AlexB6

Membre actif
  • Content count

    3131
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About AlexB6

  • Rank
    BaSsMaNiAc
  • Birthday 02/04/87

Contact Methods

  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male

Matos

  • Amplis
    -
  • Effets
    -
  • Divers
    -
  • Ex-matos
    -
  • G.A.S. list
    -

Recent Profile Visitors

12458 profile views
  1. @gargouill : Avec un Rockboard LT XL planqué sous le Pedaltrain Nano tu n'auras même plus besoin de le brancher au secteur ! En tout cas j'aime la sobriété de ce pb... Manque plus que Darkglass fabrique un Alpha Omega Ultra, et je crois que je replonge direct !
  2. @Ze bass : Sur le Zoom B3n tu peux afficher simultanément 3 effets comme sur le B3, mais tu peux également scroller avec les pédales tout en bas du multi-effet pour déplacer cette fenêtre de 3 effets de gauche à droite sur ton chaînage, qui lui peut comporter jusqu'à 7 effets individuels. L'absence de D.I se contourne facilement avec une Mooer micro D.I, ou bien une XVive qui fait la même chose pour moins cher.
  3. Toutes mes basses ont des rampes radiusées, qu'elles soient non fixe ou que ce soit des bloc micros en bois (comme la CG de mon avatar). Pour moi c'est un non sens d'avoir des rampes plates ne respectant pas le radius de la touche, cela occasionne une action différente pour chaque corde sous la rampe, et c'est d'autant plus accentué que le radius est faible (entre 7" et 10"). C'est moins gênant avec des radius au-delà de 20", mais quand même... En respectant le radius et en inclinant légèrement la rampe à l'installation (juste une différence de 1mm du grave vers l'aigu) on obtient une action fixe sous la rampe. Chez moi je cherche à avoir 2mm partout, exception faite de la Sire ou j'ai plutôt 2,5-3mm. Cela a pour but d'avoir un jeu fluide quelque soit la corde sur laquelle on joue, et je suis sûr que beaucoup n'explore pas davantage le truc car ils installent des rampes sans radius...
  4. Salut à tous, Si vous avez donc une Enigma Q Balls et/ou une Mooer Tender Octaver Pro qui traîne à bon prix, ça m'intéresse ! Envie de funkyfier mon pedalboard...
  5. Salut Vincent, J'ai filé les côtes nécessaires à CG Lutherie et il m'a renvoyé ce que j'avais demandé : une rampe en frêne vernis pour matcher avec le corps de ma Sire. Je demande volontairement une épaisseur plus faible que nécessaire afin de les ajuster moi-même avec de la Patafix.
  6. Je n'ai pas fait de mesure, mais j'ai tout de même pris soin de mettre à niveau le volume de sortie D.I par rapport à mon réglage de gain habituel sur ma carte son. Il me reste de la marge sur le bouton de volume de sortie de la D.I du Battalion, sans parle du volume du préamp lui-même et de la partie disto. Si ta question est posée par rapport au fait de pouvoir driver un ampli de puissance, je pense que le Battalion peut faire le job.
  7. @greg : Tu n'as aucun des multi-effets cités, à défaut tu ne les a jamais testé, et tu dis que les multi-effets bouffent de la dynamique et des harmoniques en te basant sur une expérience passée... T'y vas un peu fort je trouve ! Certes, je sais bien que tu es plutôt PB + Ampeg que Fodera + Epifani mais tout de même... De plus tu sors le pseudo-argument d'autorité qui concerne les "pros"... Ben tiens, je connais personnellement le bassiste des Gypsy Kings, c'est loin d'être un caramel, et il vient de craquer sur le Zoom B3n pour tourner (aux U.S essentiellement)... Et pour y aller de mon expérience personnelle, j'ai plusieurs fois cloué le bec à des gars qui se demandaient comment je faisais pour avoir un gros alors que je n'avais pas d'amplis sur scène... Pas de bol pour toi, c'était le B3, le B1Xon ou le B3n.
  8. J'ai eu de tout en D.I (Lehle, Mooer, Radial...), j'ai rien noté de différent, en tout cas rien qui choque l'oreille (perte de fréquences évidentes...). Récemment encore (avant recâblage de mon pb avec le Battalion) j'utilisais une Mooer Micro D.I pour compenser le manque du Zoom B3n dans ce domaine, RAS.
  9. Je ne suis pas vraiment d'accord avec @greg. Le Zoom B3n sonne déjà un poil mieux que ses aînés le B3 et le B1(x)on, en le réglant convenablement on obtient de sacrés résultats. C'est sans compter l'infinité de réglages et de configurations que l'on peut façonner par rapport à la config' initiale du Fly Rig. À ce compte là, si malgré tout le Fly Rig te séduit davantage @bertced, tu peux aussi regarder du côté du Valeton Dapper Bass : https://www.thomann.de/fr/valeton_dapper_bass_effect_strip.htm
