Jump to content
nightmarica

Serek basses made in Chicago

Recommended Posts

Comme je le disais plus haut, le problème n'est pas la fabrication (une basse de ce "style" est plutôt simple de fabrication, n'importe quel luthier est capable de faire ce genre d'instru), mais le coût de fabrication d'un instrument.
hormis le temps passé il y a le prix des pièces, du bois, les charges... tout ça couvre dejà largement ces 500€ sur une basse simple.


 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, cg.lutherie a dit :

Comme je le disais plus haut, le problème n'est pas la fabrication (une basse de ce "style" est plutôt simple de fabrication, n'importe quel luthier est capable de faire ce genre d'instru), mais le coût de fabrication d'un instrument.
hormis le temps passé il y a le prix des pièces, du bois, les charges... tout ça couvre dejà largement ces 500€ sur une basse simple.

 

Un truc me titille quand même, mais il serait peut-être intéressant d'ouvrir un topic dédié...

Quand on dit ''lutherie made in France'', on part tout de suite sur du matos top moumoute, super micro(s), beaux bois, belles finitions. Mais j'aimerais quand même savoir le prix de vente d'une basse made in France, mais fait à la manière des basses plus bas de gamme. Du genre une basse de forme basique à manche vissé genre Precision, bois de lutherie (ou pas) basique pas forcément beau coupé à la commande numérique, peinture carrosserie façon Fender pour cacher tout ça, accastillages tout juste corrects et micro unique bas de gamme. Voire éventuellement un manche provenant d'un fabricant externe. Et dans cette config on n'est pas loin du simple assemblage

J'imagine bien qu'on restera loin d'un prix Harley Benton :lol: mais je serais quand même curieux de connaître le prix d'une basse ''made in France'' bas de gamme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gros problème, ce sont les charges quand tu es à ton compte... Pour une basse de ce type, mettons que l'on externalise le manche qui revient brut fretté à 100€ pièce, un corps en bois local pas trop mal découpage numérique, on doit pouvoir être à 100€ pour une petite série, 150/160€ pour (micros + méca + hardware basique + élec passive...), pas de peinture, une cire dure ou un vernissage satin du manche et du corps, on compte 5h de main d'oeuvre pour assembler et peaufiner (200€ charges comprises). Ca fait un prix de revient à 550€, vu les charges fixes et variables d'une petite boite et les impositions diverses, tu dois faire X2 sur le prix pour gagner un peu d'argent donc on est bien à 1000€...

La solution : faire un kit à la Thomann, mais un peu plus haut de gamme, made in France, tout ça, pas de finition, pas monté, mais une base saine et bien pensée... Genre corps + manche + hardware + élec. sauf micro à 500€

Edited by michel_olivier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben demande à Tom Marceau, c'était le concept des "Rose" (las, las, voyez comme en peu d'espace...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, ChoCoPunX a dit :

 

Un truc me titille quand même, mais il serait peut-être intéressant d'ouvrir un topic dédié...

Quand on dit ''lutherie made in France'', on part tout de suite sur du matos top moumoute, super micro(s), beaux bois, belles finitions. Mais j'aimerais quand même savoir le prix de vente d'une basse made in France, mais fait à la manière des basses plus bas de gamme. Du genre une basse de forme basique à manche vissé genre Precision, bois de lutherie (ou pas) basique pas forcément beau coupé à la commande numérique, peinture carrosserie façon Fender pour cacher tout ça, accastillages tout juste corrects et micro unique bas de gamme. Voire éventuellement un manche provenant d'un fabricant externe. Et dans cette config on n'est pas loin du simple assemblage

J'imagine bien qu'on restera loin d'un prix Harley Benton :lol: mais je serais quand même curieux de connaître le prix d'une basse ''made in France'' bas de gamme

Je vais parler pour moi, parce-qu'on a pas tous les mêmes charges, les mêmes prix fournisseurs, on ne fait pas tous le boulot de la même manière et on ne met pas tous le même temps pour le faire....

je suis justement en train  de plancher sur une basse au prix le plus bas possible (et franchement c'est pas simple), tout en restant cohérent avec un salaire correct pour cette fabrication.

