Jump to content

Bass et epicondylite (tennis elbow)


punshybooster
 Share

Recommended Posts

Hello,

 

Pour résumer ma situation, j'ai beaucoup joué à une période avec un groupe funk/disco. Pas mal de morceaux plutôt exigeants à la basse, des set de 2h30 en moyenne, des répètes hebdomadaire après le boulot, des morceaux à apprendre d'une semaine à l'autre... et un boulot majoritairement en bureau sur un ordi.

 

Bref, j'ai développé une épicondylite bras gauche qui n'a jamais vraiment disparu et je les mise à l'époque surtout sur l'accumulation ordi + basse à plutôt haut niveau, bref développement de TMS avec répercutions à la fois au boulot et sur la musique.

 

J'ai quitté ce groupe il y a quatre ans en continuant à jouer chez moi mais plus du tout avec la même intensité et j'ai été plutôt tranquille avec ce problème.

 

Cette dernière année, j'ai même presque totalement arrêté de jouer sur certaines période et j'ai débuté la guitare avec l'enthousiasme d'un débutant et là aussi, pas de retour de cette épicondylite.

 

Seulement voilà, j'ai été rappelé récemment pour refaire de la funk et bim, voilà les douleurs de coude et poignet gauche (main de frettage) de retour rien qu'en retravaillant les morceaux à la maison.

 

J'ai essayé pas mal de chose avec aussi des échauffements avant le jeu, une position de jeu plutôt haute pour ne pas trop casser le poignets gauche, un jeu assis mais avec basse sanglée pour avoir la même position que debout, même une position chelou assis avec la basse calée entre mes jambes et le manche presque vertical... 

mais rien n'y fait.

 

Je joue déjà avec une action aussi basse que possible donc rien à améliorer de ce côté non plus.

 

Bref, je suis un peu blasé et j'ai pas envie de revivre le type de douleurs sous-jacentes avec piques carrément aigus que j'ai pu avoir.

 

Certains d'entre vous ont déjà vécu ça ? Suis-je condamné à la short scale ou pires à la guitare ? Faut-il que je revois mes positions avec un professionnel mais encore faut-il le trouver ?

 

Merci de partager vos expériences.

 

@+

 

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, punshybooster a dit :

Suis-je condamné à la short scale ou pires à la guitare ?

Est ce que tu es certain que ça arrangera vraiment les choses? Essaye de jouer de la même basse mais en t'interdisant les deux premières cases, éventuellement en mettant un capo si t'en as un, pendant quelques temps et tu seras fixé

Link to comment
Share on other sites

ça c'est chaud. Moi je me bagarre depuis 3 ans avec des sensations bizarres, mais pas de tendinite quand je joue beaucoup. ça se cumule avec le sport et les cours. Plus une opération du canal carpien il y a 2 ans. Bref c'est compliqué à gérer et super lent à améliorer.

ce qui marche le mieux pour moi c'est le changement de position de jeu, de morceau, les pauses dans le travail et surtout les pauses de travail, parfois plusieurs jours. J'ai vu plusieurs fois un kiné spécialisé dans les musiciens plutôt pas mal sur Nantes. à priori c'est un mélange de surmenage et de tension dans le tissu conjonctif...

pour les tendinites, à part le repos et les huiles essentielles que j'ai essayées, je ne vois pas trop d'autres choses.

 

Link to comment
Share on other sites

Entre une guitare plus ou moins standard et une basse short scale, y a quand même 5" de différence. S'il s'avère que c'est une solution et que tu doives investir, un essai de confirmation ne me parait pas superflu. 

Je sais qu'en guitare, un frettage type multi-diapason peut être plus ergonomique mais en basse, je ne suis pas sûr que ça change grand chose, ça peut être une piste s'il y en a qui ont de l'expérience avec ça

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Glooby a dit :

Entre une guitare plus ou moins standard et une basse short scale, y a quand même 5" de différence. S'il s'avère que c'est une solution et que tu doives investir, un essai de confirmation ne me parait pas superflu. 

Je sais qu'en guitare, un frettage type multi-diapason peut être plus ergonomique mais en basse, je ne suis pas sûr que ça change grand chose, ça peut être une piste s'il y en a qui ont de l'expérience avec ça

en l'occurence j'ai deux Dingwall : une Z3 et là effectivement ça tire un peu dans le grave tout en limitant la casse en aigu. Par contre l'autre est une Super J5 et avec un diap de 32-35" c'est un plaisir à jouer au niveau ergonomique. à mon avis en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu ça coude droit. Et poignet. En voulant m'enquiller la méthode Prestia. C'est jamais complètement parti, il y a toujours une gêne quand je force. Là où ça s'améliore c'est que je m'écoute : quand je sens que ça commence à piquer, je ralentis la pratique (qui reste une pratique amateur donc pas de pression, même si faut faire le job).

Link to comment
Share on other sites

@AdHoK, ouai, l'impression que ça part jamais vraiment même si je n'ai pas eu du tout de problème sur la période ou j'ai largement ralenti la basse.

 

Le truc c'est qu'avant,je me disais que je passais trop de temps à l'ordi avec une installation pas forcément optimale et que ça venait de là principalement.

 

Maintenant, je sais que ça vient de la basse et franchement, j'ai le seum.

 

Par rapport à l'écoute de son corps, le problème est que les douleurs ne viennent pas toujours en jouant. La plupart du temps, ça se réveille après, voir le lendemain.

 

Je savais déjà que je pouvais plus jouer sur Warwick (manches trop décalé à gauche et du coup trop d'extension sur les premières cases) mais là, même sur une JB c'est chaud.

 

Merci à tous pour vos partages et idées.

