Jump to content

Recommended Posts

J'ai fait l'acquisition  d'une Squier CV 50'avec déjà tous les upgrades possibles voyez plutôt : micro SCPB2, mécas Schaller, électro CTS et tout le toutim.

Mais la couleur (honey blonde il me semble)  ne me convenait pas :

18060904365624026015754507.jpg

j'ai donc pris ma ponceuse à bande pour enlever la couche épaisse du vernis d'origine puis mes petits bras et du papier à poncer pour finir au mieux :

18081404511524026015847728.jpg

j'ai hésité pour faire la peinture moi-même mais je suis très vite aller demander aux carrossier en face de chez moi de me faire un apprêt et une peinture :

18081404505524026015847727.jpg

18081404513524026015847729.jpg

C'est un Dakota Red nitro acheté en ligne chez Nitorlack ( 35 E avec frais de port mais je peux peindre 3 basses avec ça), il est brillant même avant vernis final. Donc comme je le veux mat, le carrossier m'a conseillé de faire un essai avec de la laine d'acier pour le "mater"un peu  et il fera un essai avec ses vernis nitro ensuite.

Voilà où j'en suis, je pense que ça va bien le faire avec le pick blanc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me souviens bien de ta peterbilt qui était magnifique. Celle-ci l’est au moins autant dans cette livrée...

Sinon, tu ne prends pas de risque à essayer de la matifier. Au pire, tu remettras une nouvelle couche de Nitorlak

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les carrossiers sont une alternative pas chère aux luthiers.

Les peintres/sableurs en bois et métaux aussi.

 

A y penser...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir combien ça a coûté, parce que là sur la première photo désolé mais ça ressemble vraiment à du boulot de sagouin, autant le faire soi-même... 

En tout cas sur la photo d'après avec le pick et tout c'est plutôt chouette, le choix de la couleur est bon, mais la photo ne met pas du tout en valeur les détails de la peinture, le seul petit reflet qu'on voit sur le bord montre que c'est pas génial du tout, mais peut-être le boulot n'est pas fini ? 

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entièrement d'accord, sur une PB50 c'est incontournable, mais on en voit tellement que c'est sympa de voir aussi d'autres couleurs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bah c'est sûr c'est pas du boulot de super pro, j'ai poncé moi-même le honey blonde et comme je suis feignasse et surtout totalement débutant, je n'ai pas fini correctement l'ensemble comme ça aurait sûrement pu être fait (enfin c'est ce que je me dis). J'ai bien remarqué que même après les couches de prépa il y avait des défauts et encore plus après les couches de peinture.

J'ai poncé  la peinture avec de la laine d'acier et j'obtiens le mat que je voulais. Le carrossier va mettre le vernis mat lundi ou mardi (il me prend 80 balles pour le job  -apprêt, peinture, vernis- , je trouve que c'est pas si pire,  d'autant que je pense être le seul fautif avec mon ponçage pas abouti).

La couleur est extra pour moi et va bien à la 50' (Dakota red couleur de 56 ou 57 sur Chevrolet ou du genre...), c'est ce qui compte.

je ferais les photos des prochaines étapes  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, après la première couche de préparation, tu aurais dû récupérer ton corps et le poncer au 250 pour rattraper les défauts, éventuellement boucher au mastic de finition les plus gros défauts et refaire ça à chaque couche. Je ne connais pas l'épaisseur de couleur qui a été déposé, mais c'est peut être un peu rattrapable avec de l'huile de coude... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@michel_olivier : c'est sûr j'aurais dû insister pour que la couche de prépa bouche bien toutes les petites imperfections mais maintenant je ne vais pas re-poncer toute la peinture pour refaire cette étape. Disons que ce niveau de finition me convient, ça lui donne l'aspect d'une vieille guitare repeinte , c'est fin et on voit qu'il y a du bois dessous.

quelques photos (pas facile de faire des photos). C'est toujours la même étape, passage de la laine d'acier en attente de vernis.

18081911324024026015853913.jpg

18081911324324026015853914.jpg

18081911331424026015853917.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je voulais dire que ça peut encore être récupérable si tu ponces le rouge à l'eau. Il y a l'air d'avoir de l'épaisseur et donc tu pourras gommer pas mal d'inégalités. J'ai l'impression d'ailleurs que c'est mieux une fois maté. 

