Jump to content
Daimdaim

Trouver la tonalité d'une partition.

Recommended Posts

Bonjour :ph34r:

Etant tout noob en solfège, j'aimerais faire quelque-chose:

J'ai plein (1000+) de partitions guitarpro issues d'internet ou importées de fichiers midi.

Problème, la tonalité de la partition n'est jamais précisée. J'aimerais donc pouvoir la trouver "relativement facilement", sans connaître toutes les gammes/modes/tonalités, sans avoir les réflexes. . En étant débutant quoi :D

Idéalement une méthode logicielle puisque j'ai beaucoup de fichiers.

Deux exemples.

Screen_Hunter_3530_Jul_05_00_00.jpg
Screen_Hunter_3531_Jul_05_00_00.jpg

Voyez, rien à l'armure, et pourtant ce n'est pas du do majeur.

Merci

Edited by Daimdaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

"relativement facilement", c'est regarder les altérations qui apparaissent fréquemment, en tout cas si ça module pas trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

avec de l'ABC, c'est relativement facile. Tu crées une grille diatonique, tu place ton morceau dessus, et tu décale pour trouver le moment où les demi-tons s'ajustent.

Grosso-modo, il faut que ton morceau se pose sur les touches blanches du piano.

Seconde manière de vérifier : tu regarde le dernier accord, ou la dernière cadence. En général − et depuis Bach −, un morceau de musique se termine sur un accord dans la tonalité du morceau. Dans ton « Imagine », la dernière séquence musicale s'achève sur un La - Do La. Le morceau serait donc en La, avec une tierce en Do, donc mineure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l’oreille. 

La premiere c’est en D majeur

la deuxième en G majeur.

soit tu entends la musique en la lisant. Soit ben faut jouer pour entendre le ton. 

Sur ces 2 exemples c’est évident tout de suite à l’oreille. 

La note de tonalité c’est la note la plus stable. Pose toi la question : Quelle est la meilleure note pour conclure ?

Edited by gre
  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ok avec la seconde manière donnée par asr.
Ne jamais oublier une précieuse alliée : l'oreille ! Généralement la musique finit dans la tonalité qui est la sienne ( mais qui parfois est différente de celle initiale ).
Ainsi, l'accord parfait ( ex : do-mi-sol pour DO M, la - do - mi pour La m ) de la tona prinicipale apporte naturellement une impression conclusive : on s'y trouve bien, ça "conclut" la musique qu'on vient d'entendre. Après, y a plein de contre-exemples ( et heureusement, c'est la surprise qui peut naitre de la musique ), mais ils confirment la règle :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, asr a dit :

Salut,

avec de l'ABC, c'est relativement facile. Tu crées une grille diatonique, tu place ton morceau dessus, et tu décale pour trouver le moment où les demi-tons s'ajustent.

Grosso-modo, il faut que ton morceau se pose sur les touches blanches du piano.

Seconde manière de vérifier : tu regarde le dernier accord, ou la dernière cadence. En général − et depuis Bach −, un morceau de musique se termine sur un accord dans la tonalité du morceau. Dans ton « Imagine », la dernière séquence musicale s'achève sur un La - Do La. Le morceau serait donc en La, avec une tierce en Do, donc mineure.

C'est un la# do la# et non un la. Si tu ne te fie pas à ton oreille c'est mort. a cet endroit on est sur La#7 qui va conclure sur un D#Majeur qui n'est pas noté sur la partition. Le morceau a modulé d'un 1/2T à la mesure 49. La théorie c'est bien mais il faut quelle soit corrélée avec l'oreille et donc aussi le rythme harmonique. La dernière mesure dont tu parles n'est pas une mesure de conclusion c'est une mesure faible c'est pas la place d'un 1er degrés.  

Edited by gre
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la note qui tu arrives à siffler tout au long du morceau (ou d'une section, s'il y a des changements de tonalité en cours de route) et qui sonne toujours juste.

Et sinon, la note de fin, comme expliqué plus haut.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, gre a dit :

Pose toi la question : Quelle est la meilleure note pour conclure ?

A propos de la note de fin. C'est l'auditeur qui doit la déterminer et non se fier à la note final du compositeur (qui est souvent très taquin)

Donc se poser la question Quelle est la meilleure note pour conclure ?

et non : qu'elle est la note que le compositeur à utiliser pour conclure ce morceau ?

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oubliez pas que je connais que do majeur moi lô:(

 

En plus un morceau peut être dans une tonalité/gamme donnée, mais en sortir de temps à autres via des altérations accidentelles non? 

Edited by Daimdaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu plus compliqué que ça .....

Il y a effectivement toute une théorie musicale à apprendre pour trouver les tonalités , c'est très méthodique . La tonalité , en tous cas , dépend directement de ce qui se trouve à l'armature et détermine l'accord qui domine le morceau . 

Les 2 exemples que tu as édités sont typiques des aberrations que l'on trouve en grande quantité sur le net : des écritures complètement farfelues qui ne respectent pas les règles de la musique , pas étonnant que tu ne t'y retrouves pas avec ça . 

Womann de J. Lennon serait donc en Ré , il devrait y avoir 2# à la clé plutôt que d'écrire tous les Fa en # , puis dans la 2e partie , ça monte d'un ton , on est donc en mi , il devrait y avoir une double barre de mesure pour signaler ce changement et passer avec 4# à l'armature . En plus d'une écriture totalement incorrecte , le relevé est loin de coller au morceau sur la rythmique . 

:(

VIENS CHEZ MOI de Renaud est en sol , il devrait donc être écrit avec 1# à la clé . 

J'avais fait un post sur ce forum sur la méthode pour trouver les tonalités , j'essaie de le retrouver . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes excuses , oui ça monte d'un demi-ton , pas d'un ton . 

Alors on ne passe pas  en Ré# mais en Mib , avec 3b à la clé . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ré# ça te plait pas comme tona :D

c'est sympa pourtant avec des mi et des si# et des fa et do double#

Share this post


Link to post
Share on other sites

non , quand on monte d'un demi-ton il est toujours diatonique , jamais chromatique

Share this post


Link to post
Share on other sites

pareil quand on descend d'ailleurs , mais c'est plus rare qu'on descende

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/07/2018 à 11:02, Daimdaim a dit :

Oubliez pas que je connais que do majeur moi lô:(

 

En plus un morceau peut être dans une tonalité/gamme donnée, mais en sortir de temps à autres via des altérations accidentelles non? 

Non, c'est pas parcequ'une note n'est pas dans la gamme de la tonalité qu'il y a changement de tonalité.

C'est juste des chromatismes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/07/2018 à 09:26, Alshain a dit :

C'est la note qui tu arrives à siffler tout au long du morceau (ou d'une section, s'il y a des changements de tonalité en cours de route) et qui sonne toujours juste.

Sur ce morceau on voit que ça ne marche pas.

 

 

Le 05/07/2018 à 09:26, Alshain a dit :

Et sinon, la note de fin, comme expliqué plus haut.

ça marche pas complètement non plus sur ce morceau, la note de fin n'est pas vraiment la note de fin, elle est là, mais ils veulent un peu la dissimuler.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×