Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous !

 

Je suis bassite depuis peu (1 an 1/2 à la louche), je viens de commencer à jouer avec un groupe de variétés années 80/90 avec batterie, guitare, clavier, saxo, trompette et deux chanteuses. Pour l'instant on se cale tranquilement, c'est ma première expérience en groupe mais ça se passe plutôt bien. Je dirais même plus, gros gros kif :-D

 

On avait un premier concert programmé pour novembre, annulé pour cause de covid evidemment, mais ça me fait quand même penser à la scène et à ses contraintes. En répèt je joue sur un ampli Peavey 100W (propriété du clavier chez qui on répète) avec rien d'autre qu'un jack et ma basse en entrée. A la maison j'ai un Rumble 100v3, avec la basse direct dans sa face aussi.

A priori pour la scène je pourrai utiliser soit l'un soit l'autre, repiqué sur une table avec sono en façade et retours pour tout le monde donc plutôt pas trop de question à me poser côté ampli.

 

La question que je me pose, et que par extension je vous pose, est la suivante : est-ce que je fais tout pareil qu'en répèt sur scène sans me poser de question, ou est-ce que je suis monté un poil fin ?

Par exemple je m'accorde avec un accordeur pince, envisageable sur scène ou une pédale est préférable ?

Autre exemple je travaille ma dynamique assez sérieusement, mais il reste des ratés dans un sens ou dans l'autre, et ça c'est dans le confort relatif de la répétition en petit comité et sans le stress du public. Est-ce qu'il me faut un compresseur pour être au minimum syndical du sérieux ou est-ce que c'est le métier qui rentre et il faut y passer ?

 

Enfin niveau EQ jusqu'ici je me pose pas de question, tout à plat et roule. Si sur scène on m'entend pas, ou si je fais de la bouillie ou tout autre problème, je suis comme un c** puisque je me suis jamais posé la question... il existe des trucs et astuces que je peux suivre pour m'orienter, ou je trifouille à tout en espérant trouver un truc qui marche à peu près ?

 

C'est probablement des question bêtes, mais je préfère les poser que le rester, bête ;-)

Et s'il y a des difficultés auquelles je n'ai pas pensé, ou des choses à prévoir pour pas être marron je jour J, je suis preneur de tout conseil avisé ! Merci d'avance pour vos lumières !

Edited by SJamon
Link to post
Share on other sites

Pour les premiers concerts, joue comme aux répètes et n’achète pas spécialement de matos.
Si c'est une grande salle, il y aura sûrement un ingé son qui s'occupera plus ou moins de ton son.
Si c'est une petite salle, dans ton groupe tout le monde ne doit pas être débutant donc il y en a un qui te dira de jouer plus fort (ou pas !)

Concentre toi plus sur tes parties, ne pas être à la traîne, garder le groove :)

  • +1 1
Link to post
Share on other sites

Comme c'est peut-être une des première fois que tu va changer d'endroit pour jouer, le son que tu as l'habitude d'entendre aux répèts va changer beaucoup. Ca risque évidemment te perturber car tu n'aura pas l'habitude. Si tu as la chance d'avoir un retour demande à ce que l'on mette dans celui-ci uniquement le ou les instruments qui te permettront de rester bien en place rythmiquement pendant le concert (mais surtout pas tous). 

Après, on se rappel tous de notre premier concert. C'est une BELLE expérience à vivre.:wub:

Alors bonne chance ! Et rendez-vous dans le bac à sable...:ohyeah:

 

  • +1 3
Link to post
Share on other sites

Et si tu ne t'entend pas bien, il vaut mieux baisser les basses sur ton ampli. On entend mieux les aigus dans un mix.

  • +1 3
Link to post
Share on other sites

Effectivement tout le monde n'est pas débutant, et le groupe a sa propre sono, table, retours etc. donc ils s'autogèrent.

C'est plutôt fête de village, pas d'enchainement avec d'autres groupes, un set de 2h30 ~ 3h et on remballe (niveau endurance j'ai peur maman..)