Donc, on part sur de la tôle pliée pour le chevalet, des mecas entrée de gamme, un seul micro entrée de gamme (et y'en a qui sonnent plutôt pas mal du tout), du bois pas forcement ultra beau (quoique perso, les défauts du bois sont assez souvent pour moi des atouts esthétiques), et des cotes manche et diapason standard

Pour la finition le coup du "on cache tout avec une peinture opaque", là non, ça prend trop de temps de faire un fini brillant, si on cherche à être dans le moins cher possible, il vaux mieux faire un huilé, ou un vernis satiné sur bois naturel.

Et bien déjà comme ça, ça va chercher dans les 300-400€ de matos rien que pour démarrer le projet, en entrée de gamme, et sans compter les charges, consommables et autre.

Une basse bien pensée pour la fabrication en serie, sans CNC ou autre (pas besoin de CNC pour faire des découpes propre ;) ), toute simple, ça va prendre en gros, allez à la louche, une 20aine d'heures. (sans compter le temps passé en amont pour mettre au point cette basse, faire les gabarit, les essais... qu'il faudra amortir ;  ni les temps de séchage ou d'acclimatation, ce sont des heures réelles travaillées )

si on ajoute ce qui coûte des ronds mais qui n'est pas dans la basse (hors charges), on doit être à la louche sur 50-100€, j'imagine, j'ai jamais compté.

Après il reste les charges, les impôts, (je ne parle pas de la TVA, je suis en auto entreprise).

 

Donc avec tout ça, à la grosse louche (c'est très approximatif, mais pas loin du réel), si on fait la basse à 1000 balles, il reste en gros 200€ pour celui qui la fabrique, soit 10 balles de l'heure.
Et pour que ce soit rentable (j'entends par là gagner un peu sa vie), il faut en faire pas mal dans le mois.

Mais voilà, il y a des temps de séchage, d'acclimatation du bois à respecter, et si on est super organisé, qu'on a pas de problèmes quelconques (machine qui lâche ou autre), on peut peut être en sortir (à 20 heure de taff la basse) 4, peut être 5 par mois, mais faut vraiment bien gérer son coup.

soit 5 x 200 = 1000€ pour le mois dans le meilleur des cas pour une basse "pas cher", en bossant quand même tout le temps au taquet.

 

Voilà en gros, je continue à chercher la solution pour faire du made in France pas cher ET  de qualité...   et mettre à manger dans mon assiette :)

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une bonne réponse complète, merci à toi !

Bon c'est sûr, impossible de sortir un petit prix si on n'est pas à une échelle un peu plus ''industrielle''... qui pourrait se lancer là-dedans. Lâg peut-être ? Je suis quand même persuadé qu'il y a vraiment un truc à faire, mais je rêve un peu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est en fait super simple:

- Aujourd’hui, les gens veulent le beurre, l’argent du beurre, la crémière, la fille de la crémière et un p’tit digestif offert pour faire passer tout ça. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, ChoCoPunX a dit :

Lâg peut-être ?

Lag s’y est cassé les dents. Avec pourtant une idée de départ bien cool (un genre de guitare custom Made in France et livrée en étui pour 1500€) et le plus gros réseau de distribution en France (Algam).

Resultat ? Un fiasco. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu bonjour...

Je suis nouveau, mais si je puis me permettre, ce topic n'était-il pas consacré aux basses Serek?

J'ai lu dans une interview de Marcello Giuliani un truc du genre "j'ai longtemps cherché une short scale de luthier, mais pas une basse de jazz-rock". Le concept Serek n'est pas du tout low cost, mais plutôt "top qualité, mais très simple et très efficace.."

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, mistergroovy a dit :

Le problème est en fait super simple:

- Aujourd’hui, les gens veulent le beurre, l’argent du beurre, la crémière, la fille de la crémière et un p’tit digestif offert pour faire passer tout ça.

