Jump to content

Vieillissement de l’instrument


Edkill
 Share

Recommended Posts

Bonjour/soir à toutes et tous.

Etant un fan des basses dans le sens  musical , je suis également amoureux de mes instruments comme objet et je m’y attache beaucoup.

Je fais super gaffe de ne rien abîmer , je suis maniaque de la propreté de mes instruments, je les range directement dans leurs étuis si je m’en sert pas et j’en passe tout le bla bla....

En parcourant des groupes et les topics je remarque que des fois qu’il arrive des soucis aux instruments avec ou sans notre volonté et aux quels on sait ou pas y remédier...

Ce qui me pousse a me poser un peu des questions. Est-ce que ça vaut la peine de s’y attacher tellement et se rendre malade de vouloir garder ces instruments jusqu’à la fin de notre vie? Combien de temps une basse peut vivre et y faisant gaffe ? Est-ce que le manche finit quand même par vriller au bout d’un temps ou autres soucis majeurs ?

 

Est- ce qu’un instrument peut être un compagnon fidèle pour des décennies ou faut-il le considérer à la limite comme un consommable ? 

Comment vos instruments vieillissent t-ils ?

Juste pour compléter un peu : Je possède une Fender JB Am pro 2 , Fender Am pro PB et Fender PB reissue 62’ made in Japan :victory:

 

Link to comment
Share on other sites

Je suis aussi très soigneux avec mon matériel . Je m'y attache également . Un instrument soigné et entretenu peux être joué TRES longtemps . 

Aucune de mes basses n'est à vendre . :) 

Edited by ygbass
  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

M’étant remis à la basse depuis quelques temps, j’avais délaissé mon matériel pendant presque 15 ans..

Mon ibanez bas de gamme a eu besoin d’un petit réglage du manche,

mon epiphone tb n’a juste pas bougé d’un poil.

 

J’ai changé les cordes, un peu de nettoyant contact électrique sur certains potards et tout marche comme au premier jour, y compris mon ampeg b100r qui les accompagnait.

 

Il y a quelques pocs dessus mais vraiment pas grand chose, je suis assez soigneux aussi avec mon matos.

Il a quand même une bonne valeur sentimentale.

 

Quand je voies ces modèles pré-vieillis artificiellement avec des coups de râpe et de lime de-ci de-là, j’ai quand même du mal à comprendre :D

 

 

Mes basses ne sont pas du tout de la même gamme que les tiennes mais le sujet m’intéresse, je reste pour suivre les réponses des autres :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

Le 14/01/2022 à 22:12, Edkill a dit :

J’ai commencé par ça ;) Ma présentation s’y trouve 

Mes excuses , mon ordi ne me l'avait pas affiché .... Lui aussi se ramollit en vieillissant .

J'ai édité mon post  :wink:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Différence entre être soigneux et maniaque. Se rendre malade pour du matos, c'est triste.

Après quand on a son fils de 3 ans qui a  voulu aider à nettoyer sa voiture et qui a pris un balais à paille très dur. On est immunisé.

Edited by ThomasD
  • +1 1
  • Haha 4
  • Confused 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

On 1/14/2022 at 10:15 PM, Lfm said:

M’étant remis à la basse depuis quelques temps, j’avais délaissé mon matériel pendant presque 15 ans..

Mon ibanez bas de gamme a eu besoin d’un petit réglage du manche,

mon epiphone tb n’a juste pas bougé d’un poil.

 

J’ai changé les cordes, un peu de nettoyant contact électrique sur certains potards et tout marche comme au premier jour, y compris mon ampeg b100r qui les accompagnait.

 

Il y a quelques pocs dessus mais vraiment pas grand chose, je suis assez soigneux aussi avec mon matos.

Il a quand même une bonne valeur sentimentale.