Pour le matos c'est un peu ma philosophie de faire avec ce que j'ai, less is more tout ça, donc j'aime ce conseil :)

 

Par contre pour l'EQ j'aimerais bien savoir un minimum ce que je fais. Pour l'instant quand je tripote le biniou ça commence par "ah ça c'est pas mal !" et puis je change encore un truc et "c'est mieux !" et encore un peu et "ça devient bon !" et... je remet tout à plat pour contrôler et en fait c'était pas pire... du coup je me dis 'touche pas à ça petit con", mais je suis sûr que dans certaines situations j'en aurai vraiment l'utilité... hein ? :D

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

@Strat27 je m'attend à être perturbé pour tellement de raisons, je suis pas à ça près finalement :wink:

@redcarp merci pour le conseil ! C'est le seul truc que j'avais déjà repéré, quand je met plus de basses souvent c'est pire... finalement l'inverse est vrai aussi, ça a du sens tout ça ^^

Link to post
Share on other sites

Comme dis @redcarp, boost les aigus mais aussi les médiums. Ça t'aidera à bien t'entendre et percer le mix sans être trop fort. A la limite, même si le son est moins beau en facade, c'est pas grave --> le principal est qu'il faut que tu t'entende !

  • +1 1
Link to post
Share on other sites

L'equ, c'est compliqué. une Equ, ca fonctionne avec un mix et en fonction de l'acoustique de la salle. le but du jeux c'est de travailler le champ fréquentiel de ton instrument et d'eviter d'aller taper dans les autres instru. Ensuite pour les instrument dont les champs frequentiel se chevauchent, ben, faut partager en reflechissant au rendu global du projet. bref, il n'y a pas vraiment de recette qui marche a tout les coup. Mais le principe, c'est de travailler l'equ au service du morceau et du projet. faire un joli son, si ca matche pas avec le reste, ca sert a rien. Il y a des pistes de basse isolé de john Deacon le bassiste de Queen et le son est vraiment pourri. Mais dans le mix, c'est ce qu'il faut. l'equ, c'est avant tout au service du groupe et du morceau.

Et essaye de travailler l'equ en soustractif. Par exemple, si tu trouve qu'il n'y a pas assez de basse, il vaut mieux baisser les aigus que rajouter des basse. Dans la mesure du possible. il vaut mieux travailler l'equ en soustractif.

Edited by redcarp
  • Like 1
  • +1 1
Link to post
Share on other sites

Merci pour les conseils !

D'ailleurs maintenant que vous le dites, un truc que j'ai remarqué c'est que tout seul j'ai souvent la tonalité à moitié ou coupée, et seulement quelques morceaux où je veux plus de zing où je laisse tout ouvert. Avec le groupe c'est plutôt ouvert en général, et un truc qui manque sur les morceaux en question... ceci explique cela :)

Du coup à la prochain répétition j'essaierai de booster un peu les hauts médiums et les aigus, voir ce que ça donne...

Link to post
Share on other sites

En fait, je trouve que tu as plutôt une bonne approche, c'est effectivement l'EQ qui risque d'être difficile à gérer, surtout que vous êtes nombreux sur certaines fréquences. Donc, je plussoie les conseils des collègues, ne tabasse pas trop dans les basses, ça va être désagréable pour tout le monde (même toi !) et booste un peu les mediums pour percer. Un peu aussi sur l'EQ de ta basse si c'est une active (ou le tone pour une passive, ne joue pas trop avec le tone à 0).

Sinon, bah... faut tâtonner, vous allez bien faire des balances pour régler ça. Si tes collègues savent où ils vont, ça aide. Pareil, demande à celui qui gère la table de te garder des medium si tu as du mal à t'entendre (et insiste parce qu'il voudra pas :D). Et puis si vous avez un retour chacun c'est quand même confort. Tu demandes ce qui te semble utile (et uniquement ça), même si tu profites pas de l'ensemble des instruments (ça c'est pour le public, toi tu bosses :wink:). Perso, je dirais kick/snare/HH, un peu de gratte et un peu de chant si tu as besoin de repère, et surtout ta basse. Comme dit strat27, tu dois absolument t'entendre.

