wonderbro

Membre actif
  • Content count

    1656
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

About wonderbro

  • Rank
    Apprenti BaSsMaNiAc
  • Birthday 06/30/69

Profile Information

  • Gender
    Male

Matos

  • Basses
    Sadowsky vintage 4 LH, Sadowsky, Hoyer 4c 70's LH,Musicman 'Ray 4 LH
  • Amplis
    Aguilar DB 359, Aguilar GS 410
  • Effets
    Plein. Maniaque des OD pour basse.
  • Ex-matos
    Stingray 4 et 5 touche palissandre, PB, JB, WW thumb, Jacobacci 5,... SWR ST 220, Hartke 15", SVT III pro & SVT 410 HLF... Plein de pédales
  • Influences
    Fugazi, Grandaddy, Roy Ayers, The Remains, EST, Fantomas... Trop vaste!
  • G.A.S. list
    WAL mach 1 walnut touche ébène

Recent Profile Visitors

4896 profile views
  1. C'est parce que je suis un garçon bien élevé, je peux pas m'en empêcher. Tiens, toi qui est fan de Hip Hop, tu as dû bien kiffer Ghost Dog, une autre sacrée bombe à mettre à l'actif de Jarmush. Sans doute l'oeuvre majeure de Forest Whitaker (Bon, OK, avec Bird…).
  2. oui, désolé Bob, j'ai eu un moment d'égarement hier, une sortie d'envie de partir en cacahuètes... Sinon, sur le sujet qui nous intéresse et pour rebondir sur ce que tu viens d'écrire : Je trouve Alabama Monroe sublime. Je le classe personnellement dans mon top 20. il me semble qu'on en avait déjà parlé, mais il mérite qu'on lui fasse encore (et encore) de la promo. C'est juste, c'est beau, c'est triste et c'est la vie. Les acteurs sont inconnus et magistraux. Je n'ai vu Belgica qu'après : J'ai aimé, pour tout un tas de raisons, mais je n'ai pas été subjugué comme j'ai pu l'être avec Alabama Monroe. Ca reste néanmoins un super moment de cinéma, direct et frontal, près de l'os et très au-dessus de la mêlée. Ce qu'il en ressort, c'est que je suis désormais la carrière de Félix Van Groeningen, comme j'ai pu suivre celle de Jarmush après avoir découvert, pétrifié et agé de 17 ans, Stranger Than Paradise ou celle de Scorcese, après avoir été assommé par Taxi Driver. En ce qui concerne les Ardennes, J'ai passé un bon moment. "Aussi puissant que Fargo" comme le dit l'argumentaire, ils y vont un peu fort, mais c'est du bon thriller, référencé mais sympa.
  3. Ce sujet devient gentiment psychédélique, j'aime bien…
  4. Oui, j'avais remarqué, et c'est d'ailleurs sage de ta part!
  5. Ah ben oui, c'est ça... Si un jour tu as envie de te faire appeler troulala, voici, ci-dessous, une idée d'avatar. J'ai fais vite, il y avait sans doute mieux, mais il y avait aussi beaucoup plus imagé . Bon, allez, je me sauve...
  6. Je sais pas pourquoi, mais j'ai carrément envie de t'appeler Moulala...
  7. M'en fous, je préfère avoir des soucis avec la NSA qu'avec la NRA...
  8. Sans parler des essais d'envoi d'ondes TV chargées en acide par la CIA… Mais bon, heureusement, il y a Pierre Carles, on est sauvés.
  9. Je suis complètement d'accord sur Mike Love. Il essaie vainement de se justifier dans le documentaire ("oui, mais non, j'ai toujours adoré Pet sounds, d'ailleurs je suis allé avec Brian emmener les bandes chez Capitol pour le défendre") mais ça sonne bidon. Et puis on voit clairement que tout le mérite revient à Brian Wilson : Quel génie, ce mec… J'ai été aussi assez frustré par les piste isolées trop courtes (surtout sur les voix et les arrangements de cordes, quelle splendeur!!!), mais aussi par l'absence totale de l'impact psychologique qu'a eu la conception de cet album sur Brian Wilson et les débuts de sa longues phase dépressive. J'aurais aimé qu'ils parlent de la difficulté, voire même de l'impossibilité de rebondir sur Smile après avoir accouché de Pet Sounds. Mais bon je suis comme toi, je suis tellement fan de cet album. Après le reportage, je me suis pris à rêver du même reportage sur Odessey & Oracle : Quel plaisir ce serait! En ce qui concerne le live de Air, j'ai adoré (bien qu'ils soient plus que statiques…) le son et, tout particulièrement, le lieu : Quel endroit génial pour leur musique!
  10. C'est toi, dans la citation ci-dessous. Primo, pour ta gouverne, quand je parle d'un truc, je le connais. Secundo, tu peux enlever les guillemets à culturelle, ce n'est pas pas parce que ce n'est pas ta culture que ça n'en est pas. Pour le coup, tu es bien condescendant, voir méprisant. Tertio, en revanche, c'est dommage que tu ne répondes pas quand on te pose une question, et que tu essaies de t'en sortir par une petite pirouette ou que tu continues à jouer au donneur de leçon, parce que tu gagnerais en crédibilité.
  11. Mais quoi? Vas donc au fond de ton argumentaire. Mettre Bourdieu, Chomsky et Carles dans le même sac, c'est un joli raccourci. J'aime bien Pierre Carles, il est attachant et il a le sens du détail, d'ailleurs souvent au point de confiner à la parano et à la théorie du complot, mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat. Ceci dit, il ne faut pas oublier qu'il en a bien profité des grandes chaînes nationales vendues au Grand Satan, au début de sa carrière, avant de se faire jeter comme une crotte parce qu'il avait bien merdé. Je l'aime bien dans beaucoup de choses qu'il a pu réaliser mais, en particulier dans son travail sur les média, je trouve que, de manière sous-jacente, ça sent l'aigreur, le fiel et le besoin de revanche perso. puisque tu parlais de pas vu pas pris, ça me semble particulièrement évident. 1h30 sur un épiphénomène traitant d'un sujet sur lequel personne n'a aucun doute, il fallait le tenter. De plus, quand on prône l'indépendance et la probité comme il le fait si bien, il vaut mieux éviter de maladroitement planquer sous le tapis ses convictions politiques. Bref. Hier j'ai maté un super reportage sur la génése de Pet Sounds des Beach Boys suivi d'un live de Air sur Arte, c'était parfait.
  12. Je me marre tout seul devant mon écran…hinhin Il peut nous tomber n'importe quoi sur le coin du nez, on restera toujours des sales gosses.
  13. @Kozo : C'est d'autant plus drôle que ce soit toi qui poste cette vidéo!
  14. Et puis c'est bien plus rentable économiquement et, accessoirement, bien plus léger avec une alim à découpage plutôt qu'avec un gros transfo torique comme sur ta photo.
  15. En plus, l'ensemble des compos de l'album est excellent et je trouve le son de basse monstrueux sur tous les titres.