Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'vintage'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Règles et Vie du forum
    • Règles du forum
  • Pratique instrumentale et musicale
    • OnlyGig
    • Compos et son
    • Technique
    • Théorie et partitions
    • Enregistrement et MAO
    • Scène (technique et sonorisation)
  • Matériel
    • Basse
    • Contrebasse
    • Amplification
    • Effets, cordes et accessoires
    • Lutherie et réglage
    • Électronique
    • Autres instruments
  • Onlypro - Les professionnels d'OnlyBass vous répondent
    • OnlyPro
  • Divers
    • Artistes
    • OnlyZic
    • OnlyBar
  • Annonces
    • Annonces et infos
    • Matos volé & Arnaques
    • Recherche
    • Vente
    • Annonces classées

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests


Basses


Amplis


Effets


Divers


Ex-matos


Influences


G.A.S. list

  1. Jexmatex

    Velotaf !

    Salut a tous, J ai regardé brievement et j ai trouvé un topic sur les riders et un autre sur le vtt mais pas sur le velo urbain ou velotaf de tous les jours. Voulant me remettre au sport " tranquile" je me suis'dit qu'aller au taf en velos serait une bonne idee Conseils prit aupres d un pote je me suis fait un beau cadeau et pouf je m y met. 15 bornes allez retour pff bon c est le debut, j en chie un peu quand ca monte mais ca venir. Et vous ?
  2. Bonjour à tous, Après avoir pas mal fait tourner de matos, je suis aujourd'hui un bassiste plutôt comblé avec mes instruments (et ampli) actuels. Rien de bien folichon ou de grande valeur, mais des basses qui me conviennent vraiment et qui sonnent. Une 5 cordes moderne (PEAVEY Cirrus), une PB-like (YAM BB), une JB-like (YAM SB), une SR-like (IBANEZ ATK) et une fretless PJ (FENDER franken-JP90). Je pensais n'avoir plus besoin de rien, mais après tout, je n'ai qu'une fretless et elle n'a pas de Si grave Je pensais aussi avoir fait le tour des Warwick et n'avoir finalement pas trouvé chaussure à mon pied dans cette marque, mais après tout, je n'ai eu qu’une Warwick fretless et ils savent en faire de très convaincantes. Très convaincante, c'est un euphémisme concernant la basse dont je vais vous faire la review ici. C'est aussi un qualificatif bien mou par rapport à ce qu'est cet engin L'engin, c'est une Thumb NT6 fretless vintage, et c'est un monstre, sous tous les aspects. Un monstre esthétique, ergonomique et sonore, rien de moins. Une fretless de la mort ! Cet exemplaire, ex d'Agrume, est bien connu du forum depuis de nombreuses années. Elle reste donc entre nous ;-) Cette review est donc dédicacée à Bernard, que je remercie mille fois. C'est une Thumb des glorieuses années des Warwick faites à la main dans le vieil atelier d'Eggolsheim, avec amour, application et art 1991, c'est l'époque où on ne dit pas "Thumb NT" puisque la déclinaison plus accessible à manche vissé (bolt-on) des Warwick initiales, toutes à manche conducteur, n'existe pas encore : il faudra attendre 93. C’est juste une « Thumb Bass ». C'est une époque où tous les bois exotiques sont disponibles, avant qu'on se rende compte qu'on était en train de niquer des ressources rares. Ces bois exotiques disparaitront même à la fin des 90s de la lutherie des Warwick, avant de revenir récemment, une fois les filières d'approvisionnement vertueuses/renouvelables mises en place. Une Thumb de 91, c'est donc fait avec du bubinga bien lourd, du wenge bien rigide, en grande quantité pour faire le manche. A noter que c'est juste la deuxième version de la Thumb. La toute première a trois différences : - la tête qui est creusée/sculptée au dos - le compartiment électronique qui n'avait pas encore la plaque amovible sans vis - l'emplacement séparé pour la pile Aucune de ces différences n'a d'impact sur le son ou l'ergonomie de la Thumb. Cette fretless a en plus une touche en ébène, le roi des bois pour cette utilisation, et en ébène d'Afrique uniformément noire et dense. Aujourd'hui, c'est de l'ébène tigrée (tigerstripe) qui est employée par Warwick, en provenance d'Indonésie. On tombe un peu dans le snobisme là, mais ça me plait d'avoir le top du top des bois pour la touche de ma fretless. Au chapitre de l'électronique, Warwick n'avait pas encore développé tous les micros nécessaires pour ses modèles les moins diffusés, les 6 cordes typiquement. Elles sont donc équipées à cette époque de produits haut de gamme de fournisseurs externes, comme Seymour Duncan et dans le cas présent, Bartolini (des gros P46 quad-coil de la muerte). Ça tombe bien parce qu'une fretless ultime, c'est bien connu, ça a une touche ébène et des micro Bartolini. Bon OK, mon autre fretless bien cheap a une touche en plastique (ébonol), mais elle a des Bartos quand même ! Autre élément que Warwick n'avait pas encore internalisé : le chevalet conçu pour Warwick est fourni par Schaller et taillé dans le laiton massif. Ça n'aide pas la basse à être légère mais c'est censé être mieux pour le son. OK, donc pour les bois, c'est bon, pour les micros, c'est bon, et la construction à manche conducteur, ça peut pas faire de mal. Reste un paramètre d'importance : l'emplacement des micros, et là, comme tout le forum le sait, s'il y a bien une configuration qui est adaptée à la fretless, une configuration qui garantit qu'on va pouvoir faire parler le timbre avec plein de mediums... c'est celle de la Thumb, dont les micros sont collés au chevalet. Bref, toute une bafouille pour arriver à une conclusion : ce monstre est bien la fretless ultime. Bien sur, elle a une dégaine pas possible qui divise, bien sûr, elle est hyper lourde, bien sûr, elle n'est pas équilibrée pour le jeu debout et bien sûr, elle n'est pas hyper polyvalente. M'en tape. Elle est parfaite. Le son est à tomber par terre, la lutherie est indestructible. C’est ma fretless. 0 - Photos Une Thumb, c'est spécial. Moche pour certains, irrésistible pour d'autres. Vous le savez, je n'ai à peu près jamais pris ce paramètre en compte pour choisir un instrument. Une basse qui satisfait mes mains et mes oreilles, c'est suffisant pour moi. Ceci-dit, je peux dire : - que je trouve que plus les Thumb ont de cordes, plus elles sont harmonieuses - que cet exemplaire ancien a plus de personnalité que les récentes - que cette planche d'ébène aimante le regard - que la seule fois ou un public est venu me voir pour me dire "Ta basse, elle est super belle", c'était après un concert avec une Thumb (la NT5 à l'époque). Bref, à détester ou à tomber amoureux ! Voila l'animal. 1 - Caractéristiques Année de production : 1991 Construction : manche conducteur caché sous la table (hidden neck) Bois du corps : bubinga (pas pommelé, du bubinga choisi pour le son) Bois du manche : 7 pièces, wengé majoritaire avec laminations bubinga, le wenge est quartersawn avec mélange d'orientation du fil par rapport à la touche (perpendiculaire avec la touche pour les pièces centrales). Profil : C bien aplati au dos Bois de la touche : ébène totalement noire, mini fretlines en bordure supérieure bien pratiques Diapason : 34" Radius : 40", quasiment plat Sillet : os, changé par rapport au just-a-nut bronze d'origine, ce qui n'est pas pour me déplaire (pas de vibrations) Largeur au sillet : 52mm Écart au cordier : 17mm (réglable) Frettes : équivalent 26, un peu plus que deux octaves, ça semble infini Finition : bois naturel ciré Accastillage : chevalet Warwick noir laiton (le vrai, fabriqué chez Schaller), réglable tous azimuts. A noter qu’il a très bien traversé les années. C’est du matos de qualité. Les mécaniques estampillées « West Germany » sont en réalité des Gotoh GB7 japonaises. Elles ont très bien vieilli aussi. A noter qu’elles pèsent chacune 64g (58 pour les mécaniques Warwick qui les ont remplacées au milieu des 90s). Trussrod : simple action extractible. Il est en état neuf donc soit il a été remplacé, soit il a été très peu manipulé, ce qui est plausible vus les bois et la rigidité du manche. Micros : deux soapbars Bartolini P46 passifs. Ce sont des quad-coil qu’on peut câbler de plein de façons différentes. Ici, ils sont en mode double bobinage classique Balance micros : potard de balance Électronique : MEC avec équalo 2 bandes + mode passif réel qui marche sans pile. Il y a un trimpot pour régler le niveau de sortie sur ces premiers preamps MEC. 2 - Confort de jeu Poids : trois tonnes quatre... enfin sérieusement lourd : 5,6kg l'animal Équilibre : pas terrible dans l'ensemble, c'est pas un scoop (petit corps, corne courte et manche lourd ne font pas bon ménage). De toute façon, c'est pas la basse qu'on prend pour jouer du grunge à bout de bras. En fait, elle est tellement lourde que l’équilibre est presque correct Quand je pense que ma Cirrus, dont la construction est proche, pèse deux kilos de moins ! Accès aux aigus : parfait, vive le neck-thru Accès aux contrôles : simple, un seul potard stacked Le manche est large, mais assez fin et en C. Très jouable avec mes mains king-size. 3 - Qualité de la lutherie Stabilité du manche : il a pas bougé en trente ans. Il ne bougera peut-être jamais. Qualité du frettage : pas de frettes, pas de souci Courbure : presque parfaite, y compris au niveau de la jonction manche/corps, vive le wenge. Le truss fonctionne parfaitement, mais le bois fait la majeure partie du boulot. Action globale : raz des pâquerettes, évidemment. Il vaut mieux pour gérer les dimensions et