Jump to content

Pour ou contre l'Union Européenne ?


Pour ou contre l'Union Européenne ?  

25 members have voted

  1. 1. Pour ou contre l'Union Européenne ?

    • Je suis pour
      15
    • Je suis TOTALEMENT contre, et je veux en sortir
      6
    • Je veux en sortir, mais j'ai peur de le faire
      1
    • Je suis pour, mais je veux la changer
      3


Recommended Posts

Il y a 2 heures, P.net a dit :

tu connais la différence entre un fonctionnaire et un indépendant? Le premier est payé par l'Etat, le second travaille pour l'Etat

Et le salarié ?

...

Tu fais comment s'ils deviennent tous des concurrents... ou que tu les emplois par contrat-objectif : R&D, carnets d'adresse, fuite du savoir-faire ?

Sans compter ceux qui n'ont pas les moyens (a tout les niveaux) de le faire ?

Effectivement, patron c'est un choix... une liberte d'entrepeneuriat.

La Liberté n'est ps l'entrepeneuriat...

 

Un chat est un mammifère. Pas le contraire.

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites
  • Replies 149
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je suis pour : ça évite de payer des taxes d'importation quand tu commandes du matos sur Thomann

Je suis pour l'union européenne dans le sens d'une europe sociale et pas qu'économique. D'autre part quand on voit la montée des extrémistes de tout bord un peu partout, je crois que ça reste un

...pareil puisque de toute façon notre avis compte peu/pas/plus Et je voudrais mettre une chanson qui devient de plus en plus ma philosophie de vie avec l'âge  

il y a 1 minute, P.net a dit :

il travaille pour l'indépendant contre rémunération/partage du revenu.

C'est donc le patron qui devrait lui verser sa retraite ?

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Dmonweb a dit :

La Liberté n'est ps l'entrepeneuriat...

La liberté dans le travail c'est l'entreprenariat. Constat fait qu'on est obligé de travailler/ de se soumettre à des clients ou un patron. Les nouvelles technologies ou économies font évoluer les choses, mais la plupart des "job" sont à base de carottes et de bâton. C'est comme ça. C'est con, mais ce'st comme ça.

Edited by P.net
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, P.net a dit :

bah c'est déjà le cas. Sauf que ça n'est pas proprement dit nominatif.

...

La liberté dans le travail c'est l'entreprenariat. Constat fait qu'on est obligé de travailler/ de se soumettre à des clients ou un patron. Les nouvelles technologies ou économies font évoluer les choses, mais la plupart des "job" sont à base de carottes et de bâton. C'est comme ça. C'est con, mais ce'st comme ça.

 

 

 

Voilà, voilà...

On réinvente le fil a couper le beurre.

 

Ça sert donc a rien de taper sur un système pour recréer le même à la sortie : que des salariés qui deviennent patron, ça fonctionnera pas non plus : pas assez de richesse a créer, mais tout l'inverse dilué dans la Concurrence...

 

"Fais moi Confiance, pour notre Confort, il faut de la Competition."

Philosophie politicienne a la rethorique biaisée.

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Dmonweb a dit :

Et le salarié ?

...

Tu fais comment s'ils deviennent tous des concurrents... ou que tu les emplois par contrat-objectif : R&D, carnets d'adresse, fuite du savoir-faire ?

C'est une situation qui n'est viable pour personne. Il y a une nécessité à faire des associations de compétences, même dans le même job/contrat objectif. Mais on arrive à un magnifique HS, qui est pourtant très intéressant : de l'intelligence dans les choix micro-économiques. De l'intention politique dans le macro-économique. Tu as 4h :ohyeah:, ou toute une vie. Il n'y a pas de réponse unique. Une des raisons pour lesquelles l'économie est un marché porteur pour la recherche universitaire...

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, P.net a dit :

Il y a une nécessité à faire des associations de compétences, même dans le même job/contrat objectif. on arrive à un magnifique HS, qui est pourtant très intéressant.

C'est pour cela qu'il faut financer l'Education collective.

A chaque generation.

C'est pour ca qu'on a creer l'Etat. Pour la collectivité

C'est pour ca qu'on a cree l'UE...pour eviter les nouvelles scissions culturelles.

