Jump to content

Le Tapping


firion
 Share

Recommended Posts

Un réglage moderne (en "V" quoi) au niveau de l'EQ du peamp ou de l'ampli le fait bien.

Action basse obligatoire. Sur les deux micros de préférence.

Je te conseille Tapping Ballad de Patrice Guers, super morceau pour commencer en douceur. MP3 et partoch dispo sur son site web je crois.

Edited by growl
Link to comment
Share on other sites

Un bon entrainement aussi est le solo de Metropolis par John Myung. Moi j'ai commencé par ça : tu le joues deux ou trois fois moins vite et ça finit par rentrer :p

Et puis ça donne la base du tapping : le même arpège joué en grave à la main droite et en aigu (une ou deux octaves plus haut) à la main droite.

Link to comment
Share on other sites

pascal mulot à aussi quelques exercices de tapping pour débutants assez simple à aborder

à trouver sur google ou youtube B)

sinon manu, pourrais tu mettre tes fichiers au format pdf sur ton site

quand on a un petit portable, c'est pas simple d'ouvrir tes fichiers jpeg, ou trop grand, ou trop petit

merci

Link to comment
Share on other sites

Perso j'en utilise pas mal.

J'ai été stickiste pendant plus de 10 ans (bon là j'ai arrêté à cause d'un accident de la route qui m'a péter les deux bras :-/ ) et je peux te dire que cette technique je maîtrise pas mal. Sachant qu'en plus j'étais venu au stick parce que je me sentais limité en tapping sur la basse, ça me fait quelques 20 ans de tapping dans les doigts.

Depuis très longtemps j'en place dans les compos, par exemple sur des passages calmes, plutôt que d'avoir une gratte à l'arpège et l'autre au solo et bien on place la basse à l'arpège en tapping et les deux grattes qui harmonisent ensemble.

Il te faut des cordes en tirant mega light, une action réduite, un manche long et extra plat.

Dans la théorie faudrait une basse faite exprès, dans la pratique si tu optimises ta basse sur le tapping, elle sera presque injouable autrement.

Crois-moi j'ai essayé.

Le principe du tapping c'est d'avoir des cordes très prêt des frettes pour qu'elles soient jouables très facilement, et que tu puisses te concentrer sur l'expression. Cette optimisation augmente très nettement la rapidité dans le jeu.

Le problème c'est que dès que tu vas reprendre un jeu standard en picking ou en slap ça va friser dans tous les sens, parce que ton attaque sera beaucoup plus conséquente que lorsque tu tapes simplement les cordes.

Donc trouve un bon compromis.

Mais utilises du chewing gum pour les cordes, c'est un conseil (valable aussi pour le slip d'ailleurs, ceux qui ne sont pas convaincus faites un master avec Wooten et vous le serez).

Si tu as un fort tirant tu devras avoir un jeu très appuyé pour faire sonner ton tapping et tu perdras énormément en expression et musicalité.

Accessoirement tu développeras beaucoup plus facilement de la fatigue et des problèmes de santé sur les poignets (canal carpien, etc.)

Perso j'utilise une 6 cordes et des Elixir en 125-95-75-60-40-32. Le Do en 32 je le passerai bien en 25, voir 20, mais il font pas ça encore chez Elixir...

Pour le reste, la technique est simple : les doigts le plus prêt des frettes pour la justesse et éviter la frisette à outrance et du travail.

Pour bosser, quand j'ai débuté, j'utilisais des techniques que Patrice Guers m'avait donné : décomposition d'accords.

Tu prends un accord et tu le joues en tapping, 2 notes mains gauche, 2 notes main droite.

Ensuite tu étoffes, tu complexifies, tu composes quoi !

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il te faut des cordes en tirant mega light, une action réduite, un manche long et extra plat.

Niveau EQ et comp pour un enregistrement, c'est quoi vos conseils les amis? J'enregistre vendredi et j'ai un pont tout en tapping, j'avais prévu de caler une belle EQ en V et une compression ratio élevé qui pompe un peu. Qu'en dites-vous?

Link to comment
Share on other sites

Fais en fonction du master général.

Tous les cas sont différents et un son parfait sur un mix ne le sera pas sur un autre.

Pour un enregistrement studio enregistré à plat, l'ingérence fera le reste. Surtout pas de réglages AVANT l'enregistrement. Si tu utilises des réglages te semblant appropriés au moment de l'enregistrement peut être qu'ils seront à chier une fois au mix. Donc laissé un champ libre à l'ingé son.

Link to comment
Share on other sites

Enregistrer avec LE son est fondamentalement une erreur. Sauf si tout tourne autour de la basse, que cette dernière et l'instrument principal. Ce qui, avouons-le, reste rare.

Le meilleur son du monde quand tu joues seul pourra se révéler le pire une fois dans le mix des autres instruments.

