Jump to content

Fender Précision 68


agrume
 Share

Recommended Posts

étant donné que la finition actuelle n'est probablement pas celle d'origine (il n'y a pas de finition bois je pense chez Fender dans les 60'), le mieux est de boucher la défonce et de refaire une couleur Fender. Ton futur acheteur si il a toutes ces informations préférera  certainement une PB certes anciennement modifiée mais remise en l'état correctement.

Pour la côte, Reverb n'est pas forcément un bon indicateur. Le refin fera baisser une côte mais la remise en état sans le J peux rééquiliber le prix (toujours si le travail est bien fait et les infos très transparentes).

Le 5 du manche indique que c'est un manche de PB, c'est le code fender, ensuite vient la date, ici mars 68.

 

 

Link to comment
Share on other sites

La PB 68 en candy apple red est effectivement très chère. Déjà, on est sur Reverb... Ensuite la basse est full original et custom color... Enfin le vendeur est Hendrix guitars en Italie, ils pratiquent des prix dissuasifs https://www.hendrixguitars.com/Hxbass.htm

 

Pour comparaison, la côte dans le vintage price guide 2022 pour une PB de 68 est de (selon l'état) :

USD 4300 à USD 5500 pour une Sunburst

USD 6300 à USD 11500 pour une Custom color

Dans les faits, tous les vendeurs, particulièrement les pro, sont au dessus des cotes officielles actuellement.

 

Je cite le vintage price guide concernant les réparations / modifications :

A refinished guitar, regardless of the quality of the work, is generally worth 50% or less of the values shown in the guide. 

(....) a significant body repair can mean 50% reduction in a guitar's value (...) nearly invisible body repair will reduce a guitar's value by only 5%.

 

Pour ta basse, personnellement je ferais réparer la défonce et referais la couleur d'origine, à part si c'est sunburst et que la réparation est trop évidente. 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 28/07/2022 à 23:19, Eneade a dit :

La PB 68 en candy apple red est effectivement très chère. Déjà, on est sur Reverb... Ensuite la basse est full original et custom color... Enfin le vendeur est Hendrix guitars en Italie, ils pratiquent des prix dissuasifs https://www.hendrixguitars.com/Hxbass.htm

Dans les faits, tous les vendeurs, particulièrement les pro, sont au dessus des cotes officielles actuellement.

Pour ta basse, personnellement je ferais réparer la défonce et referais la couleur d'origine, à part si c'est sunburst et que la réparation est trop évidente. 

 

Oui les pros annoncent des prix bien au dessus. C’est d’autant plus inacceptable que beaucoup d’instruments proposés ne sont pas toujours d’origine. Il faut être très informé cultivé pour acheter une vintage.

Le pro Hendrix machin, dont parle Eneade, est à éviter impérativement. Je peux en témoigner je suis allé chez lui…

 

Concernant le rebouchage du micro J, je pense que c’est la bonne chose à faire. Je l’ai fait faire chez un luthier sur ma très vieille Precision pour lui redonner une dignité. La mienne ayant été rendue active, défrettée, poncée et repeinte dans les 80s…:busted_red:


Je me souviens qu’il y a sur OB un très beau sujet (avec beaucoup de photos) sur ce type de restauration. C’était dans la rubrique Lutherie, je crois. Je vais chercher. 
 

Édit J’AI RETROUVÉ ! C’est le luthier Christophe HUORT qui avait fait la restauration. Respect à  ce maître. 

 

Edited by Manew
  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

D'abord merci pour vos réponses détaillées

Manew : Merci pour le lien sur la restauration de Christophe Huort pour Piedo, je l'avais suivi à l'époque et  mais je n'arrivais plus à le retrouver.

Je pense que je vais m'orienter vers un refinish car le rebouchage de la défonce est plus simple et que le corps décapé ne la valorise pas.

D'origine quand je l'ai achetée, c'était un Sunburst opaque avec le jaune qui tire un peu sur le vert, franchement pas terrible.

Pour le refin, J'hésite entre deux couleurs : le classique olympic white ou fiesta red  .

De toute façon je suis conscient que comme elle a été refrettée, elle a déjà perdu une bonne partie de sa valeur marchande ( ce qui est un peu débile car aux prix pratiqués il vaut mieux que l'instrument soit jouable) donc le refinish ne plombera pas sa côte.