 

 

Pas de fumée sans feu, c'est la lutte des classes. Quand il y a du pognon tout va bien. Quand il n'y en a plus, c'est la chasse aux sorcières.

Le plus drôle, c'est qund c'est ceux qui s'en sortent le mieux qui font la chasse a ceux qui s'en sortent le moins.

 

L'Economie EST philosophie. En aucun cas une science au même titre que la Physique. Donc oui, on peut tourner en rond un moment.

 

Moment ou il y aura point d'EQUILIBRE quand les VRAIS sciences auront un poids dans l'IRRATIONNEL des idées... philosophique et economiques inclus.

On va reinventer le fil a couper le beurre un bon moment.  Ça s'appelle l'INNOVATION.

 

Le PROGRES par contre...

 

L'essentiel étant de tirer son billet avant l'autre ?

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites

Juste vite fait... 

Un virus qui viendrait là au milieu...

C'est la faute  quel humain ? L'UE ? 

Les idées, les idées... et la vraie vie...

 

Link to post
Share on other sites

A l'arrivée, on a crée une économie qui a généré ce résultat: 1% des plus riches se partagent 80/90 % des richesses de la planète....

Plus débile, tu meurs.

On ne peut justifier autant d'argent pour une seule personne, quelques soient leurs qualités ou pas (voir Ghosn ou autres consorts)

Je pense que l'échelle des richesses est déja grande à un niveau local entre un salarié et un patron d'une entreprise du coin de 10/50/300....personnes. Elle peut se justifier à mon avis. Mais là, on parle pas de cette échelle mais des 1% qui vivent sur la planète (pour l'instant) et que l'on ne voit jamais....

Alors oui, ils payent des impôts beaucoup pour les plus honnêtes voir peu ou pas pour les plus malins , financent des fondations que les badauds payent pour visiter, offrent des dons aux associations etc....mais à l'arrivée cet argent serait bien mieux réparti entre d'autres mains pour nourrir, soigner, gérer la pollution, etc...

Je me souviens vaguement au lycée des grandes théorie sur l'économie mondiale mais force est de constater que le système actuel a généré des monstres de pognon.

Au fait, peut-être aucun lien avec les précédents posts ? Veuillez m'en excuser.   J'aurais mieux fait de passer mon temps à reviser les pentatoniques.....

 

  • +1 3
Link to post
Share on other sites

fait une chaine youtube et fais la rentabiliser. Youtuber et startuper.:dingue:

@dmonweb les raisons de créer l'État ou l'UE sont je pense très loin de cette vision naïve à laquelle tu sembles très attaché : Il y a avant tout une histoire de légitimité (donc d'acceptation) des décisions prises pour le plus grand nombre. Collectivité et scissions culturelles ne sont au mieux que des prétextes et des termes aux contours suffisamment flous pour que chacun puisse y mettre/accepter n'importe quoi. Exemple: Comment? Tu es contre la collectivité? / Tu veux favoriser la scission culturelle?

pour moi l'économie est plus proche de la science (analyse et connaissance voire découverte) que de la philosophie (arguments plus ou moins vérifiables et prises de positions). Ce que font les politiques, c'est à dire prendre les économistes pour des oracles, n'a rien à voir avec l'économie. La philosophie non plus. Celle-ci justifie ou définit mais n'est en aucun cas à l'origine de quelque chose.

Pour moi le souci, c'est que l'Europe nivelle par le bas. Donc les habitants des pays "riches" l'ont eu dans l'c*l. Principalement à cause de la sectorisation donc je parle plus haut.

Quant à l'État, sa fonction première devrait être comment répartir l'argent... Public. manque de chance il y a le vote pour légitimer (2 jours tous les 5 ans) et l'action publique pour obtenir la légitimation (1 an avant les elections): entre les deux, c'est hors contrôle et rarement au profit de la collectivité dont tu espères le retour.

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, P.net a dit :

pour moi l'économie est plus proche de la science (analyse et connaissance voire découverte) que de la philosophie (arguments plus ou moins vérifiables et prises de positions).

Pas de prob.

