Jump to content

Recommended Posts

Hi everyone !

Une basse qui n’avait pas eu sa review alors qu’elle est dans mes mains depuis bientôt trois ans. Je suis impardonnable. Réparons l’impair !

Une review de plus donc, pour mon excellente IBANEZ ATK 1200 Prestige

Comme toutes mes basses, c’est une originale, un engin décalé qui sort des normes. 

Pourtant, la gamme ATK, qu’Ibanez produit depuis près de trente ans, est maintenant classique. La marque nippone avait identifié à l’époque un trou dans le marché : une Stingray pour les pauvres. Le concept, copié chez Musicman donc, c’était la troisième gamme de Leo Fender : des basses équipées d’un seul micro double placé à un emplacement précis, le sweet spot, et dont la patate était fournie par une électronique active. Succès remarquable depuis la fin des 70s. Ces basses au son très agressif et présent répondaient à l’évolution des styles musicaux et ont servi de grands musiciens. Jouées aux doigts, au pick, en slap, elles ont amené un son très reconnaissable. Un bon gros son en boule, chargé de médiums (la position de micro) mais aussi de graves et d’aigus (le preampli intégré). 

Bref, il n’existait pas en 90 d’équivalent accessible. Ibanez l’a vu et a crée l’ATK, pour « attack ». L’agressivité, la présence, l’articulation. Le sens même de ces basses, c’est l’attaque, comme leur modèle.

Bien vu Ibanez, les ATK sont toujours des basses de référence. Celles que le propriétaire de Stingray emmène pour le spare du concert, et même des instruments principaux puisque le clone est réussi. Une grosse basse qui tabasse, avec un son qui tabasse. 

Mon ATK a des caractéristiques qui font mentir ce concept, la rendent originale... et ont entraîné son échec commercial !

Premier point, ce n’est pas une basse d’entrée de gamme. En fait, le tarif catalogue a sa sortie en 2011 était pratiquement le même que celui de ses modèles américains de chez Musicman.

Deuxième point, elle est dotée d’un micro manche en plus du pavé sur le sweet spot. Bon, ça aussi Musicman le fait maintenant, mais ça casse le coté plug and play. 

Bref, c’est une ATK qui n’est plus vraiment une ATK. Elle avait d’ailleurs été accueillie avec beaucoup de circonspection, y compris ici sur OB :

Ce n’est pas le premier essai d’Ibanez de produire une ATK haut de gamme. Il y eu une 1300 Prestige déjà vers 99, les 700 coréennes, et même une série spécifique ATKUSA avec un manche à la construction très particulière. Comme cette Prestige MIJ, ces instruments sont valables, mais rares. 

Ce qui est chouette, c’est que comme tous les instruments un peu haut de gamme qui ne se vendent pas bien et ne sont pas des Fender, ça s’acquière pour beaucoup moins cher que le tarif catalogue !

Moi, je l’ai voulue dès le premier jour cette ATK Prestige et le meilleur moyen de gérer ses fantasmes, c’est de les assouvir !

Je m’en félicite depuis trois ans. C’est un super couteau Suisse dans mon cheptel limité et tout simplement une super basse. 


0 - Photos

IMG_4036.JPG

IMG_4037.JPG

IMG_4044.JPG

IMG_4051.JPG

IMG_4052.JPG

IMG_4053.JPG

IMG_4054.JPG

Elle est très belle et elle pue le bon goût. Le style est traditionnel, quelque par entre une Stingray et une Lakland 44-02, avec une différence majeure au niveau de la tête, en configuration 2+2 pour l’Ibanez. 

IMG_0028.jpg

Elle est clairement identifiable comme une ATK bien sûr, mais une ATK moderne, dont les mensurations du corps et de la tête sont à la baisse par rapport aux originales :

IMG_3993.PNG

Quelques zooms sur des détails intéressants. 

La jonction corps/manche :

jonction.jpg

Le gros chevalet :

chev.jpg

Les vis de fixation et les belles pièces du manche :

vis.jpg

L’électronique :

IMG_3947.JPG

Les deux pièces de frêne :

IMG_3994.JPG

Les mécaniques Gotoh :

IMG_4004.JPG

Avec son pote Trace Elliot, qui l’aide à casser les murs de ma maison :

IMG_0031.jpg


1 - Caractéristiques
 

Bon, y a beaucoup de choses à dire. Pour faire simple, c’est une 4 cordes active haut de gamme à construction traditionnelle, avec une configuration micro type Musicman HS. 