 

Quand je voies ces modèles pré-vieillis artificiellement avec des coups de râpe et de lime de-ci de-là, j’ai quand même du mal à comprendre :D

 

 

Mes basses ne sont pas du tout de la même gamme que les tiennes mais le sujet m’intéresse, je reste pour suivre les réponses des autres :ph34r:

Je suppose que tout est relatif et aucun instrument n’est à l’abri d’un mauvais vieillissement mais voilà, je ne suis pas riche du tout et j’ai sacrifié beaucoup pour pouvoir les acquérir, d’où l’envie de les garder le plus longtemps possible mais d’un autre côté est-ce que ça vaut la peine de se prendre autant la tête ou c’est ça l’amour comme dirait JCVD ?! Les efforts donnés, porteront-ils ses fruits à long terme ?:goute:

Link to comment
Share on other sites

Une basse correctement entretenue fera plusieurs vie.  Il y a des pièces d’usures. L’électronique peut vieillir et les potards peuvent crachouiller, ça se remplace. Pour le reste, il y a cas voir les Fender vintages, La grande majorité de ces instruments sont encore en excellent état et sont complètement utilisable. Ma basse principale va tranquillement sur ses 30 ans et elle n’est pas en état neuf car beaucoup de répétition de concert ont eu raison de son état immaculé, mais j’en prend soin et mis à part ses cordes, elle est à 100/100 d’origine et parfaitement jouable.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ma première HUORT est de 1991 , elle a eu 30ans l'an passé , elle est à peu près dans l'état où je l'ai achetée : comme neuve ! Et pourtant on a vécu pas mal d'heures de scène ensemble .

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ma part j'achète des instruments d'occasions avec l'idée d'avoir une valeur "stable", en gros je peux revendre pour acheter sans trop de pertes.

L'avantage, c'est qu'elles sont déjà baptisée, je ne suis pas trop blême quand elle prennent leur premier pain! J'essaye d'être soigneux mais je suis parfois maladroit (pas trop concentré quoi!) Et comme dit Thomas, ça n'est pas très bon de se rendre malade pour ça.
Par contre je fait tout pour qu'elles vieillissent bien, elles sont stockées dans une pièce chauffée, je ne les laisses pas dans une voiture en plein soleil... Je les entretiens, c'est à dire que j'attends pas d'avoir les cordes à 1 cm du manche avant de régler le truss et elles passent toutes chez le luthier de temps en temps. Ma LP 93 n'est pas reliquée mais marquée (pas par moi!) ça ne change rien au fait qu'elle pourra encore être jouée dans 100ans si personne ne fait le con avec d'ici là.

Même si j'en ai rêvé 10 ans avant de l'avoir ça reste un outil, pas un objet sacré! Sauf pour un instrument de collection (genre une strat de Gilmour, une LP 59 originale) mais là on est sur le marché de l'art, ça n'a plus rien à voir.

Bref, faut pas se prendre la tête nos basses vieillissent avec nous, ça nous laisse croire que nous aussi on se bonifie en devenant vintage!

  • Like 1
  • +1 2
Link to comment
Share on other sites

Chacun sa vision: @ygbass a des basses sur mesure qu’il garde, personnellement je n’ai jamais gardé une basse plus de 3ans. Et en dessous de 1000€ la basse, souvent la seule piece qui peut faire défaut est le manche et un refrettage peut coûter la moitié du prix d’un manche neuf (sur du manche type fender).

Après je ne les jette pas au sol. En salle de répète, elles sont en housse, à la maison sur stand. Un coup de chiffon sur les cordes à la fin de chaque session, un réglage/nettoyage par an. « Moins t’y touche, moins ça s’use » serait mon crédeau.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Un bon instrument te rendra de bons  et loyaux services si tu en prends soin. 
Il reste cependant ton outil de travail avec un petit côté affectif avec tout les concerts, répétitions, studio etc... passés avec. 

Avec un entretien chez un luthier de temps en temps...
 

Après tu as des personnes qui achètent puis revendent. D’autres qui achètent et conservent...

