Jump to content

Bassiste Magazine, c'est fini ??


Recommended Posts

Salut les bassistes, 

notre presse spécialisée en français n'était pas bien riche, mais plus de nouveau numéro de Bassiste magazine depuis le confinement...

quelqu'un sait si le magazine est mort ou juste encore confiné ! 

Merci :)

Link to post
Share on other sites

Mouais si c'est fini, c'est pas une grosse perte non plus...

Ce que je préfère ce sont leurs reviews de basses.

On pourrait résumer les 458 tests parus dans le magazine par :

"Alors grâce au micro manche vous pouvez obtenir un son grave et rond. Le micro chevalet permet d'avoir un son plus médium et pincé."

"Conclusion : c'est une bonne basse pour le prix !"

Vous faites un copier/coller autant de fois que nécessaire et l'avantage, c'est que ça marche aussi bien pour une Ritter à 8000€ que pour une Squier à 300€ :dance2:

Edited by Funky Stuff
  • +1 1
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites

C'est toujours le problème de tester du matos prêté par le constructeur. Si tu fais un review impartiale, que le matos est mauvais et que tu l'écris, la marque ne t'enverra plus rien. Dans les magazines, les tests c'est souvent de la publi-information.
Pour écrire des reviews objectives, il faut se procurer le matos sans passer par la marque. Mais quel magazine a assez de trésorerie pour faire cela ????
Ça n'excuse pas, mais ça explique.

A ma connaissance seul Bass Player fait des tests objectifs, mais je ne sais pas comment ils récupèrent le matos. Puis ils testent 1 basse, 1 ampli et 2 effets par numéro c'est peu par rapport à la concurrence.

Link to post
Share on other sites

Les meilleures reviews que j'ai lu c'est celles de Bass Gear Magazine. Quand tu enchaîne avec Bassiste Magazine, t'as l'impression de passer de John Steinbeck à T'Choupi sur le pot.

Et les reviews de Kasco aussi bien sûr, imparables -_-

  • Like 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Les review de Bass Gear Magazine c'est (c'était, ils sont un peu au ralenti) du caviar, avec mesures d'électronique dans tous les sens pour le matériel et expertise d'un luthier pour les basses. Sans compter le GAS et l'intéret pour le matos, j'ai appris énormément avec eux, y'a une vraie vertu pédagogique dans ce magazine, je conserve précieusement mes exemplaires papier. Par contre je n'ai jamais compris leur modèle économique, il est évident que même en sortant peu d'exemplaires par an, ils perdaient de l'argent, ou au moins n'en gagnaient pas. je soupçonne que les chroniqueurs faisaient cela par bénévolat, juste par plaisir de geek du matos, et qu'ils avaient tous un boulot à coté (potentiellement dans la musique mais pas forcément), mais que c'est pas avec le magazine qu'ils gagnaient leur vie.

En magazine français, l'ancien bass magazine des années 90-200 (avec Thierry Menu et JL Foiret) avait au moins le mérite d'être souvent drôle et d'apporter des infos pertinentes sur l'actualité musicale en général à une époque pré-internet. Au dela du matos, j'ai découvert plein de groupes avec ce magazine.

Pour qu'un magazine papier vive aujourd'hui à l'heure d'internet il faut qu'il apporte quelque chose que internet n'a pas, je ne suis pas sur que Bassiste Magazine le fasse, hélas pour eux.

 

Edited by Sven
  • +1 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Nano13 a dit :


Pour écrire des reviews objectives, il faut se procurer le matos sans passer par la marque. Mais quel magazine a assez de trésorerie pour faire cela ????
Ça n'excuse pas, mais ça explique.

 

Ça va bien au-delà du prêt de matos pour les tests. Un magazine vit autant, sinon plus, de la pub que des ventes au numéro. Si un test ne fait pas l'éloge d'un annonceur... plus d'annonceur. Et ça c'est beaucoup plus grave pour la trésorerie du journal que de devoir se procurer du matos en prêt.

Vous n'avez jamais remarqué qu'un test pour, par exemple, Yamaha, coïncide justement avec une campagne de pub Yamaha ?:whistling:

Comme dit plus haut, les "test", c'est de la publi-information, rien de plus. En tous cas pour les magazines français.

Link to post
Share on other sites

Ah... les bons vieux Bass Magazine... mes premiers GAS sortent de là...

