Jump to content
Jan

Jeu à 3 Doigts (Methode Et Technique)

Recommended Posts

Hello,

Pour moi il faut différencier la façon d'utiliser cette technique entre Féraud et Dominique DiPiazza / Matthew Garrison.

Pour Hadrien :

Pour avoir l'avoir vu en live il y a un mois, Hadrien se sert de la technique PI pour avoir un toucher plus étouffé, façon palm mute des guitaristes, qu'il utilise essentiellement pour jouer des grooves. Je trouve que ça donne plus d'espace sonore aux musiciens que l'on accompagne en utilisant cette technique (prisée d'Anthony Jackson aussi il me semble).

=> Dans ce cas là, la main est appuyée sur le chevalet, le poignet n'est pas cassé.

Du coup non je ne pense pas qu'on perde en groove avec cette technique, je dirai même le contraire.

Il utilise également la technique de la "roulette" (4 doigts dont le pouce) mais c'est surtout pour faire des effets d'intensité très rapides dans ses chorus ou lorsque la sauce a bien montée pendant un chorus qu'il accompagne.

Je pense par exemple à la fin de son chorus sur Punk Jazz sur son dernier album (mais il y en plein d'autres).

Par contre, pour le reste des phrases, il utilise la technique en butée "classique" héritée de Jaco.

Il y a une (très) vieille vidéo pédagogique où il explique ça, en duo avec Damien Schmitt, il faudra que je la retrouve.

 

Pour Dominique et Matt :

Matt et Dominique (même si je connais mieux Matt) utilisent la technique  de la roulette pour phraser, avec toutes les nuances que cela implique (pas forcément une succession stricte de PIMA, ça peut être PI PIM P PIAM selon les phrases).

Il me semble que Matt joue façon PIMA et Dominique PAMI.

Perso je n'ai jamais (en tout cas pas encore) réussi à phraser de façon aussi fluide avec cette technique qu'avec le jeu en buté. Par contre c'est assez utile pour certaines phrases, avec des arpèges, des sauts de cordes, pour intégrer des accords ou faire des "effets d'intensité".

=> Dans ce cas-là, la main n'est pas appuyée sur le chevalet et le poignet est cassé (pour Matt Garrison en tout cas)

Matt disait qu'il avait développé cette technique car il n'arrivait pas à aller aussi vite qu'il voulait en jeu en butée classique, quand il jouait avec le Joe Zawinul Syndicate.

Je sais également que Matt Garrison joue vraiment très léger en attaque, ce qui doit permettre de mieux maîtriser les effets de dynamique.

 

Après c'est effectivement une question d'habitude (mémoire et confort musculaire) je pense. Si tu fais ça tous les jours, ça devrait venir.

 

Je ne sais pas trop si ça t'aide ou si ça répond à tes questions, mais voilà ma vision de la chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes ces indications :good: 

Alors oui je fait une nette différence entre la façon Feraud et Di Piazza, je préfère largement la méthode Feraud qui lui étouffe les cordes effectivement et l'utilise pour assoir le groove, c'est comme ça que je fait puisque guitariste naturellement on joue comme ça, mais récemment je l'ai vu l'utiliser en faisant des phrasés à une vitesse ma foi plus que correcte, autant à la gratte ça me pose pas de soucis, autant à la basse j'ai une très nette perte en puissance si je dois jouer rapidement, plus la masse de la corde d'une basse qui demande bien plus d'attaque qu'une gratte, ça ne m'est pas naturel du tout.