Il y a autant de personnes que d’avis....

 

il n’y a pas de raison qu’il ne vieillisse pas bien. En privilégiant étuis en dur pour l’ hygrométrie... et stabilité de l’instrument. 
 

Ma Jazz Bass a fêté ses 32 ans  et se  porte comme un charme. Idem pour mes  autres instruments. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Alors, moi je suis très soigneux, trop même, j'aime garder mes basses dans le meilleur état possible, je me lave les mains tout le temps avant de les toucher, je fais attention de ne pas les griffer involontairement, je les règle assez souvent, mais... je les joue. Quand il faut jouer, il faut jouer, sinon tu n'en profites pas, et tu n'avances pas non plus.

C'est juste moi :) 

Le bois, c'est toi et ta chance, et en effet, rien n'aura une vie indéfinie, longue probablement -  Forever? Je ne crois pas, quand tu vois les photos du premier Oud, les cordes ne sont même plus sur la touche tellement que le bois a rétréci. Mais on parle de 5000 ans aussi.  

Tu as + de chances de finir avec un manche vrillé si:

- Tu ne règles pas ton manche quand il bouge (même un peu)
- Tu lui fais souvent subir des brusques changements de température et d'humidité
- Ton manche est construit en 1 pièce

(+ de pièces + solide le manche devrait être, mais aussi, ca dépend de tas de choses, comme surtout le type de bois utilisé et son âge)

 

Ta touche risque de craquer si elle n'est pas entretenue tout les 6 mois (ca dépend des bois aussi, surtout l'ébène qui est un bois sec)

 

Et les frettes s'usent un peu + vite si:

- Tes frettes sont en nickel
- Tu joues avec tes cordes stainless, sur des frettes en nickel
- Tu joues avec des cordes vieilles, et/ou, de basse qualité
- Tu joues avec une action haute

Ceci dit, les frettes d'une basse durent beaucoup plus longtemps que celles d'une guitare (20-30 ans vs environ 5 ans), surtout si les frettes sont en stainless. La raison est simplement parceque les cordes de basses sont nettement plus larges, et la surface de frottement est plus large. 

 

Ne t'inquiètes pas trop et profites en, mais c'est toujours chouette d'être au courant de ce qu'il faut faire pour en profiter un maximum :) 

Nettoyer tes basses (coup rapide sur le derrière du manche, mécaniques, et le corps), et les ranger dans leurs flights après chaque session, est aussi une des meilleures choses que tu puisses faire pour prolonger leur vies. Une chambre avec un contrôleur d'humidité et un humidificateur est aussi une bonne idée selon un collectionneur. Perso, je ne fais pas ca vu que la Belgique est humide tout au long de l'année :ohyeah:

Edited by ElieKh
  • Like 2
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/01/2022 à 21:57, Edkill a dit :

Est-ce que le manche finit quand même par vriller au bout d’un temps ou autres soucis majeurs ?

A moins de lui faire subir des choses assez extrêmes par la suite, normalement là où le manche aura le plus de chances de vriller, se déformer... c'est lors des 2-3 premières années (stabilisation des tensions internes, résidus d'humidité...)

Edited by seventhson
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je possède encore ma troisieme basse achetée d'occase en 71  (PB fender 68) et ma quatrième basse achetée d'occase en 76 (PB fender 72 fretless) et je pense que c'est bien parti pour que je les garde jusqu'à la fin  (j'aimerais bien les refiler à mon petit fils qui a commencé la musique avec moi).

Elles m'ont accompagné tout au long de  ma vie musicale sans jamais me laisser en panne. Je n'ai jamais fait trop attention aux pains d'autant qu'elles étaient loin d'etre impeccables quand je les ai achetées . Heureusement d'ailleurs, car il est impossible d'éviter des accidents en 50 ans de répete et concert(chute de stand, décrochage de sangle, etc..). Ma PB frettée a même pris une table de mix sur le corps.

