Jump to content

wonderbro

Membre actif
  • Content Count

    1773
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

About wonderbro

  • Rank
    Maximum overdrive
  • Birthday 06/30/1969

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    RP

Matos

  • Basses
    Sadowsky vintage 4 LH, Rickenbacker 4003 Walnut LH, Hoyer 4c 70's LH
  • Amplis
    Aguilar DB 359, Aguilar GS 410
  • Effets
    Plein. Maniaque des OD pour basse.
  • Ex-matos
    Stingray 4 et 5 touche palissandre, PB, JB, WW thumb, Jacobacci 5, Lakland 5594, Sadowsky NY Modern 5/24 ... SWR ST 220, Hartke 15", SVT III pro & SVT 410 HLF... Plein de pédales
  • Influences
    Fugazi, Grandaddy, Roy Ayers, The Remains, EST, Fantomas... Trop vaste!
  • G.A.S. list
    WAL mach 1 walnut touche ébène

Recent Profile Visitors

5440 profile views
  1. wonderbro

    Le Club Des Amplis À Lampes

    Pour info, j'avais changé les tubes d'origines, des 6550 GE rebadgés Aguilar, par des JJ, mais j'ai eu une merde, un tube a claqué. En emmenant réviser l'ampli chez le technicien, il m'a conseillé d'acheter des Sovtek : Ca marche hyper bien, son nickel, pour un budget tout à fait correct.
  2. wonderbro

    Le Club Des Amplis À Lampes

    Effectivement, ce sont des 6550 et, de plus, je ne sais comment c'est implanté à l'intérieur de DB 728, mais sur le DB 359, je suis quasi certain que les KT88 ne peuvent pas passer parce que les support de tubes sont trop proches les uns des autres.
  3. wonderbro

    Active et passive

    Au contraire, je trouve ça excellent, les préamps externes : Ca t'offre la possibilité de jouer une basse passive et de la booster(ou non) avec un préamp tout en la laissant dans son jus, sans modifications. Dans mon cas, il s'agit d'une Rick 4003, boostée (ou non) par une Rusty Box. Aucune modification, Des sonorités que j'adore : Le meilleur des 2 mondes avec une pédale de quelques centaines de grammes. Par ailleurs, ce n'est pas mon cas, mais tu peux envisager d'avoir plusieurs préamps et changer comme tu veux en débranchant 2 jacks. C'est la polyvalence pure, et si tu veux revendre ta basse, elle est totalement d'origine. D'ailleurs, je suis tellement convaincu par la formule que je ne joue plus ma Sadowsky en actif depuis des années. Je la joue uniquement en passif en passant par la Rusty Box également.
  4. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    je viens juste de le commencer, mais le bouquin est hyper documenté et plutôt bien fait. A vrai dire, pour quelqu'un qui ne connait pas cette scène un minimum, c'est à dire au delà du Loveless de My Bloody Valentine, ça risque d'être un peu chiant à lire. Par contre, pour défricher et découvrir ou redécouvrir plein de groupes sympas de cette scène, c'est vraiment pas mal. Je note pour le tien, étant donné que je suis un (très) grand fan de la musique de Los Angeles de la fin des 60's. Tu me diras ce que tu en penses? En fait, j'adore lire sur la musique, en particulier en écoutant les disques en même temps...
