Jump to content
Jexmatex

Vulfpeck

Recommended Posts

Ceux qui me connaissent bien savent qu'en fait je ne ressemble pas vraiment à Barry White, je suis un homme de couleur mais bon, on est loin du crooner....voici ma photo:

19474527.jpg

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais non, mais non... Mais bon le but est de percer le mix, pas de l'éclater, beaucoup se méprennent à ce sujet....

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Solo Necrozis a dit :

Nouveau morceau de Vulfpeck

 

Ça groove toujours à mort !! :o 

Mais j’ai cette curieuse impression de déjà entendu. J’attends maintenant autre chose de mecs de cette trempe. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, mistergroovy a dit :

Ça groove toujours à mort !! :o 

....

 J’attends maintenant autre chose de mecs de cette trempe. 

C'est clair qu'avec un brin de folie a la Zappa (leadership, mises en place) ces gars peuvent vraiment tout arracher.

Le côté Meters de ce titre est pas déplaisant du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben leur fond de commerce c'est vraiment la tournerie qui balance et ils le font parfaitement.

Mais je me suis réécouter le dernier opus hier soir et il manque un truc. J'y trouve un manque de cohérence qui plus es, certains morceaux sonnent trop "Theo Katzman" (même si j'adore).

Attendons d'écouter le prochain :D

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis super fan de Vulfpeck que j'ai eu la chance d'aller voir à l'Olympia avec CBR75 et Cams.

Comme vous je trouve que ça tourne un peu en rond. Espérons qu'ils ne surfent pas sur une certaine notoriété et des endorsements juteux et qu'ils vont rebondir pour nous faire rêver à nouveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, gaille a dit :

Ben leur fond de commerce c'est vraiment la tournerie qui balance et ils le font parfaitement.

Mais je me suis réécouter le dernier opus hier soir et il manque un truc. J'y trouve un manque de cohérence qui plus es, certains morceaux sonnent trop "Theo Katzman" (même si j'adore).

Attendons d'écouter le prochain :D

 

Tout à fait d'accord : y a même des titres supermarchés, rayon poissonnerie ^_^

Et y a des petits bijoux tel que Dean town. 

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Fabinosto a dit :

Tout à fait d'accord : y a même des titres supermarchés, rayon poissonnerie ^_^

Et y a des petits bijoux tel que Dean town. 

Ben Dean Town c'était The Beautiful Game (2016), y'a eu 2 albums depuis. Je parlais uniquement de la dernière galette (Hill Climber, 2018)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une identité sonore et visuelle forte. Difficile j'imagine de sortir de cette marque de fabrique , difficile également de faire du pareil sans tomber dans la caricature de soi même. Ça me fait penser à une interview d'Angus Young: un journaliste lui dit "votre album ressemble au précédent" et Young lui répond (en gros): il ressemble aux 12 albums précédents, c'est ce qu'on sait faire, c'est ce qu'on aime faire, c'est ce que le public d'ACDC aime entendre"

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca on est d'accord. Y'a d'ailleurs eu un débat sur le groupe facebook VulfPack dans cet ordre d'idées, justement à propos du dernier album.

Comme je le vois, y'a un "truc" des débuts, difficile à définir, que je ne retrouve pas ou plus. Mais ça m'avait déjà fait ça avec My First Car et Fugue State, j'avais un peu décroché par lassitude (alors que j'écoutais en boucle les 2 premiers EPs à l'époque - Vollmich est juste ultime) et je suis revenu chez Vulf avec Thrill Of Art qui a une touche en plus qui se démarque à mon goût (y'a aussi mon morceau préféré dedans faut dire :D ). Ca a bien enchainé avec Beautiful Game qui a de très bons trucs, mais depuis cet album, ils sont restés un peu dans la même veine avec les deux suivants je trouve, sans trop se renouveler.

Mais ça reste de la (très) bonne musique, soyons clair.

 

Edited by gaille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et je te rejoins totalement sur leur identité sonore. Là ils ont vraiment tapé fort et ont un son unique et reconnaissable entre mille. 

Pour l'anecdote, l'an dernier on a joué à Jazz au Phare et on est resté avec mon pote pianiste pour les concerts du soir sur la scène principale. Et entre la 1ere partie et la tête d'affiche (E2L) y'avait une playlist diffusée sur le système pendant le changement de plateau. Playlist assez éclectique mais plutôt axée jazz/groove, des trucs plus ou moins connus, mais bonne playlist (à mon goût en tout cas).  On n'écoutait pas vraiment, on discutait en buvant un coup et à un moment, un morceau se termine et à la 1ere seconde du morceau suivant, on se regarde avec mon pote : "Vulfpeck là ?!". Et pas manqué, on a reconnu alors que la 1ere note avait à peine était jouée. Le son de leur prod étant totalement différente et unique, ça s'entendait direct que c'était eux. Fatesse du son. Le VulfComp parait-il.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'on cherche aussi de l'excitation, du nouveau. J'ai, comme tout le monde ici, des albums qui m'ont fait tripper. Et puis on s'habitue, on écoute de la zic pendant des milliers d'heures, on devient plus exigeant, et ce qui nous a plu à un moment ne nous enthousiasme plu ou moins. Bon je vais reprendre un café:ohyeah:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, la 2e tournée de café est prête aussi :D

