Jump to content
Ju

Compresser c’est tricher?

Compresser c’est tricher?  

53 members have voted

  1. 1. Alors, c’est de la triche?

    • Oui, laissons les doigts faire le boulot
      11
    • Non, compressons
      42
  2. 2. Vous en servez souvent à la maison?

    • <30% du temps
      24
    • 30-60% du temps
      8
    • 60-80% du temps
      5
    • Presque tout le temps
      16


Recommended Posts

Et puis pourquoi avoir inventé la compression et pourquoi l utiliser de partout, en permanence  si cela a un effet néfaste sur le son ?:give_rose:

Je ne connais pas un ingé son , un studio qui n utilise pas de compresseur 

Surtout sur la basse !!

Après Greg tu as raison ,le réglage d un compresseur est complexe et tu as plus vite fait de flinguer ton son que l effet inverse ..

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, googysan a dit :

Et puis pourquoi avoir inventé la compression et pourquoi l utiliser de partout, en permanence  si cela a un effet néfaste sur le son ?:give_rose:

Je trouve pas que ce soit néfaste : au contraire, ça permet de retrouver des fréquences plus faibles, et de mieux sculpter à l'EQ !

Le problème c'est bien la dynamique : le problème d'un compresseur, c'est qu'on peut vite le programmer comme un noise gate qui fonctionnerait en "pas de son" ou "tout à burne", ou la frustration de ne pas pouvoir "aller à burne" justement...

C'est quand il faut passer de 30 dB a 110 db sur un fill de 3 secondes que ca devient complexe en sortie de basse... 

Il faut penser à un Symphonique. Si l'intro intimiste est aussi puissante que le Refrain, le morceau perd tout son intérêt, et ca impose une lassitude comme de la Techno un soir sans excta. Hum  

Ou a une caisse claire dont chaque ghost note ressortiraient autant qu'une frappe sur les temps faibles...

D'ou tout l'intérêt d'y aller progressivement (des ratio entre 2:1 et 4:1 grand max) à chaque étape de la chaîne. 

Un bon compresseur bien réglé ne doit pas s'entendre, mais manquer quand on l'enlève. 

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quand même les compresseurs utilisés aussi pour colorer genre LA2A pour le chant. Ca compresse léger ET colore la prise.

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

si on prend des référence en bassiste comme par ex marcus miller , il utilise un compresseur de malade déjà perso , puis apès encore sur la table mix de l'ingé son et en mix . Pourtant c'est pas un manchot et ce n'est pas l'aider en quoi que ce soit , mais il a une sacré attaque et le comp doit rendre le son plus homogène à ces oreilles j'imagine .

Si il est bien réglé on peut entendre les différences si on attaque plus fort jusqu'à un certain seuil bien sur , du le coup de bien savoir le régler .

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 11 heures, googysan a dit :

Et puis pourquoi avoir inventé la compression

Historiquement c'etait moins simple de normaliser une piste audio en volume, le compresseur venait "compenser" sur certaines prestations de chant. L'idee etait d'avoir moins a "rider" le fader pour alleger ou appuyer sur des syllabes inegales. Un ingé son ça coutait cher. Il ne fallait pas se rater sinon il fallait tout recommencer depuis le debut.... Aujourd'hui on fait "une automation avec la bite", en 3 clics, et on gere le volume d'une piste chant a coup de souris. 

Puis c'est parti en cachuetes, pour arriver jusqu'a la loudness war. Meme principe "c'est plus fort? alors c'est mieux" un ingé trouvait ça surement pénible de rider le fader aussi souvent pour la basse probablement... Bref... La faineantise :) IMHO

Edited by maravers

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Ian a dit :

Toi, tu sembles pas savoir que la compression omni-presente fait partie integrante du son Vulfpeck...

 

https://goodhertz.co/vulf-comp/

 

Après oui on aime ou pas!