C'est le fameux gap qu'il y a entre les instruments vintage pour collectionneur et les instruments vintage qui ont toujours  été joués

Après je ne compte pas la vendre , j'y suis quand même attaché (çà fait 51 ans que je la joue) mais comme aucun de mes enfants et petits enfants ne jouent malgré tous mes efforts, il y aura bien un moment où mes instruments repartiront sur le marché de l'occasion.

 

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Dans la mesure où elle a déjà été décapée / revenie (en naturel) la côte ne bougera pas avec un nouveau revernissage. La remettre en P simple plutôt que PJ est une sorte de "restauration", ça va dans le "bon" sens.

 

Après à titre purement personnel une PJ en naturel je trouve ça bien plus beau qu'un simple P en couleur opaque, mais c'est totalement partial ... et la tienne avec ses marques de vie et son état de player respire le gros son. Elle a les marques qui viennent d'un vrai passage du temps, ce truc que les refin et les relic artificiel ont presque mais pas totalement. Si un jour j'ai les sous pour une basse de cet âge, je préfèrerais mille fois un relic naturel avec les traces du temps et de la vie de l'instrument plutot qu'un refinish qui la rapproche de son état d'origine mais au prix de l'authenticité. Si elle est jouable et fonctionnelle, qu'elle a le son et qu'elle porte sur elle la marque de l'amour que tu lui a porté, ça vaut de l'or pour moi.

Edited by Sven
  • Like 2
  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Comme Sven, je trouverai ça dommage de la refin en solid color alors qu'elle a de vraies traces de vie et de musique.

Si c'est dans un but qu'elle soit mieux (ou plus facilement) vendable par tes héritiers, faut voir si le jeu en vaut la chandelle (coûts de restauration / plus value), et surtout si toi tu ne le regretteras pas de lui faire disparaitre les stigmates de votre vie commune.

Y'a le pickguard qui a été modifié aussi (ajout d'un potard), je ne sais pas si ça joue sur la cote (j'y connais pas grand chose en vintage) mais il ne semble pas avoir lu quelqu'un évoquer ça dans les réponses.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Effectivement c'est un peu le problème, un refinish sur une vieille basse lui enlève une grosse partie de son mojo.

Je suis bien placé pour le savoir, il y a une quinzaine d'année j'ai fait faire un refinish sur ma PB 72 et il commence tout juste à s'écailler alors que l'érable du manche est bien noircie. Pour être raccro, il faudrait faire du refinish relic comme le fait par exemple Stevie G mais j'ai du mal à franchir le pas.

Ceci dit je reste persuadé que la côte de revente est nettement plus elevée avec la défonce rebouchée et un refinish

Pour les dépenses de lutherie c'est un peu particulier car j'ai un compte positif chez mon luthier

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

C'est parti pour une restauration et je suis au milieu du guet.

J'ai chopé un corps d'occase en finition nitro pour assurer la transition pendant que l'ancien corps et le PG  partent chez mon luthier pour le rebouchage de la défonce micro, un refin et bouchage du trou du troisième potar sur le PG d'origine .

O surprise après montage du nouveau corps je me retrouve avec une PB qui sonne mieux et dont la hauteur des cordes n'a jamais été aussi basse. L'impact sur la hauteur des cordes s'explique par le fait que le chevalet sur le corps d'origine était légérement décalé sur la gauche. Ce décalage était compensé par des pontets plus larges qui décalaient les cordes . C'est en rognant les pontets pour obtenir un alignement parfait des cordes que l'on s'en est rendu compte.

De plus le nouveau corps est de super qualité (red alder) et hyper résonnant. Par contre la finition SB nitro n'est pas super réussie mais hyper fine donc un reliquage naturel va s'opérer d'autant que je ne la lache plus

Pour le moment çà donne çà

22112211155421238018055307.jpg

 

 

Petite projection avec le PG d'origine, le thumbrest et les boutons d'origine

22112211155021238018055306.jpg

Vu le réglage obtenu avec le nouveau corps, je me demande si je ne vais pas la garder comme çà et fournir le corps d'origine lors d'une vente future.

Vous en pensez quoi ?

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 22/11/2022 à 11:10, agrume a dit :

O surprise après montage du nouveau corps je me retrouve avec une PB qui sonne mieux et dont la hauteur des cordes n'a jamais été aussi basse.

Vous en pensez quoi ?

Si elle sonne mieux et si elle est plus confortable à jouer avec ce nouveau corps, garde la comme ça.

