Jump to content
Cheradenine

Retubage D'une Tête Ampeg V-4b De 1999

Recommended Posts

La tension de grille (-50V) n'a rien à voir avec la différence de tension entre le pin3 et le pin8 (enfin si, mais dans des équations extrêmement complexes que je t'épargnerais volontier, et moi aussi :goute: ) . Par contre, la tension d'anode sans tube, là je veux bien :bleh:

J'avais pas tilté que tu faisais la mesure sans les tubes aussi (ce que tu appelles "hors charge"), donc je comprenais pas du tout d'où sortait les 20 à 30V :goute:

Enfin, tout ça, ça dépend du taux de régulation du transfo de sortie et de la résistance Rdc de l'enroulement primaire de l'OT. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

oups là c'est une coquille, je parle bien de la tension de l'anode (plate voltage) et non de la grille.

Mais bon là on dérive, ça ne règle pas le problème de notre ami...je vote pour un mauvais placement de la résistance !

Edited by Cheradenine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je profite d'avoir une Ampeg V4B à mon atelier pour vous apporter une petite information. Sur celui que j'ai une tension tension d'anode Ua = 500V et de grille écran Ug2 = 500V.

(mesures faites avec les tubes en place évidemment)

J'ai mesuré le rapport de transformation du transfo de sortie à 23V en 4ohms (@1kHz), ce qui nous fait un rapport de transformation d'impédance de 530, donc une impédance de primaire "plate-to-plate" Zpp = 2,12kohms pour un double push-pull (donc Zpp = 4.24kohms pour un simple push-pull, où chaque tube voit Zp = 2,12kohms en classe A et 1,06kohms en classe B )

On trace les petites droites de charge pour voir un peu ce que ça va donner en dynamique, et on ajuste la droite de charge en classe A pour toujours rester en deça de la courbe de dissipation max en classe A (30W) :

ampegv4b.png

Légende :

- en vert : le courant d'anode Ia = f(Ua) paramétré en Ug1 de -50V à 0V par pas de 5V

- en bleu foncé : la courbe de Pmax = 30W (limite de dissipation maxi en classe A)

- en rouge : la courbe Pmax = 60W (limite de dissipation maxi en classe B )

- en rose : la droite de charge en fonctionnement classe A

- en cyan : la droite de charge en fonctionnement classe B

Cela nous fait un bias maximal à ne pas dépasser de 35mA !

Le maximum de dissipation est atteint pour :

Ug1 = -48V en classe A

Ug1 = -23V en classe B

(En classe B, on peut dissiper jusqu'à 60W car seule une paire de tube fonctionne... l'autre est bloquée, donc sur une période, on est bien à 30W de dissipation moyenne)

On voit aussi qu'on ne dépasse jamais la courbe de dissipation 60W en classe B, et que la charge est bien optimisée pour tirer le maximum de puissance (on passe bien dans le coude de la courbe Ia = f(Ua) @ Ug1 = 0V)

Voili voilà ! D'après les mesures du premier post, si on considère ce que Cheradenine nous dis (Ua = 470V sans les tubes et 450V avec les tubes), en supposant le transfo de sortie identique, on peut pousser jusqu'à 41mA.

PS : tout ça, c'est dans le beau monde de la théorie... Dans la pratique, on a quand même quelques tolérances, et il est fréquent qu'en classe B, la droite de charge dépasse un peu la dissipation max de 60W... Mais vu que ce qui compte, c'est la moyenne sur une période... On a de la marge :goute: (Sinon, pour ceux qui veulent aller plus loin, il suffit de calculer l'intégrale de la puissance dissipée sur une période en considérant un signal sinusoïdal sur Ug1, et cette intégrale doit être inférieure à la puissance maximum que peut dissiper le tube... rien de bien compliqué en soit)

PS2 : la règle des 70%, c'est de la merde... A bon entendeur...

Edited by The Setlaz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du détail comment ? :goute:

Est-ce que tu connais les droites de charge ? Est-ce que tu sais d'où vient "la règle des 70%" ?

(que je vois un peu ce qu'il y'a à raconter :wink: )

EDIT : j'ai remodifié un peu mon post ^^

Edited by The Setlaz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les légendes des courbes c'est tout de suite plus compréhensible !

