Jump to content

FR Guitars

Membre Pro
  • Posts

    870
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About FR Guitars

  • Birthday 10/19/1976

Profile Information

  • Gender
    Male

Matos

  • Basses
    FR Guitars
  • Amplis
    plein

Recent Profile Visitors

3209 profile views
  • loyd

  • allan

  • PAPY

  • ben##

  • AdHoK

  • Caribou

FR Guitars's Achievements

  1. Oui ! la semaine d'après. Je suis dispo notamment l'après-midi du jeudi 16
  2. A tous les sudistes désireux de voir, entendre et essayer mes instruments, je serai le 9 juin à Montpellier, le 10 à Nîmes chez Broc Music (à partir de 14h00) et le 11 à Avignon chez Guitare Brothers (14h00 aussi). J'apporte des basses et des guitares. N'hésitez pas à venir, ça me ferait plaisir de vous voir en vrai. Si vous connaissez d'autres musiciens et des guitaristes (pun intended), ramenez-les aussi
  3. Ils gardaient leur distri pour les US pendant les confinements et puis Gibson a racheté MB. Depuis, silence.
  4. Oui je reçois les composants dans quelques jours. C'est un mosfet à changer en jfet sur le bouton de character et de filter active. Il y a eu un bad batch apparemment. Si tu veux passer à l'atelier me poser ta tête, je dois pouvoir te faire la réparation. Je suis à côté de Troyes.
  5. Bon c'est réparé. Le switch. Mais quand même ça agace.
  6. Si, très. Bon j'ai un autre souci, elle repart pour remboursement : tout son tone stack est défectueux. Je suis déception. Et j'ai grave besoin d'une nouvelle tête équivalente vite...
  7. A la base Nuf voulait une basse poids plume pour son dos... d'où le nom ^^
  8. Nuf a mis en ligne sa review avec du son
  9. Très probablement la panacée. Je viens de monter un modèle de test en labella stainless light action basse, t'as la nuance et le punch sous les doigts avec une attaque très douce. J'ai été obligé de descendre la hauteur des micros !
  10. J'ignore ce qu'a fait Aquilina (dont le travail est toujours superbe) donc je ne saurais te dire les similitudes ou différences de conception, mais son idée semble être très bonne. Pour ma part je reprends un principe architectural que l'on retrouve dans les cathédrales gothiques et notamment celle de Reims que j'ai longée durant toute ma scolarité et qui affecte la conduction des vibrations des instruments. C'est imbrevetable en ce qui me concerne, mais je vais en défendre l'exécution à plusieurs concours de métiers d'art. Et oui, le clin d'œil à Debussy qui fut mon compositeur préféré pendant ma jeunesse est voulu : c'est le maître des harmonies suspendues et des superpositions.
  11. Je viens de recevoir ma Reidmar 750. Je l'ai pas lâchée depuis une bonne heure. Dieu que c'est bien et bien pensé !!!
  12. C'est vrai, mais ce n'est pas ce que je dis. Prends un instrument équivalent, avec une électro et des micros de bonne facture (Nordstrand etc). Tu vas avoir tout ce que j'écris sur la dynamique sur une échelle de sensibilité de 1 à x. Ce que je dis c'est que mon système permet d'avoir la même chose de 1 à 10x. Ca ne retire rien au plaisir qu'on a à jouer sur ses instruments, c'est juste que ça décuple les possibilités. Tout dépend de ce que tu entends par "mieux". Dans ta définition ici, la réponse est oui pour la simple raison que tu as plus de possibilités. Tous ceux qui ont essayé mes instruments jusqu'à présent ont eu une expérience similaire (moi compris) : au début on joue ce qu'on sait jouer, pour avoir une base de comparaison. Puis on tatonne, on s'écoute, et on découvre qu'on peut jouer différemment, obtenir plus, mieux, infiniment plus en réalité. Ca inspire, et on se met à jouer des notes qu'on ne jouait pas avant, à les jouer d'une certaine manière dont on découvre que c'est la nôtre, et ça donne envie de jouer, encore plus, plus loin dans la recherche de cette musique. Anecdote qui est arrivée la semaine dernière : je recevais un copain guitariste métalleux, à la main droite démoniaque. Le gars, c'est Machinehead en accéléré. Je lui ai filé le proto de pelle Printemps, et moi j'ai pris mon proto basse. On a jammé sur du lourd, et au bout de deux minutes, on était parti sur une vibe purement Vaya con Dios qu'on a faite durer pendant 6 minutes. Et c'était incroyablement bien, même si ni lui ni moi n'avions jamais joué ça. On s'est laissé emporter et c'était bon. La basse de Nuf, la touche est en ébène de macassar, pas en wenge, mais j'ai bien deux stripes de wenge dans le manche. Le headless, c'est à la demande de Nuf aussi pour alléger la masse de l'engin. C'est une option que je propose, mais je fais avec tête aussi, c'est moins cher en accastillage (et c'est plus conventionnel). En tous cas oui, une bonne headless c'est excellent. Je fais des modèles gaucher sans surcoût. Si j'ai une commande, je te dirai et on pourra se rencontrer si tu le souhaites, tu pourras essayer comme ça. En tous cas, je te remercie pour ton appréciation de mon travail, ça me touche beaucoup.