Avec les jeux de mots improbables dans les articles de Thierry Menu, du genre "L'ibanez, comme chacun le sait, n'est pas fabriquée à Beyrouth" :goute:

  • +1 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Salut,

j’ai longtemps été abonné à Bass Player Magazine, à l’époque où il y avait une chronique de Michael Manring, j’ai tout compris aux harmoniques grâce à lui ! Il manque clairement un magazine ou un webzine sérieux et francophone, mais le lectorat est quand même mince par rapport à un lectorat anglophone.

Je suis désolé pour les membres de l’équipe mais ce ne sera pas une grosse perte la mouture actuelle de Bassiste Magazine.

a+

  • +1 1
Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2020 à 13:06, Funky Stuff a dit :

Les meilleures reviews que j'ai lu c'est celles de Bass Gear Magazine.

Elles sont en effet très détaillées.

Elles sont en quelque sorte l'équivalent de celles de SoundOnSound pour le matériel de studio et les claviers.

Mais je me pose quand même la question de leur objectivité : par exemple, dans leur récente revue de la tête WD-800 ils omettent de mentionner que son ampli de puissance fonctionne en classe D.

Cette omission est-elle délibérée pour éviter d'associer à cette tête l'image négative qu'une partie des bassistes ont de la classe D car BGM est lié d'une manière ou d'une autre à Mesa ?

Edited by EXer
korexion fôte
Link to post
Share on other sites

Ca sent le complot ça :D

Le 09/10/2020 à 17:08, Sven a dit :

Pour qu'un magazine papier vive aujourd'hui à l'heure d'internet il faut qu'il apporte quelque chose que internet n'a pas, je ne suis pas sur que Bassiste Magazine le fasse, hélas pour eux.

C'est exactement ça.

A moins de faire des tests à la Bass Gear Mag, il n'y a aucune plus-value par rapport à Internet.
Et honnêtement, même si les tests de BGM sont marrants à lire, l'intérêt reste limité en rapport des tonnes d'avis que tu peux trouver et des réponses que tu peux avoir sur un forum.

Il reste les interviews mais c'est pareil, ça me semble compliqué d'éditer un magazine français avec du budget.

Pour les tests toujours positifs, ça devient compliqué de trouver des basses pourries et avec un mauvais rapport qualité/prix depuis pas mal d'années.
Et ce n'est pas propre à la presse écrite, c'est la même chose sur Youtube, dès qu'un truc sort, comme par hasard tout le monde a déjà un test prêt avec un avis qui fera plaisir à tout le monde...

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

mon mag préféré c'était bass&drums , fin des années 80, il n'a malheureusement pas duré longtemps, mais y avait des trucs sympas, et pas mal de partitions pour bosser bass/batt ensemble.
sinon moi j'ai plusieurs abos de la même maison de distribution, si ce n'est d'édition, comme guitare classique, guitar part et d'autres dont je n'ai aucune nouvelles depuis juillet.
apparemment y a pas que bass mag qui a un soucis.

  • +1 2
Link to post
Share on other sites

J'ai travaillé quelques temps pour Bassiste Magazine (genre entre 2012 et 2013), faits quelques interviews et des tests matos pour boucler des fins de mois. Je ne sais pas comment c'est maintenant mais voici quelques infos de mon époque. Je veux pas les défendre, juste donner quelques données.

C'est vrai que ça peut faire sourire de lire tout le temps "pour le prix c'est bien" mais c'est aussi un peu caricatural.

1) Qui a déjà eu un produit pas bien ? Je parle pas d'une basse pas réglée ou d'un instrument qui ne plait pas mais d'un instrument mal fait dans son intégrité et dont la conception serait à revoir? Il y en avait pas beaucoup il y a 10 ans et il y en a encore moins de nos jours. Tous les tests sont des marques éprouvées et qui ont pratiquement zéro défaut techniques.

Aussi, essayez de dire quelque chose de pertinent sur la 356ème basse 4 cordes manche vissée avec forme et micros Jazz Bass à 300 balles :goute: A l'écrit, on est obligé de rester factuel (on ne peut pas écrire sur quelque chose de subjectif comme le son de l'instrument) donc on dit des banalités mais aussi parfois, parce qu'il n'y a rien d'autre à dire.... 

Alors on pourrait faire des études poussées et analyser les fréquences des micros de chaque basse mais je pense pas que ça intéresserait quelqu'un de lire 4 pages sur le son de la nouvelle Cort Action Bass, d'autant que ça ne veut pas dire grand chose pour la plupart des lecteurs (Ex : J'adore le son à 400 Hz). Onlybass est un forum spécialisé et poussé mais la grosse majorité des gens veulent du simple et du facile à lire pour quand on est tranquille sur les toilettes :lol2:

2) Comme dit plus haut, si on tombe sur un produit vraiment pas bien, le mag ne publie pas. On préfèrera dire au fabricant/importateur "Non ton produit est pas bien, on préfère passer autre chose".