Pour le détail, voici :
Date de naissance : 13 août 2013 (tampon du QC). Elle est lion, comme moi ;-)
Construction : manche vissé 5 vis avec ferrules encastrées
Bois du corps : frêne, deux pièces bien veinées et bien symétriques
Bois du manche : érable sur quartier, 3 pieces
Profil : C fin
Bois de la touche : érable sur dosse (touche rapportée)
Radius : 9,5 pouces (idem Fender US modernes)
Sillet : Graphtech Black Tusk XL, fixe
Largeur au sillet : 42 mm (idem PB)
Frettes : 22 jumbo
Trussrod : double action, écrou de réglage au talon avec barillet type Musicman
Nb de cordes : 4
Diapason : 34" , standard
Finition : verni gloss pour le corps et la touche, satiné pour le dos du manche. 

Pickguard : transparent
Accastillage : mécas ouvertes Gotoh GB11W, chevalet classique sur plaque géante, montage des cordes à travers le corps
Micros : trois humbuckers passifs à aimants céramique en lame « CAP Sonic Arch » dont deux côte à côte, rassemblés dans le même boîtier. Micros cintrés au radius des cordes. Précisément, ce sont un SAH4 (Sonic Arch 4) et un DH (double humbucker). 
Balance micros : un potard avec cran milieu
Electronique : preampli ATK N3. vol/balance/graves/mids/aigus + un switch trois positions pour le micro double. 

Pile : 9V, dans un logement dédié sans outil

Cette ATK de luxe est fournie avec un très beau flightcase farci de goodies, avec moumoute kitch inside :

IMG_0032.jpg

IMG_0037.jpg

IMG_0038.jpg

Les goodies marqués Japan partout :

IMG_0040.jpg

Le noutil prestigieux :

IMG_0041.jpg

 

2 - Confort de jeu

Poids : 4,2 kg. Ça pouvait pas être une plume avec tout ce bois, ce métal et cette électronique, mais elle s’en sort pas si mal. 
Equilibre : impeccable. Le corps est lourd, la tête est courte et le manche est léger 
Accès aux aigus : pas mal pour une vissée. Le talon échancré et la corne inférieure écartée permettent d’aller au bout des 22 frettes
Accès aux contrôles : ils sont nombreux mais bien disposés. Pas trop d’hésitation. 
Profil du manche : c’est un manche moderne, fin, avec une touche peu bombée. Par contre, c’est un manche relativement large avec ses 42mm au sillet. Pour la référence, il est très proche de celui d’une Fender PB US actuelle, juste un poil moins épais. 

En gros, c’est une 4 cordes classique, ni plus ni moins. Posez votre Fender et attrapez cette ATK sans temps adaptation.  

3 - Qualité de la lutherie

A ce chapitre, c’est vraiment la fête. Tout est parfait, du choix des bois à la finition, en passant par la construction. Le « hand made in Japan » est une vraie plus-value par rapport aux gammes standard chinoise et Premium indonésienne. 

On a fait la comparaison Prestige/Premium ici :

L’ATK Prestige est aussi haut de gamme que possible. Un vrai bel instrument, fiable, facile à régler et fait pour durer. 

En détail :
Courbure du manche : irréprochable, un bijou. 
Trussrod : du tout bon avec son accès facile au talon, sa souplesse de fonctionnement et son type (double action), qui ne génère pas de contrainte sur le bois autre que l’effet sur la courbure. 
Qualité du frettage : parfait. 
Action globale : aussi bas que l’on souhaite. Je joue bas et cette Ibanez peut descendre PLUS BAS que mes habitudes. Le pied total. 
Finition du corps et du manche : du verni de luxe, profond, transparent et épais. 

Au chapitre des petits trucs sympas :

- le sillet Graphtech est impeccablement ajusté en sortie d’usine

- les potards et le switch sont super costaud et bien freinés

- les mécaniques, sans jeu, qui tournent elles aussi comme dans du beurre frais

- les deux vernis du manche (gloss sur la touche, satiné au dos) se rencontrent au dos de la tête, au niveau de la volute. Super classe

IMG_3956.JPG

- la tête reçoit un fin placage de frêne pour masquer les trois lattes du manche. Pour parfaire la séparation, une fine couche de bois sombre est même intercalée sous le placage (c’est pas tous les jours ça !)

IMG_8858.jpg

200624092621617411.jpg

Au chapitre des trucs moins sympas, y a RIEN à dire. C’est un sans faute et c’est rare, même à ce prix. 