aller chercher le plus de mwaaah. Après un bon réglage maison et une retouche du sillet, elle atteint mon gros niveau d’exigence. Trussrod : simple action extractible, il a pas beaucoup de boulot à faire vus les bois du manche ! Finition du corps : pas de finition, pas de souci. Le bubinga est dur et assez sombre, donc ça vieillit bien. Finition du manche : nu aussi, mais le wengé donne toujours l'impression d'être verni tellement il est dur. Électronique : tout est très bien fait et n’a pas bougé. Dans les cavités des micros on trouve les habituels inserts pour les vis et de gros ressorts, bien plus balaises qu’aujourd’hui. Dans ma review de ma Thumb BO vintage de 95, j'avais écrit ça : "Un petit mot sur la différence de lutherie avec une Warwick moderne. Cette basse donne vraiment l'impression d'avoir été faite à la main. Tous les angles sont arrondis, comme par exemple les bords de la tête, ou c'est flagrant (regardez la photo du dos de la tête). Le corps est très travaillé et moins régulier dans son traitement. On sent qu'il y a une vraie main qui a creusé et poncé le corps. C'est une affaire de gout en fait car les Warwick modernes sont plus uniformes. Avec celle-ci, on a l'impression de toucher un exemplaire unique et pas un objet de série. C'est idiot, mais ça lui donne une personnalité supplémentaire." Je peux dire la même chose de cette Thumb NT, qui offre même un ressenti encore plus artisanal, et sur une lutherie bien plus complexe. En tout cas, c’est fait pour durer. Le manche est imperturbable et l’accastillage qui a trente ans est encore tout à fais frais. Pour avoir eu des Warwick de la période industrielle, la qualité est largement supérieure sur cette vintage et le résultat est évident : c’est un instrument qui vieillit très très bien. Dans la catégorie « details qui tuent », les strap locks sont montés sur des inserts 4 - Son On va passer par quatre chemins, cette basse sonne à mort. Le son est somptueux, ample, bourré d’harmoniques. Elle parle cette basse, c’est stupéfiant. Les notes sortent de la touche avec vigueur, elle vibre de partout. Je me sens tout petit. Pour être moins lyrique, je dirais que : - Sans frettes, les aigus piquants et le son « clicky » qui déplaît aux détracteurs de la Thumb sont absents. - Le Si grave est superbe. Il y a tout ce qu’il faut pour ça. - Le vrai mode passif est intéressant, assez naturel, vraiment utilisable. En fait, il est beaucoup plus agréable que quand le préampli est engagé, ce dernier ayant une fâcheuse tendance à bouffer beaucoup de graves et à booster les aigus. Par contre, l’attaque est nettement améliorée avec le preamp. - Les Bartos P46 vont très bien à la Thumb. C’est indéniable. Putain de micros qui sonnent plein, lourd, mais articulé et chantant aussi. Un beau mariage (n’est pas monsieur Thesseling ?) - Il ne faut pas chercher le mwaahh, il faut plutôt savoir le calmer quand on n’en a pas besoin. Cette basse parle ! - L’équilibre est remarquable sur les six cordes et les deux octaves. On peut jouer le même plan dans plusieurs positions avec un son très constant. C’est tout l’intérêt d’une bonne 6 cordes. Allez, j’apprivoise progressivement l’animal. C’est pas simple bien sûr. Beaucoup de cordes et j’ai perdu des réflexes d’ajustement de justesse à force de jouer trop peu sur fretless. J’ai posé un jeu des nouvelles D’Addario nickel NYXL en 130-100-80-65-45-32. Ce jeu est très bien équilibré, avec une tension assez élevée par rapport au tirant. Ça lui va très bien. Voilà une première bafouille, balance au milieu puis micro « manche » seul : Exercice de comparaison. En premier, mon ex Thumb NT5 moderne (2005, manche ovangkol, frettée, touche ébène, micros MEC) : Et la fretless vintage. Ce sont bien deux animaux de la même famille ! Micro manche en mode passif. C'est gras. Balance au lieu, mode passif : Mayones BE6FL vs Thumb NT6FL. Mêmes micros, même touche ébène. Les trois voix de la Barto-Thumb, en passif, deux micros puis bridge puis neck Passif toujours, balance un poil décalée vers le chevalet. A travers l’ampli (Trace 1210) : Mumuse avec un trémolo Retour aux D'add NYXL, pus douces au doigts, mais son très proche Le Freak, c'est chic ! https://www.megacerebral.com/kascollet/reviews/82-NT6FL/freak.mp3 Les problèmes du monde, c'est souvent à cause des gars : https://www.megacerebral.com/kascollet/reviews/82-NT6FL/gars.mp3