Pour ce qui est du corps d'origine, si le coût de l'opération n'apporte pas de plus value à la valeur marchande, autant le laisser tel quel.

Et puis elle est jolie avec son sunburst.

Link to comment
Share on other sites

moi qui suis adepte des mélanges de pièces pour trouver la meilleure combinaison, garder ce corps ne me semble pas déconnant. Parce que tu la joues encore et que si elle sonne mieux comme ça tant mieux.

pour la revente il sera sans doute plus facile de remettre le corps d'origine avec bouchage et refin (OW ou FR ?) que de dire "acheter du vintage mais prenez ce corps no name avec c'est mieux"

 

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Je vais refaire un essai avec le corps d'origine, quand les trous de fixation du chevalet seront décalés pour déterminer si je garde le nouveau corps ou pas pour moi

Et oui, au moment de la vente çà me parait pertinent de rebasculer sur le corps d'origine même si le confort de jeu est un peu moins bon. Comme ma PB fretless est déjà OW/Red Tortoise  je vais surement opter pour un fiesta red light relic sur le corps d'origine.

En ce qui concerne le nouveau corps c'est du très bon, il vient de chez GT Build (je n'arrive pas à retrouver le lien internet) et les côtes sont parfaites . Le neck pocket est tellement ajusté à mon manche que une fois assemblée sans les vis je peux soulever le corps en tenant le manche 

Link to comment
Share on other sites

Sinon, quitte à attaquer un chantier de refinish, tu peux peut être aussi faire adapter le corps pour qu’il te permette ce que te permet celui là, à savoir, si j’ai suivi, une action plus basse grâce à un meilleur alignement de chevalet, et un neck pocket plus ajusté.

  • Like 1
  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Le 22/11/2022 à 18:50, redcarp a dit :

Sinon, quitte à attaquer un chantier de refinish, tu peux peut être aussi faire adapter le corps pour qu’il te permette ce que te permet celui là, à savoir, si j’ai suivi, une action plus basse grâce à un meilleur alignement de chevalet, et un neck pocket plus ajusté.

J'y compte bien et je pense que le réalignement du chevalet va régler la plupart des pb . Par contre sur l'ajustement du neck pocket on ne peut pas faire grand chose pour rajouter le dixième de mm qui manque sur les côtés. Avec l'ancien corps, le manche rentre facilement mais sans aucun jeu. Avec le nouveau corps, le manche rentre en force. 

Quand je la joue avec le nouveau corps je sens énormément les vibrations sur mon ventre, sensation que je n'avais absolument pas avec le corps d'origine. Branchée cela se manifeste par un gros sustain et beaucoup de basse

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Un neck pocket, ça se réajuste sans problème. Il faut reboucher la defonce d’origine ( comme une defonce micro) et en refaire une nickel. Un bon luthier fais ça sans problème.

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Le 22/11/2022 à 11:10, agrume a dit :

C'est parti pour une restauration et je suis au milieu du guet.

J'ai chopé un corps d'occase en finition nitro pour assurer la transition pendant que l'ancien corps et le PG  partent chez mon luthier pour le rebouchage de la défonce micro, un refin et bouchage du trou du troisième potar sur le PG d'origine .

O surprise après montage du nouveau corps je me retrouve avec une PB qui sonne mieux et dont la hauteur des cordes…

[…] 

Pour le moment çà donne çà

[…]

Petite projection avec le PG d'origine, le thumbrest et les boutons d'origine

22112211155021238018055306.jpg

Vu le réglage obtenu avec le nouveau corps, je me demande si je ne vais pas la garder comme çà et fournir le corps d'origine lors d'une vente future.

Vous en pensez quoi ?

Beau projet qui avance je vois, Agrume :good:

Je suis d’accord avec Eneade, Samdav, Redcarp elle mérite d’être restaurer.

Comme tu poses la question, je voudrais partager mon expérience lorsque j’ai décidé de restaurer en 2008 ma Precision de 1962/63 que je jouais depuis… 1992.

J’avais 21 ans quand je l’ai eu d’un « grand frère », excellent musicien reconnu de la Côte d’Azur dans un lieu emblématique de Nice : le club « l’ Aventure ». Beaucoup de stars passaient. Il m’avait seulement dit : « tu verras elle sonne c’est une série L, JM Jafet la joue quand il vient au Club ».

