Jump to content
bajito

Le Club Des Éclopés De La Basse

Recommended Posts

J'ai une excellente expérience à partager, et voyant que pas mal de mode est intéressé, je propose que l'on recense ici nos bons plans, bonnes pratiques pour résoudre les bobos issues de la pratique de notre instrument.

Pour ma part, je vis une expérience intéressante. Je me suis fait ce que je croyais être à l'origine une double tendinites des avants bras, consécutive à des dizaines d'heures journalières pendant les vacances de Noel à bosser mes cours de basse, et les 2-3 plans Basse à venir. Je suis . Après consultation d'un médecin, il s'est avéré qu'il s'agissait plutôt de très fortes élongations musculaires, dûes des efforts intensifs. Sur conseil d'un pote (Funky_drummer, big up!!), je suis allé voir un kiné de du cabinet médical des musiciens et de la performance (http://cliniquedumusicien.com/), à Paris, dans le XIXème. Plutôt que de longues scéances de travail traditionnelles, il m'a montré 2-3 étirements à réaliser régulièrement pour quitter la douleur (muscles surmenés, pas d'autres solutions), et maintenant j'arrive en scéance avec ma basse, et on corrige les défauts : on bosse la position avec la basse, le mvt des bras, du corps, des mains de doigts, échauffements, étirements, musculation. Ca m'a changé la vie, en parallèle des cours et de mon prof de basse. Mais bon maintenant, interdiction de jouer assis... Donc je joue moins !

Finalement, je suis bien content d'avoir eu ce problème, car on bosse bien au delà du simple problème musculaire, sur l'ensemble du corps, et ça permet de prévenir sur le long terme les problèmes musculaires liés à la pratique de la basse, mais aussi, c'est un tremplin pour progresser avec mon instrument, en parallèle de tout ce que je peux apprendre avec mon excellent prof de basse : gain en précision, son, vélocité, endurance, technique...

Pour les deux-trois détails :

- notamment pour Dario : J'ai été victime de fortes tendinites dans mon adolescence du fait d'un accroissement trop rapide des os, et suivi par un excellent kiné avec des méthodes modernes, qui permettait de passer outre des infiltrations, qui sont vraiment à réserver en ultime recours (avant la mort ;) ). Le problème ci-dessus m'a fait ressurgir mes vieux démons et la crainte de devoir arrêter la basse.

- Les kinés de la maison du musiciens sont vraiment très bons et doués, en revanche c'est plus cher (42euros la scéance de 45 min). La sécu prend en charge 70% de 15euros environ, et pour le reste, mieux vaut avoir une bonne mutuelle. Aussi, il faut penser que ces séances de kiné valent un excellent complément à des cours avec un prof de basse (pour ceux qui connaissent le sérieux en pédagogie d'un Peter Giron, vous m'aurez compris).

- je conseille ces séances de kiné/physiothérapie à tout musicien (tous instruments!) soucieux de progresser dans la pratique de son instrument, ayant ou non des problèmes physiques. En s'arrangeant/fakant avec son médecin, il est facile d'avoir une ordonnance.

Edited by bajito

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest funkydario

Merci bajito

Mon probleme est originé par l'abus de moi meme dans le 2 dernieres années , trop de bulot,trop de stress,pas assez de repos et plein de mouvement non correct.Je me suis cassé une jambe quand j'etais petit et par consequence une jambe est plus longue que l'autre et donc le bassin est desaxé et ce sont les cervicales qui paient le plus. La basse a simplement empiré les choses !! J'avait tjr entendu parler de ça mais il faut vraiment essayer pour comprendre et je ne le conseil pas meme au mon pire ennemi. je connassais le plan kiné des zicos et je vais les voir de mon retour.Les etirements marchent tres bien mais ostheopate (un bon !!) c'est pour le moment ce qui me soulage le plus. Une parole de plus pour la medecine chinoise , je voit une specialiste depuis peut et ça marche tres bien entre elle et mon kiné qui me conseille de faire du sport j' ai decidé de commencer le Yoga. je ne suis pas sportif du tout sauf le ski mais en region parisienne ce n'est pas le plus facile à pratiquer donc le Yoga sa va me remuscler et au meme temp relaxer tendons et muscle et la tecnique de respiration ça va ameliorer aussi mon chant.

De mon retour je vais poster des photos d'etirement tres simple mais efficaces à faire regulierement et surtout avant jouer.