Si justement. Et perso je n'aime pas trop. Après beaucoup de pote adore, mais perso c'est pas trop ce j'aime.

D'ailleurs de la compression y'en a même lorsqu'on écoute un mp3, et ça joue aussi sur le son... Après peut être que je m'écarte du sujet !

 

Edit : d'ailleurs je vois qu'il y'a certaines personnes qui parlent de Marcus Miller. Perso j'adore, que soit le son, le jeu... peut-être que c'est aussi question de réglage ?

Edited by FunktString

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme la plupart ici, je suis bassiste mais ma principale activité en dehors de la scène est mon studio. Je réalise beaucoup de mixages et de prémasterings.

Je vais peut être un peu dévier du sujet mais comme on y est... ;-)

Cette surcompression omniprésente est un réel problème. Mon métier est la musique. Je vis de ça depuis 1999.  Je supporte très peu d'écouter de la musique produite ces dernières années. C'est fatiguant. Même à très faible volume, la musique est devenu très fatigante à écouter. Evidemment, c'est pas une généralité mais une grande majorité.

Quand les clients se pointe avec des cd de "références" et que leur seul but est que leur cd sonne aussi fort que des productions mixées et prémasterisées par des espèces de brutes cinglés de la compression, je stoppe et je leur fais faire une petite expérience qui règle le souci en 2 mn.

Comme l'oreille aura toujours tendance à penser que le morceau qui sonne le plus fort sonne mieux, je leur fait écouter le prémaster A avec le niveau que je juge suffisant, et ensuite, la version B avec le niveau qu'ils voudraient. Evidemment, ils vont préférer le plus fort.

Et puis, je leur propose une troisième version C. En fait, il n'y a pas de version C, c'est en fait la version A mais je ne leur dis rien, je compense la différence de niveau entre la A et la B en baissant la B afin que les deux soit au même volume mais ça, ils ne le savent pas.  Les deux versions sont donc au même volume mais dans 100 % des cas, ils préfèrent de loin la version A, la moins compressée, bien évidement.

J'ai rien inventé, évidement, beaucoup d'ingénieurs son soucieux de ce problème utilisent cette technique.  C'est comme ça, il faut faire de l'éducation...

Punaise, on a un bouton de volume, c'est pas pour l'utiliser entre 1 et 2. Je me bats contre ces volumes complètement inutiles qui détruisent la musique.    C'est pas assez fort ? Montez votre bouton de volume, c'est bien assez compressé comme ça, même avec ma version A....

Le fait que le son soit tellement compressé est devenu "normal" et même recherché alors que c'est une pur connerie. Tout ou presque est devenu fatigant à écouter. Et plus je vieilli, moins je supporte ça.

Heureusement, les différentes plateformes sont de plus en plus strictes (si on peu appeler ça "stricte") et ceux qui ne se tiennent pas aux règles auront un son tout petit.

On le voit encore beaucoup sur des trucs posté par exemple sur Youtube récemment. Les gars, en ne voulant pas jouer le jeu, ont voulu être fort, ont monté les niveaux en compressant comme des brutes.  Au final, non seulement, il n'y a plus aucune dynamique, c'est plat, mais en plus, le volume est finalement tout faible du fait que Youtube à baissé le volume pour arriver à leur préconisations. Y a qu'à voir dans les statistiques avancées de Youtube (clique droit sur la roue dentée pour ceux qui ne connaissent pas) et on peut voir les pénalités de volume appliquée.  Bien fait pour eux...:p

Mais,..... Pour autant, je ne déteste pas la compression, bien au contraire. C'est surtout leurs mauvaises utilisations qui est insupportable.  Le nombre de pistes que je reçois de la parts de musiciens qui ont cru bon de prétraiter leur pistes avant de me l'envoyer,....  C'est fascinant pour moi cette volonté que certains ont parfois d' envoyer un son tellement compressé alors que quand j'insiste pour avoir la piste brute,.. c'est tellement bien...