4 - Son

Alors, comme on l’a vu dans la présentation, le concept est celui d’un dérivé de Musicman Stingray. Elle empreinte à cette dernière l’emplacement de son micro principal, qu’on dit placé sur le « sweet spot » : l’endroit où il faut mettre un gros micro double pour obtenir pêche et présence, sans sacrifier les graves grâce au micro double câblé en parallèle. 

La comparaison s’arrête là parce que même si la Stingray existe en configuration à deux micros, elle est toujours associée à un sélecteur et non à une balance comme ici (pour ça, faut lorgner du côté des Bongo). 

Les micros CAP sont notamment identiques aux Grooveline et Ashula. 

Voilà ce que dit Ibanez a leur sujet :

"The CAP EFX-N2 (Extended Full Range) is a passive humbucker that is well suited in both neck and bridge positions. They use ceramic magnets, and are designed to have a balanced tone across each string. We use these pickups for both 4 and 5 string basses.
The Grooveline basses use the CAP-SAH4 (Sonic Arch 4) for 4 strings and CAP-SAH5 (Sonic Arch 5) for 5 strings. The Sonic Arch pickup is a single sized passive humbucker with a blade polepiece and ceramic magnet. They have a well balanced traditional tone that suits any style of music. 
Our new ATK basses use the CAP-DH (Double humbucker). Ceramic magnets again, this time there are two humbuckers contained within one pickup. This one is my personal favorite. This pickup can be split to have the rear humbucker only, both humbuckers, or front humbucker only using a three way switch. This one is designed for the bridge position only. Comparing to other traditional sounding basses, I have gotten a Jazz bass sound in the bridge position (good for tight, funky playing), a Music Man sound (great for slapping) and a P-bass sound (great for pick playing or finger playing metal and hard rock) all with very minor switch and EQ adjustments."

Bon, bla bla bla. Ce sont des micros passifs full range modernes qui ne génèrent pas de hum. 

Cette ATK a trois micros. On peut isoler chacun d’entre-eux ou les combiner deux par deux, ou tous les trois, et corriger l’équilibre des fréquences avec l’égalisation trois bandes boost & cut. 

Il y a donc l’embarras du choix !

Perso, mes combinaisons de micros préférées sont le double seul (H) pour le jeu aux doigts, les trois micros (J1+H) pour le slap et les deux micros extérieurs (J1 + J3) au mediator.

Allez, voilà du son avec mes doigts. 

Le mode SR (double seul) , aux doigts puis en slap :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/steelssr.mp3

Mode SR, au pick, d'abord soft puis plus appuyé :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/softpicksr.mp3

Le mode JB (micros extérieurs) :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/agressivejb.mp3

Enchainement JB->SR->PB avec de roundwound nickel :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/jbsrpb.mp3

Enchainement PB->SR->JB avec des TI Jazz Flats :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/atkflats.mp3

Au pick, en appuyant, avec le double hulcmbucker seul et avec un peu de boost sur les trois fréquences :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/bourrinnos.mp3

Passage en revue des modes aux doigts :

- J manche (PB) https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishp.mp3

- double splitté (J chevalet - Jaco) https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishj.mp3

- double splitté (J milieu) https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishjneck.mp3

- J chevalet + J milieu (SR) https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishsr.mp3

- J manche + J chevalet (JB) :  https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishjb.mp3

- J manche + J milieu (Rick) https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishric.mp3

- les trois J : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishjsr.mp3

Passage en revue des modes avec un slap RHCPepperesque :

- micros manche https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/pb.mp3

- micro double : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/sr.mp3

- micro manche + micro manche du double : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/ric.mp3

- micro manche + micro chevalet du double (grand écart JB) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/jb.mp

 

Cover de Faith No More avec les trois micros ON, au pick, pour illustrer la force, la présence, la lourdeur et la vie de la belle :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/diggin.mp3

 

Petit comparo qui ne mange pas de pain entre deux basses qui n'ont rien à voir !

L'ATK Prestige, en mode JB (comprendre avec le J manche et le J chevalet) :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/80-SB500/comparoJBatk.mp3 

Une vraie JB, (Yamaha Superbass de 81), tout à fond :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/80-SB500/comparoJBsb.mp3

Elles ont le même type de corde donc c'est surtout un comparo entre des single coils traditionnels (et vieux) de la Yam et les mini humbuckers neufs de l'ATK.

Bien sur, j'ai normalisé les volumes !

Petit son comparatif slap et doigts entre

- le mode JB : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/81-atk/ebstringsjb.mp3

- le mode SR : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/81-atk/ebstringssr.mp3

Attention, il n'y a pas de boost au préamp, ce qui est haituel pour une JB, mais pas pour une SR !