LA TENDINITE SI TU LA CONNAIS TU PEUT L'EVITER !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai personellement chopé des tendinites au niveau du coude du bras droit (epitrochléite et epicondilyte) qui me genaient énormément pour jouer.

l'origine : l'élaguage manuel de haies : coupe de branche de 10cm de diamètre à la scie à main sans avoir bu assez d'eau.

Ces tendinites m'ont genées pendant plus de 3 ans (il ya des moments je n'arrivais même plus à soulever un verre de la main droite , pour vous dire que pour jouer c'était franchement super genant : etirement obligatoire entre chaque morceau).

Pour m'en sortir: J'ai arrêté le tennis que je pratiquais depuis mon adolescence, j'ai arrêté l'usage de la souris (c'était insupportable)et je n'utilise plus que le pad de mon portable au boulot.

Désormais je ne suis plus gêné sauf si je slappe comme un fou pendant 2 heures : à ce moment là je suis rappelé à l'ordre par des picotements dans le coude.

Bajito : pourrais tu développer l'interdiction de jouer assis car chez moi je pratique toujours assis et détailler les types d'étirement à pratiquer.

Comme Dario, La tendinite c'est le mal : une fois qu'elle est en nous c'est pour longtemps et elle ne demande qu'à réapparaitre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dès que j'aurai du temps, je ferai quelques photos des étirements, et autres choses à faire et ne pas faire pour éviter tout ça.

Une petite chose sinon, avant de jouer il faut, s'échauffer bien sûr, et s'étirer " DOUCEMENT ", il ne faut pas forcer les étirements avant un travail musculaire, ces étirements " pré compétitifs " sont là pour la sensation de votre corps ( proprioception ) et la mise en mouvement des articulations.

Les étirements plus forts sont à réserver pour après le travail musculaire afin d'éviter courbatures, douleurs, tensions musculaires etc...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

il ne faut pas forcer les étirements avant un travail musculaire.

Les étirements plus forts sont à réserver pour après le travail musculaire afin d'éviter courbatures, douleurs, tensions musculaires etc...

C'est une évidence quand on a pratiqué beaucoup le sport, mais tu as raison de le souligner. On peut tout à fait se bousiller en s'étirant n'importe comment à froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement et en plus la performance musculaire sera diminuée par un étirement trop fort. D'une part on essor le muscle en l'étirant, ce qui le vide son sang, ce qui fait qu'il sera moins prêt pour le travail qui suivra au niveau endurance. Il sera moins tonique et donc en cas d'enchainement rapides de triple croche par exemple il manquera d'explosivité. Ce serait comme faire un roulement de batterie avec des baguettes en mousse :lollarge:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien pareil.

J'ai eu très longtemps une tendinite au bras droit, qui m'empêchait de jouer aux doigts. J'ai donc du par nécessité développer un jeu exclusivement au médiator (sauf pour le slap).

J'étais quasiment perdu pour cet instrument, trop de souffrances, de douleurs, de rencontres chez des médecins, Kinésithérapeutes, etc...car même le médiator commençait à me poser les mêmes problèmes….jusqu'au jour où un jeune Kiné remplaçant me parle d'une amie à lui, dans la région Toulousaine, spécialisée dans les "musiciens"...

Qu'elle ne fut pas ma surprise quand arrivant dans la salle d'attente, ma Cort NA 6 dans les mains, je me retrouvais entouré de jeunes (10-12ans) violonistes, pour la plupart au conservatoire. Deux rendez vous plus tard et le plus dur était passé :

-1) la posture : pour elle, jouer assis est quasiment une aberration, d'autant plus à la basse, surtout dans cette position si souvent utilisée (basse posée sur la jambe droite pour un droitier).; Elle m'oblige alors à poser ma basse entre mes jambes, donc sur la jambe gauche ; résultat : cassure du poignée moins importante.

-2) Orientation de la basse : la basse, posée sur la jambe gauche, orienté vers le "ciel", pas parallèle au sol mais un peu ; ce qui permet encore de joueur le bras tendu et de limiter la cassure du poignée.

-3) Gros travail sur la respiration.

C'est sur, les mauvaises habitudes sont tenaces, mais j'ai réussi à corriger mon jeu avec un peu de travail.

