Jump to content

Aguilar - Get Amped ! - Club


Recommended Posts

Il y a 3 heures, loyd a dit :

Ce n’est que mon avis perso mais quand tu fais la comparaison de ce que Aguilar était tout début 2000 et maintenant, ils n’ont pas attendu une revente éventuelle pour baisser en terme de qualité. 

Depuis le départ d'Alex Aguilar en 2004 ? :whistling:

  • +1 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Retour dans le club...

Première impression avec ce nouveau préampli DB680 couplé à un Ampli de puissance Jonas Hellborg 2 x 250W. Je viens d’un WT800 Eden que j’ai utilisé pendant des années. Autant dire que j’étais

Je me suis livré à un comparatif longue durée qui pourra en intéresser quelques un(e)s : Aguilar DB 359 vs Aguilar AG 700. Voici la genèse du truc... Je suis à la recherche, depuis quelques temps

Posted Images

Petit détail amusant et pour continuer sur l'histoire d'Aguilar, la DB 680 est la seule tête où le nom de "Boonshoft" apparait sur la façade.

Petite photo de ce détail sur ma tête :

21010801434925217417203256.jpg

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Aucunement, tant que tu ne mets pas le son plus fort que de raison.

Si tes baffles fument, tu arrêtes tout.

 

Tes baffles sont donnés pour encaisser 250 w, c'est déjà une grosse puissance.

Edited by fbassman
  • +1 1
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

J'ai pu tester 2 GS112 branchées à une Tone Hammer : Excellent ! Jai envie de dire parfait même sur tous les niveaux, par contre testé le stack dans un salon , mais ça sentait le grooos potentiel.

(rien à voir avec les SL12 faméliques :ph34r:)

  • +1 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Je me suis livré à un comparatif longue durée qui pourra en intéresser quelques un(e)s : Aguilar DB 359 vs Aguilar AG 700.

Voici la genèse du truc... Je suis à la recherche, depuis quelques temps, d'une tête d'ampli transportable facilement dans les transports en commun parisien, notamment pour organiser des répéts "de salon". En ce moment, c'est bien utile.

Je me suis embarqué à essayer tous ce qui me passait sous la main en Classe D. Je n'ai pas du tout aimé la la quasi totalité des Mark Bass que j'ai essayé, Un Mesa Boogie qui m'a laissé plutôt froid, un Eden plutôt "mouiii, mais non", Genz Benz,... Même les TH de Aguilar, sensés émuler la chaleur des tubes, m'ont laissés plutôt indécis.

Et puis j'ai essayé le AG700. Je me suis rendu compte déjà d'un truc fondamental : Je faisais toujours la comparaison des amplis que je testais avec le DB359, alors qu'il est, en l'état actuel des avancées technologiques, totalement impossible d'obtenir ce résultat là avec un ampli doté d'une technologie à transistor. 

Et c'est en cela que j'ai trouvé le AG 700 immédiatement convaincant et séduisant : il propose une texture sonore que je trouve être très personnelle et différente. c'est ampli ne cherche pas à reproduire quelque chose d'existant, il fait une proposition qu'on aime ou pas. C'est simple, il est clairement du côté des amplis à transistors, avec un son hyper précis, défini. Ce n'est pas chaleureux, c'est vraiment plein de grave (un bonheur) l'égalisation (Bass, Low Mid, Hi Mid, Treble) est très simple, intuitive et hyper précise. Un bonheur.

Je me retrouve donc, à l'heure actuelle, avec 2 amplis qui on 2 propositions très différentes mais qui me plaisent carrément toutes les 2. J'aurais adoré enregistrer pour vous faire écouter, je ne suis malheureusement pas équipé, mais après avoir longuement testé le DB 359 et le AG 700 sur la même enceinte (Aguilar GS 4x10 en 8ohms), voilà ce qu'il en ressort :

- Le DB 359 est une machine. Je l'ai depuis 12 ou 13 ans, c'est de très loin le meilleur ampli que j'ai possédé : 200 W à tubes, c'est une puissance qui suffit à la totalité de mes besoins.

C'est un son plein de matière, à la fois onctueux et hyper défini. C'est dynamique (pour un ampli à lampes, on est largement dans la moyenne supérieure), légèrement compressé et le seul de déclenchement de l'overdrive et très largement supérieur à la moyenne des amplis à tubes (un peu comme sur les Hiwatt) ce qui lui vaut une réputation d'ampli Hi-FI. Le genre d'ampli dans lequel toutes les basses sonnent ou, au moins, donner le meilleur d'elles mêmes.