Pendant plus de 15 ans, je l’ai jouée, sans savoir à l’époque ce qu’était véritablement une série L. Car cette « pauvre PB » avait été modifiée… Attention je me lance : repeinte, défrettée, 5 cordes (manche Precision large), ajout d’un micro J et d’une électronique active EMG !!!! :ohyeah::bye::busted_blue:. Tout ce qui était à la mode dans les 80s malheureusement… mais sur une PB début 60s :busted_red:.  Heureusement j’avais eu les pièces origine (potards 62, câbles, boutons, chevalet etc…) à côté dans l’etui. J’en ai déjà parlé sur OnlyB.

Mais cette basse malgré toutes ces modifs, avait un truc, une ergonomie (légère, corps et tête très fin, manche etc…) et j’avais des compliments sur le son en Live.  

Vers fin des années 2000, après une chute de la PB sur scène et avoir bien avancé dans ma « formation » (recherches et achats de pas mal de basses 7indus vintage et de beaucoup de livres), j’ai décidé de rendre sa dignité à cette Precision.

Je pourrai en parler des heures :) étant donné tous les détails originaux auxquels je voulais être conforme.  
307-B3319-A9-A6-41-A3-B5-E5-9-BCDAAE108-

Je me mettais une grosse pression donc en premier lieu je suis allé confier ma PB au Maître luthier marseillais Roger BURO. Il a fait un splendide travail et je le remercie chaque fois que je joue ma PB. La photo ci-dessus en témoigne. 
Bon j’arrête de raconter ma vie :D
 

Concernant cette PB 68, et tout instrument, elle mérite qu’on prenne soin d’elle. C’est un témoignage d’un savoir faire d’une équipe d’une époque précise. Je pense donc que l’enjeu est de garder son intégrité et sa valeur.

Par exemple, revendre le corps déverni (et sans le reste des pièces) risque de dévaluer cette pièce et d’attirer des doutes. Pourquoi mettre en pièces (littéralement dans ce cas :D) une basse 7ender de 1968 ? En tant qu’acheteur j’aurais des interrogations sur l’authenticité du corps.

C’est vrai que le mojo de toutes ces années sur ce corps est respectable et que tu peux le conserver tel quel mais perso je pense qu’esthetiquement ça ne fait pas honneur à cette Fender Precision 1968.  Le naturel c’était à la mode dans les 70s, et d’ailleurs nombres d’instruments colorés ont pris cher à coups de raboteuse… Mais ne faudrait-il pas restituer cette PB dans son époque ? 

Donc la conserver complète et la restaurer dignement me paraît pertinent en effet. Le temps et l’argent consacrés à ce projet te paraîtront chaque jours passés un peu plus justifiés. C’est ce que je ressens et pourtant ça m’a coûté pas mal de billets.


Pour résumer :
- Tu as le sujet du luthier HUORT pour aider ton luthier à bien traiter le rebouchage de la défonce. 
- Tu as beaucoup de pièces originales, clefs Lollypop, boutons, et même le pickguard de fin 60s, je confirme, c’est important car en fonction des périodes ils sont différents (texture, couleur).

- Tu feras bien régler le corps original et le manche pour retrouver les bonnes sensations que tu as avec le corps de remplacement. Il doit y avoir une solution de lutherie/réglages pour restituer la continuité mécanique corps/manche et augmenter tes sensations. 

- Si j’étais toi je referai un Sunburst conforme à l’original. Y a t’il des restes de sunburst dans le neck pocket ?

Un trois tons Sunburst même si ça te paraissait trop vert. Je pense que les reflets de vert viennent du jaune utilisé quelque fois, de début 60s jusqu’à fin 60s, et couvrant tout le corps pour cacher les collages du corps en 3 parties minimum. Ce n’était pas systématique ce jaune couvrant mais assez courant. Personnellement j’adore ce jaune, je cherche une PB ou une JB comme ça. Actuellement ma PB 1967 sunburst (voir photo ci-dessus avec ma PB 1963 Olympic White ou ds le sujet Fender Vintage) a un belle teinte jaune doré mais n’a pas ce jaune/vert. Il y a cette JB 66 chez AndyB ou l’on voit bien ce jaune vert sur les photos où le pickguard est démonté ainsi que le neckpocket (manche devissé).

https://www.andybaxterbass.com/collections/bass-guitars/products/1966-fender-jazz-bass-sunburst-2


 

 

Sinon il y a une très belle palette de solid color chez 7indus fin 60s. Y a qu’à choisir :). Cette bible est incontournable et la restauration de cette PB 68 est une occasion pour l’avoir 

C4-F84777-938-B-4-D98-A6-BB-AF22-F2-D9-C

Ton souhait de Fiesta Red me plaît beaucoup. Couleur exigeante dans la réalisation, là encore il faut un excellent luthier.