Sur ma PB68 il a fallu refretter au bout de 40ans, sur ma PB72 qui est fretless il a fallu d'abord procéder à des planif de touche pour finalement changer la touche au bout de 30 ans : je n'utilise que des cordes filées rond

Le micro de la PB72 a rendu l'ame au bout de 20 ans

Par contre en terme de lutherie pure, les bois vieillissent très bien, aucun pb de manche vrillé. Tout est hyperstable, ces basses tiennent extremement bien l'accordage.   

Bien sur il y a un minimum de chose à faire pour l'entretien : se laver les mains avant de jouer, nettoyer et nourrir la touche (palissandre) à chaque changement  de cordes.

Bref il est illusoire de penser qu'on puisse garder un instrument intact si on le joue régulierement à moins de le laisser dans son case, ce que je ne fais jamais, mes basses sont toujours sorties, pretes à être jouer.

Je fais partie des gens qui pensent qu'un instrument acoustique ou electrique se bonifie en étant joué.

 

 

 

 

  • Like 5
Link to comment
Share on other sites

Je prends soin de mes instruments. Mais s’ils prennent des coups… bah… tant pis? 

au pire ça me rappellera une préparation pour un concert, une chute debile, etc.

m’enfin… mes instruments sont pas deglingues, bien au contraire :D

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 15/01/2022 à 03:12, ElieKh a dit :

Et les frettes s'usent un peu + vite si:

- Tes frettes sont en nickel
- Tu joues avec tes cordes stainless, sur des frettes en nickel
- Tu joues avec des cordes vieilles, et/ou, de basse qualité
- Tu joues avec une action haute

L'action trop haute? Moi je vois plutôt le contraire, une action trop basse fait friser c'est à dire que la corde frappe les frettes, et ça ça les bouffe.
Typiquement si les premières frettes sont trop limées, ça impacte les frettes suivantes quand on joue les premières cases, ça s’étend comme la gangrène! Ma vielle acoustique de lycéen est complètement limée sous la corde de si sur presque tout le manche alors que je n'ai jamais joué bien haut avec.

Un autre facteur aussi c'est la nature du bois:
- un manche quatersawn ne bouge pas : il n 'y a pas besoin de régler souvent le truss, la gratte ne se désaccorde pas et ça sonne du feu de dieu!
- un corps en contreplaqué c'est autre chose. Quand j'ai récupéré ma precision Samick des 90's, elle devait avoir 25 ans d'age et tout les pas vis étaient foirés. Le pickguard, les straps locks tout se barrait et tournait dans le vide (le manche de toute façon je l'ai changé). J'ai restauré ça à coup de mélanges colle/sciure/allumettes. Mon luthier s'est chargé de retoucher le neck-socket, de me refaire un sillet et un réglage complet et elle est repartie pour 20 ans. Mais ça reste un gratte qui nécessite un coup de clé dans le truss à chaque printemps et chaque automne.

Pour la finition ça dépends du musicien, j'ai connu un gars qui transpirait bien acide, en 15 jours les chromes du floyd rose de sa gratte toute neuve étaient noircis, je n'ose même pas imaginer ce que ça donnerais sur un vernis nitrocellulosique (enfin si j'imagine, il suffit de voir la strat de Rory Gallager)


 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Imagines un Quartersawn 3 ou 5 pièces, et encore renforcé, c’est tout ce que j’ai chez moi :) 

Et même ca, ca bouge un peu, surtout les 3 pièces (Fodera) bougent nettement + que mes LeFay (5 pièces quartersawn renforcé carbonne) et Dingwall (5 pièces quartersawn)

Oui pour l’action haute, mon raisonnement est que tu dois généralement appuyer plus fort pour jouer. La frise n’est que de la vibration superficielle, pas de pression sur la frette suivante. Et puis si tu joues doucement, ca ne frise pas non plus.

