Jump to content

cg.lutherie

Membre Pro
  • Content Count

    849
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

About cg.lutherie

  • Rank
    Expert
  • Birthday 11/13/1977

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.cg-lutherie.net

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    à coté de Dijon

Recent Profile Visitors

1411 profile views
  1. exact ;) franche comté, haute saone, à 1 heure de Dijon pour situer grossièrement.
  2. Avec ces bois le son est plus... fruité Plus sérieusement, je trouve que le cerisier en touche est assez proche de l'érable en terme de sonorité. Le poirier je ne l'ai que peu utilisé, dans des manches en multipli avec de l'érable, et je n'ai pas trouvé de différences notable avec un manche tout érable. L'interêt est avant tout esthétique et "ethique", avoir un bois autre que l'érable sans allez vers un exotique. Mais il y en a d'autres comme le noyer (que je trouve quand même trop tendre en touche), le cormier, l'olivier, le robinier...
  3. envoyer du steack cru? pourquoi pas Les micros sont placés pour avoir un son proche JB une fois splitté (les deux bobines extrêmes), et pour avoir du medium quand non splittés. la bobine exterieure du micro chevalet est à environ 7cm du pontet.
  4. merci, c'est pas huilé mais bois teinté et vernis mat, donc c'est durable comme un vernis.
  5. Une petite nouvelle. Rascal J custom multiscale 35" - 33", entièrement en bois locaux (touche cerisier, manche érable et corps aulne).
  6. le swamp ash c'est pas de l'érable ;)
  7. Ben comme je l'ai écrit plus haut, c'est mieux de détendre les cordes, dans le cas d'un gros réglage. Mais quand c'est pour un petit ajustement, c'est pas la peine en géneral on équilibre cordes / trussrod, on accorde, et hop on est bon. Ne jamais toucher au trussrod? encore une fois, ça depend des cas, ce n'est ni mieux ni moins bien, c'est juste des ressentis, quand tu sens que l'action augmente sans toucher au chevalet et que tu es moins à l'aise pour jouer, un reglage peut être le bienvenu. mais je ne parle pas des trussrod completement détendu, avec un manche en arc, ça c'est pas top, le bois finit par prendre cette forme et c'est ensuite plus dur à corriger. j'ai vu certains manches vraiment mal en point à cause d'un stockage très long avec cordes tendues et trussrod complètement détendu. les basses qui ne bougent pas d'un poil, oui, possible, pas toutes, ça depend j'ai fais des manches qui ne bougent pas, et d'autres qui bougent, quasi tout le temps en multipli d'au moins trois parties pour les 5 et 6 cordes, toutes essences confondues. j'ai vu des manches carbone bouger aussi, mais à cause de gros choc thermiques. Je ne suis pas partisans des renforts carbone, qui pour êtres vraiment efficaces devraient se trouver là où il y a le plus d'effort de traction, à savoir au dos du manche. La technique de placage de Ken Parker est très bien pensée pour ça. certaines essences de bois sont très stables, d'autres moins (et l'érable est loin d'être le graal en stabilité), certains jeux de cordes ont des tensions équilibrées d'autre non, ce qui joue aussi pas mal sur un manche ; un manche vernis avec une touche non verni peu bouger plus qu'un tout vernis ou pas vernis du tout à cause des échanges hydriques,... mais pas toujours, il y a vraiment beaucoup de paramètre qui entrent en jeu.
  8. la corde, lorsqu'elle vibre, n'est pas plate, le creux qu'on donne au manche est là pour épouser cette forme, plus on attaque, plus il faut de creux. Un réglage donné ne conviendra pas forcement à tout le monde. C'est pour ça que quand je règle un instrument pour une personne, je fais en sorte qu'il soit à l'aise, que ce soit avec une action haute, basse, très basse, manche creux, plat... le radius a un rôle aussi, la façon de faire ou non des bends, le tirant et la rigidité des cordes... Chacun a sa manière de jouer, d'attaquer ou non... on ne joue pas de la même manière sur une action à 2mm avec un manche plutôt creux que sur un réglage très bas avec un manche quasi plat. bref, tout ça pour dire qu'il n'y a pas vraiment de règle, le bon réglage, c'est quand on est à l'aise pour jouer.
  9. ça dépends de quel type de trussrod on parle, simple action ou double action, et encore dans les double action il y a plusieurs moyen de faire (avec une seule tige posée en diagonale dans le manche (PRS, certaines warwick) ou le plus courant avec une tige filetée soudée sur une barre). les simples action peuvent aussi être posé de différentes manières. Avec un double action "standard", on peux y aller sans détendre les cordes (même si c'est mieux de le faire, ça stresse moins les pas de vis du trussrod) si il n'y a pas trop à corriger. Avec un simple, c'est vraiment mieux de détendre les cordes si la correction à apporter au manche est importante. Suivant la courbure du manche, la tension des cordes, l'endroit où est placé le trussrod dans le manche, on peux très bien se retrouver avec un trussrod qui n'agit pas, ou pire qui agit dans le mauvais sens, du coup on force, et on abîme le filetage. c'est justement pour cette raison que Rickenbacker stipule bien que sur leur basses on doit détendre les cordes, tirer sur le manche à la main pour ensuite visser les écrous.C'est long, mais c'est la meilleure façon d’éviter la casse. un petit lien pas mal, c'est pour les mando mais ça apporte quelques précisions quant au fonctionnement d'un trussrod simple action. http://www.machineconcepts.co.uk/mandolin/mando5.htm
  10. les frettes c'est clair qu'il faut les changer, par contre ton manche ne m'a pas l'air en mauvais état, la vrille, (que je ne vois pas sur la photo) doit être vraiment minime, et donc sans incidence. Pour les tarifs, en Belgique je ne sais pas, mais ici, sans binding et touche non vernie, en général ça tourne autour de 200€ max avec planimétrie de touche avant frettage. Après, si tu va voir un "vrai" luthier, qu'il soit ultra connu ou le "luthier" du coin", il devrait savoir faire une planimétrie correctement, vu que c'est quand même une base du boulot de luthier. ;)
  11. je n'ai jamais eu à faire face a des preamplis en panne, des potards, des micros et des switches oui, mais jamais de preampli.
  12. si la vrille est légère, et que la touche a conservé sa planéité (pas de creux ou de bosses), il y a des chances que ce ne soit pas grave. Une légère vrille n’empêche ni le réglage, ni le bon fonctionnement d'une basse.
  13. En fait, les bois les plus utilisés dans l'industrie de la guitare (je ne parle pas des luthiers) sont surtout ceux qui sont dispos en grande quantité, facilement et pas chers. Des bois, il y en a beaucoup :D, et j'ai envie de dire qu'on peut tout utiliser en lutherie suivant la partie de l'instrument pour laquelle ils sont destinés (pas de chevalet de folk en tilleul par exemple). Dans les très légers, tu as aussi le cedro, je pense que c'est même me grand gagnant. Si tu veux un tableau, cherche sur google un tableau des densités des bois, tu devrait trouver tout ça ;)
  14. ah ben y'en faut pour tout les goûts
  15. l'acrylique se travaille à vitesse lente, en tout cas si tu utilise une défonceuse, vas-y avec une vitesse de rotation basse, sinon ça fond. Pour le perçage, il te faut des forêts trois points (pour le bois), sinon ça va fendre.. et ne pas forcer, laisser le forêt avancer, sinon ça fend aussi.
×
×
  • Create New...