Après, si ça peut te rassurer, le problème ne se pose pas que pour la première scène, chaque lieu est différent et aura une acoustique différente...


 

  • +1 3
Link to post
Share on other sites

Pour ma basse c'est passif, trop de boutons ça me donne des boutons ^^
Le tone a zéro c'est bien quand je suis tout seul, mais avec le groupe ou même juste par dessus un enregistrement, c'est caca...

 

Je suis pas sûr que j'aurai un retour rien que pour moi, mais au pire je me colle devant mon ampli et je devrais m'entendre. Pour les autres tant que j'entends le batteur je peux me caler, et tant que j'entends le chant je sais où j'en suis.

 

Merci à tous pour vos conseils ! Y'a plus qu'à faire bouger mes petits doigts sur le manche, et si j'en suis pas un les popotins sur la piste :)

 

Link to post
Share on other sites

Chaque salle de concert à son acoustique propre , en fonction de la largeur , la hauteur du plafond , plafond plat ou plafond vouté , planché en bois ou carrelage ou autre etc ... et en extérieur c'est pareil , s'il y a un mur derrière la scène ou pas , plafond style bâche pour la pluie ou pas , s'il y a du vent ou pas etc ... on doit toujours s'adapter , il faut que tu garde bien en tête le son que tu veux et essayer de t'en rapprocher  malgré les conditions changeantes , l'essentiel est d'être à l'aise avec ton son c'est pourquoi les balances sont très importantes , n'hésite pas à y passer du temps . 

Pour le moment , fait avec ce que tu as , ce que tu sais gérer , si tu rajoute du matos , il faut que tu en connaisses bien les caractéristiques et que tu le maitrise déjà en répétition , ce n'est pas sur scène que tu doit tester du matériel nouveau ou que tu ne maitrise pas bien , enfin ce n'est que mon avis .

Bon groove !!!!

Link to post
Share on other sites

Je comprend bien que c'est compliqué. On applique le bon vieux principe KISS et on verra le moment venu.

Je cherche pas forcément à avoir mon son, si j'ai déjà un son a peu près propre ça sera bien, et ça passera avant tout par mon jeu. D'ailleurs je me remets au boulot, ça va pas se faire tout seul ;-)

Merci encore !

Link to post
Share on other sites

Si tu n'as pas de retour, et vu les amplis que tu as à ta disposition  incline ton ampli au sol comme un retour pour orienter le son vers tes oreilles ou pose le sur un support haut. Mais ne le laisse pas au sol :wink:

Edited by Strat27
Link to post
Share on other sites

Yes, c'est ce que je fais déjà a la maison pour m'entendre sans forcement faire tomber le crépi des murs ;-)

En répet j'ai pas eu de souci pour l'instant, mais j'ai bricolé un stand incliné qui pourra servir sur scène au cas où...

Edited by SJamon
  • +1 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, SJamon a dit :

Je cherche pas forcément à avoir mon son, si j'ai déjà un son a peu près propre ça sera bien

Je comprends bien , c'est pas toujours évident mais Orson Wells disait " Il faut être soit même car tous les autres sont déjà pris"

Link to post
Share on other sites

Perso, je suis assez dubitatif sur « avoir SON son » pour moi, le son, il est avant tout au service du groupe et du morceau. Perso, je cherche toujours à avoir un son pertinent avec le projet. MON son, c’est surtout celui qui va bien avec le morceau.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Et si vous aviez tous les deux raison ?

Il faut certes trouver un son qui convient au morceau, mais il sera toujours un peu unique puisque personne n'a le même matos, les mêmes goûts et surtout les mêmes doigts ? :D

 

Sachant qu'à mon niveau encore une fois, je fais ce que peux plus que ce que je veux, mais le postulat reste valide...

