Jump to content
prof du chaos

Death Métal

Recommended Posts

Perte d'efficacité ? À la basse je sais pas, mais à la guitare ça n'a absolument rien à voir entre un riff en aller simple et le même en aller retour, c'est beaucoup plus sec, saillant et rentre dedans en aller simple, donc en terme d'efficacité c'est tout le contraire. L'utilisation d'une technique ou l'autre va surtout être en rapport avec l'effet voulu, si on veut faire un truc plus coulé et lisse, l'aller-retour sera préféré.

Mais j'ai vu des bassistes doubler les grattes en aller retour sur des riffs en aller simple, donc je pense que l'approche et la philosophie n'est pas du tout la même qu'à la gratte, la basse étant tout de même un instrument moins rapide de par sa conception.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais quand il y a des triolets etc ce qui est relativement fréquent c'est pas possible d'attaquer que d'un seul côté.

Dans mon ancien groupe les guitaristes attaquaient des deux côtés. Au dessus de 200bpm c'est tendu quand même

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon bah je peux te le dire à présent, d'un point de vue technique on ne s'ennuie pas, mais j'ai quitté mes groupes car la musique est assez lassante. Le death/black personnellement ça me monte très vite à la tête et c'est relou, même si les compos étaient toutes très élaborées...

Enfin ravis d'avoir pu t'aider :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais quand il y a des triolets etc ce qui est relativement fréquent c'est pas possible d'attaquer que d'un seul côté.

Dans mon ancien groupe les guitaristes attaquaient des deux côtés. Au dessus de 200bpm c'est tendu quand même

Ben attaquer tout en aller puis alterner en aller retour sur les triolets c'est ultra fréquent aussi, prend des groupes comme Pantera, Slayer, Megadeth, Annihilator, Metallica, c'est pas du Death mais c'est bourré de ça.

Allez tiens un exemple que tout le monde connaît, Master of Puppets de Metallica, tempo 220bpm, tout en aller simple, vous pouvez vérifier sur les lives, et c'est pas le plus difficile. J'ai souvenir d'avoir galérer à le tenir, mais à force ça rentre puis on s'étonne de le faire sans forcer au final, mais c'est comme la course à pied, dès que tu lache la pratique quotidienne tu perds très vite le niveau.

Edited by Djooh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as l'habitude de t'entrainer à la double au métronome, les musiques dites rapides ne te feront pas peur du tout ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on parle de death, il faut être en place et justement c'est la basse qui doit lier tout ça, la plupart des gratteux sont incapable de compter jusqu'à quatre et ça devient très vite la foire aux bourdons quand les mecs ont tendance à s'écouter jouer :mf_depressed:

Un bassiste carré avec un gros son ça entraine tout le monde et c'est un vrai plus.

Pour ce qui est du black, le coté athmo donne peut-être l'occasion d'exploiter la basse autrement, après si il s'agit juste d'un énième gloarasatan post ado sur fond de blast beat et de triolets, passe ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as l'habitude de t'entrainer à la double au métronome, les musiques dites rapides ne te feront pas peur du tout ^^

Taratata. Même un jazzfusionneux aguerri aura un temps d'adaptation pour jouer du death tout droit, sans groover, sans mollir ni jouer sur la dynamique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mais je ne dis pas le contraire !

Physiquement on est déjà avertis quand on a l'habitude de balancer des doubles au métronomes c'est tout. Le bassiste à la Jamerson aura plus de mal ahah

Le mythe du jazzeux qui sait toit faire me fait bien rire :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tenace pourtant comme idée.

Je parlais de fusion parce que ça tricote et c'est rapide, assez similaire côté technique..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Questions bêtes et pas méchantes;

Je répète avec des potes (aussi vieux que moi.....) dans des studios loués à l'heure,du blues plutôt tranquille.Souvent il y a des Furieux qui jouent ce genre de musique dans les salles voisines(je ne sais pas si il y a des égorgements d'animaux mais ça fait peur!....);ça joue TRES fort,ça passe à travers tout.A chaque fois je me dis(et là je me rappelle ce que disaient mes vieux du temps du rock 'nd roll....);comment font-ils pour ne pas devenir sourds ,à jouer comme ça dans de si petites salles?des protections d'oreilles?on doit jouer aussi fort,même en répète,sinon on perd l'"énergie" du truc,?

Comment faites-vous ,les Métalleux?

Share this post


Link to post
Share on other sites

y a des bouchons specifiques musique, qui coutent pas des fortunes... j'en ai fourni à L'Ours, il est plutôt content, et ca coute pas un bras!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taratata. Même un jazzfusionneux aguerri aura un temps d'adaptation pour jouer du death tout droit, sans groover, sans mollir ni jouer sur la dynamique.

Pourquoi y'a pas de groove dans le metal extrème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quelle perte d'efficacité. Ton bras remonte pour réattaquer donc autant se servir du mouvement pour faire une note... d'autant plus dans ce style. Au final je remarque que dès que j'ai un médiator en main, je joue en aller/retour peut importe le style maintenant... et sauf moment hyper lent, je me verrais plus jouer autrement.

Je m'oblige à jouer en aller simple car après je vais plus vite en A/R.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi y'a pas de groove dans le metal extrème ?

Dans le death metal spécifiquement, non. Il faut jouer tout droit, ultra régulier et sans dynamique. Il en ressort une totale absence de groove. C'est une caractéristique assez rare dans les dérivés du rock.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc t'es en train de me dire que j'ai une mauvaise perception du metal depuis 30 ans ?