Une fois le pli pris, j'ai recommencé à pouvoir jouer correctement. Moins vite qu'auparavant, mais convenablement.

Aujourd'hui, j'ai recommencé à jouer aux doigts, depuis le 3 janvier 2010. J'en suis à 74 en sextolets, 110-115 en doubles croches, et pas de douleur au bras…pourvu que ça dure !

ya un bouquin en Anglais qui ne parle que des problèmes liés à la pratique de la basse ; si besoin, contactez moi par MP, je vous donne le lien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais fait un temps un post il y a quelques temps, cherchant une basse légère, car j'en avais un peu assez d'avoir mal à force de jouer, au niveau de l'épaule.

Finalement, ce n'est pas musculaire. C'est de l'arthrite au niveau des clavicules, et ça devrait passer avec des infiltrations.

Donc je crois que ça ne rentre pas dans la catégorie "éclopés"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voicl les infos concernant le livre dont je parlais :

"THE BASSIST GUIDE TO INJURY MANAGEMENT, PREVENTION AND BETTER HEALTH", par Mr Randall Kertz.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super !!

Merci de l'info..

J'ai de gros soucis de tendinite sur les deux mains

- la droite à cause de la souris au taff+entorse pouce l'année derniere

- la gauche à cause d'une douleur au dos qui irradie tout le bras.

je vais voir mon kiné demain pour me débloquer car j'ai un concert samedi et de longues repetes....

Mon osthéo me soulage aussi mais ca revient et c'est lié à une mauvaise posture j'en suis sur.

Je joue donc du coup sur une 4 cordes 33" tres legere au lieu d'une 34" plus conséquente, ca soulage.

Je note l'adresse et je vous dirai mon retour d'expérience.

Merci encore

Super !!

Merci de l'info..

J'ai de gros soucis de tendinite sur les deux mains

- la droite à cause de la souris au taff+entorse pouce l'année derniere

- la gauche à cause d'une douleur au dos qui irradie tout le bras.

je vais voir mon kiné demain pour me débloquer car j'ai un concert samedi et de longues repetes....

Mon osthéo me soulage aussi mais ca revient et c'est lié à une mauvaise posture j'en suis sur.

Je joue donc du coup sur une 4 cordes 33" tres legere au lieu d'une 34" plus conséquente, ca soulage.

Je note l'adresse et je vous dirai mon retour d'expérience.

Merci encore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super !!

Merci de l'info..

J'ai de gros soucis de tendinite sur les deux mains

- la droite à cause de la souris au taff+entorse pouce l'année derniere

- la gauche à cause d'une douleur au dos qui irradie tout le bras.

Merci encore

j'ai eu le même problème pour la souris, et j'ai trouvé une solution très simple : un "Trackball", génant au départ, mais génial dès qu'on a prit l'habitude.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant la position assis, interdite par mon kiné : en fait, je travaille sur le développement d'une position, avec un dos en position optimale (bassin en avant, genoux légèrement fléchis, épaules légèrement remontées et en avant (tout cela pour éviter les maux de dos et fatigue dus à une position debout statique). Le cors de la basse est moyennement bas, plus bas en tout cas que la majorité des bassistes jazzeux qui m'entourent, et un manche à environ 50° par rapport à l'horizontale, variable selon le plan et la position de la main droite - LH inside - sur le manche. Le manche fait un angle de 30° en avant par rapport au plan de mon corps. Dans cette position, j'ai les doigts de chaque main bien perpendiculaires aux cordes. Il faut aussi remonter le coude droit (LH inside), ce qui pour l'instant ne prend pas (manque de musculature)

Ce travail me permet donc de travailler le jeu aux doigts, où je suis une bonne quiche : à moi maintenant les exercices de triolets et de doubles croches sur les cordes. Aussi, je travaille le son (position et force) et la puissance de la main gauche sur les cordes à l'attaque (gaucher inside). Ca commence à prendre, mais comme me disait mon prof, il a mis un an dans sa jeunesse à corriger ces défauts... Donc il faut cravacher.

Concernant les étirements, à noter qu eje ne suis pas un spécialiste, je ne les donne qu'à titre indicatif, et recommande fortement de consulter un spécialiste, la valeur ajouté est réelle.

1. bras droit en avant, perpendiculaire au corps, doigts fermés, paume vers l'extérieure, et l'autre mai vient depuis l'extérieur tirer la main vers l'extérieur. Pivot dans un axe vertical, sur un plan horizontal.