 

C'est pas complètement ça, sinon j'aurais demandé une basse de qualité pour le moins cher possible, quitte à saigner un artisan qui va laisser sa santé pour des clopinettes. Je me posais simplement la question de ce que pourrait couter une basse made in France, mais bas de gamme (c'est relatif), à une échelle plus grande que le petit artisan seul.

Sandberg y arrive très bien par exemple (les coûts de fabrication en Allemagne doivent s'approcher à peu près aux nôtres), ils sortent de la basse qui déboite pour à peine plus de 1000€ pour des config assez complexes (double micro, active, electro,...), moins de 800€ pour les Electra avec des pièces provenant de Corée, mais du coup c'est plus valable...

 

Mais c'est clair que pour ce créneau, il ne faut prendre aucun risque, et sortir de la Precision ou de la Jazz toute bête. Chose que n'a pas fait Lag il me semble, ils ont fait leur forme, du coup c'est clair que le marché se rétrécit beaucoup

 

Par contre je ne suis pas contre le petit digestif

 

EDIT : @eda oui tu as raison, c'est pour ça que j'aurais aimé faire un topic dédié

Edited by ChoCoPunX
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense qu'il n'y a pas de secret, pour faire pas cher, il faut faire à grande échelle, en série, pouvoir acheter des pièces et du bois en grandes quantités (par exemple, j'ai essayé de traiter en direct chez Delano, ils m'ont répondu qu'il n'y avait pas de problème ; du moment que je commande plusieurs milliers micros dans une année).
 

Mais je rejoint EDA, Serek, c'est pas low cost (au sens péjoratif), le prix n'est pas abusif comme chez certaines marques, tout simplement.

je crois que beebasses avait sorti des shortscale, voire des piccolo pour pas cher du tout.... et Fodera aussi non?, avec leur shortscale headless :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cg.lutherie a dit :

Donc avec tout ça, à la grosse louche (c'est très approximatif, mais pas loin du réel), si on fait la basse à 1000 balles, il reste en gros 200€ pour celui qui la fabrique, soit 10 balles de l'heure.

Voilà en gros, je continue à chercher la solution pour faire du made in France pas cher ET  de qualité...   et mettre à manger dans mon assiette :)

Franchement, si ça dépasse pas 1000 euros et que tu mets la même application que sur tes "basses de luthier" je réfléchirai à vendre une bonne partie de mon matos pour t'en commander une. Les bémols qui pourrait me faire hésiter seraient l'esthétique de la tête (c'est con hein?), le côté standard ou non de l'accastillage pour de l'up-grade si besoin et la configuration des ou du micro.

En tout cas, je suis intéressé par ta démarche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour pouvoir "lancer" ce genre de projet à 1000€, il faut pouvoir en avoir un paquet en commande, sinon c'est pas viable, et dans mon post du dessus, je n'ai pas pris en compte les réglages, réparation et autres choses qu'on fait dans un atelier de lutherie (en tout cas en ce qui me concerne) qui viennent se greffer en terme de temps passé en plus.

Donc 1000€, j'y crois pas trop, mais aller chercher les 1500 voire un peu moins, c'est jouable.

Un gros truc aussi dans ce genre de projet, c'est qu'il faut plaire à tout le monde, et ça...

après la forme de la tête... on s'en fou non? :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@paf32: Je pense qu’il faut faire la démarche inverse:

- Ne pas envisager de réfléchir sur une éventuelle revente de ton matos dans le cas ou, mais plutôt faire partie de ceux qui vont passer commande pour que cela puisse devenir réalité. 

Comme pour Tom Marceau donc. :)

 

Edited by mistergroovy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tsss...Heureux propriétaire d'une Midwestern que je joue tous les jours, Jake est un artisan (je lui ai rendu visite à Chicago) et sortir des basses avec la qualité / jouabilité / son...que procure ses instruments pour une valeur marchande en deçà de ces prix actuels, dans 1 an il ferme !!!

