Jump to content

cg.lutherie

Membre Pro
  • Content count

    744
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

About cg.lutherie

  • Rank
    Pro
  • Birthday 11/13/1977

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.cg-lutherie.net

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    mailley

Recent Profile Visitors

689 profile views
  1. Comme tu le dis gaille, le bois travaille, plus ou moins, mais ça bouge. Les manche vrillés ne sont pas graves du moment qu'il restent réglables et que ça ne se ressent pas au jeu. Le plus grave, c'est quand ils présentent des creux ou des bosses, là il faut bien souvent reprendre la touche, mais si tu n'a pas de frises ingérables, c'est pas gênant. j'ai déjà vu passer à l'atelier des grattes avec des manches très vrillés, à tel point que les gens venaient pour le faire changer, au final ils repartent avec le manche d'origine, vrillé, mais réglé. De fois il faut une planimétrie de touche et donc un refrettage, mais c'est dans les cas les plus graves. Un petit lien sur les manche vrillés ;) : http://littleguitarworks.com/torzal-natural-twist/
  2. cg.lutherie

    le topic de la basse simpliste

    L'idée de la basse toute simple, c'est un truc que j'aime bien, si c'est bien pensé (si les choix au départ sont bons), ça sonne, pas de prise de tête, on branche et on joue. D'un autre coté je pense à des basses que j'ai faites, avec deux doubles switchables en parallele/simple/serie, preampli 4 bandes, balance, tonalité passive... bref la grosse artillerie. Après un moment d'utilisation, un client m'a fait un petit retour sur sa basse, et le son. Et bien au final, les potards, une fois réglés ne bougent quasi plus. Du coup je me dis qu’une basse toute simple peut aussi être une basse avec plein de reglages, mais une fois reglée comme on veux, on y touche plus. Alors ça revient à avoir un preampli externe, sauf que c'est moins lourd. Dans cet esprit on pourrait imaginer une basse avec des réglages internes , dans la cavité ou avec des mini potards accessibles par des trous par exemple), on fait son préréglage, puis on y touche plus, mais là on est plus dans le look et le design.
  3. cg.lutherie

    Résonance/buzz lors d'un accord?

    C'est possible, si ton manche est très droit, que les partie des cordes entre sillet et main qui frette se mettent à toucher le frettes en vibrant par sympathie avec certaines fréquences de l'accord. Pour en être sûr, met un tissus sous (ou sur) la partie des cordes qui n'est pas jouée après le sillet, ça te permettra de savoir si ça vient de là ou non. Ça peut aussi se produire sur la tête.
  4. cg.lutherie

    Cg Lutherie : Kabuki

    merci à vous ;)
  5. cg.lutherie

    Cg Lutherie : Kabuki

    Et encore une bi color, mais en 6 cordes cette fois. multiscale (36"-35") corps aulne, manche érable et touche pao ferro. Micros Crel , preampli Noll TCM4XM, tuners headless MeraGuitars, repères Luminlay, 24 frettes 2mm, finition satinée bi-color, poids : 4Kg
  6. cg.lutherie

    PROJET STATUS AU PASTAGA

    Remettre un bout au manche comme sur ton dessin n'est pas la meilleure solution à mon avis, ou alors pas à plat joint en bois de bout mais avec un collage en biais, comme pour une tête en gros. Là, même avec les renfort tu aura un point de rupture enorme, justement là où se font toutes les tractions dues à la tension des cordes. Pour la poutre centrale, tu peut en faire une mais par exemple juste sur le dos de la basse. Tu fais une poutre (et une défonce) légerment en biais et un peu plus épaisse que la defonce nécessaire pour inserer le manche. (tu peux par exemple suivre le trapèze du manche), comme ça tu as un serrage naturel sur la largeur. En plus esthétiquement ça passe inaperçu, ça donne l'illusion d'un corps trois pièces avec une table. Mais le top serait de faire un manche ;)
  7. cg.lutherie

    Kabuki.... no headless

    Ah ok, oui, pourquoi pas, à tester. j'ai un modèle similaire sur le feu, avec une tête plus large, plus "rock", (bien que sur celle ci on peut aussi changer la tête à la demande)
  8. cg.lutherie

    Kabuki.... no headless

    Là on est surtout sur une affaire goût, ces tête je ne les trouve pas harmonieuses du tout ;) (surtout l'ibanez en fait). Le but sur cette kabuki c'est aussi d'avoir une tête compacte pour ne pas déséquilibrer la basse, qui au départ est prévue pour être headless. Plus j'allonge la tête et plus j'avance les mécaniques en haut de la tête et plus le centre de gravité se déplace.
  9. cg.lutherie