  3. Salut tout le monde ! Ca y 'est j'ai réalisé un de mes rêves de gosses !!! J'ai en ma possession depuis quelques semaines LA basse !!!! Celle qui me faisait fantasmer quand je regardais la pochette de Bleach dans les années 90 ! Celle dont la forme, et le son , m'ont donné envie de devenir bassiste ; et d'avoir ce petit bijoux entre les mains et jouée aussi bas que possible , au niveau des genoux de mon jean déchiré LA bien nommée Black Eagle d'Ibanez ! version 1976 , fabriquée au Japon; et avec la tete en parfait état svp !! Ce qui vous l'imaginez bien, est extrêmement rare aujourd'hui . Car la plupart on soit été réparée , soit en mode "bec de perroquet " ! Je n'ai pas le pickguard d'origine , ,avec son aigle et autre déco incrustés en nacre ; Mais je ne regrette pas du tout , ça faisait un peu trop "western country" à mon gout ! Pour la lutherie , c'est une basse en Acajou , touche érable.Manche vissé. Les micros type JB sont de simples bobinages , ce qui me faisait un peu peur au niveau des interferences et autres buzz, mais je m'inquiétais pour pas grand chose ! Niveau son , bah c'est une tuerie ... un growl énorme . un sustain de folie , et un niveau de sortie plutôt élevé , autre bon point auquel je ne m'attendais pas ! Je l'ai achetée avec des cordes en Nylon montées dessus , et ce fut une grosse revelation ! Je ne connaissais pas du tout , et quelle agréable surprise ! tant niveau confort de jeu que possibilités sonore , j'ai été conquis ! J'ai essayé de mettre autre chose dessus , des filets plats de chez Roto et GHS ,très dessus ... Avec des Roundwound GHS , elle assure méchamment , mais le caractère donnée par les nylon lui va si bien que je vais la laisser telle quel , avec des neuves . En revanche , malheureusement je trouve que les frettes sont bouffées par le temps... En meme temps c'est une grand mère , donc rien d'anormal ... Mais j'ai vraiment peur de la laisser pour un refrettage ... Apparement sur une touche érable c'est assez compliqué ( dixit mon luthier local sur Rennes ) , d'autant plus que le manche est incrusté de dessins type banjo , et qu'un liseré noir parcourt tout le tour du manche . J'ai vraiment pas envie qu'elle ressorte abimée par ce type de chirurgie... En gros , lui me conseille de garder les vieilles frettes ...qu'en pensez vous ?? est ce que quelqu'un à deja eu l'occase de faire faire cette manip sur ce genre de manche ?? comment ca s'est passé ? Pareil au niveau du truss rod . Le manche est incurvé , le luthier à essayé de redresser autant que possible , mais à préféré s'arrêter , car il sentait que ca forçait dur ! Il n'a pas voulu prendre le risque daller plus loin. ( il a bien fait je pense , j'aurais été fou si il avait cassé quelque chose !!! ) Donc le manche est toujours un peu creusé au niveau des casses 7/9/12 ; mais bon ça reste quand meme jouable ! En tout cas je suis vraiment content d'avoir pu trouver un exemplaire de cette basse et de pouvoir enfin poser mes doigts dessus. Comme quoi tout vient a point à qui sait attendre Je vous laisse quelques photos !!! Ciao !!
  4. Salut, je vends ce TASCAM Portastudio 424 mkIII : magnétophone multipiste vintage à K7. C'est rare, c'est pour les amateurs de technique oldschool. Bon, voire très bon état. (je dois juste faire les poussières avant la vente). Livré avec son alim. Je suis ouvert aux échanges (effets, basses, micros, preamps, etc.) Sinon, 350 euros. Envoi possible.
  5. Bonjour, Je vends cette basse car elle ne me sert finalement pas... Elle est dans un état plus que bon ! Histoire de pinailler, seules deux légères traces au dos (ceinture) et à la tête (sur le dessus peu visible) gâchent la fête. C'est un modèle assez rare. Un son plutôt vintage. Information sur la basse : Largeur au sillet : 43mm Largeur à la 20ème : 57 mm Diapason : 34" Deux micros Monty’s of London (8.7k & 7.85k) Potards : 1 x Volume, 1 x Ton , 1 x balance, 1 x 6-Way Varitone (variateur de tonalité efficace - "from creamy vintage blues, to smooth jazz and funk, to the raunchiest sounding rock") Corps acajou Dessus, dos et côtés en érable américain laminé Touche en palissandre d’Inde Incrustations en nacre Poids 3Kg,7 Montée en FlatWound Vendue dans son flycase Peerless Fabriquée en Corée du Sud (Gimhae factory) Certificat d'authenticité Voici une vidéo qui la présente : https://www.youtube.com/watch?v=Qx3GGN40p0s et un peu de son : https://soundcloud.com/premierguitar/sets/peerless-retromatic-b2-review Prix 750€ Expédition possible. Elle est a adopter sur Paris à porte de Choisy. Arko
  6. Bonjour, Je vends cette pédale directement venu des années 70/80. Elle est en assez bon état pour son âge et il y a la boite d'origine (qui a vécu). C'est un compresseur assez particulier (Plutôt un boost) trés recherché dans le vintage. Prix : 180€ Fdp in Paiement paypal plus de photos sur demande Merci
  7. Yes les collègues, Je cherche un chevalet Leo Quan Badass 1ère génération si possible. Genre celui la : en chromé. J'attends vos propals.
