Jump to content

AlexB6

Membre actif
  • Content count

    3177
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

About AlexB6

  • Rank
    BaSsMaNiAc
  • Birthday 02/04/87

Contact Methods

  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male

Matos

  • Amplis
    -
  • Effets
    -
  • Divers
    -
  • Ex-matos
    -
  • G.A.S. list
    -

Recent Profile Visitors

12572 profile views
  1. Bassiste le plus connu des non musiciens

    Je viens d'avoir droit à Dominique Di Piazza... encore une raison de plus pour la demander en mariage !
  2. À mon avis faut attendre encore un peu, qu'ils écoulent quelques A/O de base et surtout la nouvelle A/Omicron... Encore quelques mois à patienter ! Sinon quand j'avais la B7K Ultra je jouais avec la simu cab du Two Notes LeBass activée. Ça fonctionnait pas mal. Je n'ai jamais envoyé de signal Darkglass direct sono, mais le gros avantage des modèles Ultra c'est le préamp bien garni en réglages, donc il est à mon avis possible de gérer ce qui part en sono beaucoup plus facilement... Les simu de cab ont pour effet de mater les aigus, j'ai testé directement le LeBass avec le big boss de la boîte et constaté que lorsqu'on envoie le steak niveau disto, la simu de baffle apparaît indispensable. Actuellement je connais deux outils pas trop cher que j'ai déjà utilisé, qui peuvent palier à l'absence de simu de baffle en sortie de pedalboard : l'utilisation d'une D.I avec simu de cab intégrée, une Mooer ou XVive fait bien l'affaire, ou bien un Boss PQ3B avec ses 3 bandes semi-paramétriques, dont la dernière dans les aigus permet de mater correctement les aigus et d'émuler en quelque sorte la réponse d'un HP... Le top étant la simu de cab de chez DSM Noisemaker (l'Omni-"truc", je n'ai plus le nom en tête), là c'est le grand luxe ! Moralité : ça se joue surtout au niveau des aigus, quand on gère des distos plus ou moins sauvages, il faut penser à mater un peu tout ça en fin de chaîne, l'ingé son et le public seront ravi !
  3. Je trouve que c'est chaud de combiner 2 OD/disto... Actuellement j'ai l'A/O placée juste avant un compresseur Boss BC-1X et un VT Bass D.I. Je laisse tout le temps la simu de cab enclenché sur cette dernière, donc j'ai réglé l'A/O en fonction de mon son de base, ce qui me donne un son assez épais, dont les graves dépendent fortement du couple Boss/Tech21. Pour repasser sur du tranchant plus caractéristique de Darkglass je dois désactiver la simu de cab, mais en plein live c'est tendu si je veux alterner entre son clair / son "à la Darkglass". C'est pour ça que j'attends de voir si Darkglass va sortir une version Ultra de l'A/O car le préamp de ces versions est suffisamment puissant pour contourner le fait de devoir bypasser ma simu de cab, les 3 bandes de l'A/O sont un peu light même en poussant les réglages... Ayant eu la B7K Ultra, j'obtenais un son vraiment énorme en combinant les réglages du préamp 4 bandes et de la disto. Je n'imagine pas trop ce que pourrait donner une deuxième Darkglass derrière... Je serais plus du genre à avoir un réglage préamp fixe (sur une B7K Ultra mettons), et à simplement changer la disto/OD caractéristique : soit enclencher celle de la B7K Ultra, ou bien varier avec une Alpha Omicron ou une Vintage Microtubes simple... Mais ça c'est dans le cas où tu n'as rien à la suite, avec une préamplification en fin de chaîne ça change tellement le rendu...
  4. Gmr Soundboard 7 Et Single Cut 7 Fretless