3) Vous pourriez penser qu'il faudrait quand même publier l'article du produit nul mais le magazine vit surtout de la publicité (et pas des ventes malheureusement), et d'un point de vue lecteur, je me pose la question de la pertinence à avoir à lire tout un article pour au final se faire dire que le produit en question est pourri. La ligne éditoriale c'est quand même que le magasine soit le fun à lire. Et éviter que ton annonceur soit mécontent...

4) Les fabricants/importateurs envoient jamais de Lemon. Vous pensez bien qu'ils vont s'assurer que l'instrument soit beau et sans défaut. Et aussi réglé, ce qui est déjà une grosse différence avec les instrus en mags.:ninja:

5) N'oubliez pas la contrainte de place (texte) et le format (presse papier). En 2020 tout est supplanté par Youtube et n'importe quel quidam peut faire un test à sa façon avec images et son en quelques minutes. C'est au final assez nouveau. Également, il y a quelques années, les mags permettaient de faire connaître un fabricant un peu exclusif venant de l'autre coté de la planète. Aujourd'hui plus besoin du papier, remplacé par internet. 

6) Il y a des gens qui achètent (ou achetaient) le mag surtout pour l'autre partie, à mon avis la valeur ajoutée : les interviews. Je me rappelle être allé sur la scène du Zenith pour faire un "Rig Rundown" de Slipknot avec les 2 guitars techs qui me présentaient les modèles Custom et le matos utilisé en tournée. J'en ai plus de souvenirs que la Dean Hillsboro J que j'ai eu en test, je pense (j'espère) que les lecteurs aussi.

  • Like 5
Link to post
Share on other sites

Ca date de Mai et je n'ai pas plus d'info, n'étant plus en France...

Citation
Chers lecteurs et chères lectrices,
Vous le savez, depuis le mois d’avril, nous avons cessé de paraître pour des raisons que vous connaissez…
A l'heure actuelle, nos magazines sont prêts à être imprimés, mais nous devons faire face à une autre problématique. Le 15 mai dernier, la société Presstalis, qui distribue plus de 70% de la presse en France, a été placée en redressement judiciaire par le Tribunal de Commerce, et plusieurs mouvements de grèves perturbent actuellement fortement la distribution des journaux et magazines dans les points de vente.
Cumulée à l’importante baisse du chiffre d’affaire publicitaire, cette annonce est un autre coup dur pour une petite structure comme la nôtre qui nous oblige à retarder encore le retour de votre magazine pour d’évidentes raisons économiques…
Comme certains d’entre vous nous l’ont suggéré, nous pourrions sortir un numéro exclusivement en digital mais ce ne serait pas correcte vis à vis de nos abonnés « papier ».
Nous profitons de ce message pour vous remercier pour les très nombreuses marques de soutien reçues ces dernières semaines, notamment à travers notre cagnotte Leetchi (qui reste ouverte si le coeur vous en dit).
En attendant, sachez que nos anciens numéros sont désormais accessibles au format digital dans notre boutique :
Des milliers d’interviews, partitions, dossiers et tests matos sont disponibles en archives, et vous aideront à patienter…
Vous pouvez aussi évidemment vous abonner…
Chers lecteurs, chères lectrices, nous avons vraiment hâte de faire notre retour dans les kiosques et dans vos boîtes à lettres.
Nous vous remercions pour votre compréhension et restons à votre écoute…
Prenez soin de vous.
La Rédaction.

 

Link to post
Share on other sites

Intéressante ton intervention @k0brakai.
J'ai deux remarques qui me viennent suite à ta lecture :

1/ en 2020 les magazines ne vivent plus de la publicité. D'où la nécessité d'avoir un vrai contenu pour continuer à vendre.

2/ Moi je veux bien qu'on trouve tout sur Internet, mais c'est en partie faux. Déjà il faut chercher. Ensuite tu n'auras pas une interview de Wooten en français gratuite.
Soit on passe sa vie sur Internet pour savoir qu'une nouvelle Fender est sortie (ou celle du luthier Slovaque), mais pour un mec lambda comme moi, je prend un magazine et je découvre les derniers modèles parce que je n'ai pas passé mon temps à faire la moule sur YouTube. Et franchement qui connaît un site francophone où on trouve l'actualité bassistique ou même guitaristique gratuite ???? Même les sites mainstream genre Rock'n'Folk, Jazz Magazine ou Rolling Stone n'offre quasiment aucun contenu gratuit.

