Jump to content

Big Albert

Membre
  • Posts

    170
  • Joined

  • Last visited

About Big Albert

  • Birthday April 1

Contact Methods

  • Website URL
    www.soundclick.com/bigalbert

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    66
  • Interests
    Rock & Love

Matos

  • Basses
    Custom JB68 / Stagg SBJ-50 / Hartke SB15 / HB Electro Acoustique
  • Amplis
    SWR Redhead /TE 6 Series / Hartke A35 / HB 80B / NovanexB50
  • Effets
    Pas utilisés
  • Ex-matos
    IBZ RB650
  • Influences
    Blues-Rock-New Wave

Recent Profile Visitors

930 profile views

Big Albert's Achievements

Community Regular

Community Regular (8/14)

  • Very Popular Rare
  • Reacting Well Rare
  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator

Recent Badges

  1. Plus un mix alternatif et changement de hosting vidéo. Vous me direz les mixages que vous préférez.
  2. Une version avec un mixage plus finalisé :
  3. On reste dans le même esprit en étant un poil plus psychédélique
  4. C'est un Hartke A35 incliné devant moi, les autres m'ont dans leur retour.
  5. D'avoir une tête et un cab qui balancent du watt n'a aucun intérêt de nos jours. A part remplir une fourgonnette et faire de la muscu. Oubliez aussi les combo a forte puissance, c'est lourd... Une seule chose importante sur un ampli c'est le line-out pour être repiqué par le frontal. Il est très compliqué d'avoir un bon son avec chaque musicos qui a son ampli, il suffit qu'il y en ait un qui monte son volume pour mettre toute la balance à plat. Je joue avec un 35W repiqué sur la sono qui est à mes pieds et qui fait retour. Une piste parmi d'autres.
  6. Pour jouer en formation jazz, si tu ne maîtrises pas tes gammes en Eb et en Bb tu peux rester à la maison car dès qu'il y a des soufflants on est souvent dans ces tonalités. All blues est un blues et le but de l'impro c'est de tourner autour du pattern pour le rappeler sans forcément le jouer (un peu comme procède Bill Frisell à la guitare) et Take Five possède un groove plutôt intéressant ou on attend pas forcément la basse : ça s'appelle la prise de risque et en général les jurys aiment plutôt bien.
  7. Et pourquoi pas une basse (electro)acoustique ?
  8. All Blues de Miles Davis ça groove bien, ensuite un Take Five de Brubeck et c'est plié...
  9. J'ai commencé un nouveau projet plus orienté blues. Le premier morceaux basé sur un blues traditionnel.
  10. Quelques modifs sur le mixage de 2 titres : https://tube.xy-space.de/w/6BEAkYZYphFTjJtUy3nvXz https://tube.xy-space.de/w/n2Lyguorj5nYB5hcXmGuLz
  11. Le titre final qui clos le projet de l'album Solar en libre téléchargement sur mon site. https://aphelipot.wixsite.com/bigalbert
  12. Aucune idée, les voix sont des samples que j'avais sur un cd de l'aube des années 2000, un truc genre music maker ou giga sound pack. En pratique je n'ai plus les cds ils ont été rippés sur mes disques durs. J'ai trouvé la voix bien sympa pour coller à l'ambiance du morceau.
  13. J'aime beaucoup mon son de basse : JB montée en Quarter Pound pluggée dans une émulation de Trace Eliott AH-500. Mais là je frise l'autosatisfaction
  14. En te lisant je me suis dit qu'il te manquait une brique essentielle. Le solfège n'est qu'une partie de la formation musicale avec le rythme et l'harmonie. Et c'est l'harmonie qui te fait défaut. Pour schématiser ça te permet de comprendre pourquoi après avoir jouer un A, un G et un C tu sais immédiatement dans quelle gamme tu es et la liberté qu'elle t'apporte sur les notes strictes de la gamme, les voisines et les liaisons. Ca te permet de poser ta ligne de basse avec les variations possibles et déduire un cadre par rapport à la tonalité du morceau. En fait ce qu'on appelle le Conservatoire ne fait que conserver des règles issues de la pratique de la musique, en Afrique par exemple, la transmission est orale et par la pratique. Comme toutes les règles elles sont faites pour être transgressées, Miles Davis n'aurait jamais fait ce qu'il a fait s'il avait fait le conservatoire. J'ai comme toi une pratique autodidacte (on a presque le même âge) mais j'ai franchi un palier de connaissance en approchant le jazz grâce à un prof qui m'a fait découvrir d'autres univers musicaux (Musique cubaine, boss-nova, musique ethnique, funk...) et j'ai pu ainsi commencer à composer (Mes maquettes sont sur le forum) en ayant aucun retenue à partager et m'exposer à la critique. Quand elle est constructive ça permet aussi de progresser. La bonne nouvelle du post, c'est que l'harmonie ça s'apprend et qu'après on se demande comment on a pu faire sans.
×
×
  • Create New...