 

La ligne : Dommages environnementaux, le jour ou elle existera...(c'est pas près d'arriver, je suis pas un lapin de 6 semaines)

- tu la mets avant l'EBE ou après les dividendes ? -

le jour ou te me poses une equation economique qui ne finisse pas avec le mot Confiance, je m'incline.

 

un bout de Corona c'est -12% en une semaine...

... et tu voudrais me faire croire à une science ? Naîveté, c'est pas le bon mot.

peur, meritocratie, suffisance. Là d'accord. 

Abnégation, Altruisme et l'économie...sincerement... non.

 

la collectivité, c'est pas une utopie. C'est pas une necessité, c'est une réalité.

moi qui vit dans une montagne... le jour ou je fais un barrage, tu crois que les mecs de la plaine vont réagir comment ?

Ma naïveté, c'est ton manque de Confiance... (mais Inversement aussi...)

Link to post
Share on other sites

alors tu parles d'économie pour définir le commerce. Pas de confiance dans le commerce, uniquement des contrats. 

équation à une inconnue x=l'argent manquant

impots+taxes+ charges = recettes de l'état.

dépenses publiques bien utilisées + x = recettes de l'état 

:read:

petite parenthèse: ca ne te choque pas de voir dans les ascenseurs des hôpitaux publics un petit panneau pour demander l'aumône ? / qu'on entasse les gamins par trente dans une classe pour ne pas avoir à payer un instit ou un prof de plus ? / qu'on créé un cercle vicieux poussant à être en situation délicate pour toucher de l'argent : cf la situation d'une jeune femme seule et sans emploi... Avec déjà 2 gamins. Et qui touche plus de 1700€/mois pour cette raison. Cet argent ne serait pas mieux dépensé en embauchant une infirmière ou une personnes supplementaire en crèche pour que la jeune femme puisse se former et trouver du boulot?

dès qu'on touche à la collectivité, la notion de solidarité, de dépenses publiques indispensables est extrêmement mouvante, parce que  le politique traite une situation globalisée et filtrée quand chacun attend qu'on règle le problème dans sa rue.

si les preneurs de décisions ne sont pas foutus de régler des problèmes comptables simples à cause de ce qui gravite autour (intérêts et rapports de force), comment puis-je espérer qu'ils tentent quoique ce soit en envisageant la collectivité autrement qu'en dépenses publiques? Et maintenant dans un bac à sables plus grand et ingérable comme l'Europe. Et qui dit dépenses dit recherche d'économies alors qu'on aurait dû penser ressources et avenir au moment de créer l'Europe, qui n'est qu'un artifice de plus. J'espère que ceux qui revendiquent une Europe pour l'abolition des frontières, réalisent que l'Europe actuelle les a seulement déplacées. Schengen est amplement suffisant pour le commerce international et la mobilité des individus. Ce qui a été ajouter a bien d'autres intérêts.

Edited by P.net
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, P.net a dit :

petite parenthèse: ca ne te choque pas de voir dans les ascenseurs des hôpitaux publics un petit panneau pour demander l'aumône ?

 

Non, ça me choque pas , ça me désole, voir ça m'agaçe je suis (du verbe suivre) le pognon.

Je tape, comme toi et tant que faire ce peux sur les faux joueurs qui se presentent sous le collectif mais prône l'individualisme.

C'est certainnement pour ça que je prefere le rock à la musique classique.(Branchez les guitares) : la cohésion d'un ensemble sans chef d'orchestre... la plus belle école de vie.

 

Il y a 6 heures, P.net a dit :

dès qu'on touche à la collectivité, la notion de solidarité, de dépenses publiques indispensables est extrêmement mouvante, parce que  le politique traite une situation globalisée et filtrée quand chacun attend qu'on règle le problème dans sa rue.

Ça c'est très simple a regler... ça s'appelle des communes,  departements, des régions, un état.

Puis une confédération. 

(On est pas là par hasard)

Il y a 6 heures, P.net a dit :

si les preneurs de décisions ne sont pas foutus de régler des problèmes comptables simples à 

Quels preneurs de décision ?