  8. Bonjour à tous nouveau membre sur ce forum, je recherche depuis quelques années des renseignements sur la valeur d'une basse signature Jonas Hellborg sound of sweden. J'ai acheté cette basse dans les années 80 et ne m'en suis jamais séparé. Je l'ai essayé sur des amplis de malade type mesa boogie (800watts) ou ampeg double corps à lampes et le son était énorme.c'est une basse très polyvalente en termes de son, certes un peu lourde mais moins qu'une fender précision que j'avais avant. alors si quelqu'un a une idée de la valeur de cette basse, je veux bien qu'il me réponde même si je sais que cela est très difficile de l'évaluer dans la mesure où elle a disparu du circuit de production et est très rare..J'ai le numéro 43 pour vous dire..don't forget to boogie..
  9. Bonjour, Je suis sur un projet de Precision Bass. J'ai déjà commandé un micro precision, oui je fais les choses à l'envers... Un Nordstrand NP4A. Une visite chez Vintage Japan Guitars (dans le 77) me démange pour aller chercher une Greco, Yamaha, Tokai, Fernandes ou autre... L'avantage étant que je pourrai la choisir parmi une dizaine et repartir avec un coup de cœur... Ou bien prendre une fender mim player series (par exemple) récente, on en trouve en occasion... Tout ça au final, pour y mettre le nouveau micro et un nouveau bridge genre "high mass brass" quelque chose. Vos avis ?
  10. Salut à tous! Il est temps pour moi de vous présenter le site et le travail d'un ami Ricain. Il s'agit d'un gars super sympa appelé Mark Townsend. Je l'ai rencontré sur le forum "Offsetguitar.com" suite à des recherches en 2012 sur les fameux pickguard tortoise vintage en celluloïd que faisait Fender à "l'âge d'Or" Je me suis en effet pris de passion pour ces vieux pick qui sont, selon moi, un détail important dans l'identité d'une vieille Fender car en effet, quoi de plus triste et con qu'une belle JB série L avec un pickguard tortoise pourri venu de chine (vous savez, ceux avec une simple feuille imprimée pixelisée en guise de motif écaille)?: Le but était d'en trouver un beau (pas forcément d'époque) à mettre sur ma JB road worn que j'adore pour lui donner un VRAI look vintage. Je suis donc arrivé sur ce topic (dont le titre a été changé car au départ c'était un sondage sur "qui est le fournisseur du meilleur tortoise?") et, après 39 pages de lecture, ce gars là annonce que ça y est, il en a marre de chercher et qu'il se lance dans la création de sa propre matière tortoise : http://www.offsetguitars.com/forums/viewtopic.php?f=8&t=10616&start=570 Ses premiers essais se font dans son garage avec des mélanges de poudres et autres produits pour essayer de se rapprocher le plus possible des couleurs et motifs des pickguard en celluloïd, matière aujourd'hui prohibée car fortement inflammable et contenant des composants nocifs pour l'environnement. Sa matière n'est PAS du celluloïd, mais un plastique y ressemblant fortement, avec des propriétés améliorées dont: - une meilleure résistance aux UV et aux produits chimiques - une plus grande densité et donc une meilleure durabilité (pas de déformation dans le temps). Et surtout, il n'est pas inflammable ! Bref, après une multitude d'essais, ponctués d'échecs et de réussites, il a pu se faire un pick pour sa gratte, une Fender Jaguard. Suite à cela, il a été bombardé de demandes par les membres du forum, pour la plupart uniquement gratteux. Je suis donc rentré en contact avec lui pour lui demander si il pouvait réaliser des pick pour basse, ayant vu qu'il s'en était fait un pour sa propre JB. Bien sûr, le problème avec les jazz, c'est qu'il y en a une chié + un tas, et que quasi toutes ont un pick différent ! Une longue collaboration s'est donc développée entre nous et je lui ai réalisé des gabarits pour les modèles de grattes qu'il n'avait pas, mais aussi pour des jazz bass, des précisions, et des Stingray: Je vous invite donc à découvrir son site qu'il a mis en ligne il y a quelques mois pour lancer sa propre marque nommée : http://spitfiretortoiseshellpickguards.wordpress.com/ Jetez un œil à sa galerie (attention, protégez bien vos rétines) : http://spitfiretortoiseshellpickguards.wordpress.com/pictures-and-styles/ A savoir qu'un pick vous reviendra aux alentours de 125€ port compris. Et oui, c'est cher, mais comme tout ce qui est rare ! Il suffit de se renseigner sur ce que vaut (ou plutôt à combien se vends) un pick d'époque...ça fait très mal au c.. ! Le gros + c'est que c'est vraiment du sur-mesure, vous lui dites ce que vous voulez et il le fait en essayant d'être le plus fidèle possible à votre demande. Chaque pick est unique. Je précise que je ne touche absolument rien sur ces commandes et que je ne gagne rien non plus à vous présenter son travail, c'est juste que c'est un passionné très sympa, et que j'aime ces gens qui s'investissent dans des projets un peu dingue. Car effectivement, avant cela il était caméraman sur les plateaux d'Hollywood et, écœuré par le "Star system" il a préféré faire des pickguard dans son garage pour vivre, c'est pas beau ça ? Du coup, il s'est tellement amélioré depuis ces débuts qu'il se demande si il ne va pas contacter bientôt le custom shop de Fender (il habite à coté). Si ça se trouve, on pourra enfin retrouver des beaux pickguard tortoise sur les CS dans quelques temps Pour finir, voici les 2 pick qu'il m'a fait pour me remercier de mon travail, ils sont en ce moment au départ et je devrais les recevoir la semaine prochaine ! Voici les photos que je lui avait envoyé pour témoin (en lui laissant un peu de marge de manœuvre quand même):
  11. Bonjour à tous, Je fais ici un petit post rapide que je compléterais par la suite avec quelques photos pour vous annoncer la mise en vente ma Fender Jazz Bass de 1971. Elle est entièrement d'origine (micros, potards...) je possède le cache micro et cendrier (cache chevalet) mais pas le flight case. Pas d'échange, vente pour coup de coeur dans un tout autre domaine que la musique ... Je mets simplement une photo utilisée à l'origine pour la vente de ma précision donc malheureusement pas cadrée pour la Jazz, c'est juste pour donner une idée en attendant d'autres photos (c'est donc celle de droite hein ). Concernant le prix j'en voudrais 3900euros (légèrement négociable si rapide car cela m'éviterais des frais de crédit). Merci.
