Jump to content

Que demander en backline?


Stos
 Share

Recommended Posts

Salut!

Alors il y a un peu des dates qui tombent:dingue:et comme je suis nouveau dans le game de la basse électrique (peu d'expérience de différents amplis) je me demandais un peu ce que vous mettiez sur vos fiches techniques ?

J'imagine que l'idée est de mettre quelque chose qui n'est pas trop exotique et qui, théoriquement, est facile à trouver en backline pour un festoche et qui colle quand même avec les besoins qu'on a, j'ai juste?

Genre SVT + 4x10 et on se prend pas la tête?

Contexte: 4 personnes, batterie/synthé en DI/ bouzouki électrique sur 15 ou 40 w à lampes, volume sonore sur scène pas très élevé.

(c'est pour le groupe Deli Teli dont j'ai posté un clip dans la section Onlygig, donc son vintage 60s)

Merci!!!!

Link to comment
Share on other sites

Ben, ouais, l’idéal, c’est effectivement de demander du classique, efficace dans la mesure où ça te convient. En général, nous, bassiste, on est pas trop emmerder par les backlines vu qu’un ampli et une DI, ça suffit. Pensez aussi au plan lights. Les lumières aussi, ça fait partit de la fiche technique.

Link to comment
Share on other sites

Pour les lights, si tu n’a jamais bosser avec ça, laisse tomber. Si il y’a un lighteux, il improvisera avec ce qu’il a et si il n’y en a pas. Il te ferons ce qu’ils peuvent avec ce qu’il y a et ce sera certainement très bien. 
ensuite, si un stack Ampeg te convient, c’est très bien. Tout les backliners ont ça en stock. Et de toutes façon, pour moi, ça a toujours été un peu pareil avec les backlines. Il y’a ce que tu demande, et il y a ce que tu as. C’est pas forcément la même chose et de toute façon, faut faire avec. Te prend pas la tête, demande un stack ampeg et prépare toi à faire avec ce qu’il y aura.

Edited by redcarp
  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

Sur un rider, c'est bien de demander :

- dans l'idéal, fournir trucmuch (remplacer par l'ampli que tu veux, ex : SVT)

- si pas dispo, fournir bidule ou machin (là tu donnes des équivalents, ex : SVT4, V4B, BassMan)

- en revanche, pas de zinzin ou blublu (là c'est pour éviter de te retrouver avec des trucs qui ne te correspondent pas du tout, ex : EBS, Hartke)

Et si tu as déjà ton ampli mais que tu ne peux le prendre que sur certains plans, tu fais un rider ou tu précises que tu fournis ton stack.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses!

Ce qui est un peu absurde c'est que je n'ai jamais joué sur un stack ampeg... c'est juste que j'ai l'impression que c'est ce qu'ils pourraient avoir en backline haha

Bon je ne vais pas me prendre la tête j'ai mis stack ampeg SVT ou Orange Terror bass + 4x10 (j'ai joué en live sur ce dernier et j'avais bien aimé le son), et je verrais bien ce qu'ils proposent.

Je suis équipé au pire pour jouer en direct sono avec un préamp aguilar et une Mooer Radar (ce que j'ai déjà fait quelque fois et fonctionne bien) que j'emmènerai avec moi.

C'est d'ailleurs comme ça que je pensais faire à la base mais après quelques expériences de live je me suis rendu compte que c'était pas mal de ne pas avoir tout (son du groupe + basse) venant de la même source, ce qui me permet de me faire un "mix" en me déplaçant en fonction des moments entre retour et ampli et de gérer mon volume sur scène sans passer par l'ingé son. Je ne sais pas si ça vous parle ou si c'est juste moi qui plane....

Link to comment
Share on other sites

Complètement. J’apprécie énormément d’avoir mon ampli sur scène. J’utilise une petite tête en classe D et un baffle en 2x10. C’est fiable peu encombrant et ça me permet d’être autonome sur scène pour avoir un son qui me convient, pas trop fort pour pas gêner les collègues dans les retours. L’ingé son reprend la basse DI et fais son boulot pour la façade. 

  • +1 1
Link to comment
Share on other sites

L'approche de Cagneu est pratique, préciser ce que tu veux mais aussi ce qui n'est pas possible pour toi, c donne aussi une bonne idée du type de son que tu souhaites.

Pour ma part je demande un baffle mais je voyage avec ma tête systématiquement (les gratteux le font bien, pourquoi pas moi). Je demande un baffle au son très classique genre Ampeg ou Ashdown (préférence), mais je peux arriver à quelque chose de sympa avec à peu près n'importe quel baffle (adaptation au réel). En revanche, pas de prise en DI uniquement , ça fonctionne très mal avec les effets sur la basse et notamment les disto. E'de discutant avec le sondier on essaie parfois la DI de l'ampli, mais toujours en complément d'un micro, pas seule. Le préciser d'entrée permets au sondier de le prévoir.

Idéalement je pourrais m'en sortir avec un bon preamp simu d'amplis et IR mais je n'ai pas encore investit dedans, et bien sûr c'est pas un truc que tu demandes au backline.

Edited by Sven
Link to comment
Share on other sites

Salut,

autre solution : ne rien demander, avoir un très bon preamp/DI en format stomp (EBS ou Radial ou Avalon, mais là c’est pas le même budget), bien préparer son pedalboard pour les effets, demander juste un retour et être au clair sur ce qu’on veut dedans. Étape encore plus ultime : avoir un système d’ear-return, et donc se passer de retour en bain de pieds. Bref, le stack tu oublies, tu as le même son partout et surtout il est calé en fonction de ton groupe.

Mon point de vue : sur des petites scènes, un stack risque de polluer le son de la façade (ou de faire vibrer le plateau en balançant des sub’ qui polluent aussi le son), tu dois le baisser et certains comme le SVT ne sonnent bien que joué fort (vous vous souvenez tous de ce bassiste avec son SVT qu’on entendait pas ?). Sur une grosse scène, tu ne risques pas de polluer la façade mais avoir stack comme retour perso, est-ce bien raisonnable ?

Et là vous me direz : oui mais il faut prendre le son du HP non ? Ben pas forcément. Une sortie DI (de qualité) peut bien faire l’affaire à moins d’avoir des besoins et/ou des envies très spécifiques en terme de son : je veux le son disto exact de cette tête.

Avec Floyd Side, où on est souvent en format DIY/autoprod’ on a carrément investi dans une table numérique + ear-returns et plus personne n’a d’ampli sur scène. Ça nous permet d’avoir un son précis(ça demande du boulot de préparation) et on s’adapte très facilement à des systèmes déjà en place, sans presque rien demander.

a+

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...