Jump to content

Compresseur


Bob Razowski

L'utilisation d'un compresseur  

282 members have voted

  1. 1. Compresseur - Pour / Contre ?



Recommended Posts

Je l'ai vendue il y a peu.

Oui j'en était très satisfait, c'est avec elle que j'ai pu tester et découvrir l'utilisation de la compression pour trouver les réglages qui me conviennent.

Le rendu m'allait parfaitement, je vais passer sur une autre configuration, sinon je la gardais.

Link to comment
Share on other sites

Bien sûr...tu expliques que tu te sers de la compression de l'EBS Billy Sheehan signature (je suis en train de lorgner dessus) et d'une compression parallèle.

Pourrais tu développer sur la compression parallèle , Juste pour savoir comment tu fais et ce que ça apportes, s'il te plaît.

Link to comment
Share on other sites

L'utilisation du compresseur peut se voir avant ou après la chaîne d'effets:

- avant: le compresseur envoie un son dont la dynamique a été limitée dans les effets: idéal pour avoir une distorsion plus régulière sur toutes les notes (et pas une disto dépendante de l'amplitude de la note); pour un effet de modulation (auto-wah, filtres dont le comportement dépend de l'amplitude de la note) pour avoir ici aussi un comportement identique de l'effet sur toutes les notes; pour un octaver, pour améliorer le tracking sur des notes d'amplitudes plus faibles (en ayant réduit l'amplitude des notes les plus fortes); idéal quand on alterne les techniques (doigts/slap/tapping)

- après: le compresseur limite la dynamique avant d'attaquer l'ampli: "grossit" et rend plus "régulier" le son, limite les pics de fréquences après un filtre (EQ ou filtre dynamique);

 

Pour la compression parallèle: le principe est d'ajouter du signal non compressé au signal compressé. Le signal compressé permet d'avoir une bonne base (un bon son bien "régulier"), et d'y rajouter une partie de la dynamique du son original. Exemple: en slap, compresseur pour avoir un son plus "régulier", et y rajouter la dynamique du slap par dessus.

Edited by BassGyver
  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a aussi des compresseurs 2 bandes, qu'on peut régler pour compresser différemment les basses et les aigus (le SMX de Trace Eliott, le DB-CL de FEAlabs, ou le multicomp d'EBS, sans possibilité de réglage indépendant...). En studio, on utilise parfois aussi des compresseurs à plus de 2 bandes pour le mastering.

Il y a aussi des compresseurs stéréo (Alesis 3632, par exemple) avec 2 canaux, à la base prévu pour de la stéréo ou 2 signaux mono, mais rien n'empêche de les mettre en série avec des réglages différents pour créer des effets particuliers.

Edited by BassGyver
Link to comment
Share on other sites

Il y a quelques modèles qui ont la compression parallèle (un blend quoi...), j'ai le Pigtronix Philosopher's Tone et le Scha$ù%#@ Pumpernickel, les Becos ont ça, et forcément le TC Spectracomp qui a 8000 réglages.

Comme dit BassGyver, on ajoute le son clair au son compressé pour rajouter la dynamique du son de base.

Je trouve que souvent le son de basse branché est trop piqué par rapport au son à sec. L'idée pour moi, c'est plus de remonter la fin de la note qu'écraser l'attaque.
Pour la compression parallèle, en général, je mets une compression avec un ratio élevé qui va bien écraser le son. Le son clair sera au dessus de la compression pendant l'attaque et quand le son descend la partie compressée va passer au dessus.

En théorie, on peut faire ça sur un compresseur standard en jouant sur le seuil, ratio et le temps d'attaque.
En pratique, c'est beaucoup plus simple de gérer ça avec un blend, surtout que les réglages, quand bien même ils sont présents, sont souvent limités.

Le blend, c'est comme sur les distos, ça peut marcher sans mais c'est un réglage simple qui permet d'obtenir ce que l'on veut et éventuellement palier les défauts de l'effet.

Ceci étant dit, j'utilise aussi la version light du Multicomp intégrée à l'EBS Billy Sheehan, elle n'est pas en parallèle et avec très peu de réglages, elle marche comme je veux.

Tout ça pour dire qu'il faut essayer pour voir si ça va et surtout essayer en groupe et prendre le temps de maîtriser les réglages.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

@moucoingreLes compressions multibandes, ça rajoute encore des réglages.
L'idée du blend, c'est qu'avec 1 bouton, tu arrives facilement à un bon son.

Sinon pour l'EBS, la partie disto rabote pas mal mais dans le mix, c'est nickel.
L'autre chose que j'ai découverte avec cette pédale, c'est la compression après la disto. Ca donne un son bien compact.
Je te conseille de prendre la Deluxe pour pouvoir mettre la disto en phase, sur celle de base la disto est hors phase, donc pas de grave selon les réglages (sacré Billy :D).

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, MrMoe a dit :

L'autre chose que j'ai découverte avec cette pédale, c'est la compression après la disto. Ca donne un son bien compact.

Que je comprenne bien, tu rajoutes un compresseur juste derrière ta disto (qui en à déjà un) et c'est bien compact...

Hummmm mais ça me plait carrément, j'aime quand c'est bien compact.

Merci pour les infos.

Edited by moucoingre
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, MrMoe a dit :

Non j'utilise le compresseur intégré, il est en général toujours activé. La pédale est toujours activée, j'active la disto un switch dans la boucle de disto.