  5. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Oui, mais c'est pas des rois, ils s'appellent LICE, c'est pas comme King Tuff ou King Krule. Faute. Mais j'aime beaucoup the Fat White Family, tu es donc pardonné. Un petit coup de Pastels, histoire de balancer un peu de couleur à cette fin de week-end... Pour celles et ceux que ça intéresse, je suis en train de lire ce bouquin : Cama donné envie de réécouter tout plein de chouettes disques de cette époque, et pas forcément les plus évidents, du genre MBV ou Ride. Au hasard, un petit Moose :
  6. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Pendant qu'on est dans les rois, un autre King que j'aime beaucoup en ce moment : J'ai un collègue qui l'a vu sur scène, il parait que c'est totalement dingue. Il est vraiment jeune, il a un petit gabarit, mais quelle voix…. édit : @RobTheMob, en ce qui concerne The Sea & Cake, je crois que j'ai absolument tous les disques qu'ils ont sorti, à l'exception d'un maxi, autant dire que je ne suis pas objectif sur ce groupe….
  7. Le Aguilar DB 359? 200 w à lampes (donc constant, en 8 ou 4 ohms), avec certains défauts des amplis à tubes, comme le poids (Je dirais, en rack hyper costaud, environ 3 ou 4 kgs de plus qu'un DB 751) ou la fragilité, mais avec un son de l'hyper espace dès que tu lui tape dedans. Dans la lignée des DB 750/1, c'est à dire hyper défini mais avec la matière et la projection spécifique des gros aguilar, avec en plus le grain du tube. On en trouve en occasion, pas fréquemment, mais ce n'est pas une rareté absolue. Si tu veux tester, n'hésite pas, je suis dans le 92 édit : Crotte de bique, une fois de plus, Totor a dégainé la vitesse de l'éclair
  8. Ca fait 30 fois que je passe sur ce sujet. Mais bon, j'aurai beau passer encore et encore, je suis toujours gaucher et elle est toujours pour les mecs qui jouent dans l'autre sens... A ce prix là, avec la touche érable, c'est un sacré crève coeur.
  9. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Et puis Idles. pas franchement des inconnus, ça commence à tourner pour eux, ET C'EST TANT MIEUX. Moi, ça me donne envie d'aller faire du sac de frappe. J'adore.
  10. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Je vous mets le trailer du dernier album de The sea & cake, sorti mi-mai. Je suis entièrement d'accord avec Pitchfork, qui dit qu'ils occupent pleinement à eux seuls une niche de la pop. Ce groupe est miraculeux, ils sont à la pop ce que les Ramones étaient au punk rock. J'ai grave les boules de les avoir raté lors de leur dernier passage à Paris. Si vous aimez, voici un morceau de Archer Prewitt, le guitariste de The Sea & Cake. Ces albums solo sont des perles pop.
  11. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Ah oui, excellent, je viens de découvrir le personnage avec cet album. J'adore! Ce matin, pour moi, c'est Jacco gardner et on m'a offert cette semaine "Siberia" de Polvo… Et puis, pour terminer, je m'apprête à me rincer les oreilles avec un petit coup de Girl Band au casque pour affronter les transports parisiens. C'est parfois nécessaire...
  12. wonderbro

