Jump to content
danboney

vous avez dit talonnite ???

Recommended Posts

la talonnite ... cette maladie du manche bien connue ...

difficile de décrire avec .. hum .. "précision" ... ce qui se passe , et d'être totalement affirmatif sur le phénomène , moi j'ai l'impression que c'est le bois qui gonfle un peu , ce qui ferait  remonter les frettes à certains endroits du manche ... et de ce que j'ai pu observer , c'est assez souvent (mais pas systématique) dans les parages de la 12 ème/ 15 ème  case , et jusque vers les cases 16 à 19 , que ça arrive  ( pour les manches 20 ou 21 cases )., et plus rarement , mais j'ai déjà vu , sur la où  les dernières frettes .... 

la talonnite ,  c'est vers le talon du manche quoi !! 

je peux me tromper , mais selon ma modeste expérience , j'ai clairement l'impression que les touches palissandres sont bien plus sujettes à la talonnite que les touches érable .

quel que soit le prix du manche , le prestige de la marque , la qualité du travail et le soin apporté au choix des bois par le  luthier , la talonnite guette et se propage , parfois jusqu' à rendre injouables nos chers instruments ...

perso , j'ai rencontré ce problème sur du Squier , du fender US ,  japon où Corée , ibanez roadstar , aria pro 2  japon , yamaha BB , gibson , et même sur un manche pensa suhr ( carrément haut de gamme) , et même bis sur un manche d 'un  luthier français bien connu qui fait de très chouettes instrums reconnus pour leurs super qualités ... j'en tairai le nom car pas question pour moi de balancer nos luthiers bien de chez nous et qu'on aime ... le problème , ce n''est pas la facture de l'instrum , mais le bois qui est une matière vivante ( même quand elle est morte !! hein !)  'fin bref , le bois ça bouge ...

et , quitte à me répetter , bien plus avec des touche palissandre qu' érable (de ma propre observation )... d'ailleurs , à ce sujet , j'ai déjà vu aussi des baguettes bois palissandre au dos du manche (strunk stripe) gonfler et craqueler le vernis  , alors que le vernis était intact sur tout l'érable du manche ...

quels sont vos avis , observations , et expériences diverses sur le sujet ?

Edited by danboney

Share this post


Link to post
Share on other sites

ma première talonnite c'est avec la PB 69, touche palissandre. Mais ça reste léger, les frettes 14 à 20  (et surtout 17 à 20) ont eu droit à une planif mais c'est tout.  On est sur une basse qui a 51 ans quand même !

Sur toutes les autres basses que j'ai eu palissandre ou érable, squier, SX, fender, Bacchus, ibanez : R.A.S.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non. Ca peut toucher tous les types de manches. 
C’est sur les frettes du bout que c’est sensible, les dernières. Comme si la touche faisait une rampe de skate board dans les aigus. Résultat fatal : obligation de remonter l’action aux pontets. Il n’y a pas de solution une fois qu’un manche a pris ce chemin : on lime les frettes progressivement jusqu’à ce qu’un jour, on ne puisse plus et le manche va à la poubelle. Si c’est un traversant, ben c’est la basse qui est morte. 

Edited by kascollet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso je n'ai jamais rencontré ce problème sur une basse, je ne savais pas que ça existait.

Je me demandais si ça peut avoir un lien avec le fait de monter les basses avec des tirants de cordes trop importants.

J'ai cru comprendre que ça avait tendance à bousiller les manches ? Après ça n'a peut être aucun rapport avec ce pb en particulier...

Selon toi Kasco, notre spécialiste Warwick, les touches wenge sont également concernées ?

Pareil j'ai déja vu des touches bousillées à cause de psychos qui serraient à l'excès les vis de fixation de manche, abîmant du coup la touche ou le talon.

Mais bon là encore j'imagine qu'on ne parle pas du même pb. Mais c'est que vous me faites grave flipper avec cette maladie :scare:. N'en veux pas moi de la talonnite, sniff  :sorry:...

Edited by marsupilami
Autre interrogation / orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je n'avais pas le choix, choisirais je la talonnite ou bien la tendinite ?, dans les deux cas pas glop pour nous autres bassistes :(.

Nul doute, à l'instar du gas la talonnite c'est le mal :diablo:

Edited by marsupilami
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

kasco a bien décrit les manip à effectuer pour une talonnite "légère"  ...

pour une tallonite "sévère" , avant la poubelle , il y a la possibilité de défretter le manche , planifier la touche avec une cale au bon radius , et refretter ..

par contre , quid de la talonnite sur une touche venneer  ? ( placage )  ... perso je n'ai jamais eu de basse avec touche veneer ...

si un , où des luthiers,  pouvaient passer par là et nous en dire un peu plus sur leurs observations , leurs expériences diverses , leurs façons de "curer ce mal " , et peut être même de le prévenir , ça serait chouette  ...

perso , je me demande si le fait que l'érable soit vernis , ça le rend plus étanche , et empêche au moins partiellement le bois de gonfler , par rapport donc au palissandre qui lui n' est que très rarement vernis ( sauf chez  rickenbacker par exemple ) .. où est ce que l'érable est simplement moins sujet à gonflement ?

est ce que le palissandre ça doit s'entretenir ? ...  le huiler où le cirer de temps en temps ? ... l'idée , en gorgeant les fibres du bois avec du gras où de la cire , serait de le rendre plus étanche et donc moins sensible à l'humidité et à un possible  gonflement ...

Edited by danboney

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu, c'est quoi le veneer, une essence de bois ? je parlais du wenge :not_i:

Edited by marsupilami
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, marsupilami a dit :

Heu, c'est quoi le veneer, une essence de bois ? je parlais du wenge :not_i:

Veneer, c'est une façon de poser une touche rapportée, par opposition à slab. Une photo parlant mieux que mille mots :

Slab_vs_Veneer_002.jpg?resize=300,294&ss

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello !

Ce que tu décris pourrais aussi être dû à une irrégularité dans le bois du manche à l'origine. Si c'est un instrument fait par un luthier il y a peu de chance car ils savent normalement repérer ce genre de choses et faire en sorte qu'il n'y ait pas d'incidence sur le manche par la suite.

Si on est sur un instrument indus en revanche, il est fort possible que ça puisse être ça. Ce type d'irrégularité, souvent dues à des noeuds, peuvent avoir pour conséquence une courbure ou une vrille à plus ou moins long terme car le bois y travaille davantage.

Il faudrait passer par la case luthier pour savoir de quoi il retourne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...