Après dans la chaîne, j'ai le Pumpernickel (donc parallèle) que j'enclenche quand je veux un son plus "moderne".

Ça mérite un petit schéma avec le chemin du signal, ou des signaux...:drinks:

Link to comment
Share on other sites

Je rebondis sur la discussion multibande et compression parallèle. Le Spectracomp permet en format pédale tout rikiki de tout régler et donc entre autre de travailler en 3 bandes et en parallèle, avec un réglage du blend pour chaque bande et des fréquences de coupure entre les bandes, et tous les paramètres indépendants sur chaque bande, ou de les grouper. C'est vraiment une super pédale à petit prix qui offre des possibilités énormes. Après il faut prendre le temps de le régler devant l'ordi, ce qui peut en freiner certains.

Link to comment
Share on other sites

Le 14/08/2020 à 08:36, Strat27 a dit :

Hello, j'aimerai bien m'acheter un compresseur format pédale : True Bypass, transparent et simple d'utilisation.

Celui-ce me fait de l'oeil même s'il n'est pas donné...

https://www.thomann.de/fr/diamond_bass_compressor.htm

http://www.diamondpedals.com/products/bass-comp/

Est-ce que certains le connaissent ?

image-jpg.660516

J'ai la version Junior. Très bon compresseur, simple d'utilisation, pas de souffle. Par contre je ne le trouve pas vraiment transparent, mais le potard d'EQ et son switch de fréquence sont très efficaces pour trouver un son bien fat et qui se place comme il faut dans le mix.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, BASS13013 a dit :

Ça mérite un petit schéma avec le chemin du signal, ou des signaux...:drinks:

Je n'ai pas de schéma joli, je vais faire à l'ancienne, dans l'ordre

  1. HF Line6 (qui me sert à équilibrer les niveaux des différentes basses)
  2. Pigtronix Philosopher's Tone Gold (Compresseur + OD)
  3. EBS Billy Sheehan Deluxe (Compresseur + OD)
  4. TC Sub'n'Up (Octave et modulation)
  5. PumperNickel (Compresseur)
  6. TC Spark Mini (Boost solo)

J'utilise principalement l'EBS qui est toujours active pour utiliser la compression intégrée (identique au Multicomp), je coupe la disto avec un kill switch dans la boucle d'effet intégrée à la pédale.
Il y a 3 niveaux de compression, j'ajuste selon les endroits où on joue.

Le Pigtronix me servait pour avoir un son compressé à l'ancienne, je l'utilise moins maintenant.
Le Pumpernickel est genre Dbx, je m'en sers pour avoir un son moderne, genre basse active.

Je les utilise moins parce que je fais moins de variétés qu'avant.

Edited by MrMoe
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, MrMoe a dit :

Je n'ai pas de schéma joli, je vais faire à l'ancienne, dans l'ordre

  1. HF Line6 (qui me sert à équilibrer les niveaux des différentes basses)
  2. Pigtronix Philosopher's Tone Gold (Compresseur + OD)
  3. EBS Billy Sheehan Deluxe (Compresseur + OD)
  4. TC Sub'n'Up (Octave et modulation)
  5. PumperNickel (Compresseur)
  6. TC Spark Mini (Boost solo)

J'utilise principalement l'EBS qui est toujours active pour utiliser la compression intégrée (identique au Multicomp), je coupe la disto avec un kill switch dans la boucle d'effet intégrée à la pédale.
Il y a 3 niveaux de compression, j'ajuste selon les endroits où on joue.

Le Pigtronix me servait pour avoir un son compressé à l'ancienne, je l'utilise moins maintenant.
Le Pumpernickel est genre Dbx, je m'en sers pour avoir un son moderne, genre basse active.

Je les utilise moins parce que je fais moins de variétés qu'avant.

Ok, donc tu as toujours le compresseur Ebs activé en entrée pour t’assurer d’envoyer un signal « propre » dans tes effets, en l’occurrence l’OD et le sub’n’up. Puis au besoin, le pumper pour « serrer » le son en sortie avant d’attaquer l’ampli ou la table. Donc un seul signal?

Link to comment
Share on other sites

Oui, je n'ai qu'un signal, ça va dans la Gallien dont le préamp compresse encore gentiment le son et je récupère ça dans une DI Palmer pour couper les infras et les aigus.
A mon avis, c'est intéressant de rajouter une DI sèche pour récupérer des infras mais je n'aime pas ça et comme ça si ce n'est pas moi qui fait le son, ça évite la tentation à la l'ingé d'en abuser.

Pour la compression, c'est pas vraiment pour aider les effets que je l'utilise, j'ai choisi l'octaveur TC parce qu'il encaisse n'importe quoi et pareil pour les modulations/délais quand j'en mets.
Et dans l'EBS le compresseur est placé après le mix clean + saturé. Donc j'entre dans la disto sans compression.

L'EBS est plus pour placer le son dans le mix, et selon les endroits, je baisse ou je coupe la compression vu que la tête ajoute déjà le petit son lampe compressé.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Cool! Ca colore mais ça ne dénature pas et surtout il est très efficace pour gonfler et homogénéiser le son. La première fois que je m'en suis servi c'était pour maquetter les morceaux d'un groupe pendant le confinement. J'ai une JB passive, en direct carte son ça manquait un peu de bollocks ; j'ai mis le comp avant d'entrer dans la carte son et ça changeait bien la donne pour assoir le truc.

Tu l'utilises en 9v ou en 18v ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...