2. Position du lotus pour les bras, les doigts bien collés les uns aux autres, et exercer une très forte pression pendant 30sec, puis faire pivoter les mains vers le bas en conservant la position et recommencer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais bientôt me faire opérer à cause d'une compression du nerf cubital/ulnaire dans les deux coudes.

Je vous ferai un check-up de mes soucis dès que j'aurai un peu de temps.

Je suis un éclopé mais bientôt réparé !

Share this post


Link to post
Share on other sites

intervention qui peut aider les eclopés bassistes en seine et marne et proche de chelles

« L’UTILISATION PHYSIOLOGIQUE DE SON CORPS À L’INSTRUMENT.

CONFÉRENCE POUR LES MUSICIENS INSTRUMENTISTES

DE MUSIQUES ACTUELLES »

Population concernée

Musiciens instrumentistes (différents instruments)

Objectifs de la conférence

Sensibiliser les musiciens instrumentistes à la physiologie de la posture et du geste instrumental et les informer sur la prévention des troubles fonctionnels liés à leur pratique instrumentale ; leur faire connaître les éléments fondamentaux de prévention afin que ces éléments puissent être intégrés à leur pratique musicale.

Organisation de la conférence

Présentation des principes fondamentaux de prévention (tous instruments) ; démonstrations avec des musiciens volontaires à l’instrument, en mettant l’accent sur :

- l’utilisation physiologique du corps au service de la musique et de la technique instrumentale ;

- les utilisations dysfonctionnelles fréquemment rencontrées chez les instrumentistes et leur

prévention.

Réponses aux questions du public.

L’intervenant

Un kinésithérapeute spécialisé dans la rééducation des musiciens et la prévention, formateur, (Paris).

Lionel Olivo

Accompagnement de la scène locale

Tél. : 01 60 93 04 74

___________________________

Les Cuizines - Scène de Musiques Actuelles

38 rue de la Haute Borne

77500 Chelles

www.lescuizines.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut s'incrire ou bien participation libre ? Qui y va ?

D'ailleurs l'intervenant est de la clinique du musicien... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Éclopé est un bien grand mot pour moi : j'ai juste régulièrement une douleur à l'intérieur de l'index gauche (je suis droitier) au niveau de la première phalange quand je joue un peu trop longtemps de la basse.

illustration (c'est ce que j'ai trouvé de mieux!): fondamentaux1.jpg

au niveau du "gras" de l'index là où repose le club.

Ceci est dû aux frottements et contacts avec le bord de la touche et surtout les frettes. C'est peut-être lié au fait que je n'ai pas de très grands doigts.

Des idées pour éviter ces désagréments?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être devrais-tu appuyer plus avec la pointe du doigt qu'avec le gras du doigt ?

Ou arrête les slides...

Je ne pense pas qu'il y ait une méthode miraculeuse. Il faudait que tu testes des positions moins génératrices de douleurs.

(sacré conseil => fais en sorte d'avoir moins mal)

<_<

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je joue donc du coup sur une 4 cordes 33" tres legere au lieu d'une 34" plus conséquente, ca soulage.

c'est une quoi?

basse de série ou luthier ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous les éclopés ! Je viens de remarquer un truc, c'est que j'ai du mal à écarter annulaire et majeur de la main gauche (sachant que je suis gaucher, mais que je joue comme un droitier, vous me suivez?) :lollarge: C'est assez bizarre, c'est la première fois que je le remarque, alors que je bosse pas mal d'exos pour l'écartement et pour délier les doigts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi un truc qui me chiffone concernant les problèmes de douleurs et tendinites au poignet, c'est que j'ai souvent lu ici ou la qu'il était plus simple de jouer avec la basse en position haute pour éviter d'avoir à trop tordre le poignet...Hors je trouve que la position la plus confortable pour le poignet et les doigts, c'est d'avoir la basse très inclinée, pas perpendiculaire au sol mais disons à peu près 45°, ou même un peu plus....(ça revient à ce qu'à dit bajito). Et pour ça il faut, en tous cas sur ma sangle, la baisser un peu pour que la basse puisse justement être tenue à cet angle la, le cul de la basse arrivant plus bas. Après c'est je pense aussi une question de mix basse/sangle qui permet de regler ça au mieux.