Le patron qui voit midi à sa porte ? Le mec qui bosse comme un chien et bouffe des pâtes pendant 5 ans en attendant son prochain bulletin de vote ? Un mec en CDD de 5 ans qui squatte l'Elysée ? Le beauf vautré sur son canap qui vend ses actions a cause d'un virus chinois et grâce à sa nouvelle appli ? Tsss ! 

La décision est obligatoirement collective : tant que tu auras besoin d'une route pour aller bosser ou vendre des produits, c'est collectif.

La méritocratie est une autre herésie Tu connais beaucoup de constructeurs automobiles qui s'en seraient sorti sans un impot supplémentaire ? (Au hasard, hein, je parle pas des banquiers)

Tu sais combien de gens ça fait vivre?

Un entrepeneur seul pèse que dalle.(pourquoi recréer les corporations comme tu le proposes,  mirroir du syndicat des ouvriers ?)

L'Etat est un assureur de Mediocre-atie - EN PLUS -

Pas l'un ou l'autre. Parce que la liste est longue des impots indirects : infrastructures, logements (je devrais dire Foncier, le mot absent de TOUS les débats), ecologie, energie, education, santé, sécurité...

Mais il faut (toujours ?) satisfaire ceux qui paient trop... C'est a dire tout le monde... c'est à dire le collectif...

"Les français n'en peuvent plus"... soupir...c'est qui les "français" ? 

Le 1% ou le SDF ? La masse informe entre les 2 ?

Tant que les routes tiendront, ça ne se verra pas et ça ira,  mais ne jamais oublier qu'une bacterie peut bouffer ton commerce en 1 mois, que l'electricité de ton enseigne lumineuse c'est une armée en Afrique, que les impots locaux locaux sont essentiellement basés sur le bassin de travail... et surement pas sur le confort des politiciens (le contre-exemple reste un fait divers, mais surement pas la règle genérale)

 

Pourquoi parle t-on de Lobby ? Un nouveau mot à la mode ?

Non, un retour au feodalisme, ou chaque petite entreprise arbore fièrement son héraldique en présentant son hérault,de patron qui (espere) graviter dans la sphère royale de Dieu Elysée. Tel le seigneur protegeant les paysans... via impots et paradant dans la cour du roi.

(Section : déclin du système feodal,

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Féodalité )

 

Heureusement que l'epoque de Germinal et des serfs est terminé !

Même si elle a un coût, et que ça reste très perfectible.

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Dmonweb a dit :

Heureusement que l'epoque de Germinal et des serfs est terminé !

Laisse moi emettre de gros doutes. L'economie Chinoise qui fait tant fantasmer nos chers technocrates de nos democraties liberales ne se fait pas dans la perspective d'emanciper sa population... Elle se paye plutot des faux air d'industrialisation stalinienne...

La chine est bel et bien un regime communiste/capitaliste ...

Vue que le communisme historique (le Marxisme Leninisme tel qu'il a eu lieu dans l'Histoire, pas dans la fan fiction Trotskistes), dans les faits, n'a jamais été autre chose que le capitalisme dans sa forme la plus abouti, celle du monopole economique et politique absolu d'un clan, d'un nombre restrein de personnes hors sols (les capitalistes) toutes en connexions les unes avec les autres... que l'Etat soit aux ordres des Trusts et Lobbys ou que les Trusts et Lobbys soit aux ordres de l'Etat, ca ne change pas grand chose pour celui qui est tout en bas de la pyramide sociale.

Edited by axel faure
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, axel faure a dit :

Laisse moi emettre de gros doutes. L'economie Chinoise qui fait tant fantasmer nos chers technocrates de nos democraties liberales ne se fait pas dans la perspective d'emanciper sa population...

Globalement, le niveau et la qualite de vie s'élèvent (ce qui n'est pas sans consequence ailleurs), ils ont accès a une sécurité sociale...

Regime douteux, certes... mais qui va globalement  dans le sens du "progrès à l'occidental". Pas sans defaut certes...