  12. Hello, Je me sépare de ce monstre datant des années 70, ca souffle et c'est pas subtil mais ca envoie. Alimentation uniquement via 2 piles 9 volts.120 euros, port par Mondial Relay.
  13. Bonjour à tous, Au risque de regretter dans quelques temps mais avec l'envie (ponctuelle?) de me recentrer je me décide à mettre en vente 'le joyau de ma collection' ! C'est donc le tour d'une Fender Précision de 1968 (numéro de série 236005) en très bel état, je dirais même collector quand on prend en compte qu'elle a maintenant 50ans ... bien sûr on peut toujours trouver quoi que ce soit à redire étant donné qu'elle n'est pas neuve. Pas la peine de vous dire qu'elle sonne d'enfer, vous n'avez même pas idée de ce que ça donne (je joue sur B15 Ampeg). La Motown est ci dessous en photos. Je possède le case, il doit être d'origine mais à l'inverse de la basse il est vraiment fatigué mais bon, on joue rarement avec. Je me rendrais prochainement dans le magasin ou je l'ai acheté il y a environ 3ans maintenant pour prendre les 'fameuses photos' de la date sur le manche, le corps et de l'électronique plus profiter de l'opération pour un changement de cordes et un réglage. Concernant le prix, je n'aime pas la spéculation mais j'ai déjà assez perdu en revendant divers instrument donc je souhaiterais simplement récupérer ma mise, c'est à dire 4000euros. Pour d'éventuelle livraison j'aimerais autant éviter, je pense que mettre une telle somme dans un instrument de musique mérite un essai et de plus aucun mode de transport (à ma connaissance) n'acceptera une assurance pour un pareil montant.
  14. samdav

    Ampli GAREN

    Retour à la vie pour cette marque française qui avait disparue : http://tsfsepelliere44.e-monsite.com/pages/amplis-garen.html Le gars est amateur en page web mais semble s'y connaitre en amplification ! Le "Pays de Loire" est basé sur du Bassman mais était à l'époque une vrai création de Garen (schéma electro bien sûr). C'est donc bien un esprit old school qui est recherché ici. Il est annoncé à 70W mais le gars m'a dit que c'était plus proche des 80/90, après c'est toujours une histoire de HP... http://tsfsepelliere44.e-monsite.com/pages/content/tete-ampli-basse-et-guitare.html Esthétiquement, chacun se fera son avis, pour ma part le rouge ne me gêne pas sauf pour les potards qui ont l'air cheap, à voir en vrai. Je l'ai contacté, mes parents habitant le même bled, mais je n'ai pas encore pu essayer. A priori fabrication à l'unité, donc prix en conséquence peut-être (pas discuté prix encore).
  15. Bonjour à tous, Je mets en vente ma Jazz Bass car j'ai un petit achat en vue. Si ça ne peut pas se faire, je la retirerai de la vente. Elle est en très bon état, l'action n'est ni haute ni basse et elle est équipée de micros Hepcat. Je possède les micros d'origine en parfait état de fonctionnement (qui sonnent moins plein mais plus à l'ancienne, vraiment chouettes) .RAS pour le reste, c'est une JB très sympa, réactive, à la touche très foncée. D'autres infos, du son et des photos ici : Sous-mixée en répétition sur un TC electronul : Son prix : 700€ livrée, 670€ à retirer sur Lille.