Di Piazza et Harrison j'accroche pas trop à leur style et à vrai dire ça m'intéresse pas des masses d'aller à la vitesse de la lumière, tout comme Feraud d'ailleurs qui va tout aussi vite avec 2 doigts, mais Feraud je l'adore c'est quand il accompagne pas quand il chorus, donc l'utilité de jouer 3 doigts avec le pouce c'est surtout pour être plus à l'aise, mais comme j'ai plus le temps de passer 8 heures par jour à bosser, j'essaye d'épurer un peu pour savoir où je dois concentrer mon travail, même si j'aimerai maitriser les deux techniques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Di Piazza phrase avant tout avec PI ou PM... Ce n'est que depuis une quinzaine d'années qu'il phrases à plus de 2 doigts. C'est son alternative au jeu classique, il a développé ça car il n'arrivait pas à jouer les doubles croches en disco notamment...
Garrison joue avant tout index/majeur comme un bassiste classique, tout comme Feraud donc, mais ils se sont mis à faire des roulettes pour passer des trucs plus difficile et donner des effets de speed comme l'explique Feagil.
D'ailleurs, Garrison a appris la roulette grâce à Di Piazza, sauf que ce dernier joue PAMI, et Matt n'arrivant pas à faire ainsi, a appris en faisant PIMA...
Précision importante : l'attaque en PIM et PIMA n'est souvent pas identique au jeu index/Majeur classique car à 2 ou 3 doigts les notes sont crochetés au lieu d'être jouées en butée... Or quand on a l'habitude de jouer PI ou PM en crochetant les notes, que l'on joue PMI, PAI ou PAMI, l'attaque reste plus régulière !

La façon de faire de Di Piazza est en réalité plus naturelle car son doigté suit une certaine logique de fermeture de la main, le son est à mon sens meilleur, on a vraiment le contrôle de toutes les notes jouées. Mais sa technique le bloque parfois, il a essayé de jouer un de mes plans avec sa façon de faire, il n'y est pas arrivé, cf. la deuxième partie de cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=HbzV9Rz9wUs

Pour tenter de résumer, on fait exactement la même chose avec PI ou PM et index/majeur, sauf qu'on ne casse pas le poignet dans le premier cas, et on a davantage de facilités sur les sauts de cordes, on peut attaquer toutes les notes sans faire de "racking" (remonter par exemple deux notes sur deux cordes différentes avec le même doigt)...
Le son peut être similaire mais il y a de légères différences tout de même, dues aux surfaces des doigts utilisées et aux angles d'attaque des cordes.
Le groove et l'assise sont possible dans les deux cas, mention spécial au jeu au pouce en palm mute qui est à la fois un effet de jeu, et une technique à part entière.
L'usage de 3 ou 4 doigts améliore les phrasés en terme de vitesse d'exécution et de possibilités, mais dès qu'on rentre dans des combinaisons "non linéaires", c'est-à-dire qu'on mélange un peu les doigtés (cf. Di Piazza et sa démonstration du Pocket Picker), on s'aperçoit que ce qu'a développé Di Piazza permet vraiment de jouer avec tous les doigts "à valeur égale".

Cependant il y a un point qui n'a pas été abordé : la question des réglages.
Depuis que j'ai abandonné l'onglet, j'ai dû augmenter le tirant de mes cordes et agrandir l'espace entre la rampe et les cordes (je suis passé de 2mm à 3mm) pour obtenir une fluidité et des sensation équivalentes à ce que fait Di Piazza. En temps normal je joue sur de l'extra light Elixir, ça m'évite d'attaquer comme un porc, me permet de slapper easy, et tenir 4 à 5h en live sans me détruire la main... Or pour jouer à la manière de DDP, il faut forcer davantage, car lui-même n'est pas vraiment un modèle de tendresse avec ses cordes ! Il a une attaque assez franche, et j'ai d'ailleurs les premiers temps ressenti des débuts de tendinites dans le coude, les mêmes qu'il ressent lorsqu'il est pas vraiment échauffé...
Au-delà du travail du geste, les réglages semblent important pour arriver à des résultats similaires. Et il faut pratiquer régulièrement pour maintenir une certaine aisance avec cette technique...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon je me suis mis sérieusement au jeu à 2 et 3 doigts (PI et PIM), je suis bien plus à l'aise sur les sauts de corde notamment, bref...

Ma question concerne lorsque l'on joue au chevalet et que l'on joue des arpèges par exemple, sans que les cordes entrent en raisonnance entre elles, je bute sur une phrase monstrueuse d'Alain Caron dans le morceau Devil Shuffle, phrase ultra intéressante à bosser à tous les niveaux. En dehors de la vitesse insolente à laquelle elle est joué, même plus lentement j'arrive pas à bloquer les cordes en jouant PIM sur le barré alors qu'en jeu buté classique pas de soucis puisque le doigt jouant la corde supérieur vient bloquer la corde inférieur. Je joins ici le plan que j'ai repiqué à l'oreille (lien en bas de page), je vois pas comment on pourrait le jouer autrement mais la question n'est pas là, t'arrive à le jouer Alex sans faire sonner les cordes entre elles ? Un conseil ?

