Jump to content
Uziel

le reel interet d'une electronique active...

actif vs passif... le meilleur ?  

19 members have voted

  1. 1. actif vs passif... le meilleur ?

    • actif
      26
    • passif
      15
    • ALEXY !!!!!! (private joke)
      3


Recommended Posts

http://www.cort.com/basses/artisan/b_models.html#b4

Gné ??? Comprend pas... C'est pas du barto ??

Pour le prix je retrouve plus le prix francais

C'est ce que je voulais dire, il faut être méfiant des électroniques active à  bas prix... y'a toujours un truc derrière! Une électronique et des micro Barto pour moins de 5000 balles... y'a des limites quand même;)  

Maintenant j'ai eu la B4 de chez Cort (avec Micro Bartoetc...) un moment je m'en suis lassé très vite... C'est clair ca a de la patate mais ca va un moment... Quand je suis repassé sur une passive au même prix j'ai vraiment vu la différence, ca ressemblait à  un son de basse quoi ::D:

C'etait quoi la passive au meme prix, et a quel prix ?

Edited by larry

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais ben y'a marqué Barto dessus. Les MK1 c'est l'équivalent des Select chez EMG.

Et ils sont fabriqués par MightyMite, filiale de Cort spécialisée dans l'acastillage. Marketing quand tu nous tiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, c'est ce qu'on appelle du "sous licence"

Bon c'est pas tres etonnant ;)

Edited by larry

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vois quand meme un interet au systeme actif mais c'est dans une utilisation bien donné:

il m'arrive de jouer en tapping des parties qui font très orgues(avec une disto),je joue les basses avec une main et les aigues avec l'autre,avec une ma basse je baisse les graves(eh oui il n'y a pas que le boost :wink: ),sinon je me retrouve avec une bouilli sonore in croyable,en particulier lorsque je maintiens les notes basses et que je continue à jouer la mélodie aigue ;)

dans ce cas c'est bien pratique d'avoir le potard sous la main

bien sur un multi effet avec des patches peut remplir la meme fonction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zoli déterrage !!

Mon avis sur la question est aujourd'hui assez clair, avec mes études d'elec j'ai considéré qq points...

Le truc 1er, c'est que le "son passif" dont on fait l'apologie n'existe pas. On est forcément actif, des qu'on rentre dans l'ampli (en terme d'electronique, je dis bien).

Le 2eme, c'est que les micros des basses ont une impédance assez forte, il est bon de la réduire, de un pour une meilleure immunité face au cable, de deux pour une meilleure transmission du son quand on attaque un ampli ou un effet. Question d'impédance de sortie d'une source de tension.

Le 3eme, c'est qu'un préamp embarqué, c'est pratique pour piloter de sa basse (donc en cours de jeu) certains effets, la disto notamment.

Donc mon avis, c'est qu'il faut un buffer (donc totalement transparent en terme de son, le "son passif" est totalement préservé, en tout cas au moins autant que dans un ampli !).

Il est clair que les mauvaises elec des basses entrée/moyenne gamme ne sont pas des buffer, mais souvent des caches-misere : un petit coup d'egalisation fixe dedans pour rattraper une faiblesse de lutherie. Ca, c'est naze, a foutre au bucher !! :D Je préfere donc les passives dans le bas/milieu de gamme, ou en tout cas les basses avec switch actif/passif, pour pouvoir comparer et s'assurer que le son n'est pas fait par l'elec. Ne vous y tromper pas, ca s'entend. Typiquement, j'ai testé récemment une Corvette Rockbass, le son est poussé au cul par une élec carrément ostensible, c'est plutot plaisant quand on met les doigts dessus ("waoh, la peche !!", mais tres, tres vite c'est insuportable.

Ensuite, si y'a un preamp (de préférence paramétrique, j'ai pris gout au mien...), je suis pas contre, mais il doit etre débrayable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc 1er, c'est que le "son passif" dont on fait l'apologie n'existe pas. On est forcément actif, des qu'on rentre dans l'ampli (en terme d'electronique, je dis bien).

Hum le terme passif provient uniquement de la basse sans tenir compte de l'amplification derrière, enfin c'est mon point de vue. Tout ampli est par définition actif, cependant ce n'est pas lui qui crée le son, il n'est là que pour transcrire de façon linéaire un son crée par la basse. Donc pour moi le son passif est réel surtout dès que l'on s'enrengistre direct dans une console etc. Un ampli n'est là que pour amplifier le signal ca s'arrête là en théorie. Par contre que ce soit passif ou actif, dans les 2 cas il y a une électronique.

Pour faire la nuance entre les 2, c'est très simple. S'il n'y a que des résistances et condensateurs dans un schema et aucun transistor ou circuit intégré on parle de schema passif. Un potentiometre n'est qu'une résistance ajustable, le condensateur pour le tone est passif, donc une basse avec une électronique simple est passive.

Le 2eme, c'est que les micros des basses ont une impédance assez forte, il est bon de la réduire, de un pour une meilleure immunité face au cable, de deux pour une meilleure transmission du son quand on attaque un ampli ou un effet. Question d'impédance de sortie d'une source de tension.

Non pas forcement, certaines basses haut de gamme passive ou active ont un niveau de sortie faible et pourtant passent parfaitement dans un mix. A mon avis le plus important est un couplage d'impédance de sortie de la basse et de l'entré du preamp qui attaque la suite calculé au plus proche. Le réglage gain sert a compenser plus ou moins certaines signaux faible par contre. Dans la pratique il vaut mieux avoir un signal le plus elevé possible surtout sur scene, mais en studio ou en enrengistrement c'est un critère moins important.

Share this post


Link to post
Share on other sites

>Hum le terme passif provient uniquement de la basse sans tenir compte de l'amplification derrière, enfin c'est mon point de vue.

Ca, oui, c'est le vocabulaire.

>Tout ampli est par définition actif, cependant ce n'est pas lui qui crée le son, il n'est là que pour transcrire de façon linéaire un son crée par la basse.

Ca je suis moins d'accord, mais le topic "Qu'attendez vous d'un ampli etait mitigé sur ce coté-là, en fait..

>Donc pour moi le son passif est réel surtout dès que l'on s'enrengistre direct dans une console etc.

Ca j'avais pas pensé. Ca se tient, ma foi. Mais ce que je voulais dire aussi, peut etre pas tres clairement, c'est que inclure un buffer ne change rien au caractere de ce fameux "son passif". Pas plus que l'ampli linéaire dont tu parles ici.

>Non pas forcement, certaines basses haut de gamme passive ou active ont un niveau de sortie faible et pourtant passent parfaitement dans un mix.

J'ai pas parlé de niveau de sortie ni de mix... :huh:

>A mon avis le plus important est un couplage d'impédance de sortie de la basse et de l'entré du preamp qui attaque la suite calculé au plus proche.

Ca bien sur, l'adaptation d'impédance, c'est qq chose de relatif. Mais dans la pratique on a une basse, et mille endroits où la brancher. Donc dans l'idéal, plus on est bas en impédance mieux c'est, quoi.

>Le réglage gain sert a compenser plus ou moins certaines signaux faible par contre. Dans la pratique il vaut mieux avoir un signal le plus elevé possible surtout sur scene, mais en studio ou en enrengistrement c'est un critère moins important.

pareil, j'ai pas parlé de gain. Je parle jsute d'un buffer, de gain unité, basta ! :)

Ou alors tu t'adressais pas que a moi, dans ce cas désolé... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×