Jump to content

Fender, Yamaha et Roland à l'amende !


Strat27
 Share

Recommended Posts

Petite News bien croustillante pour nous les consommateurs ... :fouet:

"Fender, Yamaha, Roland : des fabricants d'instruments de musique condamnés en Allemagne pour entente sur les prix

L'office anti-cartel allemand a infligé 21 millions d'euros d'amende au total à des filiales allemande de grands fabricants d'instruments de musique pour entente illicite visant à limiter la concurrence.

Le gendarme allemand de la concurrence a annoncé jeudi 4 août avoir infligé une lourde amende à trois fabricants d'instruments de musique majeurs et des commerçants pour avoir accordé leurs violons sur les prix.

Des filiales allemandes de trois grands noms du secteur, les japonais Yamaha et Roland et l'américain Fender, deux commerces d'instruments de musique, Thomann et Music Store, ainsi que des salariés occupant des postes à responsabilité devront payer une amende d'environ 21 millions d'euros au total, a indiqué l'Office anti-cartel.

Surveillance et entente sur les prix

"Les fabricants et commerçants d'instruments de musique ont systématiquement et pendant des années agi de manière à limiter la concurrence sur les prix pour les consommateurs finaux", a déclaré Andreas Mundt, président de l'office, cité dans un communiqué. "Les fabricants ont pour le moins incité les principaux commerces Thomann et Music Store à ne pas vendre en dessous de prix minimum fixés, ce qu'ils ont fait dans la plupart des cas", précise-t-il.

Yamaha et Roland ont par ailleurs tous deux utilisé des logiciels de surveillance des prix de vente afin de s'assurer que les commerçants respectent les minimum convenus. L'enquête a également révélé que les commerçants incriminés ont fixé de concert des augmentations de prix sur certains produits, et ce entre décembre 2014 et avril 2018.

L'amende infligée "envoie un signal clair à l'ensemble de la branche sur le fait que des ententes sur les prix ne sont pas tolérées", a jugé le chef de l'office. L'enquête avait été ouverte en avril 2018."

 

Source Fender, Yamaha, Roland : des fabricants d'instruments de musique condamnés en Allemagne pour entente sur les prix (francetvinfo.fr)

 

 
  • Like 2
  • +1 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Ca date en fait de plusieurs années (2018).

Ce qui peut sembler une bonne chose, est en fait la conséquence de la disparité fiscale et légale entre les pays européens.
Pourquoi ces marques ont elles créées une entente entre les prix ? 

Exemple : Je suis Fender, je vends tout mon stock à Thomann car c'est le plus gros magasin en Europe, Thomann fait ce qu'il veut (car il a le plus gros stock et qu'il me tient par les coucougnettes) et décide de vendre la Fender Std à 999 euros alors qu'elle se vend partout 1299. Bah oui Toto, basé en Allemagne, est autorisé à vendre à marge minimale et même à perte s'il le veut (histoire de faire un bel appel de prix et "voler" tous les clients de ses concurrents). Gerard Petit, gérant de Lazer Music dans la Drome, lui, n'a pas le droit et que s'il veut gagner sa vie, il ne peut pas vraiment s'aligner sur les prix de Toto car la fiscalité de son pays n'est pas la même et que Gerard a besoin de marge (bénéfice) pour faire rouler son magasin

Donc Mr Fender voit tout ses autres clients dans les autres pays pas content car il payent la guitare 899 euros (prix d'achat du magasin donc) et qu'ils doivent donc réduire leurs marges car le client lambda rentre dans leurs magasins et dit "hey, la guitare que vous affichez à 1299 est vendue 999 sur Toto, vous pouvez vous aligner?".

Donc ce qui se passe c'est que tous les autres clients qui veulent vendre du Fender expliquent à Fender qu'ils ne pourront pas passer commande car 1)ils ne feront pas de bénéfice réel 2) Leur politique de prix est obligatoirement adaptée à ce que fait Thomann. Que doit faire Fender ? "Hey Toto, tu peux remonter tes prix pour afficher la guitare 
à 1299 euros stp? T'inquiète, Music Store, Bax et Gear4Musique vont faire la même chose!"

C'est grossièrement expliqué, mais vous avez compris l'idée... 
Est-ce une bonne chose pour le consommateur final ? Évidemment.
Est-ce que cette politique va détruire tous les petits magasins de province et laisser le quasi-monopole à 2, 3 gros magasins ? Évidemment.

A vous de juger....

PS : achetez local quand même !
PS2 : Lazer Music est un nom inventé
PS3 : Les prix ont été mis au pif.

Edited by k0brakai
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Oui de base c'était une bonne intention des marques pour que les revendeurs puissent marger pour arriver à gagner leur vie et ne pas fermer 

aux Us il y a un prix minimum de vente ce qui permet d'éviter les ventes à prix coutant

ce qu'a fait toto avec Yamaha pendant 1 an... ( On vous emmerde on a plus de stock que vous )

Voilà bien pour le consommateur mais dur pour les revendeurs

 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 06/08/2021 à 16:08, k0brakai a dit :

Ca date en fait de plusieurs années (2018).

Ce qui peut sembler une bonne chose, est en fait la conséquence de la disparité fiscale et légale entre les pays européens.
Pourquoi ces marques ont elles créées une entente entre les prix ? 

(...)

Bah oui Toto, basé en Allemagne, est autorisé à vendre à marge minimale et même à perte s'il le veut (histoire de faire un bel appel de prix et "voler" tous les clients de ses concurrents). Gerard Petit, gérant de Lazer Music dans la Drome, lui, n'a pas le droit et que s'il veut gagner sa vie, il ne peut pas vraiment s'aligner sur les prix de Toto car la fiscalité de son pays n'est pas la même et que Gerard a besoin de marge (bénéfice) pour faire rouler son magasin
 

Je suis d'accord avec toi, soutenir la concurrence libre et non faussée (et donc combattre l'entente sur les prix) part d'une bonne intention ( sur laquelle on peut par ailleurs débattre, est ce que la concurrence libre, qui tends à faire baisser les prix et les marges, est toujours le meilleur système possible pour le client final comme pour les commerçants, c'est pas sûr du tout et pas forcément adapté pour toutes les marchandises) mais ça ne fonctionne que si tout le monde joue avec les mêmes règles. Or en matière d'intégration européenne dans le domaine fiscal interne à chaque pays, on a encore énormément de travail à faire. C'est facile de taper sur les opérateurs privés (commerçants et entreprises) quand les états ne jouent pas le jeu de l'harmonisation de leur côté . Mais pour ça, il faut parler entre états sur la fiscalité et accepter de lâcher du lest sur sa "souveraineté". Pas simple...

Edited by Sven
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...