Bref, le contenu gratuit disponible sur Internet en français sur l'actualité de la basse est pauvre et "l'expertise" de certains testeurs sur YT est douteuse (n'est pas Bruno Tauzin qui veut :) ).
On peut dire la même chose pour la presse en général. Les articles de fond, avec du contenu et écrit par des intervenants qui ont des compétences n'existent pas gratuitement. Tous les grands quotidiens mondiaux sont payants. Seuls les articles de caniveau (aussi appelés putaclick) sont gratuits. A l'arrivée, 90% de la population mondiale lit que le caniveau et elle se croit informée grâce à Internet ou TF1. On en arrive à la situation actuelle où l'inculture est flagrante et où la voix de chaque individu est égale (soit disant grâce aux réseaux sociaux ; tu parles d'une connerie).

Je sais que j'arrive dans la tranche d'âge des vieux croûtons, mais je préfère acheter un magazine écrit par une équipe de passionnés (faute qu'ils soient de vrais spécialistes) plutôt que de passer 2h sur Internet pour espérer trouver un article intéressant. Si j'achète Rolling Stones Magazine, je vais me poser 1h dans le canapé et ce que je vais lire je ne l'aurais pas trouvé sur Internet, en tout cas pas sur un seul site. J'aurais dû en faire une quinzaine.
Bon pour Bassiste Magazine, j'en ai acheté quelques uns, mais disons que j'ai jamais accroché, vraiment trop superficiel pour moi (je ne parle pas des tests matos).
 

Edited by Nano13
  • +1 2
Link to post
Share on other sites

Hey @Nano13, merci de ta réponse mais je pense qu'on va largement ouvrir le débat :goute: Je ne faisais que répondre à l'interrogation de toujours trouver des tests "positifs" dans les mags. Mais bon le débat m'intéresse et on est sur un forum pour ça alors....

1) Si tu parles de la presse en générale, je te crois. Si tu parles de la presse spécialisée Musique >>> instruments de musique >> Guitare et Basse (donc une sous-sous-catégorie), alors tu me permettras d'avoir un doute. La presse spécialisée instruments "guitare" n'est pas bien grosse.  On a Guitar Extreme, qui appartient à un investisseur, d'un coté et Guitar Part/Guitariste de l'autre (je ne sais plus qui a racheté qui) qui fait partie d'un gros groupe d'éditions avec d'autres publications qui n'ont rien à voir (sport, automobile...).


Il faut savoir que l'industrie de la musique en France dans son ensemble est encore très.... old-school. Si les mags papier existent encore, l'offre digitale française n'existe peu ou pas. Ceux qui s'y essaient en format payant (genre La Chaine Guitare) restent encore confidentiel (on parle d'un seul gars qui fait tout ou presque, pas une rédaction complète).

Bassiste Mag c'est le groupe BGO Magazines donc aussi Guitare Extreme et Batterie Magazine (et un autre mag de guitare acoustique mais je ne sais pas s'il existe encore) donc si le groupe BGO se brouille avec Fender ou Algam (Les 2 plus gros acteurs du marché en France), c'est pas une page de pub qui va te passer sous le nez mais plusieurs, et ce dans tous tes mags. 

Si ces mags de guitare n'avaient pas de revenus de la publicité venant des importateurs/fabricants, ils n'existeraient tout simplement plus. Peut-être me je me trompe et que les ventes ont explosés ces dernières années mais la tendance est à la baisse partout dans le monde, et je ne trouve pas d'argument qui me ferait penser que la France fait exception.


2) Je suis tout à fait d'accord sur tout, ou presque. Moi j'ai toujours trouvé réponse à mes questions (ou alors une personne qui se posait la même question que moi), mais effectivement, il faut chercher. Mais ça, c'est un peu comme n'importe quel sujet. Quoi que l'on veuille faire, il faut chercher. Mais une fois qu'on a trouvé les bon canaux de diffusion, je trouve que ça va. Je trouve que l'existence des forums est d'ailleurs significative. Un forum comme OB est une mine d'info incroyable et surpasse à mon avis pas mal de sources d'infos sur la basse en Français. Mais il faut chercher...

Par contre je n'avais pas intégré la notion "en français" alors c'est vrai que pour celui qui recherche du contenu seulement en Français, l'offre est encore plus réduite, malheureusement. Je suis tout à fait d'accord qu'il soit important d'avoir une bonne presse française sur la basse mais il faut vraiment garder à l'esprit qu'on parle d'un marché de niche, et que tout ceux qui ont tenté de faire des choses ont échoués. D'ailleurs, aucun magazine de basse n'est auto-suffisant.