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites

C'est vrais mais, il y aurait quand meme 175 millions au minimum de Mingongs.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mingong

Le "progrès" à l'occidentale est surrement preferable au "grand bon en avant", mais faut pas non plus oublier que le maoisme et le stalinisme ont étés une influence aussi en Occident, toute son aile gôchiste qui aujourd'hui s'accommode plutot bien avec les partisants du neo liberalisme, des innégalités sociales, et de la dictature chinoise du moment qu'ils restent bien a leur place d'ouvrier du monde, (par contre s'ils ont d'autres ambitions que trimer à l'infinie pour nous fabriquer nos crottes là c'est le retour de la bonne vielle sinophobie, le "peril jaune" et toute ces conneries..), ce qui influence pas mal notre perception des choses.. "le liberalisme est une valeure de gauche" a dit l'autre.

Je vôte pô, et je vôterai pô... 

Edited by axel faure
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Et bah j'étais utopique, on voit vraiment les limites de l'Europe avec la gestion du cas sanitaire, j'ai bien peur qu'on assiste en direct à l'implosion de l'union européenne en ce moment..

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

Tout à fait de ton avis, il suffit de voir l'Italie laissée seule à elle-même, abandonnée par la commission européenne et les états membres de l'UE, les italiens n'ont pas eu d'autre solution que de demander de l'aide à la Chine. Allez voir les sondages et articles de journaux italiens sur l'union européenne, c'est terrible...

C'est de toute façon ce qui nous attend d'ici quelques jours, on va pouvoir observer en direct l'efficacité de l'UE face à cette crise. Chacun en tirera ses conclusions.

 

 

 

Link to post
Share on other sites

J’ai comme l’impression que cette épidémie va casser la confiance et détruire l’UE

c’est en effet du fake, chacun pour soi, déjà la France a saisi une livraison de masques qui partait pour la Belgique, du rien à foutre de la Belgique si elle crève sans masques

La Chine c’est vraiment un pays, toutes les régions moins affectées ont tous travaillé ensemble et en même temps pour arrêter le virus. On verra la même chose pour les US.

En Europe, c’est chaqun pour soi:sorry: Si on avait tous travaillé ensemble depuis 3 semaines, fermé l’Italie, envoyé de l’aide, etc.. tout ce scandale ne serait pas arrivé. Vraiment des décisions de merde. J’ai perdu confiance dans l’Europe.

  • +1 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kennedy a dit :

 j'ai bien peur qu'on assiste en direct à l'implosion de l'union européenne en ce moment..

Pas que de l'UE.

D'un système qui ne fonctionne que sur une seule donnée : la Confiance.

 

En quoi ? C'est déjà là, la première limite.

Mais implosion, c'est le bon mot.

Edited by Dmonweb
Link to post
Share on other sites

je ne suis pas sûr concernant le chacun pour soi: Il doit y avoir une quantité de rencontres plus ou moins officielles pour gagner des contrats, forcer des décisions diplomatiques, politiques (Italie dite populiste et antiEurope en fait les frais: Europe humaine et humaniste ... moui ) etc... 

les fonctionnaires hospitaliers auraient dû être aussi cyniques que les banques en 2008... On aurait aujourd'hui un vrai service publique efficace avec plus de personnel dans les couloirs et les chambres des patients que dans les bureaux, derrière un ordinateur...

et non l'Europe n'est pas la gentille grand-mère qui t'offre une sucette pour faire sécher tes larmes.

Edited by P.net
Link to post
Share on other sites

L'UE n'est pas l'Europe, on est quand meme dans les pays les plus developpés de la planete avec entre autre l'amerique du nord et l'asie du pacifique... si la critique est saine, les jeremiades et les fantasmes (valorisant ou devalorisant sur soi meme et les autres civilisations) le sont beaucoup moins.

Ca va. C'est pas la fin du monde si une administration issue de la conception geopolitique de la guerre froide (polarisée en blocs rivaux) prouve encore une fois son incompetence a affronter le réel.

Et non, une ideologie (un dogme) ne protege pas les gens, faire de l'ideologie ce n'est pas faire de la politique.

Edited by axel faure
Link to post
Share on other sites

Ce que je veux dire c'est qu'il faut aretter de regarder le JT de temps en temps.

Prendre les choses avec flegme. On a pas le choix, c'est une periode chiante, c'est comme ca, ca arrive.

J'ai regardé que le debut mais ca semble assez interessant.

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...