Pour les "50% à 70%", c'est ce que j'ai glané sur le net, tout les guides & autres articles recommandent ces réglages pour les ampli push-pull : ne pas dépasser 70% de la dissipation maxi des tubes, et rester au dessus de 50%.

Cette règle est a priori ok pour 90% des cas, sauf effectivement avec des tension de plaque élevées et si l'impédance du primaire du transfo ne suit pas...mais là apparement ça devient compliquer pour trouver un réglage viable ! Mais de là à dire que c'est de la merde...

Edit : je ne suis pas electronicien, donc evidement je me réfère à ce que je trouve à droite à gauche...toi en tant que pro tu as evidement le matériel et les connaisances théoriques pour comprendre tout ça :goute:

Edited by Cheradenine

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était juste pour montrer qu'il existe des approches beaucoup plus "théorique" qui ne font pas appel à des chiffres "magiques" (car la règle des 70%, c'est quand même un peu un truc de hasard :wink: tout comme les "conneries" qu'on peut lire sur les 50% et autres sur les forums anglosaxon), et qui permettent de "visualiser" le comportement dynamique de l'ampli en fonction de l'amplitude du signal d'entrée.

Le problème est que cette règle des 70% ne tient plus à partir du moment où la tension d'anode et la tension de grille-écran ne sont pas voisines ou qui utilisent des tubes KT88/6550 avec des impédances de charge alacon, ou encore quand les tensions sont très en deça des limite maxi. (ce que fait très justement remarquer Aiken dans ses articles)

Quelques exemples concrêt que j'ai eu :

Hitwatt STA 200 -> règle 70% = 42mA | droite de charges = 33mA

Ampeg SVT CL -> règle 70% = 38mA | droite de charge = 30mA

Fender Bassman 100 -> règle 70% = 47mA | droite de charge = 43mA

Ca fait quand même quelques écarts, parfois conséquent ! Quand on voit le prix des tubes (un quartet de KT88 ou un sextet de 6550), ça fait toujours mal au c*l de les user inutilement à cause d'un réglage de bias aléatoire calculé par une méthode inadaptée à son ampli.

Il n'en demeure pas moins que les articles d'Aikenamps sur le sujet sont excellents, je reprendrai donc sa conclusion (traduite) :

Si l'impédance de charge n'est pas connue, régler le bias à 70% de la dissipation maximale correspond généralement à un point de fonctionnement correct pour un amplificateur en classe AB. Cette "règle du pouce" fonctionnera dans la plupart des ampli guitares commercialisés. Elle ne fonctionnera pas pour les ampli qui ont une impédance de charge faible, ou de forte tensions d'anodes sans une forte impédance de charge, mais dans ce cas, les autre méthodes de biasing ne fonctionneront probablement pas non plus

Note : par "autres méthodes" de biasing, Aiken sous entend les polarisations "par tension de grille négative" et "par distorsion de croisement", qui sont toutes deux bien plus loin de la vérité que la règle des 70%.

Une autre conclusion intéressant faite par ProjetG5 :

On a remarqué aussi que la règle des 70% de taux de BIAS n’est qu’un point de repère de base. Le tracé des droites de charge nous montre souvent que le BIAS peut-être supérieur ou inférieur en fonction des lampes, des paramètres de tension et de charge. Cela peut varier entre 60 et 80% de taux de BIAS, voir même un peu plus.

Après, tout ça c'est du pinaillage me direz-vous, parce qu'un tube est donnée pour 25W et il ne dissipe pas une puissance "constante" lors d'un cycle de sinusoïde, mais la méthode par le tracé des droites de charge est une méthode conservative qui fait toujours fonctionner le tube avec une puissance instantanée inférieure ou égale à sa dissipation maximale, et ceci est important dans le cas où le signal envoyé est de type "carré" (distordu) et d'amplitude proche ou égale aux valeurs critiques mentionnées dans mon post précédent, à savoir dans le cas du Ampeg V4B, telles que : Ug1 = -23V (maximum dissipation classe B ) Ug1 = -48V (maximum dissipation classe A).