Voici le lien du morceau avec ce fameux plan à 1'15" :

En tous cas ce morceau que je bosse depuis 5 ans, impossible ne serait-ce que d'approcher la vitesse originale sur le jeu en octave du couplet avec un jeu en buté traditionnel, alors que PI j'y suis arrivé du premier coup, content je suis :) 

Devil Shuffle.pdf

Edited by Djooh

Share this post


Link to post
Share on other sites

intéressant votre sujet , moi un truc que j'arrive pas à faire c'est une octave en doublant la note haute , ou il faut faire un aller retour index majeur sur la corde de RE puis revenir sur la corde de MI  par exemple , un pote m'a dit fait avec pouce sur la corde de MI et index majeur en corde de RE mais pas moyen je suis pas habituer , ca m’énerve !!!! un conseil pour moi ? je suis frustré ! :D bon j'ai que 4 petites années de basse dans les papattes aussi :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a déjà parlé des octaves doublées il y a peu de temps sur ce forum . J'étais en pleine effervescence à l'époque du disco , des octaves et de octaves doublées j'en ai avalé des quantités ! Au point que quand on a abordé le sujet , j'ai été obligé de prendre une basse et réfléchir à ce que je fais et comment je fais pour pouvoir répondre !  Si , c'est vrai ! 

Le plus souvent , je fais les octaves doublées avec le pouce puis 2 octaves avec M / I . Mais parfois , je fais tout avec I/M/I

ça se travaille ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'utilisation du pouce est généralement dérangeante pour les bassistes, car ça casse complètement les bases du jeu en buté ou le pouce sert d'appui, les bassistes sont conditionnés à cette fondation qu'apporte le pouce, comme toute discipline que ce soit sportive ou autre, quand tu n'a plus tes appuis t'es mal à l'aise. Même pour moi qui pratique la guitare depuis plus de 20 ans et donc parfaitement habitué à jouer avec le pouce, sur la basse c'est beaucoup moins naturel c'est bizarre et j'ai du mal, il faut donc trouver un autre appui.

L'avant bras peu remplacer l'appui du pouce, mais c'est pas valable sur toutes les basses, sur une forme de type JB/PB aucun soucis, mais sur des basses type moderne avec un corps plus petit, l'avant bras ne sera pas forcément bien placé, Le petit doigt peu dans cette configuration remplacer l'avant bras, un peu façon Alain Caron quand il slap, son petit doigt repose sur la basse, c'est personnellement comme ça que je suis le plus à l'aise en jouant au pouce, mais ça demande de déplacer le petit doigt sur la hauteur selon la corde que tu joues, pas forcément évident, la morphologie de chacun va entrer en comme aussi, là ou je vais être mal à l'aise un autre le sera pas et vice versa.

Le seul vrai conseil que n'importe quel gars va te donner c'est la patience, tu joues de la basse depuis 4 ans, t'en a chié au début pour acquérir des bases, reprendre au début en jouant avec le pouce te semble frustrant et c'est normal, t'as pas envie de passer les 4 prochaines années à bosser le pouce pour arriver au même niveau que le jeu auquel tu t'es habitué, malheureusement on a rien sans rien, va falloir bosser ton pouce un moment pour te sentir à l'aise, ça vient pas comme ça, peut-être ça ne viendra même pas du tout, chacun est différent, c'est bien pour ça qu'aucune technique n'est meilleure qu'une autre, c'est le musicien qui doit définir lui-même ce qui lui correspond le mieux, mais ça demande beaucoup de boulot pour être objectif sur ce qui te convient ou non.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Djooh : Je réponds un peu en retard (j'étais en pleine période de déménagement), mais j'ai bossé un peu le plan de Devil Shuffle depuis que je suis installé, et je ne rencontre pas le souci que tu as.
Si je décortique ma façon de faire, en réalité ça se joue au niveau de la main sur le manche (la droite pour moi, la gauche pour toi donc). En effet quand je barre les groupes de 3 notes, lorsque j'attaque avec PIM le doigt qui barre va écraser seulement la note qui doit être jouée, sans se décoller des 2 autres cordes pour étouffer comme il faut.
Grosso modo il ne suffit pas de faire un barré et jouer PIM, le blocage des cordes se fait essentiellement main gauche... J'ai envie de dire que c'est comme pour le reste, on néglige souvent cet aspect du jeu, mais le contrôle le plus précis de la résonance se fait à ce niveau-là, peu importe la technique utilisée pour attaquer la corde à la main droite.