    Kabuki.... no headless

    Exact, moi aussi ça me choquait. j'ai démonté, vérifié mes perçages, mesuré...tout était à sa place. la corde n'aide pas non plus avec sont tirant comparé à celui du Sol. bref, j'ai rectifié. Bon après, çe me dérangeait aussi, mais je trouve que ce n'est pas pire que ça : @ju-vd, le switch permet le passage de double à simple, pas de mode parallèle ici. @AlexB6 elle fait 3,5Kg , l'équilibre en sangle est bon, pas de soucis. En position assise le manche tire un peu vers le bas mais sans plus, et comme beaucoup de basses avec une tête. Une fois en position de jeu, bras posé (juste posé naturellement, pas besoin de lutter) pas de soucis, en tout cas je ne suis pas gêné et j'aime pas les basses qui piquent du nez. (déjà que je joue très mal, si en plus il faut se battre avec l'instrument...) édit : le frêne, oui j'aime bien aussi, celui-ci aurait normalement du partir au feu, il est échauffé mais je n'ai pas pu en sortir une table bokkmatched. et je me suis dit que c'était dommage de la balancer, du coup je suis parti sur une asymétrie des "dessins" et du collage.
  10. cg.lutherie

    Kabuki.... no headless

    Salut, Alors voilà, pour ceux qui sont contre la décapitation des basses, le modèle kabuki a enfin une tête. pour celle-ci : 4 cordes, diapason 34", 24 frettes accessibles..corps frêne légerement échauffé, manche tilleul/acajou, touche palissandre (filets tilleul)repères de touche luminlay sur la tranche, nacre sur la touche.micro Delano, chevalet Sandberg, mécaniques Gotoh.
  11. cg.lutherie

    Projet de corps homemade

    une scie à frette, règle rectifiée, câles à poncer longues, pince pour couper les frettes, maillet pour les enfoncer, cale + abrasif pour la planimétrie, lime à frette, de quoi percer les mécaniques, les repères de touche, pas mal de serre-joints pour le collage de la touche, limes à sillet, de quoi faire le canal du trussrod (ça peut se faire au ciseau), et je dirais le plus important, savoir se servir des outils, ;)
  12. cg.lutherie

    Projet de corps homemade

    Pour le collage, il se fait a plat joint. les rainures, bouvetage ou autre, c'est bien pour des pièces soumises à des contraintes, sinon aucune utilité à par augmenter la surface de collage, pas dans le cas d'un corps de basse ça n'a pas d'intérêt. si c'est bien fait, tu pourra taper au marteau dessus, ça e se décollera pas. (le bois, lui lachera bien avant la colle). Pour les domino de chez yamaha, peut être que l'argument commercial c'est la recherche sonore, mais dans la réalité il est bien plus simple de coller deux pièces ensemble avec un guide (les dominos), que sans, à mon avis c'est surtout une histoire de minimiser les opérations pour un gain de temps. les outils : si tu ne fait pas de manche, une scie, un rabot, un ciseau ou deux et un maillet, une râpe, de l'abrasif, et t'as déjà la majorité de ce qu'il te faut. si t'as une défonceuse c'est le top, tu as tout (j'ai fais ma première gratte il y a une 15aine d'année avec une défonceuse à 15 euros ;) les outils électriques sont bien pour gagner du temps, mais tout peut se faire à la main. (mais il faut un minimum de maîtrise des outils).
  13. cg.lutherie

    Serek basses made in Chicago

    Je comprends ton point de vue, ce que je voulais dire, c'est que techniquement, de conception, c'est simple, epuré , et je ne parlais que des modèles solid body, les hollow par exemple, c'est encore autre chose. C'est comme une LP junior, c'est de conception ultra simple. mais ça ne veut pas dire que c'est facile.
  14. cg.lutherie

    Serek basses made in Chicago

    Pas de soucis, c'était juste pour préciser. ;) Pour moi "par cher", ne veux pas (toujours) dire "de mauvaise qualité".
  15. cg.lutherie

    Serek basses made in Chicago

    pour ma part je n'ai pas dit qu'il faisait du bas de gamme, loin de là. ;) Je dis juste que pour une fois, les prix son plus que correct. Il me semble même qu'il monte du Hipshot, et le travail a l'air au top. @eda, je crois que tous les luthiers (les vrai! )en sont là, c'est un metier passion, pas un metier business ;)
×