  10. La sortie D.I ben, c'est une sortir XLR tout ce qu'il y a de plus simple. Le petit potard de volume est juste à côté, avec un push/pull "Bypass" (ça bypasse tout le circuit du boîtier) et le "Ground/lift". Le compresseur est un peu particulier, grosso modo avant la moitié ça compresse avec une attaque "rapide", au-delà l'attaque est plus lente, pas l'idéal avec des distos/fuzz. Évidemment plus on tourne le potard plus la compression se fait entendre, en fait ça change le ratio. Le seuil a l'air d'être déjà calibré, assez bas du coup quand on éteint le compresseur gare à pas faire tout péter en jouant derrière sans baisser le volume ! Après je vais être honnête : je n'ai pas une grande expérience des compresseurs, je connais le principe et les réglages de base, mais impossible de dire à quel compresseur celui du Battalion ressemble (en terme de coloration). Ça fonctionne, au même titre je pense qu'un TC Spectra Comp (qui a un seul potard il me semble), j'arrive à en tirer un réglage utile pour mon jeu, mais cela ne vaudra pas un bon compresseur indépendant. Encore une fois, au prix du Battalion (160€), l'ensemble des prestations que ce dernier offre devrait me permettre de faire mon boulot sans trop me prendre la tête. Donc oui c'est clairement mieux que le Bass Metaphors, ça peut aisément remplacer des préamps plus coûteux, et pour peu qu'on soit pas trop tatillon (ce qui est mon cas), permet de se passer d'un compresseur et d'une overdrive.
  11. Update dû à l'arrivée de l'EHX Battalion :
  12. Colis récupéré ce matin, j'ai passé 2h dessus... Reçu à l'examen ! J'ai réussi à le régler pour palier à toutes les situations que j'énonçais ci-dessus... Le préamp 4 bandes m'a suffit pour me passer du Boss PQ3B (en plus du Zoom B3n), les fréquences boost/cut correspondent à peu près à ce que je trafique en règle générale. Le fait de pouvoir ajuster le volume en sortie de D.I et le volume du préamp enclenché est appréciable. Perso j'ai réglé le gate bas (mais pas trop), la coupe franche je suis pas trop fan à la base, et le compresseur un poil avant la moitié. Au-delà l'attaque est trop lente, j'aime bien entendre quand ça compresse sur les tirés en slap et quand ça claque un peu pour les sons de synthés. Avec la distortion placée en post-EQ j'obtiens un overdrive bien plein. Il y a forcément mieux au niveau du timbre mais ça me suffit pour alterner entre son clean et son rock. J'ai 3 prestations en fin de semaine où je pourrai vraiment juger de l'utilité de la boîte, mes camarades en orchestre ne manqueront pas de compléter mon avis vu qu'ils sont assez attentif au son que je leur envoie.
  13. Avec une photo ce sera plus simple ! : Mon pedalboard est connecté au pedalboard auxiliaire (celui de la photo) via les alimentations et l'XLR en bas à gauche. Cela me permet de planquer le système de retour et de n'avoir que l'essentiel sous les pieds. Avant j'avais tout sur le même pédalier, cette année j'ai décidé de tout séparer, comme ça je peux embarquer mes effets séparément. Je récupère mon signal grâce au splitter qui vient se connecter à ma table de mix, et j'envoie en parallèle mon signal à la sono (flèche bleue). Le signal retour de l'orchestre/groupe est récupéré sur la table de mix (flèche verte), je fais ma tambouille et je sors tout ça via le câble stéréo et le boîtier Fischer Amps à droite.
  14. Update de ma config'... Après avoir joué en full HF, puis en total filaire l'an dernier, cette année j'ai décidé de mixer les deux. J'utilise donc un Line6 G30 récupéré 50€ sur Zikinf (oui oui, juste un bout de gaffer à mettre sur la trappe de pile pour palier aux soucis rencontrés par l'ex-proprio ^^). Pour le système auxiliaire, la méthode guerba fonctionne toujours, à ceci près que désormais je sors via un jack stéréo pour aller sur un boîtier ceinture : https://www.thomann.de/fr/fischer_amps_mini_bodypack_klinke_mit_ls.htm?ref=search_rslt_fischer+amps+bodypack_110148_2 L'intérêt est de ne plus avoir un double câble (jack instru + auxiliaire) qui vient s'enrouler sur ma sangle pour brancher à la fois la basse et à la fois mes oreillettes. J'étais clairement embêté par des débranchements intempestifs quand je m'agitais un peu sur scène, et lorsque je voulais poser la basse il fallait que je fasse attention à pas arracher les écouteurs (400€ la paire Fischer Amps)... Avec un jack stéréo de 10m, je récupère donc un signal toujours aussi propre et fais l'économie d'un système sans fil in-ear très coûteux pour avoir un rendu similaire (au moins 800€ voire plus). La présence d'un volume permet de gérer directement à la ceinture et donc plus besoin de se pencher vers la table de mix, également je peux de couper le son tout en gardant mes oreillettes en place. Vu que le système est pourvu d'un blocage du jack, le pire que je risque c'est d'être stoppé net par mon pantalon que se barre ! Je regagne donc une certaine liberté à poser ma basse où je veux, je garde mes oreillettes en place et peux gérer le volume comme un système in-ear classique, la qualité en prime, et peux continuer à me balader sur scène sans risquer d'être accroché par la basse. Et puis si j'ai une pause à faire sur scène, avec 10m de câble je peux quand même m'éclipser si je souhaite garder le jack branché sur le boîtier. Dans tous les cas, après quelques prestas RAS, c'est fiable et fini les pertes de sons dues au décrochage des oreillettes !