Malgré la mauvaise utilisation que beaucoup de gens en ont, c'est un superbe outil si il est bien utilisé.

Un chanteur qui gère mal la distance avec le micro en studio, une légère compression discrète pour compenser et hop... Parfois, il faut aller vite et on a pas forcément le temps à passer à suivre des niveaux de piste à la main.

Par exemple, à la basse, sur scène, mon compresseur est activé 100 % du temps mais je considère que le compresseur ne devrait en aucun cas être utilisé pour corriger un manque de maîtrise de la dynamique de son jeu.  Ca, c'est au bonhomme qui tient la basse de régler ça avec ses doigts.

Sur la basse, en live, j'utilise une compression extrêmement discrète.  Compression parallèle, Side chain avec coupe bas pour moins de pompage, petit ratio, softknee, etc...

Du coup, c'est très subtile et je m'en sert juste pour mettre en valeur les transitoires d'attaques. Ca me permet d'avoir une découpes des notes légèrement mise en valeur d'une manière qu'on ne pourrait apporter au doigts. Juste ce petite truc qui fait que l'attaque est à peine plus incisive. 

Est ce indispensable ? Bien qu'il est allumé 100% du temps, clairement non. Je pourrais m'en passer. Ca m'apporte juste un petit truc en plus.

 

A la question "Compresser, c'est tricher ?"  En fait je pense qu'on ne peut tout simplement pas tricher.  Une dynamique mal gérée par le joueur sera peut être atténuée par un compresseur au détriment d'un manque de vie et des effets de pompages mais un mauvais jeu compressé ne devient un bon jeu ;-)

Après, je dis pas, bien que je préfère les compressions "discrètes" plus comme un traitement léger qu'autre chose, la compression peut être utilisée comme un effet avec des réglages plus prononcés et ça peut être intéressent mais quand ça respire, c'est quand même vachement bien ;-)

PS: Heuu, je crois que j'étais un peu long.... Pardon ;-)

Edited by Snooopy
  • Like 9
  • +1 6
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tres intéressant ton point de vue pro. Merci. Ca plairait à mon pote qui gère son stud'. Il pense pareil en gros.

Sortie de l'utilisation live, c'est un sujet compliqué. J'ai beau faire de l'autoprod pour le fun avec plugs etc, je suis limité techniquement sur la mao et quand j'amène mes sons chez poto, sur ces écoutes de dingue, je prends ma baffe sur ce que je mets en trop.

Edited by Pfunker

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Spoony, très intéressant ton point de vue et avec exemples à la clé ! Merci 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Snooopy a dit :

Quand les clients se pointe avec des cd de "références" et que leur seul but est que leur cd sonne aussi fort que des productions mixées et prémasterisées par des espèces de brutes cinglés de la compression, je stoppe et je leur fais faire une petite expérience qui règle le souci en 2 mn.

Comme l'oreille aura toujours tendance à penser que le morceau qui sonne le plus fort sonne mieux, je leur fait écouter le prémaster A avec le niveau que je juge suffisant, et ensuite, la version B avec le niveau qu'ils voudraient. Evidemment, ils vont préférer le plus fort.

Et puis, je leur propose une troisième version C. En fait, il n'y a pas de version C, c'est en fait la version A mais je ne leur dis rien, je compense la différence de niveau entre la A et la B en baissant la B afin que les deux soit au même volume mais ça, ils ne le savent pas.  Les deux versions sont donc au même volume mais dans 100 % des cas, ils préfèrent de loin la version A, la moins compressée, bien évidement.

J'ai rien inventé, évidement, beaucoup d'ingénieurs son soucieux de ce problème utilisent cette technique.  C'est comme ça, il faut faire de l'éducation...

Excellent !

Ça fait un peu penser au "producer switch" de Leland :

 

 

  • Like 1
  • +1 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'écoute régulièrement des podcasts, des trucs amateurs, non compressés ou alors mal compressés, les dynamique est là mais selon les voix, les expressions, c'est juste pénible à écouter, il y a des pics de volumes importants, on entend bien que ceux qui parlent peuvent s'éloigner plus ou moins du micro.

