antiplastik

Quelle puissance à 2.6 ohms?

7 posts in this topic

Bonjour,

Je suis en train de faire un petit site qui permet de renseigner les caractéristiques d'une tête d'ampli et de plusieurs enceintes, et de calculer automatiquement les puissances en sortie. Pour les curieux, le prototype est là : http://n.clavaud.free.fr/bass-amp-stack-guide/

J'aimerais savoir comment calculer la puissance en sortie d'un ampli (de puissance à transistor) à 2.6 ohms, connaissant sa puissance de sortie à 4 et 2 ohms. Peut-on calculer cela de manière générique ?

Mon combo délivre : 400W à 4 ohms ; 600W à 2 ohms. Quelle puissance délivre-t-il à 2.6 ohms ?

Toute aide est la bienvenue !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est loin tout ça.

400+(600-400)/sqr2 = 541 w, à vérifier par un électronicien plus qualifié que moi.

Ce sont des valeurs théoriques de toutes façons, affectées par tous les composants du circuits.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me trompe peut-être mais il me semble pas possible de prédire systématiquement la puissance d' un ampli en fonction d' un changement d' impédance (tolérée par l' ampli)

Les amplis à lampes peuvent avoir une même puissance quelque soit l' impédance... Certes ils ont un transfo de sortie

Et si on reste dans les amplis transistor, il y a des SWR de la grande époque qui tolère 2 ohms, mais en ayant pratiquement aucun gain de puissance par rapport à son fonctionnement en 4 ohms, quand un viel Acoustic va faire 300w sous 2 ohms et 160w sous 4 Ohms...

Il semble y avoir plusieurs facteurs à prendre en compte

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, epoxyjazzbass a dit :

Je me trompe peut-être mais il me semble pas possible de prédire systématiquement la puissance d' un ampli en fonction d' un changement d' impédance (tolérée par l' ampli)

Et si on reste dans les amplis transistor, il y a des SWR de la grande époque qui tolère 2 ohms, mais en ayant pratiquement aucun gain de puissance par rapport à son fonctionnement en 4 ohms, quand un viel Acoustic va faire 300w sous 2 ohms et 160w sous 4 Ohms...

D'accord avec ça, on ne doit pas pouvoir calculer. un autre exemple : l'EBS Classic 500: 500 W RMS @ 2 ohms, 440 W RMS @ 4 ohms. Très peu de gain en puissance en passant de 4 à 2 ohm. Mon explication est que dans un cas (en 4 ohms) on est limité par la tension de sortie et dans l'autre cas (2 ohms) on est limité par la puissance que les composants peuvent dissiper. Mais comme dit Jazz Ad, je laisse les électroniciens confirmés, nous éclairer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Un ampli ne sort pas des watts, mais des volts (une tension). Les watts ne sont que le résultat de la charge que l'on applique à l'ampli.

Exemple : si l'ampli sort 20 volts, il sortira sur 8 ohms  20 x 20 / 8 = 50w

ou 20 x 20 /4 = 100w sur 4 ohms  soit 200w sur 2 ohms.

Ca c'est la théorie qui s'applique très bien si le constructeur n'a pas prévu de limitation en courant dans son schéma. En pratique tout les constructeurs sont obligés de le faire, car en cas de court circuit franc en sortie, les transistors de puissance seraient détruits (instantanément ou presque).

Ce qui veut dire que même en divisant l 'impédance par deux, souvent on ne sort pas le double à cause de cette limitation en courant.

Donc à moins de mesurer, pas possible de prévoir à l'avance ce qui va sortir (précisément) de l'ampli.

 

Edited by jimbac33

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et encore, le rendement est aussi fonction de la charge, du HP, de la fréquence, de l'ampli. C'est tout, sauf un calcul simple a faire. On ne peut pas se baser sur des chiffres et un ratio pour avoir des résultats objectif. De plus entre les spécifications du constructeurs, et la réalité, il y aussi un écart.

Une charge globale a 2 Ohm, sollicite beaucoup plus l'ampli. Autant on trouve facilement des amplis sono qui acceptent cela, dans le cas des amplis basse, c'est loin d'être la norme, encore moins avec la classe D... et la tendance n'est pas prête a s'inverser du coup.

Si on ajoute que 4 ou 8 Ohms, ce ne sont que valeurs approximatives, ça commence a faire beaucoup d'approximations, c'est pour cela que rien ne vaut quelques mesures.

Un début de réponse

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, je comprends que mon approche est théorique et trop simpliste. Merci en tout cas pour toutes ces infos !

@Jan merci pour le lien c'est tout à fait passionnant :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now