Quand on voit les prix pratiqués par Fender / Gibson etc alors que l'on est réellement sur un mode industriel (meme pour les modèles US) et parfois de piètre qualité, eux font de la marge (mais bon, ils ont aussi le réseau de distri à payer) !!!

Si vous êtes attirés par les modèles Serek, c'est maintenant qu'il faut craquer car je pense que Jake va monter ses tarifs d'un cran vu la demande actuelle et la reconnaissance de son travail sur le territoire US (toutes proportions gardées of course !!!)

Là ou vous trompez, c'est que Serek est très loin d'être du bas de gamme, certes les instruments n'ont pas l'électronique d'une Fodera etc...mais (je me répète), nous sommes chez un luthier et la qualité est bien présente.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec Stef B...

En plus, ma Midwestern 2 est BELLE. C'est très subjectif bien sûr, mais quand même, j'ai remarqué les exclamations de ma femme et de ma fille quand je l'ai reçue, alors qu'elle trouvent ma Jazz NOS 64 "bof".

Et Jake Serek a commencé à faire des instruments non pas avec un business plan, mais pour faire ce dont il avait besoin lui en tant que bassiste.

Et le toucher du manche est... extra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ma part je n'ai pas dit qu'il faisait du bas de gamme, loin de là. ;)

Je dis juste que pour une fois, les prix son plus que correct.

Il me semble même qu'il monte du Hipshot, et le travail a l'air au top.

@eda, je crois que tous les luthiers (les vrai! :) )en sont là, c'est un metier passion, pas un metier business ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@cg.lutherie : je n'ai pas dit cela pour toi :-) 

Je pense que ton commentaire remet l'église au milieu du village (sur l'aspect cout / qualité), sachant de quoi tu parles...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Jazz Ad a dit :

 pote internet de longue date Brad Lowe 


 

ça sonne very discount.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Stef B a dit :

@cg.lutherie : je n'ai pas dit cela pour toi :-) 

Je pense que ton commentaire remet l'église au milieu du village (sur l'aspect cout / qualité), sachant de quoi tu parles...

Pas de soucis, c'était juste pour préciser. ;)

Pour moi "par cher", ne veux pas (toujours) dire "de mauvaise qualité".
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"pas cher" ne veut rien dire...La perception de chacun étant différente...

Maintenant, sortir une basse à moins de 1000 euros faite par un luthier...Je n'y crois pas vraiment non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@cg.lutherie : j'ai vu sur ces forums des exemples de ce que tu fabriques, c'est magnifique, dans un tout autre genre que Serek bien sûr. Mais je ne suis pas d'accord avec la phrase que tu as écrite plus haut : "n'importe quel luthier est capable de faire ce genre d'instru". C'est un peu comme dire "n'importe qui peut jouer comme Keith Richards, c'est tellement simple". Pas si sûr...

En tous cas je trouve que c'est vrai que c'est étonnant le nombre de luthiers en France, rien qu'autour de chez moi j'en connais de nombreux, mais je n'en vois aucun dans le "créneau Serek"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends ton point de vue, ce que je voulais dire, c'est que techniquement,  de conception, c'est simple, epuré , et je ne parlais que des modèles solid body, les hollow par exemple, c'est encore autre chose.

C'est comme une LP junior, c'est de conception ultra simple.

mais ça ne veut pas dire que c'est facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci cg.lutherie.

Je suis tout à fait d'accord, et en plus le style d'instrument recherché a un lien aussi avec le style de jeu et le type de musique...

A mon avis Serek est à Chicago, ce n'est pas tout à fait un hasard, ou alors ça tombe bien... Car c'est LA ville du blues et des racines, de Muddy Waters à Willy Dixon (pas vraiment les rois du jazz rock), donc c'est  un peu normal qu'il fasse des basses "roots". Même un virtuose comme Darryl Jones, qui est aussi de Chicago, joue depuis 20 ans avec les Stones, et il utilise des Fender passives ultra-simples, parmi lesquelles une Mustang (short scale).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...