Donc pour ma part, contrairement à d'autres, je ne considère pas qu'il y ai une "plage de réglage" mais qu'il existe bel et bien UN réglage optimal qui, en dehors de toute considérations musicale, maximise le fonctionnement en classe A (donc le contenu harmonique) tout en s'assurant de minimiser l'éventuelle distorsion de croisement et en ne dépassant jamais les spec' constructeurs en terme de dissipation maximale, que ce soit instantanée, ou moyenne en considérant le pire cas : le signal carré d'amplitude non-maximale, qui place Ug1 aux valeurs "critiques" mentionnées précédemment.

Ca permet également de tordre le cou à l'idée reçu que l'amplificateur dissipe le plus de puissance lorsqu'il est poussé à fond, ce qui est tout simplement faux ! (ce qui est déjà dit dans les texte d'Aiken, mais ici, c'est en français :goute: )

Voila, c'était mon petit apport théorique au topic, car c'est vrai que le forum d'OB est assez "pauvre" sur le sujet des tubes. :unsure:

Note : la dissipation maximale en classe B est indépendante du réglage de bias. Elle est uniquement dépendante de la tension d'anode et de la charge, autrement dit de la conception de l'ampli. Le réglage de bias consiste uniquement à placer le point de glissement Classe A -> Classe B, et donc de "contrôler" la plage de fonctionnement en classe A.

PS : certes, ça demande "quelques" notions théoriques, mais j'ai la conviction que ces notions ne s'adressent pas uniquement aux ingénieurs en électronique de mon espèce, et qu'elles sont accessibles à tout un chacun qui souhaite réellement se plonger dans le sujet. :rolleyes:

Edited by The Setlaz

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair que OB, et même la plupart des forums gratte/basse manquent d'infos sur les tubes...C'est même plutot un grand n'importe quoi à base de légendes et autres raccourcis (un exemple récent vu ici : "une V-4B fait 120W quand elle est monté avec des 6L6GC a la place des 6L6" dry.gif)

C'est pourquoi je trouve tes post très intéressant (je suis exactement le public que tu souhaites toucher ), mais uniquement quand ils sont bardés d'explication theoriques plutot que d'affirmation à la volée tel que "la regle des 70%, c'est de la merde" :bleh:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui super post mais je suis plustot litteraire de fait je comprend pas grand chose...:-) par contre j ai une ampeg de 69 periode linden donc.c est une b25(non une b25b).elle merde le son sature tres vite(a faible volume) et ca ronfle!!;-( les tubes??? Elle est en 110 avec un transformateur externe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je relance le topic

V4BH reçue aujourd'hui ,aucun son ,le vendeur est prêt a me la reprendre mais ça m'emmerde un peu

si quelqu'un a un lien pour le shéma ça serait sympa

quelle différencey a t'il entre la réédition V4B et la V4BH ?

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui toutr a l air d'être normal

j 'ai pas démonté les 2 lampes avec le capot métallique ,je vais vérifier

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui la puisance c'est bon ,les quatre pentodes s'allument ,quand je met le standby sur 1 ,il y a du bleuté sur les 4 lampes ,les 2 préamp s'allument

quand je touche les ultra low et hight en montant le master et volume j'ai un petit bruit dans le baffle mais sinon pas de son ,d'habitude sur la plupart des

amplis a lampes que j'ai eu,quand je mettais le standby sur 1 j'avais un ploc ou petit bruit dans le baffle synonyme de mise sous haute tension des lampes non ?

sur celui je met le standby sur 1 a part la led qui passe du rouge au vert j'ai rien du tout ,et je suis pas électronicien pour un sous

Edited by bastien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu veux pas dépenser de l'argent chez un réparateur (parce que déboguer par internet c'est pas gagné), renvoie ton ampli chez le vendeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C est dans la section préamp que ça merde .en le shuntant avec ma swr .j ai bien toute ma partie puissance .j ai vu avec.mon collegue électronicien

une soudure suspect et la piste est coupée a un endroit ,la plaque est fragile...a suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bon ,ça roule,ça sonne ,c'est réparé ,soudure sur condo et pont de diodes defectueuses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cool, avoir un électronicien sous la main c'est la meilleure recette de dépannage :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×