j'applique... La Sire que je viens de rentrer c'est par conformisme, histoire de rassurer dans certains projet, la 1ère Hybrid c'était pour avoir un son vraiment différent de toutes mes autres basses... Me reste encore ma Calmon, très moderne mais ayant besoin d'être restauré...
  5. Héhé merci @Bassdom ! @Djom ça promet un beau décrochage de mâchoire à la réception du colis... Mais bon je commence à y être habitué avec Cyril. @jerome18340 le côté classieux c'est ce que je recherchais en choisissant du buckeye burl. L'ajout d'un fond en plus de la table renforce cet effet. J'ai même poussé le vice jusqu'à demander à Cyril de virer le noir des pièces en laiton qui supportent les cordes au niveau des pontets individuels, afin que ça matche avec les points dorés des potards ! L'avantage de cette version du modèle Hybrid, c'est que je connais le confort du manche vu qu'il provient de ma Yamaha headless, donc niveau feeling ça va vite le faire à l'arrivée. Les attaches courroies seront placées comme sur la 1ère Hybrid : La première en dessous du pontet de Si grave mais un peu déplacée vers l'extérieur des pontets afin de ne pas gêner l'accordage, et la deuxième derrière la "corne supérieure" (je ferai des photos ça sera plus parlant).
  6. Allez, plus que quelques jours à tenir...
  7. @AndyPE : Un peu de muscu, et surtout une bonne sangle type Comfort Strap et le tour est joué !
  8. @Djooh : Je reviens sur mon cas personnel, mais peut-tu m'expliquer comment avec un écart de doigts de 12cm (index-auriculaire), 13cm en forçant l'écart (i.e en étirant volontairement les doigts avec l'autre main), je peux fretter proprement (en général entre le milieu de la case et la frette correspondante) la 1ère puis la 5ème frette sans faire sauter la main ? Sur une basse en 34" il me faudrait 15cm d'écart minimum, et encore c'est pour fretter le La à peine après la frette de Lab juste pour éviter la frise... C'est pas faute d'avoir passé des heures sur ma basse hein, mais à un moment donné quand il te manque 2cm de doigts tu vas pas te les faire greffer juste pour ça ! Le coup des asiatiques virtuoses, ma foi, si c'est comme la petite Tina S. j'attends de les voir dans des contextes autres que de la reprise notes à notes pour me faire une idée autre que de leur niveau technique... (et pourtant c'est un technicien qui écrit ça !). Le pauvre Django a surtout dû s'adapter à son handicap, dans ce cas autant sortir la liste des musiciens handicapés pour faire culpabiliser les autres. Son talent est indéniable, mais il était bon dès le départ... Après il faut peut-être relire certains propos et éviter de les déformer. Pour ma part quand j'écris "il faut savoir passer à autre chose", ça sous-entend que même si on galère sur un truc, l'essentiel est surtout de comprendre et pas forcément d'exécuter. Et pas qu'il faut zapper tout bêtement. Du coup, par rapport à mon expérience perso, étant donné que faire des écarts de tierces majeures sur une même corde a toujours été galère, aujourd'hui je joue surtout les tierces majeures sur la corde suivant la fondamentale. Mon jeu s'articule davantage sur "4 cases" que sur 5, bien que depuis quelques années j'arpège à nouveau sur 5 cases pour casser mes schémas.
  9. Pour l'électronique, ce sera comme la première Hybrid : tonalité, volume, toggle 3 positions, et embase jack sur la table !
  10. Suite à changement de config' je me sépare de ce pedalboard, alternative intéressante aux Rockcase notamment. En effet, au-delà du prix, le plateau au sol n'a aucune bordure donc exit les soucis de câblage, c'est pour ça que je l'avais acquis. Voici le lien du produit : http://www.swanflight.com/guitarist-flightcases/pedal-board-flightcases/multi-pedal-boards/single-level-guitar-pedal-board-case.html C'est exactement le modèle présenté (avec la finition noire "hexagone"). Privilégiant une remise en main propre, je le propose néanmoins à 90€ FDP IN. Je fournis du velcro en sus. Je ne souhaite pas d'échange.
  11. Non, c'est très bien, ça montre que le micro chevalet est en position JB 70' et que le micro manche est entre un JB et un PB... En gros c'est une config' JB 60 décalée de 1cm vers le chevalet. Accessoirement c'est le positionnement micros des FBass, et celui de ma prochaine CG Lutherie qui arrive sous peu. Mine de rien ce petit centimètre de gagné entre le micro manche et la fin de la touche à 24 cases, c'est pas rien quand on slappe comme un timbré (surtout en double tirés).
  12. Jaco a de très grandes mains (Felix Pastorius et Hadrien Féraud également). Donc chercher à copier, quand on a pas la morphologie pour, à moins d'adapter... Il faut parfois se résoudre à l'évidence et passer à autre chose. Les exercices visant à améliorer les écarts de mains sont à mon sens plus traumatisants qu'autre chose. Le "un doigt par case" est certes un minimum mais vouloir plus peut s'avérer parfois contre-productif. J'ai le souvenir d'un très bon bassiste qui connaît Jaco sur le bout des doigts, me demander de jouer Fa La sur la corde de Mi juste en écartant les doigts (index/auriculaire), en posant le petit doigt avant de lever l'index... Sauf que dans les faits, en écartant au maximum je touche la frette du Fa et du Lab seulement, donc écart de 4 cases strict, mais pas plus. Du coup j'arpège rarement en Fa Majeur 1ère case, ou alors j'inclus un chromatisme voire je joue Sol au milieu.
  13. Même si j'adore ce projet en cours et les discussions qui en découlent, @Hervile je pense que tu devrais créer carrément un sujet à part dans la rubrique "Autres instruments" afin d'aborder la thématiques des hybrides guitare/basse. Ici cela reste un sujet de construction en lutherie, rajouter une mise en abîme avec cette revue des fabricants n'aide pas trop à la lisibilité de l'ensemble... Enfin c'est comme voul'voul'.
  14. @zesebus : Je sais que cette histoire t'es restée en travers, moi-même j'ai suivi avec une certaine distance l'évolution d'Aurélien, car vu comment il avait travaillé sur ton projet, ça ne donnait pas envie d'aller plus loin... Crois-le ou non, j'ai pris le temps de discuter un peu avec lui, de regarder son travail actuel, et ça n'a rien à voir avec son passage à Azéma. Je serais même prêt à lui confier un projet, c'est dire... Ceci dit je te comprends, je suis finalement dans le même cas avec Mermet, puisque même si je considère que son travail sur mon ex-basse n'était pas à la hauteur, malgré ses progrès considérable (ainsi que sa notoriété grandissante), je garde une certaine amertume et j'ai par la suite arrêté de le solliciter, préférant collaborer avec des personnes ayant un peu plus de répondant... Une discussion avec un collègue qui connaît bien Hugo m'a simplement ouvert les yeux sur le fait que les luthiers peuvent faire des erreurs, surtout à leurs débuts. Je pense que c'est pareil avec Aurélien, et même si je sais que mes paroles ne changeront rien sur le regard que tu portes sur ta mauvaise expérience et ce que tu en retiens, il a progressé dans le bon sens et arrive à satisfaire de nouveaux clients, toujours plus nombreux. My 2 cents.
  15. @totorbass : Sauf que là c'est plutôt du marronnier charrié par le Mississippi à priori. Et en effet c'est bien de la loupe de marronnier. Sinon ça sent la fin, la basse est en montage !