  16. Bonjour, Suite à la vente de mon ampli (VOX AC50), je dois me séparer du cab VOX Bass Foundation. C'est un 1 x 18 avec un HP Goodmans de 100w /16ohm. Le grain est bien typé 60-70's avec des basses peu profondes mais tendues et de très beau médiums ! Le cab est assez lourd mais monté sur roulettes à l'arrière donc assez facile à déplacer. Idéal pour le Funk, Soul et Blues-rock old school. Prix à débattre dans la limite du raisonnable 490euros Impossible de télécharger la photo, visible ici : https://photos.app.goo.gl/BbxNHgP742wlqI1e2
  17. Bonjour tout le monde, maintenant que j'ai réduit mon amplification au nécessaire (un combo pour les répétitions et les petits gigs, une bonne DI pour le reste), j'ai un peu de fraîche de côté pour mener à bien le projet de restauration de ma PB. A la base, c'est une PB Fender fretless de 1972. Elle a été modifiée début 80's, quand tout le monde en gros souhaitait se débarrasser de ces vieilles pelles, avec l'ajout d'un micro J via une défonce dégueulasse, réalisée au coupe-ongle ou à la queue de rat… La défonce étant immonde, l'ancien propriétaire a ajouté un genre de pickguard autour du chevalet et du micro J pour cacher la misère. Par ailleurs, si j'ai toujours le manche fretless d'origine, j'ai aussi un manche all parts fretté. J'ai donc plusieurs chantiers à conduire : - cavité dégueu : soit je fais reboucher, pour lui redonner sa configuration d'origine, soit je fais poser un bon micro J et on se contente d'améliorer a minima l'apparence esthétique de l'ensemble - manche fretless : je veux le faire fretter, pour avoir un manche period-proff que j'utilise vraiment plutôt que d'avoir un manche fretless dont je ne fais rien à la maison - rénovation, nettoyage… : ma basse a vécu, la peinture OW d'origine a viré au butterscotch mêlé de nicotine. Elle est patinée, elle a des pains de tous les côté, c'est pour ça que je l'aime. J'ai PAS DU TOUT envie de la remettre à neuf, ça m'ennuierait énormément qu'elle perde sa patine. Bref, y a du taff et je ne sais pas vers qui me tourner pour ce faire. Je cherche un artisan qui soit, bien évidemment, très compétent mais qui soit aussi à mon écoute. Je ne veux pas d'un type, aussi doué soit-il, qui ferait selon ce que lui pense être le mieux. Je veux pouvoir en discuter et avoir un vrai échange, parce qu'il s'agit de gros travaux sur ce qui sera très vraisemblablement ma seule et unique basse pour un sacré paquet d'années (souhaitons le). C'est là où j'en appelle à vos lumières. A Rennes, on a des luthiers de qualité. Mais plutôt branchés "fabrication d'instruments haut de gamme" et pas trop "rénovation de vieilles pelles à gravier". Je pense à Tom Marceau, Kopo ou Aquilina (lui, c'est même pas la peine d'y penser). Alors, si vous avez des suggestions de luthiers, si possible situés dans le grand ouest, je prends volontiers. A vous !
  18. Salut les basseux, Je propose à la vente ou à l'échange mon Ibanez Studio 924 datant de 1980. Elle est en assez bon état pour son âge, quelques traces de jeu, à noter une fissure sur la tête au niveau de la mécanique de la corde de Mi, elle est là depuis bien longtemps et n'a pas bougé (J'ai fait des photos de détails) Des mécas non d’origine avaient été posées puis retirées d’où les trous à l’arrière de la tête. C'est une très bonne basse des années Japonaises d'Ibanez. Elle est en vrai bois d'arbre (acajou il me semble) et pèse un peu plus de 5Kg. L'équilibre est très bon, manche très confortable. Basse très versatile, faite pour le studio à l'époque. L'électro, truss et frettes sont OK. Concernant l'électro nous avons : 3 potards Volume, tonalité, boost / un varitone 6 positions / Un switch actif-passif / Un switch position micro J'en demande 550 500 euros fdpout avec sa valise d'origine à moumoute verte qui est en bon état Envoi possible pour 35 euros via chronopost Pour les échange, je vous laisse proposer en MP SVP. A vous Album photos ici https://photos.app.goo.gl/ifVD6WGNmXWANiCB2
  19. Superbe basse de marque italienne Meazzi modèle Meteor shortscale des années fin 60 début 70. Ce modèle est en bois recouvert de vinyl marron sur la face avant et noir derrière. Fonctionne. A essayer sur Paris.