- Le AG 700, c'est vraiment autre chose. Déjà, 2,2 kgs vs 30 kgs en rack pour le DB 359, on a un argument... de poids. Ensuite, le premier point qui m'a littéralement scotché, c'est la puissance : Branché dans mon 4x10 en 8 ohms, la réserve de puissance est hallucinante!!!

En terme de son, on passe complètement dans une autre sphère : c'est transistor, c'est très droit, presque froid mais plus immédiat. comme je le dis plus haut, les EQ sont top en terme d'efficacité (comme très souvent chez Aguilar), et en 3min, j'ai trouvé le son. Un niveau de grave parfait, les low et hi mid super efficaces. la palette de sons qui m'intéressent est obtenue en 2 secondes de manière très intuitives. Bluffant. L'ampli est extrêmement précis, on peut avoir des sons Hi-Fi très respectueux du timbre de l'instrument sans aucun effort, mais on peut également avoir des sons hyper puissant et rock au médiator en un rien de temps. Vraiment hyper polyvalent, et je ne suis pas loin de penser que je préfère presque au DB 750 (en terme de rapport Q/P, c'est certain).

En résumé, c'est clair que l'un ne remplacera pas l'autre. En prise de son, ça me semble évident que le DB359 aura toujours ma préférence, mais pour les concerts (si, si, un jour on en refera...positif, les gars, positif), les capacités dynamiques du AG700 (bluffant pour ça, la Classe D), son EQ hyper performante (autant que celle du DB 359 , dans un autre genre) et son poids risquent de vite faire de la concurrence.

Super ampli, le AG700.

  • Like 3
  • +1 1
Link to post
Share on other sites

j'aime beaucoup le son de Stu Brooks, sans parler des ses lignes hyper créatives. En concert, Dub Trio, c'est vraiment impressionnant de précision rythmique!

Typiquement, le point que j'ai le plus aimé sur cet ampli, et c'est un trait commun que je retrouve chez Aguilar, c'est la notion de matière, d'épaisseur, même à très bas volume (c'est forcément le cas quand je joue chez moi).

Sur les amplis Mark Bass que j'ai testé (à part un, mais je ne sais plus lequel...), je trouve toujours le son un peu maigre. Idem sur le Mesa Boogie, ce n'est pourtant pas une spécificité de la maison, j'ai essayé le premier classe D sorti dans leur gamme et j'avais été déçu : un son très propre, mais maigrelet, manquant d'assise.

Le AG700, je l'ai d'abord essayé branché dans un DB 410 avec ma Rickenbacker branchée en direct, j'avais été bluffé : Tout m'avait plu, à commencé par une assise remarquable, même à bas volume.

Le résultat sonore est légèrement différent avec mon GS 410, mais ça vient du même tonneau, les nuances jouent principalement sur les médiums C'est difficile à définir mais les bas médiums donnent l'impression d'être mis en valeur sur le DB 410, dans un esprit Classic Rock, tandis que c'est légèrement creusé pour le GS 410, pour un son légèrement plus moderne avec le grave boosté et un son légèrement moins rond et plus précis.

 

  • +1 1
Link to post
Share on other sites

J'ai eu le même constat avec la Aguilar AG500 (ancêtre de la AG700, avec une amplification type classe D mais un transo classique à l'ancienne). Un son plein, riche dans toutes les fréquences, pas "plat" ni "neutre" mais juste "bien". Et notamment pas mal de graves naturellement mais sans excès qui boufferait le reste (suivez mon regard vers l'Italie), et facile à sculpter avec une égalisation simple à appréhender.

En comparaison avec mon vieux Ashdown ABM 300, au son beaucoup plus gras naturellement, y'a bien sûr un avantage poids/encombrement (même si le rapport n'est pas aussi énorme que pour Wonderbro), mais aussi un avantage volume sonore et réserve de puissance. Mon Ashdown et ses 300 gros watts de puissance "transistors à l'ancienne" s'en sort sans souci en terme de puissance dans un trio ou dans un groupe qui joue plus soft (pop, RnB), mais en face de deux guitaristes rock qui envoient du lourd, 300 watts sur le papier ça semble beaucoup mais en fait pas tant que ça, et ça plafonne à un certain moment, ce n'est pas qu'une question de puissance mais aussi de dynamique.

La Aguilar est objectivement plus puissante mais je la règle pas forcément plus fort que la Ashdown, pas envie de sortir sourd de chaque répet. Elle est surtout plus  "immédiate", pour prendre une comparaison automobile, elle a plus de reprise quand on a besoin de doubler en montée.

Edited by Sven
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...