L'inverse est vrai aussi : je me souviens avoir, au début de ma "carrière" préparé pendant des heures des sons pour le studio. Au final rien n'était adapté. Je me suis retrouvé de nombreuses fois à jouer avec des sons qui me paraissaient tout pourri en jouant seul, mais qui trouvaient tout leur intérêt une fois que les autres jouaient !

Moi j'aime bien avec des grosses basses qui ronflent. Seul ça envoie du steak c'est excellent. Mais avec les autres ça bouffe la grosse caisse et donne une impression de brouillon à la musique du groupe pourtant très technique.

Link to comment
Share on other sites

Je plussoie totalement : je fais mes premiers essais de home studio avec Cubase cette année, et après avoir passer des jours à trouver le bon son sur la guitare, puis sur la basse, je me suis rendu compte que tout était à refaire parce qu'une fois ensemble c'était très laid.

Au final le bon son en groupe n'est jamais ou presque le bon son que l'on a trouvé chez soi. C'est surtout le cas si tu répètes dans un garage ou que tu fais un live : l'acoustique sera complètement différente et ton son aussi.

Cela dit pour le tapping il y a des invariants je pense : il ne faut pas mettre trop d'aigus pour ne pas trop entendre les bruits de frettes (sinon on dirait du fieldy), mais surtout il faut en mettre suffisamment parce qu'en général le tapping c'est mélodieux et dans les aigus. Par contre moi je mets un cut sur les basses pour éviter les résonances des grosses cordes quand il n'y a pas de chouchou dessus, et puis parce que le son en tapping doit être le plus précis et le moins baveux possible.

Le reste, c'est selon ton groupe, si tu as une guitare derrière ou si tu es tout seul, etc...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Voui. Absolument, le morceau en est une interprétation.

Le riff principal est simple à jouer mais assez difficile à faire sonner avec une belle intonation (il sonne déjà assez tendu). Même le père Hamm ne le joue pas toujours bien je trouve, genre comme ici (je sais pas si c'est pas sa basse qui est mal réglée ou...):

Edited by growl
Link to comment
Share on other sites

Il te faut des cordes en tirant mega light, une action réduite, un manche long et extra plat.

Dans la théorie faudrait une basse faite exprès, dans la pratique si tu optimises ta basse sur le tapping, elle sera presque injouable autrement.

Crois-moi j'ai essayé.

Le principe du tapping c'est d'avoir des cordes très prêt des frettes pour qu'elles soient jouables très facilement, et que tu puisses te concentrer sur l'expression. Cette optimisation augmente très nettement la rapidité dans le jeu.

Le problème c'est que dès que tu vas reprendre un jeu standard en picking ou en slap ça va friser dans tous les sens, parce que ton attaque sera beaucoup plus conséquente que lorsque tu tapes simplement les cordes.

Donc trouve un bon compromis.

Mais utilises du chewing gum pour les cordes, c'est un conseil (valable aussi pour le slip d'ailleurs, ceux qui ne sont pas convaincus faites un master avec Wooten et vous le serez).

Si tu as un fort tirant tu devras avoir un jeu très appuyé pour faire sonner ton tapping et tu perdras énormément en expression et musicalité.

Accessoirement tu développeras beaucoup plus facilement de la fatigue et des problèmes de santé sur les poignets (canal carpien, etc.)

Tu fais bien de passer sur ce topic toi ! :D

Mettons que j'aie à peu près les réglages de la basse qui vont bien (action basse, cordes de chochotte, mais touche légèrement bombée), qu'est-ce qui peut faire que les notes rebondissent et ne sont donc pas propre ?

Même en étouffant à la main gauche pour test, les notes sont crado.

Problème d'attaque ? (attaque sèche ou appuyée, même combat)

D'angle du doigt par rapport à la corde ?

Plus facile avec des petits doigts ou des saucisses de morteaux ?

Avec le bout du doigt ou la phalange complète ?

Le matériau ou la forme des frettes peut jouer ?

Ce n'est pas que j'aie envie de devenir soliste ou d'en caler partout, mais ça m'enquiquine de ne pas capter à quel niveau ça coince :goute:

Habituellement, je capte où ça coince, mais là, non !

Link to comment
Share on other sites

Que veux-tu dire par notes qui rebondissent?

Cordes fraiches aussi, peut-on rajouter dans les indispensables.

Qui rebondissent -> qui ne sont pas franches comme en slap ou au jeu aux doigts, ça frise quoi qu'il arrive, c'est mal défini.

Et ça me le fait avec des cordes neuves ou pas.

Link to comment
Share on other sites

J'ai testé, et même problème :goute:

Pouce droit sur la tranche du manche en guise d'appui stable, idem.

Je ne me souviens pas de ce que ça donnait sur mes autres basses que la SBV-J1, mais sur celle-ci, les seuls trucs en tapping que je peux réaliser (ou du moins les seuls que j'ai bossé) sont plutôt percussifs (on entend à peu près la note mais c'est trop bref pour avoir les notes qui déconnent).

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...