Limiter la notion de groove aux jazzeux, funkeux et autres pros de l'approximation, c'est quand même très réducteur, et je trouve, un groupe de metal qui n'a pas de groove est un groupe chiant.

Quand tu écoutes Entombed, par exemple, il y a du groove, et d'ailleurs quand tu regardes le pit dans un concert, ça ne trompe pas, c'est statique avec les groupe plutôt modernes qui ont tué toute la dynamique au profit de la technique et de la vitesse, ça bouge avec ceux qui n'ont pas perdu cette notion de groove.

Amon Amarth a du groove, car malgré la batterie hyper carrée et type mitrailleuse lourde, tu as toujours un relent de basse qui entraine le reste et qui s'entend très bien.

Gorod, ça groove, je n'aime que moyennement sur CD, en live je les adore

Cryptopsy n'a aucun groove et c'est chiant comme la mort en live

Exemples parmis tant d'autres.

C'est d'ailleurs là tout l'intérêt d'un bon bassiste, et non d'un gratteux refoulé, dans un groupe de death, ne surtout pas se contenter de doubler les grattes, ça c'est facile, par contre accentuer là ou il faut et emmener le reste du groupe c'est là que ça se complique un peu.

Edited by Lonewolf
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il va falloir une nouvelle étiquette pour le mort qui bouge pas, genre "rigor mortis cold metal" (voire "JazzadMetal")...

Edited by totorbass
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc t'es en train de me dire que j'ai une mauvaise perception du metal depuis 30 ans ?

Je dirais plutôt que tu te sens attaqué sans raison sur tes goûts et qu'en réponse tu généralises mes propos à outrance.

Je ne limite la notion de groove à personne. Il y en a ou pas et ce n'est pas parce le groove est absent que la musique est chiante.

Entombed est un bon exemple parce que le groupe est à cheval sur un death très technique (dans ces parties là c'est tout droit) et des ambiances plus proches du hardcore et du thrash où effectivement ils jouent souple et ça groove.

Il n'y a aucune honte à doubler les guitares, c'est la base de nombreux styles. Pour le death metal et son côté implacable, je pense qu'un bassiste qui groove s'éloigne du sujet. Ca devient autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Questions bêtes et pas méchantes;

Je répète avec des potes (aussi vieux que moi.....) dans des studios loués à l'heure,du blues plutôt tranquille.Souvent il y a des Furieux qui jouent ce genre de musique dans les salles voisines(je ne sais pas si il y a des égorgements d'animaux mais ça fait peur!....);ça joue TRES fort,ça passe à travers tout.A chaque fois je me dis(et là je me rappelle ce que disaient mes vieux du temps du rock 'nd roll....);comment font-ils pour ne pas devenir sourds ,à jouer comme ça dans de si petites salles?des protections d'oreilles?on doit jouer aussi fort,même en répète,sinon on perd l'"énergie" du truc,?

Comment faites-vous ,les Métalleux?

Le problème dans ces styles, c'est que les batteurs envoient la sacro-sainte purée et donc, si t'envoie pas du son derrière ben t'entends que le batteur, c'est un cercle vicieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais plutôt que tu te sens attaqué sans raison sur tes goûts et qu'en réponse tu généralises mes propos à outrance.

Je ne limite la notion de groove à personne. Il y en a ou pas et ce n'est pas parce le groove est absent que la musique est chiante.

Entombed est un bon exemple parce que le groupe est à cheval sur un death très technique (dans ces parties là c'est tout droit) et des ambiances plus proches du hardcore et du thrash où effectivement ils jouent souple et ça groove.

Il n'y a aucune honte à doubler les guitares, c'est la base de nombreux styles. Pour le death metal et son côté implacable, je pense qu'un bassiste qui groove s'éloigne du sujet. Ca devient autre chose.

Je ne me sens nullement agressé, c'est juste que cette généralisation a tendance a me sortir par les yeux, oui, le metal, même extrême et technique peux groover.

Après de manière plus générale, si certains aiment aligner des fondamentales à toute berzingue, c'est leur gout et leur problème.

Le problème dans ces styles, c'est que les batteurs envoient la sacro-sainte purée et donc, si t'envoie pas du son derrière ben t'entends que le batteur, c'est un cercle vicieux.

Sinon, pendant deux trois répètes tu baisse les amplis, quand le batteur en a marre de pas entendre le reste il se calme, et si il se calme pas, tu lui piques ses bouchons d'oreilles :mf_laughbounce2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour illustrer le propos de Jazz sur le coté "Droit" du jeu, là ce n'est pas du tout fait pour groover,

à fond à fond à fond, on recherche l'efficacité avant tout !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et encore, il y a des trucs qui groovent encore moins (y'a même du slap :lol: ). Sympa ce morceau.

Edited by totorbass

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre on est d'accord que ça ventile sec Pierre :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Efficacement ... chiant, mais je le répète, ce n'est pas de mon gout (à moi :mf_prop: ), il y a death et death mais on va pas se relancer dans les ouatmil étiquettes de sous genres ...

On ne peux pas limiter le Death à Crypto, ou à Entombed, ou à Morbid, ou à ... truc ou à machin, et en ça dire que death et groove ça ne va pas de paire c'est un non sens

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...