Jump to content
Babibebell

Influence de la hauteur des micros sur la son

Recommended Posts

Voilà: j'ai une pb depuis peu, et lors de ma première répétition  avec, j'avais mon cruciforme sur l'ampli pour faire des essais de hauteur de micros en temps réel.

J'ai tenté de tout baisser franchement pour calmer le volume de sortie et j'ai eu la franche sensation qu'il n'y avait pas que le volume qui avait changé.

La couleur générale a pris une tournure plus "vintage" j'ai l'impression. Certaines fréquences un peu envahissantes se sont calmées, le spectre a l'air de s'être recentré.  Difficile à bien décrire  pour moi.

 

Alors ma question est: est ce que c'est pas un peu psychologique ?

Quelle est l'influence de la distance cordes/micros sur le rendu sonore?

Edited by Babibebell

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que tu as déjà décrit l'influence de la hauteur des micros, plus pêchus et gros quand on monte, plus feutrés et "vintage" quand baisse.

C'est le genre de réglage qui je fais à l'oreille.

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait aussi au feeling.

Je voulais juste savoir si mes impressions étaient validées par vos expériences/explications, ou bien si c'était psychologique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas impossible que ça joue sur la couleur sonore, vu que la distance augmente entre les cordes et le micro, certaines fréquences vont peut-être avoir plus de mal à être capté, selon le type de corde, leur âge aussi, ce qui jouerait sur le son, intéressant en tous cas, jamais fait de tests poussé à ce niveau, je vais essayer pour voir :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai remarqué que le tracking de ma Boss OC2 était bien meilleur lorsque les cordes étaient très loin du micro (environ 2cm) et que la pédale acceptait quasiment tout le registre de la basse (pas seulement les notes les plus aigües). La hauteur des micros changent donc le signal, les fréquences basses sont peut-être naturellement "filtrées"?

Edited by paf32

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon revendeur / régleur habituel m'a également indiqué que ça avait une incidence sur a frise éventuelle : micros plus près, plus de risque de frise ! 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le micro est trop près des cordes, ça perturbe la vibration de la corde. Je l'ai vu sur une Strat avec des micros simples pas si hauts que ça, c'est vraiment flagrant, la corde vibre bizarrement (c'est peut-être ça la frise dont il parle). Après c'est moins sensible sur des doubles et sur une basse, j'ai jamais eu ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais là j'ai du mal à saisir l'histoire de frise des cordes avec un micro plus proche, dis comme ça c'est pas clair du tout...? C'est sûr que si on monte trop le micro la corde va le toucher et donc friser, mais faut pas être bien malin pour le monter si haut :lollarge: Ou alors on parle de la perception du micro à capter le frise des cordes sur les frettes ?

Il y a 4 heures, paf32 a dit :

J'ai remarqué que le tracking de ma Boss OC2 était bien meilleur lorsque les cordes étaient très loin du micro (environ 2cm) et que la pédale acceptait quasiment tout le registre de la basse (pas seulement les notes les plus aigües). La hauteur des micros changent donc le signal, les fréquences basses sont peut-être naturellement "filtrées"?

Ca semble logique que ça interfère avec les effets type octaver oui, mais j'aurai plutôt pensé le contraire (micro plus proche pour plus de précision à l'effet). Mais ça va grandement dépendre de la basse et des micros utilisé, c'est quoi ta basse ?

Edited by Djooh

Share this post


Link to post
Share on other sites

En occurrence c'est une PBass fretless, un montage de part chinées à droite, à gauche. Le micro a des plots Alnico et une résistance assez élevée.

Ca m'a fait la même chose avec ma PBass Fender MIM avec un micro SPB3 (un Seymour Duncan avec un bon niveau de sortie).

La vibration de la corde influe sur le champ magnétique du micro, d'où les millivolts produits par le dit micro. Inversement le micro étant un aimant avec une bobine et la corde étant métallique, il est convenu que la vibration de la corde peut-être freinée par le micro => réduction du sustain. Je ne l'ai jamais constaté mais ça paraît logique quand on voit les cordes se coller au micro quand on les détend.

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Test fait ce soir sur ma Warwick, aucune différence de couleur sonore, je perds juste méchamment en volume en éloignant les micros, mais rien d'autre, je les ai donc remonté :lol: C'est donc vraiment la lutherie/électronique qui va influer sur le rendu.

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être plus flagrant sur basse passive. 

Sur mes basses passives j'entends effectivement une différence de "couleur" selon la hauteur des micros.

  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne fais que répéter l'information, je ne l'ai pas testée moi même. Je lui ai demandé des précisions sur le moment, il m'a parlé effectivement de champs magnétique plus ou moins fort qui agit sur la corde et donc de différences de vibration possible. Par exemple, si j'ai bien compris, imaginons un réglage manche avec action ras des pâquerettes et micros plutôt hauts : fort champs magnétique, moins de vibration. On garde l'action telle quelle, on éloigne les micros, moins de champs magnétique, plus d'amplitude dans la vibration de la corde, risque de frise plus importante.

Ça parait crédible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, regarde mon message.

J'étais chez mon luthier et je croyais à un problème de manche alors que c'était les micros.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle idée de mettre des spaghetti Buitoni à 2€ le paquet à la place des cordes pour faire des économies :goute:

Share this post


Link to post
Share on other sites

100% d'accord avec Babibebell : ce n'est pas "psychologique" !

Tout comme d'autres paramètres important (positionnement, type micro, câblage ) ,

la hauteur du split coil sur la precision influe beaucoup sur le son ressenti .

Par exemple et en comparaison, faire la même chose avec un micro EMG DC45 actif

le rend juste plus merdique (perte de volume, d'harmoniques et de grain )

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la frise je ne trouve pas ça déconnant, mais pas pour les raisons que je lis au-dessus. Le micro attire les cordes vers lui, c'est magnétique, c'est pas de la science-fiction et ce n'est pas magique. On peut le voir lors du changement des cordes, elles se collent aux aimants des micros. Donc un micro très proche des cordes va forcément accentuer cet effet d'aimantation, la corde va former un léger arc en direction du micro, minime, mais si on a une action très basse, risque de frise accru. Je pense que c'est plus ça, l'idée du luthier.

 

Sinon pour la différence de son, il doit y avoir autre chose, c'est le réglage de l'ampli, qui change forcément pour jouer à volume sonore égal.

Cordes très proches = son beaucoup plus pêchu et signal fort = ampli réglé moins fort = son plus clean

Cordes loin = son moins pêchu et signal faible = ampli plus poussé pour combler la baisse de volume = son plus graïllouyesque

Non ? Ya pas une petite logique là-dedans ? :huh:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais... Vu la tension qu'il y a dans une corde et la faiblesse des aimants des micros, j'ai vraiment de gros doute sur une quelconque influence de ces derniers sur du frise, après faut voir le tirant aussi, m'enfin bon dubitatif je suis ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×