Bon ça c'est un aparté et effectivement je trouve la musique fatigante à écouter, je n'écoute quasiment plus de rock (du moins en voiture) je préfère les musiques plus aérées, le jazz, la soul, les musiques ethniques, peut être que je vieillis tout simplement :ohyeah:. Très intéressant ton propos @Snoopy, merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Pol a dit :

Excellent !

Ça fait un peu penser au "producer switch" de Leland :

:p  Oui, je connais bien ça aussi  :wink: Sauf que dans mon cas, il y a une réelle différence technique.

Petit hors sujet: Quand je dis que je connais la technique du "producer switch", j'avoue avoir déjà utilisé des techniques pour savoir si certains clients parfois un peu "perchés" était sûr de savoir ce qu'ils voulaient.

Par exemple:  Après une multitude de demandes incompréhensibles d'un client qui tournait un peu en rond me semblait il,  j'ai envoyé un fichier nommé prémaster 03.  Le client (assez perché comme dit) me dit, "je suis pas sûr, je ne rentre pas dans le titre, je ne ressens pas l'émotion...... "   bref, rien qui ne  veuille dire grand chose....

Ne comprenant plus où il veut en venir, j'envoie alors une version 04.  En fait, il s'agit exactement de la même. J'ai juste renommé le fichier.  Le client m'appelle en me disant. "Ca n'a plus rien n'à voir, c'est exactement ça que j'attendais, le jour et la nuit.....   

Il y a aussi le fameux "singer knob" bien connu des ingés sons pour les chanteur/chanteuses qui ont un problème existentiel avec le son de leur voix.   Toujours une tranche de console dans laquelle rien ne passe. Le fait même de toucher un potard, qui du coup ne sert strictement à rien, fait passer un(e) chanteur/chanteuse du doute le plus total à la certitude absolue.  "Super, il y avait vraiment quelque chose qui me plaisait pas avant. là, ça n'a plus rien à voir"

Parfois, y a de quoi se poser des questions. :wink:

Edited by Snooopy
  • +1 1
  • Thanks 2
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clairement pas le meme usage : instru ou mixage. Sur la partie mixage on parle du rapport des instruments les uns entre les autres dans la facade, c'est tres different de la basse seule et son stacking d'effets.

Le compresseur pedale fait remonter les sons les plus faibles au niveau des plus forts, si les zicos aiment cet effet c'est parce qu'ils entendent plus de chose dans leur signal de basse. Souvent du bas puisque plus c'est bas plus c'est compliqué de l'entendre "fort" et aussi TRES souvent tous les bruits adjacents buzzes, hums etc. "Hey les gars j'ai acheté cette PB de 1969  avec ce son si caracteristique! Et si je le detruisais ce son si caracteristique en le balançant dans un compresseur?" reste un point de vue valable.

Bref, je continue à lire le sujet mais pour le moment mon impression n'a pas trop changé, je reste sur "comp ok si on peut avoir le meme son autrement" en influençant sur l'eq, le preamp etc. C'est du maquillage, et c'est pas pour rien que sur certains compresseur la fonction s'appelle "make up" :)

Je reste super open : y'a pas de regles :) et si on a envie et beh on le fait! 

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/05/2020 à 14:24, Snooopy a dit :

:p  Oui, je connais bien ça aussi  :wink: Sauf que dans mon cas, il y a une réelle différence technique.

Petit hors sujet: Quand je dis que je connais la technique du "producer switch", j'avoue avoir déjà utilisé des techniques pour savoir si certains clients parfois un peu "perchés" était sûr de savoir ce qu'ils voulaient.