Je dis ça parce que je suis en plein dedans, je termine de restaurer une Fender Pb Mij ri62 de 87/88 qui avait été décapée et revernie au pinceau. Donc décapage, rattrapage des défauts, apprêt, peinture, teinture de la seconde couche pour que ce soit vintage white... J'en suis là ce soir. Me restera un ponçage fin, à l'eau, 500/800 puis peut-être vernis avant polissage selon le rendu. Je fais ça à la bombe nitro et à l'huile de coude, un peu à l'arrache, mais finalement c'est le ponçage et le polissage qui déterminent beaucoup du rendu final. 

Edited by michel_olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites

les inégalités sont en dessous, c'est le bois qui a des trous et si je ponce le rouge à l'eau ?(je ne connais pas cette méthode) ça ne changera pas beaucoup il me semble mais je peux me tromper.

C'est beaucoup mieux une fois en mat et j'attends de voir avec un vernis mat en plus.

Si celle-ci ne sera pas parfaite j'espère que la prochaine sera mieux.

 

Edited by samdav

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui tu as raison, si le bois a vraiment des impacts, poncer ne fera finalement pas beaucoup mieux. La finition mate pourra sûrement améliorer les choses. Le ponçage à l'eau : tu trempes le papier abrasif (spécifique) dans l'eau avant de commencer. Le ponçage est plus doux, régulier et ne laisse pas de marques ou rayures. Tu fais ça entre toutes les couches depuis l'appret et tu auras un fini nickel surtout si tu le fais faire au garagiste en face de chez toi. Si tu as des gros trous : mastic de finition ou colle et poudre de bois. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour le conseil, je vais voir ça pour le ponçage à l'eau. En fait j'ai hâte d'avoir le vernis dessus pour la remonter et la jouer.

Par contre je crois que j'ai fais une connerie au démontage :fouet: , j'ai dessouder les fils micro côté micro (pourquoi ???? :langue:  je l'ai fait côté potards les autres fois) et je sens que ça va être coton de les ressouder !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et après le ponçage à l'eau, ce n'est pas possible de reboucher les impacts avec un enduit gras, de reponcer puis de repeindre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux reboucher à n'importe quel moment, mais comme tu dis il faut ensuite répondre et repeindre. Plus tu bouches les défauts tôt mieux c'est je trouve...

Samdav : la cyanolite fait des miracles pour les éclats de vernis, peut-être que dans ton cas, elle pourrait reboucher les trous et qu'une fois le tout mat, cela ne se verrait pas... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi qui ne suis pas fan des basses rouges (en général), et bien celle ci je la trouve très sympa :ohyeah:.

Bravo pour ce projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les rouges elles vont plus vite !

Il y a 21 heures, michel_olivier a dit :

Plus tu bouches les défauts tôt mieux c'est je trouve... 

Je le pense également et c'est pour ça que je ne vais pas enlever toute la peinture mais la vernir et peut-être m'orienter vers un relic léger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'ai récupéré ma basse avec du vernis, je l'ai re-poncé pour la rendre mate et j'ai remis toutes les breloques dessus :

18090604125324026015880163.jpg18090604111624026015880151.jpg18090604104524026015880150.jpg:18090604094124026015880145.jpg

Le seul souci est venu du micro, je savais que j'avais fait une connerie :fouet:  j'ai essayé de le ressouder mais rien ne sort, je suis dépité par mon niveau de bricole électro :mf_depressed:.

Donc pas d'essai son pour l'instant même si elle sonne très bien à vide (mais c'est pas suffisant pour une gratte électrique ).

Du coup j'ai besoin d'avis sur le montage d'un micro de 51,

y'a les tous petits fils qui arrivent du bobinage sur la plaque du fond, j'ai soudés dessus au niveau des petits trous (dans le bon sens) les fils noir et blanc qui vont aux potards et...

rien.

Est ce que c'est rattrapable ? :help:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Normalement ça devrait fonctionner. Le risque de dessouder à cet endroit est de couper lesdits petits fils... Si tu as un multimetre, teste la resistance du micro à ses deux bornes. S'il n'y en a plus c'est que tu as coupé le bobinage en dessoudant de ce côté... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les petits fils sont coupés !

je suis con, je n'ai pas les compétences ni le matériel pour réparer un truc pareil :jeje:

je suis bon pour acheter un micro neuf, bravo le projet à pas cher...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...