  20. Hello tous ! Bon, ça fait presque 2 mois que je l'ai mise en vente sur les plateformes habituelles (Zikinf, AF et FB/Brocante du Bassiste), elle a suscité pas mal de questions et d'intérêt, et récolté une centaine de "likes" sur FB, pourtant curieusement personne n'est venu la voir et encore moins l'essayer ! C'est vraiment dommage car elle le mérite ! Voici donc mon Aria Pro II TSB-550 Thor Sound Bass de 1981. Fabriquée chez Matsumoku à la meilleure époque, cette basse propose quelques caractéristiques typiques des hauts de gamme produits par cet atelier Japonais, que ce soit dans le choix des bois (frêne, érable, noyer, palissandre), dans sa construction (manche traversant) ou dans le choix de son accastillage d'excellente qualité (par exemple le sillet en laiton est un truc assez typiques des hauts de gamme signés Matsumoku). La qualité de construction et de finition n'appelle aucune critique, c'est vraiment superbe. Celle-ci a en plus une finition assez rare noire et bois. Electroniquement c'est une basse assez simple dotée d'un micro split coil (type Aria MB-III) en position "Sweet-spot Musicman" (et non en position PB, je précise car ça m'a été beaucoup demandé), d'un volume, d'une tonalité et d'un switch série/parallèle, le tout en passif bien entendu. Niveau son, on est dans un territoire assez particulier à mi-chemin entre le son PB et le son du micro chevalet d'une JB, et la possibilité de switcher entre série et parallèle offre une couleur supplémentaire. Un mélange assez subtil entre vintage et moderne doublé d'un sustain diabolique. Elle est à l'aise dans n'importe quel style et sort très facilement du mix, personnellement je l'ai utilisée surtout sur des projets plutôt Rock, et les sons saturés sont un régal avec elle ! Niveau confort, elle est assez légère (4 kg pile-poil) et parfaitement équilibrée. Le manche a un radius hybride (dit "compound" en anglais) de 9,5" au sillet et 12" à la 22ème frette, une largeur de 44mm au sillet avec un profil plutôt moderne en C pas trop épais. Un manche assez confortable, facile et rapide. L'état général est superbe pour son âge (36 ans la mémère quand même), 2-3 petits pets ou rayures tout au plus, et vraiment aucun problème à signaler. L'action est aux alentours de 2,5mm à la 12ème frette (je l'ai réglée ainsi pour pouvoir la jouer au médiator sans buzz), mais elle pourrait descendre probablement en dessous des 2mm sans friser en jouant aux doigts. Le truss-rod a de la marge et les frettes ont encore de la vie devant elles. Aucun réglage à prévoir, sauf l'action si les 2,5mm ne vous conviennent pas... J'en veux 550€, je suis ouvert aux échanges basse ou guitare. Je préfère largement une remise en main propre (avec essai et mousse), mais un envoi reste quand même envisageable (fdp en sus par contre). Assez causé, quelques photos de la bestiole en question :
  21. J ai craqué ce dimanche sur une brocante hyper legere, ça crachotte pas mal potard micro qu'en pensez vous?
  22. Bonjour! je me monte une petite Jazz Bass Fretless, sur une base de MIM Sherwood Green je vais commander un manche unfinished chez Warmoth, pour le vernir moi même (avec un décal Fender sur la tête...sans commentaires...) seulement je voudrais qu'il ait une teinte vintage (jaune orangé) des idées? des conseils? des types de teintes à éviter? Merci.
  23. Bonjour, N'en ayant plus l'utilité je propose à la vente ma Darkglass Vintage Deluxe. C'est la second version. Elle comporte donc un réglage séparé des bas et des hauts mediums, ainsi que les fameux switch d'attaque et de grunt. Comparativement à la première version, cette V2 est beaucoup plus polyvalente et sait se montrer plus agressive que la V1. Elle est comme neuve et je possède la boîte. Son prix : 250€ Remise en mains propres possible en région parisienne ouest ou sur Paris.
  24. https://goo.gl/photos/pJ9dgtijuZ7BBZxH7 Bartolinis 9W4J, le top du top des Micros J selon moi. Du vieux Bartolini d'époque, quatre bobines en série, une sonorité moderne, chaude, des graves profonds, gavé en Low Mids, des aigus clairs sans être agressifs... J'ai pu en avoir et j'ai acheté les pièces pour aller autour d'une fretless. Ils ne sont plus fabriqués aujourd'hui. En état esthétique moyen (les capots ont souffert), mais fonctionnent bien entendu sans buzz (manquerait plus que ça avec des Quad coils.) Ce sont des micros qui étaient en option upgrade sur les basses Moon (pensez Larry Graham et sa J bass blanche : c'est ça), et de série sur les Bogart du début des années 90. De l'avis général, ils donnent le meilleur d'eux-même couplés à un préampli, sinon leur niveau de sortie est relativement faible. Je les ai couplés à une p^reamp Seymour Duncan et effectivement : c'est de la balle. Ils sont introuvables, ou presque, et en général s'échangent pour 250€. Vu l'état des capots, je les mets à 150€ la paire. Ouvert à l'échange contre Squier Mike Dirnt Gen1 (avec l'étoile sur le corps), ou autre machin façon p bass. L'envoi par la poste 10€. Merci, la biz, a bientôt.
  25. Cette basse date du tout début des années 60 (probablement 61-65 maxi). Elle est en super bon état esthétique, quasiment pas de rayures ou de marques vu son âge vénérable. Tout semble être d'origine excepté 2-3 vis & les mécaniques (made in West Germany, alors que la basse est néerlandaise). Elle est toute à fait jouable comme l'atteste la vidéo, agréable & super légère. Mais : - Le micro manche est HS, l'autre fonctionnant parfaitement - Le manche n'est droit sur les 4 1ères frets environ. Cela ne gêne pas plus que cela le jeu, & l'action au final reste correcte. Echange accepté. Plus de photos ici ! http://fr.audiofanzine.com/basse-electrique-frettee/egmond/bass-7/petites-annonces/i.1230574.html https://youtu.be/IOe5eroBNGU
×
×
  • Create New...