Evidemment ca dépend comment tu joues aussi (slap, tapping, bends, bourrinage, etc)

Le slap détruit la dernière frette par ex mais je m’en balec :D je mets des cordes en nickel (que je préfère) et je joue!

Edited by ElieKh
Link to comment
Share on other sites

Le quartersawn ne bouge pas? par quel miracle? si on prend du bois qui est censé bouger, le découper en quartier ne changera rien au problème par rapport à une coupe sur dosse, on déplace juste le problème de 90°, au lieu de bouger dans une direction il bougera dans l'autre.

Sinon le contreplaqué c'est censé être super rigide comme bois!

Link to comment
Share on other sites

Ayant eu quasiment QUE des quartersawns, de 1 à 5 pièces, je peux vous confirmer que ca bouge :D

Mais moins, oui, c’est clairement plus solide que le chewing gum que j’avais sur les StingRays

Dingwall par contre, continue de m’impressioner au niveau stabilité, mais alors vachement! (Quartersawn 5 pièces, non renforcé carbone pour les miennes qui sont récentes)

Ma première 4c n’a pas bougé un poil depuis Septembre, et je dis bien un poil (pas 0,01mm)

Ma 5c bouge plus vite, mais je viens de la recevoir et elle était très froide, donc à voir d’ici 1-2 mois.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ma DINGWALL et mes basses HUORT ne bougent pas . Je n'ai jamais touché une vis de réglage depuis que je les ai . Ni truss ni chevalet . Christophe HUORT lui-même m'avait pourtant dit qu' il voulait revoir ma basse régulièrement pour refaire les réglages . J'ai suivi ses consignes , en 30 ans la basse est revenue plusieurs fois à son atelier . A chaque fois il l'ausculte , il l'essaie .....  et il n'a jamais eu besoin de retoucher un réglage . Mais c'est un manche assemblé en 5 partie avec 2 tiges de réglage . 

Sur ma nouvelle HUORT , il y a en plus des renforts en carbone . 

Link to comment
Share on other sites

Le 15/01/2022 à 20:30, seventhson a dit :

Le quartersawn ne bouge pas? par quel miracle? si on prend du bois qui est censé bouger, le découper en quartier ne changera rien au problème par rapport à une coupe sur dosse, on déplace juste le problème de 90°, au lieu de bouger dans une direction il bougera dans l'autre.

Sinon le contreplaqué c'est censé être super rigide comme bois!

Ben si il bouge dans le sens ou il subit les contraintes de tension des cordes ça va ressentir sur l'action. Et si on ne prends pas soin de le régler avec le truss on peux se retrouver avec un manche vrillé ou en "S".
Dans l'autre sens ça va moins se sentir. Perso je vois bien la différence sur mes fender. Et les dingwall de compète avec renforts en carbone ça serait dommage qu'elles bougent!

Ma Samick c'est une PB maple neck Je l'ai acheté pas grand chose pour me faire un petit projet lutherie et m'essayer à la fretless, mais elle était plus mal en point que je ne le pensais:
- Electronique à refaire, potards qui crachent qui coupent le son quand on arrive en bout de course
- Visserie qui fous le camps
- Manche défretté en amateur, c'est à a dire pas proprement, avec des éclats
- Action bien haute, avec le manche creusé
La surprise c'est que quand j'ai voulu le redresser, j'ai compris que le truss était déjà serré au maximum ! D'ou le remplacement de manche (fretté finalement) par un manche du même modèle et d'à peu près la même époque (c'était improbable que je trouve ça!)

Je pense qu'elle a été mal stockée (humidité qui a ruiné les potards), mal modifiée (défrettage à l'arrache-clous) et mal réglée (forcage du truss jusqu'a faire apparaitre une petite bosse au milieu de la 1ere case) et pourtant elle n'a pas de gros traumatismes "cosmétiques".
Tout ce qu'il ne faut pas faire quoi!

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...