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, SJamon a dit :

C'est probablement des question bêtes, mais je préfère les poser que le rester, bête ;-)

Il y a pas de questions bêtes... Juste de l'expérience qu'on acquiert plus ou moins vite ! Si seulement il y avait eu Internet dans les années 80/90 !

Ton son sur scène ? Comme au local ! Et laisse l'ingé s'occuper du reste : a chacun son job ! (Sauf si c'est toi, ce qui peut arriver un jour). Normalement, tu as toujours le même grain qui sort de ton ampli, un poil de correction acoustique éventuellement (en général bass/ med-bass). Et inévitablement, tu joueras forcément un jour dans une pièce carré, carrelé , en placo, et avec une belle baie vitrée, devant la porte des chiottes... Du pur bonheur, tu verras :D

Pour la technique... A part toi, pas grand monde n'entendra les défauts (et même s'il y en a un qui entend, on s'en fout ! :p) par contre se faire plaisir avec ses collègues, ca se voit de suite ! Et ça fait de suite la différence... Amha...

Les repets s'est fait pour bosser, les live pour se marrer ! :Just_Cuz_26:

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites

C'est marrant. Moi qui n'est quasi aucune expérience de la scène je me demande comment gérer le stress (doigts en cotons, oubli des lignes et structures des morceaux, etc...) plutôt que comment gérer le côté technique/matos.

Chacun ses angoisses. 

En tout cas chapeau, 3heures de set après même pas deux ans de basse derrière toi je trouve que c'est déjà un bel accomplissement.

Link to post
Share on other sites

Je plussoie ce qu'ont dit tous les collègues, et je pense que tu as une bonne approche, raisonnable et sereine.

Un petit point de détail que je n'ai pas vu dans les posts du dessus : si tu as un réglages particulier du volume, ou deux potards volume avec chacun un réglage précis sur la basse, un accordeur qui fera aussi office de "mute" peut être pratique. Sinon pas besoin de grand chose pour faire un live qui se passe bien : une bonne préparation (ça semble être le cas), un matos en bon état le jour J, un câble de secours, une pile neuve pour ceux qui sont en actif, et en avant. Tu me sembles être sur la bonne voie.

Après chacun a ses petits trucs, par exemple je ne change pas mes cordes juste avant, mais 2 semaines avant mini si possible, histoire de les "user" un peu en une ou deux répèt' et de retrouver un son plus habituel.

Pour l'endurance, faut l'anticiper et se préparer aussi, si vous ne faites jamais plus de 2 heures de répèt' ça peut faire bizarre le jour j. Faut pas partir à fond, s'échauffer un peu avant, et ça devrait aller. Perso je joue pas mal au médiator et je trouve que c'est une bonne technique pour soulager les doigts.

Pour un concert comme dans la vie, oublier de se préparer c'est se préparer à être oublié. Comme le dit @Dmonweb, le live c'est pour se faire plaisir, c'est trop tard pour corriger quoi que ce soit, alors on réfléchis pas trop et on fonce ! Bons concerts ! :wink:

Link to post
Share on other sites

Attention je ne dis pas que je suis serein, loin de là. J'ai l'habitude de parler en public donc je me dis que ça doit aider, mais il va y avoir des traces au fond du slip quand même je pense.

 

Mais je sais que le meilleur moyen de limiter le phénomène, c'est d'être préparé un maximum. Au moins si je n'ai pas à m'inquiéter du matériel et de l'organisation, c'est un souci en moins ;-)

 

Quand a joué les 3h, c'est pas encore fait... On en reparlera, haha ^^

Link to post
Share on other sites

Serein dans le sens où plus d'un débutant se retrouve sans câble le jour J parce que "c'est resté à ma maison je croyais que y'en aurait dispos sur scène" (j'invente mais je dois pas être loin de la vérité). Anticiper ce type de problème technique, comme tu le dis c'est s'enlever une inquiétude pour être plus à l'aise, et c'est bien.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...