Pour les octaves doublées, descendez un peu dans la section "Technique", nous sommes les mêmes personnes à avoir traité le sujet hein. :goute:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis entièrement d'accord avec toi Alex et c'est dans ce sens que je le bosse depuis le début, sur un plan comme ça avec un barré c'est vraiment la main qui tient le manche qui fait le boulot, mais vu la vitesse d'exécution c'est quand même hardos dès que je commence à accélérer ça devient brouillon/résonnant et je n'arrive pas à avoir le même rendu qu'en buté ou là c'est bien plus sec et précis à même vitesse, mais bon c'est comme tout, faut bosser et encore bosser sans relâche, merci des infos :good: 

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelqu'un parmi vous s'est penché sur le jeu à 3 doigts facon Billy Sheehan ? voila 6 mois que je m' y exerce et pas facile car la aussi ca brise un peu les bases du jeu en butée ( lui demarre toujours avec l'annulaire)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais je l'ai testé, j'y reviens d'ailleurs souvent à bosser le buté à 3 doigts, je reste mitigé, car je ne vois pas ou tu gagne en vitesse, le fait de jouer en nombre impaire met plus le bordel qu'autre chose, je trouve ça utile dans le jeu en saut de corde ou l'on veut éviter de faire majeur corde inférieur, index corde supérieur qui n'est pas aisé, à 3 doigts tu peux faire en sorte de toujours jouer le sauté de corde avec le majeur par exemple (dans mon cas c'est plus simple). Mais une utilisation vraiment strict de mouvement comme le fait Sheehan (AMI) j'y vois pas trop d'intérêt, c'est très personnel, Caron joue aussi à 3 doigts mais pas dans le même ordre et lui n'utilise pas de schéma strict me semble-t-il, faut faire comme tu le sens je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je joue dans les 2 sens, j'ai commencé par Caron plus Billy Sheehan. Je trouve qu'à la Sheehan, c'est plus détendu comme jeu, les doigts rentrent plus dans les cordes alors qu'à la Caron, ça donne un son plus appuyé et tendu.

Pour que ça rentre, il faut retravailler des gammes avec les différents styles de jeu, en particulier les sauts de cordes pour attaquer indifféremment avec n'importe lequel des 3 doigts. Bon après quand je joue, je réfléchis pas trop à ce que fait ma main droite. Et selon je joue à 1 2 ou 3 doigts.

Pour le côté gagner de la vitesse, il y a plein de bassiste qui vont très vite à 2 doigts donc faut tester et voir que a donne. De toute façon, ça fait toujours travailler la main droite ( :whistling:).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il suffit de prendre des gars comme Feraud ou Bona pour se rendre à l'évidence que ce n'est pas le nombre de doigt qui va nous faire jouer plus vite, c'est juste une question de confort personnel. J'ai commencé la basse en jouant en buté à 3 doigts, pour finalement me rendre compte que je vais plus vite à 2 qu'à 3 et surtout que je suis plus à l'aise.

@MrMoe, du coup rappelle-moi comment procède Caron sur sa technique à 3 doigts ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est IMA avec les doigts un peu crochus qui viennent buter sur le pouce placé sur la corde au dessus et le poignet est dans l'alignement du bras (si je me rappelle bien, parce que ça commence à dater, sinon c'est ma technique maintenant :D)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil la dernière fois que je l'ai vu Caron ça remonte en 98, mais il joue tellement à l'économie de mouvement que c'est difficile d'analyser sa technique :) mais il me semblait avoir lu qu'il jouait un schéma plus complexe que ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×