  13. Série Les guitares et basses 4 cordes sont à 3800€ Les 5 cordes sont à 4500€ et les 6 cordes sont à 5000€. Pas de surcoût pour nos amis gauchers. Le tarif des options varie et figurera sur le site. Editions limitées numérotées Les prix sont variables en fonction des specs des instruments mais globalement cela tourne autour de 5000€ pour les guitares et 4 cordes, 5700€ pour les 5 cordes et 6300€ pour les 6 cordes. La première édition limitée de 5 guitares s'apprête à sortir, c'est l'édition du Fondateur. On est à 5000€ la guitare. Gamme Artiste Ce sont des pièces uniques qui comportent un élément particulier. Ce seront surtout des instruments de collaboration avec d'autres artistes : peintres, plasticiens, sculpteurs, tisseurs, tanneurs, etc. En fonction de la collaboration et des matériaux, le prix peut grandement varier. Ce sont des instruments de collection. Après je suis un gars d'OB, je n'oublie pas d'où je viens et ce que je dois à la communauté, c'est pourquoi je me réserverai toujours la possibilité de vous proposer certains bois plus intéressants si j'en ai la possibilité. Les basses sont conçues sur une seule architecture micro/électro/lutherie et elle est largement suffisante pour couvrir tous nos besoins et fantasmes. Les guitares en revanche ont 4 types de micro/électro/lutherie = printemps, été, automne, hiver. Chaque type attaque différemment la saturation et a plus ou moins de crème dans les cleans. On peut tout faire avec chaque type, mais ils ont chacun leur couleur propre, très distincte. Perso je joue sur les 4 et je n'arrive toujours pas à choisir mon préféré. Ce sont vraiment des instruments différents, mais aux même réactions aux réglages et au jeu. Ces tarifs sont amené à évoluer, évidemment. J'essaie du mieux que je peux de fonctionner avec des approvisionnements en circuit court, mais je reste tributaire des soucis d'approvisionnements que tous les constructeurs connaissent en ce moment.
  14. Par dynamique, il y a deux choses liées : 1. la nuance. L'instrument permet de décupler la nuance par l'attaque, la position des mains, des doigts, l'angle d'attaque, la force, la vélocité. La nuance "voulue", "désirée" par le musicien est ressentie. L'amplitude dans la nuance peut être très forte, et c'est cette nuance qui fait que l'instrument prend les pédales de dirt à merveille : la cohérence entre fondamentale et harmoniques est maintenue quelle que soit la nuance, donc vous pouvez attaquer vos lampes ou vos effets aux doigts. 2. les facteurs de dynamique qui sont les mêmes que vous trouvez sur une bonne pédale de compression (mais ce n'est pas de la compression, on est d'accord) : attack, release, decay, sustain... C'est ce qui permet au musicien de faire son son aux doigts et de faire ressentir son intention à son auditoire. Globalement, l'instrument est sans pile, mais ce sont vos doigts qui sont les piles. Cette dynamique, ce mélange entre ces deux points vous donne comme une loupe graduée sous la pulpe de chacun de vos doigts : cela démultiplie vos possibilités et de jeu et d'expression. A cela s'ajoutent le sélecteur 5 positions qui vous donne 5 timbres des grandes familles utiles (PB, JB, MM, Fodera et slap) et le potar de spectre qui permet de faire varier comme un shelf dynamique tout un ensemble de fréquences sur ces timbres. Avec vos doigts, vous venez alors exploiter ce dont l'instrument est capable dans la config choisie, et vous vous l'appropriez personnellement. C'est pourquoi le son de Nuf dessus est différent du mien, différent de celui de Jan, différent de celui de tous les autres musiciens qui ont testé la basse. C'est pour ça qu'ils disent qu'il faut repenser l'instrument, parce qu'en écoutant ce que vous jouez et en ajustant votre façon de jouer, vous découvrez une richesse infinie de possibilités dans l'expression par rapport à ce que vous connaissiez. C'est comme ça qu'on parvient à retrouver tous les sons iconiques de la basse, mais surtout bien plus. Après, ce sont notamment les atouts de la lutherie qui garantissent l'équilibre de cette infinité de sons et qui font que jamais le spectre ne "déraille". Au final, ça devient tout simplement hyper instinctif de jouer et d'obtenir le son que l'on recherche.
×
×
  • Create New...