Mais c'est vrai ce truc, on cherche à la fois l'aventure de la nouveauté et le côté rassurant du truc qu'on connait et qu'on aime déjà. Et cette ambivalence est sujette aux sentiments et à l'état d'esprit du moment. Puis on évolue, nos goûts peuvent changer. C'est quand même rassurant au final. Enfin moi ça me rassure en tout cas :D

(ce qui est moins rassurant c'est que je viens d'écrire plusieurs posts au sujet de vulfpeck, que j'ai checké leur discographie sur le net pour vérifier mes propos, que je viens en parallèle de lancer une vidéo Youtube, de musique certes mais qui n'a rien à voir, et là avec l'enchainement automatique des morceaux sur youtube c'est le 5e Vulfpeck qui passe :Mshok:. Ca va, j'aime bien leur musique, mais c'est flippant)

Edited by gaille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gaille a dit :

Et je te rejoins totalement sur leur identité sonore. Là ils ont vraiment tapé fort et ont un son unique et reconnaissable entre mille. 

Complètement d'accord, c'est a ça qu'on reconnaît un grand groupe je trouve.

Il y a 2 heures, AdHoK a dit :

Je crois qu'on cherche aussi de l'excitation, du nouveau.r. Et puis on s'habitue, on écoute de la zic pendant des milliers d'heures, on devient plus exigeant,

Tu deviens juste vieux, AdHok, tu deviens juste vieux....

Va falloir t'habituer....

 

:ohyeah:

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, AdHoK a dit :

@DmonwebEuh, j'ai mis un smiley "rire", mais en vrai t'es pas drôle. P'tit con va:ohyeah:

- Le vieux, Il te pisse à la raie, jeune con -

(Chuis sur d'être plus "âgé" que toi en vrai.) 

Bisous :heart:

:D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'on écoute Vulfpeck on n'est pas vieux : j''ai croisé sur mon campus un lycéen avec un T-shirt Vulf - j'ai failli lui montrer le mien :wink:

Un autre bon côté de ce groupe c'est que Joe Dart donne je pense à beaucoup de jeunes musiciens l'envie de jouer de la basse un peu comme Flea ou Stuart Zender à leur époque

même si Vulfpeck ne sera jamais Jamiroquai ou les RHCP et c'est sans doute mieux comme ça quand on entend leurs derniers albums....

de là à dire que les jeunots vont se mettre à kiffer Steely Dan ou Stuff il y a un pas que je ne franchirai pas mais ça reste du bon son et des bonnes influences

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nouvelle interview de Joe DART

https://www.musicradar.com/amp/news/joe-dart-the-one-thing-you-absolutely-cant-skip-on-is-developing-great-time?__twitter_impression=true&fbclid=IwAR1owpIjHR6-gVslxJBu0PRDcKZddtS3OgZenL2QXMNwgcjIjXe5SiqDd6M

il y raconte l'histoire de sa sterling signature  : copier/coller pour ceux qui ne voudraient pas lire tout l'itw :

When did you switch to Ernie Ball?

“What happened was that I played Stratton’s Music Man clone on a Vulfpeck track called ‘It Gets Funkier’. That was probably the best tone we ever got on a Vulfpeck track, and so after that we thought we should probably get the real thing. We borrowed a Stingray, we borrowed a Sterling Classic, and played those on a few Vulf tracks to great effect, but even then still didn’t own one until Ernie Ball reached out to me and said, ‘Hey, do you want to come demo some of these new basses we have?’ I flew out to San Luis Obispo, where I demoed some of the axes. I loved them, and they said, ‘If you want one, I think we can hook you up’. That’s how I got my first Ernie Ball axe, about three years ago.”

Which leads us to your new Joe Dart signature bass, which sold out its 50-unit run really fast.

“We became friends, me and the guys at Ernie Ball, and we were talking one day and they said, ‘We’d love to make you a custom bass if you’ve got any ideas for a unique instrument’. Stratton and I had been talking about that exact bass that I told you about that I played on ‘It Gets Funkier’, which was a cheap Music Man copy. Stratton and I said, ‘What if we could build one that felt and looked like that, except good?’ So we took that idea and ran with it. We brought them the copy and my Jazz bass, and we said, ‘Let’s make a hybrid of these two’.”

Tell us about the spec.

“It has one knob, one pickup, and it’s passive. The whole thing started out as Jack’s idea. He calls it the single-speed bass. Me and Jack both fell over when I took it out of the box, because they completely nailed it. It’s exactly what we envisioned, to a point where to see it in the real world, even right now, is pretty surreal. I’ve gotten a lot of great comments about it along the road. I took the prototype that we built out on a couple of tours, and it’s been funny to see people taking a closer look. 

“We wanted flatwounds that have a brightness to them and give you that really old-school disco tone. It’s a very sweet little axe. It’s very much my childhood dream. It’s cool to see something that’s only in your mind come into being and be a physical thing. The look of the one knob, one pickup, white on wood - I haven’t seen anything like it. We feel like we brought something new into the world.”

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...