    Le souci avec Kamiko c'est qu'à force d'accumuler des pseudo-vérités liées à une expérience majoritairement virtuelle (cf. les questions/réponses/saoûlage qu'il a provoqués), son "droit à l'erreur" tient plus du tragi-comique qu'autre chose ! On rencontre habituellement plusieurs types de bassistes : ceux à la recherche du Graal avec la basse ultime à tout faire, ceux qui jonglent avec plusieurs instruments en fonction des groupes et/ou de l'usage nécessaire, les collectionneurs... Kamiko s'est clairement placé dans la 1ère catégorie, pensant pouvoir tout assurer avec ses deux monstres... Mais avant même de les recevoir on voyait déjà des envies de PB 35" touche érable poindre le bout du nez sur différents topics, signe que la quête du Graal était déjà caduque dans son esprit... J'ai été à sa place un temps, il y a 8 ans je devenais le 1er client de Cosme avec une basse censé couvrir tous mes besoins. La découverte d'autres luthiers et la possibilité de tester d'autres basses m'a ouvert l'esprit et permis de développer un cahier des charges qui s'est étoffé au fil des années. C'est notamment l'achat improbable d'une Leduc MNV6 qui a bouleversé ma conception de la lutherie. En conséquence j'ai bradé ma Cosme, mais cet épisode m'aura appris plusieurs choses importantes : ne pas s'arrêter aux certitudes des uns et des autres, savoir définir un cahier des charges avec un minimum de connaissances au risque d'être déçu (tant sur l'humain que sur l'instrument) surtout quand ça concerne la lutherie et le sur mesure, envisager de tester d'autres instruments pour affiner tout cela... Année après année j'ai acquis plusieurs basses, passant par des instruments de série (choix réduit en tant que gaucher), des endorsements auprès de luthiers (2 collaborations qui se sont soldées par 2 échecs), pour finalement opter pour des collaborations "gagnant/gagnant" : je choisis uniquement des luthiers français, OK pour fabriquer les instruments que je conçois/dessine, non limités techniquement, et je laisse mes designs à disposition... Et à des tarifs corrects ! Au départ la question financière guidait constamment mes choix, ce n'était pas le cas de la Cosme en revanche (indemnisation due à un grave accident, je vous passe les détails mais ça m'a bien dépanné)... Avec le temps et le fait d'avoir un salaire qui rentre tous les mois (intermittence), le besoin d'avoir du matos fiable quel que soit les situations est devenu très important. Cependant au travers des mes derniers projets de lutherie j'ai su combiner mes besoins de musiciens avec certaines envies (cf. l'Hybrid Buckeye Burl) tout en obtenant des instruments qui tiennent la route et sur lesquels on a pas besoin de revenir. L'étape suivant a été la recherche de l'amplification idéale, comme dit précédemment mon bonheur réside dans un VT Bass D.I et un compresseur juste avant, ça me donne un son qui avoine peu importe la basse que j'y colle dedans, et répond à mes besoins principaux (encombrement réduit sur scène, zéro ampli, et retour en ear monitors). J'ai tout de même récupéré un combo Markbass mais en réalité je ne suis pas amené à le trimballer souvent, jouant préférentiellement au casque le reste du temps (contraintes quotidienne : vie en appart' et famille). Aujourd'hui je suis entre le bassiste qui jongle avec plusieurs basses, et le collectionneur. J'aime les belles basses, j'aime avoir une basse frêne/érable pour slapper avec clarté mais aussi une basse limba/palissandre avec une grosse assise aux doigts, de la basse de luthier headless ultra confortable à trimballer partout, de la JB-like "pour faire comme" (parce que oui, ça a du bon de se prendre pour Miller & Co. et de flatter l'oreille du public et des musiciens à l'oreille consensuelle ! )... Au final j'ai cherché la basse parfaite, mais même en les concevant moi-même, je finis très souvent par envisager un projet complémentaire derrière. Ma synthèse : une basse qui assure a 5 cordes (SI grave), est passive, avec 24 cases, manche fin, micros en position standard (F Bass pour moi, soit une config' JB60' décalé de 1cm vers le chevalet). Les paramètres variables : la config' de bois et les micros, sans parler des finitions... Mais pour en arriver là, il y a eu du GAS et beaucoup de cogitations ! Moralité : Kamiko achète une SIRE 5 cordes et un bon combo, et tu seras le roi du pétrole.
  5. [Vds] Zoom B3n