Par exemple:  Après une multitude de demandes incompréhensibles d'un client qui tournait un peu en rond me semblait il,  j'ai envoyé un fichier nommé prémaster 03.  Le client (assez perché comme dit) me dit, "je suis pas sûr, je ne rentre pas dans le titre, je ne ressens pas l'émotion...... "   bref, rien qui ne  veuille dire grand chose....

Ne comprenant plus où il veut en venir, j'envoie alors une version 04.  En fait, il s'agit exactement de la même. J'ai juste renommé le fichier.  Le client m'appelle en me disant. "Ca n'a plus rien n'à voir, c'est exactement ça que j'attendais, le jour et la nuit.....   

Il y a aussi le fameux "singer knob" bien connu des ingés sons pour les chanteur/chanteuses qui ont un problème existentiel avec le son de leur voix.   Toujours une tranche de console dans laquelle rien ne passe. Le fait même de toucher un potard, qui du coup ne sert strictement à rien, fait passer un(e) chanteur/chanteuse du doute le plus total à la certitude absolue.  "Super, il y avait vraiment quelque chose qui me plaisait pas avant. là, ça n'a plus rien à voir"

Parfois, y a de quoi se poser des questions. :wink:

J'ai bien connu ce que tu décris, je faisais assez souvent le coup du  switch bidon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/05/2020 à 14:24, Snooopy a dit :

Parfois, y a de quoi se poser des questions. :wink:

Faut pas ! :) 

C'est l'effet Placebo ! 

Du moment que ça fonctionne, le but est atteint !  :) 

Je nettoie les peaux de ma batterie avant de faire une prise :D, bien blanches, immaculées

 je trouve que ça sonne mieux ! (véridique)

images13.png

 

Edited by SpeeRoo
  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reposte ici pour me contredire.

Je viens de recevoir un comp pour la basse. Vous m'avez convaincu de tester à nouveau. 

J'avais testé un mxr Dyna comp, qui mangeait tous les graves. Un EBS multicomp, que je trouvais pas à mon goût. Un Maxon CP9 pro+, très bien mais à l'époque je ne jouais plus que de la contrebasse, et il lui coupait trop le timbre.

J'avais donc un peu abandonné, au profit des comp de studio que j'ai et que j'utilise à la prise ou au mix. Puis je me suis souvenu de l'avis de Sven concernant l'optostomp, simple et qui sonne. Vu le prix, j'ai testé, et j'aime. C'est efficace, enfantin, on entend vraiment ce qu'on règle.

Bref, il arrive sur le pedalboard en début de chaîne.

  • Like 1
  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit état des lieux vite fait bien fait sur la compression 

 

Edited by SpeeRoo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le compresseur je l'utilise pour épousseter la basse.J'ai remarqué aucun changement de son.

(Maintenant que j'ai fait ma blague de merde)

Je n'utilise pas de compresseur,mais je joue depuis des années avec un médiator léger(la tortue orange de chez dunlop,0.6mm)et quelque part çà a le même effet car quand je m'emporte le médiator est si mou qu'il "passe à travers".Je ne peux pas attaquer beaucoup plus fort les cordes comme avec un médiator de 1.20mm et mon volume reste stable.

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, L'homme vert a dit :

Le compresseur je l'utilise pour épousseter la basse.J'ai remarqué aucun changement de son.

ça peut être assez bruyant quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, L'homme vert a dit :

Pas de soucis,j'ai branché un noisegate dessus

Hey ! Po fou le mec ! :D 

Edited by SpeeRoo

Share this post


Link to post
Share on other sites

super cette vidéo de Marcus, je crois avoir enfin compris et "entendu" la compression sur basse haha

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j’étais au CMCN dans les années 90 un prof, pro des studios, me disait de faire gaffe à la dynamique dans mon jeu car sinon on me mettrait un compresseur... du coup pour moi le compresseur c’est la punition ! :D

J’ai travaillé mon jeu pour ne pas en avoir un besoin. Donc compresser c’est tricher ! 

Edited by dbx80
  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...