 

Link to comment
Share on other sites

J’ai eu la chance de tomber sur un très bon Kine après ma malchance de tomber sur mon coude, puis mon genou gauche, puis le droit :-) il est orienté “sportif” et il a l’œil pour détecter des petits trucs ( posture due à une ancienne blessure, mauvaise habitude, ...).., je pense que tout bin Kine doit être capable d’analyser une posture de travail, que ce soit avec une basse ou une pelle :-) 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

En complément de tout ça, la thérapie laser fonctionne assez bien sur les processus inflammatoires musculaires / tendineux; il y a pas mal de kinés qui sont équipés:

https://www.cliniquesolutionsante.com/la-therapie-au-laser/

Dans la boîte où je travaille, on en vend aux vétérinaires qui font de la physiothérapie, et on est plusieurs dans la boîte à l'utiliser sur soi quand on a des tendinites, des problèmes d'épaule ou des trucs du genre :)

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, mikhailo a dit :

 

Dans la boîte où je travaille, on en vend aux vétérinaires qui font de la physiothérapie, et on est plusieurs dans la boîte à l'utiliser sur soi quand on a des tendinites, des problèmes d'épaule ou des trucs du genre :)

 

Et comme effet secondaire : tu renifles le derrière des gens que tu croises et tu lèves la jambe à chaque lampadaire ? 
:-)

Edited by Chris7273
Link to comment
Share on other sites

Lol! Historiquement, c'est en kiné humaine qu'on a commencé à utiliser ça. Maintenant en kiné humaine ce sont plutôt des thérapies à ultrasons qui sont en vogue (mais là je ne connais pas la technologie ni le mécanisme biologique en action)

Edited by mikhailo
Link to comment
Share on other sites

Je suis allé voir le kiné avec mes instru plusieurs fois. Il m'a dit que ma position était bonne. On a pas mal discuté du dosage du travail, des étirements etc. ça fait prendre conscience de pas mal de choses, qui nous font réfléchir. J'ai par exemple quasi stoppé le jeu assis : prépa des cours et jeu libre + cours assis depuis plus de 20 ans. Mon avant bras se mettait à s'engourdir jusque dans la main. Depuis, j'ai placé mon ordi en position debout, je joue moins en cours, et je joue debout chez moi. C'est presque complètement parti. là je vais en plus tester une souris "verticale" pour voir parce que le trackpad c'est pas top si ça dure. Dans mon cas.  Il faut passer du temps à analyser sa pratique, les interactions avec le reste. Le kiné met le doigt sur certaines choses et on extrapole dessus. On possède soi même une grande partie de la solution. Moi c'est pas encore gagné mais je me sens mieux à ce niveau.

Faire partir l'inflammation avec un laser, un massage, un chien ou autre c'est cool mais si ça ne règle pas le problème de fond, ça revient tout le temps. J'ai un peu abandonné les acrobaties, en ce qui me concerne.

Le temps passe, les prouesses trépassent...

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est vraiment un ensemble. J'ai aménagé depuis au mieux mon espace de travail informatique et je n'ai donc plus trop de levier d'action à ce niveau sauf évidemment la gestion du temps avec pauses régulières, morceler les temps de travail...

 

Au niveau basse, faut que je vois ça avec un pro mais j'ai l'impression d'avoir testé beaucoup de choses ou alors il faut que je me fasse faire un instru avec un cahier des charges spécial confort :

- moins de 4kg

- tête ultra light pour éviter tout neck dive.

- corne supérieure assez longue pour que la basse se positionne toute seule avec un manche plus proche, impression de diapason plus court

- ...

 

    Bref, une bonne excuse... je dois être mazo pour encore rêver d'un instru qui me fait objectivement souffrir.

:)

Link to comment
Share on other sites

Pour moi, le plus important c'est de voir avec un Kiné (je ne sais pas si tu l'avais déjà fait mais c'est le genre de trucs qui doit être vite traité).

Je traînais un truc chronique à l'épaule (c'était plus la pelle que la basse :D). Ca allait et revenait régulièrement.
Au final, il y avait un problème de posture et à cause de la douleur, je compensais avec une mauvaise position qui me recréait l'inflammation.
J'ai fait 6 mois de ré éducation avec des exercices à faire régulièrement (que j'essaie de continuer).

L'autre chose c'est que sur 2h30 de set, il faut des stratégies de repos et changer de position. Ce qui tue c'est de garder la même position pendant 2h30 (même chose avec le travail devant l'ordi)
Par exemple, je joue beaucoup au milieu du manche, je change régulièrement de position de main gauche (de l'académique à celle avec le pouce au dessus avec des positions intermédiaires).

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

MrMoe, l'idée de changement de position est très bonne, d'autant que je joue sur 5 cordes des morceaux qui ne nécessite pas toujours le Si grave. Je pourrais basculer ces morceaux sur ce Si ce qui me permettrait d'être entre la 5ème et 10ème frète au lieu d'être entre la 1ère et 5ème sur le Mi.

;) 

 

Le son ne sera pas aussi propre mais dans le mix, ça peut le faire... à tester.

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi pas une JB accordée en BEAD, ou une 5C? Ca permet de décaler la position de jeu de cinq cases (et être sur des cases plus petites), niveau confort et position ce n'est pas négligeable.

Je joue beaucoup chez moi (j'essaie d'avoir mes 2h quotidiennes...), et pour certaines choses je suis carrément plus à l'aise sur ma 7 cordes en jouant au milieu du manche que sur une JB 4 cordes en jouant près de la tête, alors que le manche est deux fois plus large.

EDIT: message censé être posté juste après Mr Moe :goute:

Edited by mikhailo
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...