 

Petit groove avec la configuration particulière des deux micros coté manche (J1 et J2 dans ma terminologie) :

https://megacerebral.com/kascollet/reviews/81-atk/pafj1j2.mp3

 

Un peu de tout en video, à travers mon Trace Elliot 1210 :

 

Edited by kascollet
  • Like 11
  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe review . Effectivement cette basse est magnifique. J’écouterai les clip c’est soir au casque. 
Merci à toi pour cette présentation détaillée et de qualité.

  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe review, comme d'habitude, mais les clips audio ne sont pas accessibles :-(

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est drôle, ton son en TI Flats est presque plus agressif qu'en rounds...

T'aurais pas inversé les soundclips ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, c’est bien ça. Les TI sont super méchantes dans les mids, l’action était super basse et j’avais sans doute poussé un peu les aigus. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe review, comme d'habitude :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci chef. L’habitude a pris un coup depuis quelques années, mais j’essaye de garder le truc vivant !

Edited by kascollet
  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu places la barre haute ! :wink:

Mais c'est un plaisir !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas la même gamme, mais quand même très très proche niveau son... Les indonésiennes Premium 800 et 810 se vendaient neuves un peu moins de 900 euros, la 1200 Prestige dans les 1300 il me semble. Les Japonais bossent sans doute mieux, mais évidemment pour plus cher... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai pas parlé de valeur il me semble.
C’est comme si on causait de Jazz Bass et que tu me disais que le son de ta STD Mex est très très proche de celui de mon Am STD. 

Pas de souci si tu es content de ta 810. C’est l’essentiel. Ce sont juste pas les mêmes basses. 
EDIT : il y a tout ce qu’il faut dans le topic Ibanez pour réaliser ça (voir le lien dans la review). 

Edited by kascollet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours un plaisir tes revues, dommage que tu aies stabilisé ton cheptel :rolleyes:.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Noky a dit :

Toujours un plaisir tes revues, dommage que tu aies stabilisé ton cheptel :rolleyes:.

Faut être patient. On devrait pouvoir le faire degaser dans pas long, on aura l'Ibanez et de la Yam dans le topic vente si on se débrouille bien :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/06/2020 à 08:48, kascollet a dit :

même une série spécifique ATKUSA avec un manche à la construction très particulière.

Je pourrais apporter des informations concernant ce modèle en particulier prochainement, j’en possède une depuis plusieurs années 

Share this post


Link to post
Share on other sites

N’hésites pas. Elle est superbe ton ATKUSA. Elle mérite même une review dédiée je pense. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon ATK 305 MIJ (la version plus "stingray rentre-dedans" que celle ci) pouvait avoir l'action la plus basse des basses que j'ai possédées. Merci le gros manche en plusieurs parties (je suis sûr que le plaquage sur la tête - j'en avais un aussi - aidait). Elle pesait 1 kg de trop sinon je l'aurais gardée. Je l'avais vendu, puis re acheté, puis revendu (pour de bon cette fois) mais ces ATK sont de très beaux instruments, je comprends pas qu'Ibanez ne développe pas la gamme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est clair, le placage de tête, c’est essentiel au son :ph34r: !

Je vais essayer de retrouver mon multi-eff pour faire des trucs plus couillus parce que forcément, direct dans la carte son du vieux Mac, c’est pas l’extase !

En effet, Ibanez ne mise pas des masses sur l’ATK.

Edited by kascollet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas si le placage de tête change le son mais j'ai l'impression que les manches en plusieurs parties ça aide à avoir une action plus basse, de ma courte expérience (3 basses manches en plusieurs parties, 4 manches en une partie). Bon par contre au rugby on recommandera les placages sur les jambes plutôt que sur la tête, c'est moins compliqués et plus efficace !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le principe c’est la stabilité je crois, avec la logique que les défauts locaux naturels de chaque pièce de bois se compensent mutuellement pour éliminer les zones de faible rigidité /densité/résistance en torsion. 
Du coup, tu as plus de chance d’obtenir une courbure régulière et l’action en bénéficie, ainsi que la stabilité dans le temps. 
Bref, c’est bon, et ça permet d’avoir moins recours à d’autres méthodes comme les renforts. 
L’ATK est récente, donc je sais pas dire pour la résistance dans le temps. 
Ma Cirrus, elle a un manche en 5 pièces, un trussrod double action ET deux barres de carbone. C’est Noël :ohyeah:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien belle basse et The revew impeccable (ça c'était pas une surprise).

Bien née effectivement cette lionne grogneuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...