 

Voilà donc mes conseils :)

Edited by Manew
Link to comment
Share on other sites

Manew :Merci pour ta réponse détaillée, je vois que tu possèdes un très beau couple de PB de compétition, je vois que le PG de la PB blanche (la 62-63 je suppose) a un trou qui n'a pas été bouché. J'ai le même problème sur mon PG tortoise mais il semble que ce soit possible à boucher  d'après mon luthier.

Je me reconnais complètement dans ta démarche, quand je suis arrivé sur OB en 2006, je possédais seulement mes deux PB (68 et 72) achetées d'occase respectivement en 71 et 76 et pas mal bricolées durant toutes ces années. La 68 c'est moi qui l'ai décapé en 74 ( effectivement c'était la mode à l'époque) et la défonce pour l'ajout du micro chevalet en 80.

Depuis mon arrivée sur OB en 2006, j'ai acheté et revendu pas mal de basses d'occasion (par principe je n'achète jamais neuf) et je me suis mis à regarder mes PB d'un autre oeil.

J'ai commencé par rénover ma PB72 fretless qui était bien fatiguée (touche palissandre ravagée par 40 ans de filés rond) et j'ai fait des erreurs que je ne veux pas refaire avec la 68

Voilà ma 72 avant les modif

22080206212321238017962558.jpg

Et après remise en état:

22080206213921238017962559.jpg

Première  erreur : remplacer la touche palissandre par une touche ébène

Deuxième erreur : Olympic White  Urethane

Par contre j'ai gardé le micro chevalet parce que sur une fretless, je ne peux pas m'en passer.

Ce qui atténue les regrets : le micro PB, les potars, le chevalet et le PG ne sont  pas d'origine

En fait j'en ai fait une Tony Franklin et elle sonne super!

Sur la 68, tout est d'origine, la seule chose qui manque ce sont les cendriers que j'ai perdu dans un déménagement, ce qui pousse à faire les choses bien.

Merci pour toutes vos réponses, elles me confortent dans le fait de garder le corps d'origine (il y a un tampon dont le numéro est identique sur le corps et sur le manche qui atteste donc de l'origine des pièces) et de l'ajuster au mieux .  

C'est juste  sur la couleur du refinish que je ne suis pas encore fixé... Le fiesta red tient la corde

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le jaune vert est aussi visible au milieu du corps au dessus du chevalet là où il y a que du jaune.

Sur ma PB, le sunburst était opaque et sous le sunburst il y avait une sous couche grise. Le vert étant le résultat du jaune sur gris.

sur celle là on voit bien que le SB est opaque et qu'il tire sur le vert

https://www.andybaxterbass.com/collections/bass-guitars/products/1966-fender-jazz-bass-sunburst

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Le 24/11/2022 à 10:28, samdav a dit :

@Manew le jaune/vert dont tu parles n'est présent que sous les pickguards il me semble, là où il n'y a pas de rouge (pour faire des économies de peinture).. et donc invisible.

agrume a répondu à ta question samdav :) Certaines basses ont ce jaune vert (issu du mélange des teintes) même sur la partie centrale visible du corps et pas seulement sur les parties cachées. Mais en effet, là où la teinte verdâtre ressort particulièrement c’est quand il n’y a pas (ou peu) de rouge.

 

Donc conclusion agrume semble méchamment maîtriser et a toutes les cartes en mains pour réussir une restauration… révolutionnaire, normal pour une basse de 1968 :D


Pour pousser vers le sunburst,  voilà les deux originaux de ma PB 67 et JB 72 réunis. Le trois tons, y a pas mieux avec un pick Tortoise :ohyeah:

90-EF4-ABC-302-A-40-A6-8-C08-6-F25915-D4

 

 

Mais le Fiesta Red se défend aussi :wink:

Bref, on attend les photos de l’avancement des travaux, agrume :good:

Link to comment
Share on other sites

En fiesta red çà pourrait donner çà en moins neuf car on va laisser les pets existants sur la tranche du corps

https://reverb.com/fr/item/56116383-1962-fender-precision-bass-slab-board-fiesta-red-refin

Mais après 50 ans de haine du sunburst, je commence à l'apprécier surtout quand il est bien fatigué

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...