    Le Club Des Amplis À Lampes

    Idem, je trouve ça étrange. Peut être que ça dépend des amplis à lampes, mais le mien, j'adore le jouer sans le faire cruncher, et j'adore même le jouer à bas volume. C'est sûr, c'est à haut volume qu'il donne tout son potentiel ("vilain garnement,... mmh…" à prononcer avec la voix d'Alice Sapritch dans La folie des grandeurs...) mais la matière et le grain inimitables sont déjà présents à un volume de salon un peu poussé.
  13. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Pour l'invitation, ça n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd Je suis originaire d'un petit village dans la région de Royan et, si je vis depuis bien longtemps en région parisienne, j'y retourne régulièrement. je te MPerai, on pourrait se croiser si tu es dans le coin. En ce qui me concerne, j'ai commencé la basse à 16 ans et j'ai bossé, dès que j'ai acquis les bases, les classiques du genre, du Miller de Tutu à Pasto, en passant par UZEB, Stanley Clarke période School Days, etc… J'y ai appris ce que j'ai appris, mais ça ma vite saoulé, parce que ce n'est pas du tout la musique que j'ai envie de jouer et rarement celle que j'ai envie d'écouter. Il n'empêche que j'ai le plus grand respect pour ces artistes, en particulier pour la masse de boulot qu'ils ont du accomplir pour parvenir à leur niveau stratosphérique. En revanche, j'ai un respect sans faille pour Tony Levin chez King Crimson et ces lignes d'extraterrestre, Jean Jacques Burnel des Stranglers pour sa créativité et son son au médiator ( je déconseille à quiconque de le traiter de vermine ailleurs que bien planqué derrière un clavier, sauf pour les joueurs ou les accros à la douleur), Lou Barlow de Sebadoh et de Dinosaur Jr pour ses lignes parfaitement mélodiques en power trio, Graham Maby pour son phrasé hyper stylé au médiator et par son côté précurseur, Bob Weston de Shellac parce que boum dans la gueule quand il joue, Me'shell Ndégéocello parce qu'elle groove si sensuellement… J'en oublie, mais j'adore les bassistes qui savent porter les morceaux. Les solos de basses, je trouve ça finalement souvent très bavard et très rapidement chiant. Histoire de revenir au sujet : un très chouette morceau, un super son de basse et une ligne simple et superbement jouée pour un groupe chicagoan qui a splitté après le 11 septembre. Je vous laisse en chercher la raison, mais ce n'est pas bien compliqué... edit : Désolé, Dabass, je n'avais pas vu ton message, je répondais à Mister K. Effectivement, pour les Thugs, j'ai d'ailleurs hésité avec leur version qui est excellente. Tu connais leur version de "Moon over Marin" des Dead Kennedys? elle est énorme, je te la poste avec leur version de Olivenstein, pour ceux qui connaissent pas.
  14. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    C'est exactement ça : ne jamais perdre le kif qu'on a pu avoir, ado, à découvrir un album qui allait te marquer à vie… Pour moi, ça a été le double choc Ramones / Fela Kuti. Pas grand chose à voir entre les 2, mais une urgence et des textes qui, de manière très différente, s'adressaient directement à moi. Et une évidence, énorme, de monter un groupe, faire de la musique, organiser et jouer dans concerts, enregistrer... En attendant, je suis affalé comme une grosse moule sur mon canapé, je bois un café et je m'écoute l'album dont est tiré le morceau ci-dessous, produit par John McEntire (LE John McEntire de Tortoise et The Sea and Cake), en ricanant intérieurement de la tournure que prendrait la conversation entre certains forumeurs et les mecs avec lesquels je joue… Mon guitariste est un amoureux du punk rock, mais il est également passionné par Ornette coleman et il a longtemps joué avec le Sleaze Art de Kasper T Toplitz, et mon batteur, qui est prof de batterie dans le civil, vient du jazz mais est passionné par Beefheart et Keith Moon. Ce serait drôle. Tiens, dans la même lignée musicale post Krautrock 70's, j'ai découvert un excellent groupe il y a quelques temps, dont les disques sortent sur l'excellent label allemand Bureau B, il s'agit de Camera. édit : Tu es de poitiers? On s'est peut-être bien croisés, i l y a quelques décennies...
  15. wonderbro

    Alternative, Indie & Underground Rock, Punk, Pop & Garage

    Je crois que j'avais fait un post sur mister Froberg il y a quelques pages, voici le dernier album des Hot Snakes. Sinon, je tenais à faire une dédicace à toutes ces vermines bassistes, procrastineurs en tous genre qui préfèrent trainer dans des caves cradingues et jouer de la basse au médiator (quelle bande de nases, ça groove même pas, d'abord) plutôt que de bosser leur mode myxolydien. Dédicace également à celles et ceux que les solos de basse saoulent, à celles et ceux qui ont bossé (ou pas, d'ailleurs) leur Sixun, leur Uzeb ou leur School Days sur le bout des doigts avant de s'apercevoir que tout ces titres, dans leur intégralité, leur en touchait à peine une sans faire bouger l'autre , comparativement à un seul titre de sparklehorse ou de Wire. Dédicace également à celles et ceux qui aiment la musique de fille, la musique facile à 2 accords, la musique avec des textes d'ado et des grosses guitares énervées et saturées, celle qui s'en cogne de la technique mais qui sort des couilles et du coeur. Bref, vous m'aurez compris. Les Olivensteins s'imposent. Et comme on ne peut pas passer sa vie à s'étendre sur les débilités qu'on peut parfois lire sur les forums et que je viens de me racheter quelques Chrome, car ils ont été récemment réédités dans des versions intelligemment remasterisées, je vous fait profiter de quelques titres que j'adore. Hélios Creed et Damon Edge ont également eu des carrières solos, avec quelques sorties intéressantes, notamment sur New Rose, le légendaire label français, pour Edge . On commence par 2 extraits de "Red Exposure", super album à acheter, à mon humble avis, en priorité.
×