D'ailleurs, certains bassistes de Death metal (Alex Webster ou celui de Gorod par exemple) jouent avec la basse quasiment à la perpendiculaire !

Photo Webster

Edited by jsk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Haaaa, les tendinites...

C'est l'histoire de ma vie. :s

Je m'en vais vous la compter.

J'en ai une au talon d'Achille depuis 6 ans. Je ne l'ai jamais vraiment soignée, du coup je me la traîne encore. Je suis donc conscient qu'il ne faut pas négliger ce genre d'ennuis.

Je me suis remis à l'escalade en même temps qu'à la basse (en août 2008) et je me suis choppé une tendinite à la main gauche au bout d'un mois et demi (je suis gaucher de surcroît).

J'ai consulté un doc généraliste qui m'a conseillé 15 jours - 3 semaines de repos sans escalade ni basse. Je me suis exécuté et à la reprise : boom ! retour des douleurs tendineuses.

Mon doc m'a envoyé vers un rhumato qui m'a fait des infiltrations et m'a imposé un repos (sans basse, ni escalade) de 3 mois (bonjour l'angoisse).

Mais il ne m'a pas imposé l'immobilisation de ma main ni de mon poignet (erreur ?).

Il y a un mois, je me suis doucement remis à la basse puis à l'escalade et re-boom, re-rechute. Je suis maudit ?

J'ai rendez-vous à la fin du mois avec mon rhumato mais, après une courte conversation téléphonique et une rapide description de mes symptômes, il m'a parlé du "Syndrome du canal carpien" et là, c'est l'opération assurée... Je suis dégoutté.

Je pense passer les examens avant le mois de mai. Je vous tiendrai au courant (ou pas). ^_^

J'avais dit que je vous tiendrai au courant de mes ennuis de tendons.

J'ai fait des examens et consulté mon rhumatologue ainsi que le Professeur Chammas (chirurgien orthopédiste spécialiste de la main à Montpellier) et voici les résultats : mes douleurs actuelles ne sont pas dues aux tendinites, mais à une compression du nerf ulnaire (anciennement cubital) au niveau du coude.

Le point positif est que ça me fait tellement mal que je n'utilise mes mains que très rarement (le moins possible) et si possible sans forcer (même écrire me fait mal), du coup mes irritations tendineuses se sont calmées. <_<

Le point négatif est que cette compression est présente à droit comme à gauche et que je vais devoir me faire opérer des deux coudes.

L'opération est bénigne mais quand même.

Voilà pour moi pour le moment.

Je vous en dirai plus quand j'en saurai plus ! :D

Après un bref rappel de ma petite vie inintéressante, je reviens à l'assaut.

Je sort tout juste de l'hôpital pour mon rendez-vous pré-opératoire.

Tout se passe bien jusqu'ici.

Je passe sur le billard jeudi 28 avril.

L'opération se fait le matin et je suis chez moi le soir.

Je serai immobilisé pendant 5 jours (écharpe autour du bras) et 1 mois d'interdiction de manipulation de charge, donc ni escalade, ni basse (au moins au début).

La rééducation se fera naturellement en utilisant mon bras tous les jours.

Encore une fois, ne négligez pas vos articulations-tendons-nerfs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà, je sors de l'hôpital.

Coude gauche opéré.

Pas de basse pendant 1 mois.

On ouvre le coude droit dans 6 mois.

Affaire à suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si c'est moins grave que ce qui a été posté plus haut, je rejoins le club :

Pour l'histoire, cet été je fais une masterclass de jazz sur ma basse acoustique toute neuve, pas habitué à l'engin je me fais une tendinite au poignet droit qui dure 6 mois (pendant lesquelles j'arrive quand même a jouer, moyennant attelle, pommade et position chiadée).

Ce week end, je fais de la guitare acoustique chez un pote, avec une caisse ronde (pas d'accès aux aigus quoi), je tente quand même de faire des soli et tout... et voila j'ai une tendinite au poignet gauche. Si j'arrange ma position pour ne pas avoir mal, celle du poignet droit se rappelle à mon bon souvenir. En plus y'a le bal du lycée dans un mois et je suis le seul à pouvoir assurer la basse... (et je parle pas de la fête de la musique qui approche).

Le pire ce que je n'ai que 18 ans, et que selon les médecins, ca n'engage rien de bon pour le futur de mes tendons en tant que bassiste...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×