Jump to content

Recommended Posts

il y a 24 minutes, beastouk a dit :

Pourquoi ne pas placer 2 micros JB double bobine l'un à coté de l'autre (comme un micro humbucker) et avec un jeu de switchs faire basculer les bobines en série avec le décalage en croix du micro PB (avec plusieurs combinaisons de switchs on peut aussi faire du reverse PB)

C'est la soluce que je me garde en réserve depuis un bout de temps...

Bartolini en fait aussi.

Link to post
Share on other sites

Ah’ oui c’ est tentant.  l’interêt que j’y verrais ce serait d’avoir à la fois une config PB et reverse PB côté manche :ohyeah:

Par contre,  pas sûr qu’on puisse recabler les bobines comme on veut. En général le cache-micro est rempli avec un truc genre résine ou parafine, et tu as toutes les chances de bousiller ton micro en intervenant dessus. Ca m’est arrivé une fois sur un micro vintage et ca fais vraiment mal de mettre a la benne un micro juste pour un bout de fil de cuivre arraché au mauvais endroit :-(

  Je ne m’y risquerais plus.

Link to post
Share on other sites

Alors j'ai trouvé sur le web un fou furieux qui a poussé le concept.... au bout du bout du bout :langue:

Après des kilomètre de posts lus sur l'importance de la marque de la pile dans le préamp ou l'influence de couper l'arbre qui servira a faire le sillet en os de kamadura a la pleine lune sur le son caractéristique de telle ou telle basse, cette vidéo est ma révélation du jour !

5 micros en split-coil, qui permettent d'activer indépendamment, sur chaque micro, les bobines MI-LA ou RE-SOL

C'est la première vidéo qui a réussi à me montrer sans équivoque l'influence de la seule position des micros dans la "signature" sonore des principales basses du marché (avec les mêmes micros, la même lutherie, la même carte son, le même jack, bref le même tout !)

J'ai (enfin) ma réponse En blind test c'est bluffant sur PB/JB.

Par contre ça l'est moins sur la stingray ou on sent certes une familiarité, mais il manque un truc - Ca permet de mesurer la part jouée par le préamp MM dans la signature de l'instrument.

 

 

 

Edited by wills91
Link to post
Share on other sites

Ah c'est marrant j'ai vu cette video la semaine dernière ! Il y en a une autre aussi où un autre gars s'amuse à déplacer un micro à différentes positions mais c'est moins parlant.

Pour le son MM, c'est clair qu'on n'est pas habitué à entendre des MM passives ...

En tout cas on entend bien que certaines combinaisons ne servent à rien ou ne sont simplement pas concluantes.

Un autre avec une combinaison pas commune (bon le mec est un taré de première mais là n'est pas la question) : 

Dingue le son du micro MM en position PB et le son du micro PB en position MM !

 

Edited by blocbul
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, wills91 a dit :

J'ai (enfin) ma réponse En blind test c'est bluffant sur PB/JB.

Par contre ça l'est moins sur la stingray ou on sent certes une familiarité, mais il manque un truc - Ca permet de mesurer la part jouée par le préamp MM dans la signature de l'instrument.

Si tu compares Jazz manche et Precision, on est plus dans la nuance. Elles ne sont pas à côté dans la vidéo et c'est dommage.
Forcément le type de micro joue, c'est flagrant sur les sons MusicMan mais sur la partie Precision, ça s'entend aussi. Il manque que ce petit côté bas medium grassouillet et plein surtout qu'il rentre un peu dans les cordes.
Et puis, en vrai sous les doigts, la dynamique des différents micros n'est pas la même.
Un truc intéressant, c'est qu'il utilise des Dimarzio, même si c'est le plus gentil de la gamme, ça reste des micros nerveux et qui réagissent bien aux différentes combinaisons de bobines.
Pour compliquer encore le choix, selon les marques micros, ça réagit différemment.

A mon avis, si tu veux un son de Precision, installe un précision. Maintenant si le son de la vidéo te plaît, à mon avis une paire de J différents des tiens ferais l'affaire.

Link to post
Share on other sites

A la demande des internautes le gars a aussi fait une vidéo pour câbler tout ça soi-même: Il précise en effet qu'il utilise des DI MARZIO AREA J, qui effectivement sortent avec 4 fils (deux pour chaque bobine) ce qui permet de choisi sa config hot/bas du micro.

 

 

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Alors, plus j'avance sur mon idée, et plus j'ai envie de faire des trous dans ma basse :langue:

 

De ce que j'écoute à droite- à gauche, ce qui me botte le plus ce serait micros Delano, config PB en manche et MM en chevalet, un peu a la manière de ce que fait sandberg ou marusczcik, mais je reste un inconditionnel du préamp J-East.

Le plus logique serait bien de vendre ma JB et m'acheter une sandberg ou une maruskyck en custom shop et préamp J-East.

Inconvénient : Coût non négligeable sur l'opération

 

Ou: Je garde ma JB dont la lutherie me convient tout à fait, mais je fais des défonces aussi-bien côté chevalet que manche.

Inconvénient: Coût moindre mais "perte de valeur" de la basse. Après je suis pas obligé de la revendre, et vu comment les JB US décotent en ce moment: c'est sûr qu'avec cette config je la vendrais pas plus cher, mais je suis pas sûr de la vendre moins cher non plus

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Voilà, sujet clos

J’ai  échangé ma jazz bass contre une G&L avec du growl a revendre, ce qui mets fin aux reflexions tortueuses. Oas de modif, pas de bricolage... c’est mieux.

  • Like 1
  • +1 2
Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...