    Vendu ! Je ferme.
  6. nouveau multi effet Boss MS-3

    Petit retour après quelques jours d'utilisation : Validé définitivement en concert, j'avais un peu de bruit avec mes config' full analo, là c'est plus le cas. Le plus bien sympathique : la création d'un preset dédié à la guitare ! J'avais laissé tomber l'électrique depuis des mois faute de motivation et d'utilité (je m'y suis mis uniquement dans le cadre professionnel). Souhaitant arranger certains titres pour mon orchestre, avec quelques idées à la guitare, je me suis surpris un matin à programmer un preset avec une OD, la possibilité d'activer la partie solo de celle-ci avec un deuxième switch, un harmonizer et enfin un tap tempo pour gérer le delay constamment activé (j'utilisais un tap tempo pour la première fois de ma vie... indispensable à la guitare en fait ^^). Vous me direz c'est bien normal pour un multi-effets contenant des choses pour guitare et basse de pouvoir gérer les deux instruments, ceci dit cela m'a réconcilié avec la guitare électrique, du coup j'ai bien envie de choper un préamp format pédale qui irait en bout de chaîne comme je l'ai fait avec mon VT Bass D.I. P***** de GAS...
  7. Canapés Des Membres

    Oui full passive. La verte a 3 Delano quad coil, splittable en simple (type Precision), série et parallèle. Le son a besoin d'être pas mal travaillé en groupe donc je m'en sers surtout pour composer et les projets jazz. Les 2 autres sont en Aguilar (DCB et Super Doubles), et fonctionnent en série. Entre les 2 jumelles le micro chevalet n'est pas placé pareil, il est en position 70' pour celle en buckeye burl. Pour ces deux-là la lutherie + les micros les rendent uniques dans le timbre. Elles s'opposent et se complémentent à la fois. ^^
  8. Basses Patrick Cosme

    Aquilina est distribué mondialement, c'est normal qu'il s'en tienne à une grille tarifaire et qu'il chiffre ses options. Cosme reste confidentiel sur ses tarifs, à moins de demander à un proprio d'une de ses basses où lui-même, difficile de se faire une idée, ce qui a alimenté le débat par le passé.
  9. J'ai envie de dire que ça dépend surtout de l'usage : si c'est juste pour un petit drive, la section EQ n'est pas indispensable. Ceci dit entre une B7K et une B7K Ultra, l'ajout des switchs pour les mids rend cette dernière beaucoup plus intéressante et polyvalente que la première (en plus du switch "B3K" dédié). Cela en fait des préamp/D.I de ouf, au final les modèles type B7K devraient s'adresser plutôt à ceux qui utilisent des réglages plutôt poussés de la section "B3K". Quand on a déjà un préamp/D.I, les pédales simples type B3K suffisent à mon sens... Maintenant comme j'expliquais dans le topic idoine, l'A/O c'est autre chose, le potard Mod est génial. Actuellement sur la mienne je booste légèrement mid/treble, je ne touche pas les graves et les switchs sont vers le bas ("flat" on va dire). Donc l'Alpha Omicron m'aurait bien convenu. À quelques semaines près...
  10. Et une de plus ! L'Alpha Omicron ! https://www.darkglass.com/creations/alpha-omicron/
  11. Photos Des Pédaliers..

    Justement le pb du bassiste de la vidéo c'est du Custom Pedal Board... @FrogT : J'ai maté ton topic dans la section pro et suis allé faire un tour sur le site et la page FB... Du bon boulot ! Moi qui essaie de privilégier le "made in France", tu m'as donné pas mal d'idées... Je vais coucher ce que j'ai en tête sur papier (enfin sur ordi plutôt) et je te tiens au courant car tes produits m'intéressent beaucoup.
  12. [Vds] Zoom B3n

    Réservé !
  13. Gmr Soundboard 7 Et Single Cut 7 Fretless

    J'ai trouvé mon bonheur avec un VT Bass D.I couplé à un compresseur juste avant. (cf. Topic des pédaliers)
  14. Le Topic Des Gauchers

    Haha merci les gars ! Il y avait trop de basses classiques ces temps-ci, fallait bien mettre un coup de pied dans la fourmilière des gauchers !
  15. Canapés Des Membres

    Le manche sans tête de la Yam headless a fini sur la basse de gauche, et le manche d'origine de la même Yam a été raboté pour fabriquer celle du milieu. Le corps de la Yam est dans un carton, que je déballerai je l'espère un de ces quatre pour y coller un manche de ma fabrication... Car j'ai bien envie de tenter le coup à l'avenir.
×