Edited by k0brakai
Link to post
Share on other sites

Hello,

Oui on peut débattre de l'existence de la presse magazine. Mais que dire de plus ???
Sur le côté publicité, c'est terminé. Aujourd'hui tu prends un magazine spécialisé dans le surf, la musique, la pêche, tu vas trouvé au maximum du maximum 8 pages de pub (plus souvent 4) là où il y a 15 ans tu pouvais en avoir 16. Il y a du manque à gagner. Mais plus que le nombre de pages de pub, c'est le prix de la page de pub qui a chuté. J'ai travaillé dans la presse informatique et en 2001 on pouvait vendre la 4ème de couv' pour 1000 euros voire plus (dans un tout petit magazine). Aujourd'hui, si tu en tires 300 à 400 euros tu es content.
Pour moi, la presse spécialisée musique/guitare ne vit plus de la pub depuis longtemps. Au mieux du mieux, elle va "récupérer" 2 ou 3000 euros de pub pour un numéro (c'est pas rien non plus) mais sachant qu'il faut payer les salariés, l'impression (minimum 8000 à 10000 euros et encore pour de petits tirages), l'argent de la pub n'est pas grand chose. D'où l'augmentation des prix que tout le monde a pu constater ces dernières années. Il faut aussi savoir qu'un magazine vendu 8 euros, l'éditeur en récupère 4 environ et il faut donc payer salaires et impression....
Par contre, là où l'annonceur est super important, c'est qu'il permet d'avoir du matos en prêt ou accès à des artistes, avoir un réseau. Car je reviens sur une remarque du début, difficile pour une petite structure d'acheter du matos pour les tests. Donc il ne faut pas perdre la personne qui pourra t'apporter du matos et donc des pages pour les magazines et c'est aussi ce que recherche le lecteur (moi le premier) savoir ce qui est sorti.

Pour Internet, en anglais il y a plus de sources c'est évident. Mais le "problème" reste le même : en contenu gratuit, tu n'as pas une équipe de rédaction qui travaille sur plusieurs domaines et propose en un seul et même lieu toute l'actualité comme peut le proposer un magazine. Sinon il faut payer pour acheter un PDF qui n'est autre que le magazine papier en numérique vendu souvent au prix du papier. Autant acheter le papier !
Comme je l'ai écrit, j'ai bossé dans ce secteur et je peux dire que les ventes de PDF sont dérisoires... au mieux elles représentent 5% des ventes en kiosque. Personne n'achète le PDF d'un magazine. J'ai également écrit un livre aux éditions Eyrolles et la vente en PDF c'est 2% de la vente totale... et pourtant la publication digitale était vendue 30% moins cher.
De toute manière, Internet, PDF ou papier, si tu as des journalistes qui bossent sur un sujet, il faut bien les payer.

Pour les forums, moi je les utilise différemment. Sur OB par exemple, tu as des personnes qui sont super calés dans plusieurs domaines, tu poses une question, tu as une réponse pertinente, mais ce n'est pas vraiment un moment de détente sauf quand tu regardes la rubrique petite annonce et que tu vois des avions de chasse que tu ne pourras jamais te payer !!!
Sur OB tu apprends la mort d'Annie Cordy mais je n'ai pas lu de review sur le dernier album de Bruce Springsteen ou sur le dernier micro Seymour !!

En fait, la presse spécialisée se meurt un peu dans l'indifférence générale depuis une dizaine d'années, les gens disant "j'ai Internet, je suis informé". Mais perso, je pense que c'est faux. Internet c'est comme la TV, il faut faire du buzz, il faut que ça aille vite. Pour aller vite, on ne va pas loin, on prend l'info de l'AFP. Seuls les magazines peuvent (pouvaient) payer des photographes ou des journalistes pour partir 2 semaines en trip en Indonésie pour une session surf et faire 8 pages à l'arrivée. Aujourd'hui c'est terminé.
Quand on aura perdu la presse, on aura perdu une sorte de mémoire.

Mais bon c'est comme ça. On ne fera pas machine arrière. En 2020 c'est le règne du roi smartphone !
Si les gens sont plus intelligents tant mieux (mais c'est pas vraiment l'impression que j'en ai). A la rigueur je peux excuser un gamin qui passe sa vie devant un smartphone (j'aurais certainement fait pareil) mais quand je vois une personne de 40 ou 50 ans jouer à un jeu vidéo pendant que son gamin fait un match de volley ou qui répond sur WhatsApp pendant que tu bois l'apéro avec elle je me dis que les pires dégâts du smartphone se font sur les 30-50 ans plus que sur les jeunes. Encore que... il faut voir avec un sociologue :)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...