Jump to content
Mmarc

Travail des gammes, passer aux grooves et à l'impro

Recommended Posts

Bonjour,

Je voudrais savoir quelles sont vos astuces, routines, exercices, etc pour travailler vos gammes.

En particulier, rythmiquement, que jouez vous ?

Comment faire le lien entre le travail des gammes et le passage à l'improvisation, ou la création de grooves utilisant les notes d'une gamme.

Et enfin, pour les gammes mineures, les travailler vous séparément, ou bien les mixer vous, comme on le fait souvent lorsqu'on improvise sur en mineur (genre, montée en mineure naturelle, descente en mineure harmonique ?).

A vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour travailler rythmiquement tes gammes, ce qui vient à l'esprit est de le faire sur un groove de batterie avec un accompagnement. Tu peux le faire en regardant un film en reprenant les rythmes des dialogues (très difficile) ou sur n'importe quoi que tu écoutes. Un coup tu prend le rythme de la batterie, de la basse, du chant, d'un cuivre s'il y en a etc... Inutile de brancher la basse, c'est surtout un travail de coordination main droite/main gauche. Ensuite tu peux essayer de suivre la mélodie, sans forcément mettre les bonnes notes, juste changer de note quand la note change à la mélodie.

Dans une gamme, je bosse les 7 positions (3 Majeures/4 mineures). Profites en pour rajouter les pentatoniques (donc 5 positions). Tu peux bosser de la même manière les mineures mélodiques.

Passer du travail de la gamme à l'improvisation, le plus naturel serait de chanter un truc sur une grille et d'être capable de la sortir àavec l'instrument. La réalité est plus trouble avec les normes, les règles, la théorie suivant le style.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/09/2019 à 11:21, P.net a dit :

Dans une gamme, je bosse les 7 positions (3 Majeures/4 mineures). Profites en pour rajouter les pentatoniques (donc 5 positions). Tu peux bosser de la même manière les mineures mélodiques.

Salut, excuse moi Mmarc je réponds dans ton sujet,  

Dans la première partie de la phrase tu parles des modes ?  

Dans la deuxième partie : tu peux expliquer les 5 positions des pentas ?  

Merci ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les positions, c'est effectivement les modes ou degré (peut-être pas pour les ayatolah...). 

7 degrés chiffrés de I à VII (degrés) ionien dorien phrygien lydien mixolydien eolien locrien (modes*). C'est la même gamme en décalant d'une note de ta gamme.

En Do majeur

Tu pars de Do (ionien ou I) : do ré mi fa sol la si (do). Puis tu fais la même en partant de Ré (dorien ou II) : ré mi fa sol la si do (ré) etc... ca te donne des doigtés (à mémoriser, car ils sont identiques partout sur le manche pour le même degré) et des sonorités un peu différente à chaque fois si tu les joues sur un DoM par exemple. Tu restes dans la même tonalité générale (pas de dièse ou bémol), mais selon le degré que tu utilises, ça va sonner plus ou moins bien du fait de ta première note (tonique) et de celle sur laquelle tu finis. Et c'est ce rapport harmonique là qui va faire jâser ou jazzer...

Le parallèle avec les pentatoniques vient des positions que tu vas trouver en changeant la première note de ta pentatonique et en suivant une forme imposée par les 5 notes de ta pentatonique M7. Tu fais donc sauter le Fa (la 4rte de ta première pentatonique/ degré 1) et le Si (7M de ta première pentatonique/ degré 1) à chaque fois, quelle que soit la position/note de départ/tonique.

En Do Majeur

Do ré mi fa sol la si (do) puis Ré Mi fa Sol La si Do (ré) puis Mi fa sol La si Do Ré (Mi) etc...

 

*chaque mode correspond à une sonorité différente 3 majeurs (I IV V) et 4 mineures (II III VI VII) qui, du fait de leur place sur ton manche vont te donner un doigté différent pour jouer les même notes et donner à chaque note une position/degré/sonorité différente par rapport à ta tonique. Par exemple en position 1/ionien, ton LA est une sixte majeure, mais en position 2 ton LA devient une 5te (de la tonique Ré), puis sur Mi une 4te etc...l'écart Do-La sonne différente de Ré-La etc...

Edited by P.net

Share this post


Link to post
Share on other sites

EDIT: La réponse apportée n'étant pas juste et ne voulant pas induire en erreur des personnes en recherche d'informations valables, je préfère effacer cette réponse.

Edited by paf32

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tu pense numéro à la place des lettres ou nom de note n'as tu as peur d'être troublé si un jour tu doit lire une tablature ? je dis peut être des conneries :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

@paf32 : Il y a un truc qui me dérange dans ce que tu as détaillé, c'est que tu parles de degré et tu veux chiffrer à ta sauce mais tu négliges la notation en chiffre romain et la notion d'intervalles.
Ce qu'on va chercher à retenir, c'est la fonction d'une note dans la gamme et les altérations de chaque degré selon le mode dans lequel on se trouve.
Donner le chiffrage des accords par degré sans expliquer pourquoi on a une 7ème mineure ici ou une tierce Majeure là, c'est encore une fois négliger la notion d'intervalles, pourtant fondamentale chez les musiciens, qui plus est les bassistes.
@P.net insiste sur le changement de fonction d'une note selon le mode dans lequel on improvise.

Je vais sûrement en troubler certains, mais pour moi une "position" de jeu ne se réfère pas à une gamme/mode, mais plutôt à comment on joue telle ou telle gamme/mode selon le doigt avec lequel on démarre... Mais cela devrait plutôt faire l'objet d'un topic à part !

Quoi qu'il en soit, la notion d'intervalles reste fondamentale pour être à l'aise peu importe le matériau que l'on travaille (gamme, mode, accord, triades, tétracordes, pentas...).

  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@AlexB6 Tu as sans doute raison. Je découvre l'harmonie :j'ai deux cours derrière moi. Je vais effacer ma réponse afin de ne pas semer le trouble dans les esprits, j'ai une façon peut-être trop personnelle d'aborder le truc. :) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton approche, si elle te permet de mieux comprendre et d'avancer en harmonie, j'ai rien contre, mais j'en connais sur ce forum qui montent au créneau assez facilement sur ce genre de raccourci... :wacko:
C'est entre autres pour cela que j'interviens très peu dans cette section. -_-

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, AlexB6 a dit :

C'est entre autres pour cela que j'interviens très peu dans cette section. -_-

Si seulement je pouvais avoir ta sagesse... en même temps comme c'est nouveau (et marrant) pour moi j'ai envie d'en parler tout le temps. Je m'éclate à essayer de trouver des chemins en walking. Heureusement qu'il y a le forum pour détourner mon attention, j'y passerais la nuit sinon. :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, P.net a dit :

 

Merci pour cette réponse très complète. 

Le 29/09/2019 à 20:50, Mmarc a dit :

En particulier, rythmiquement, que jouez vous ?

 

perso je fais beaucoup de petits jeux avec mon métronome pour essayer d'être en place rythmiquement.   ça peut commencer par une note que je décale sur chacune des doubles croches, enlever les clics du métronome (bien d'avoir un numérique pour ça), laisser que le 2 ou que le 4, jouer un groove et le décaler dans la mesure.  

un groove qui est super à bosser c'est Mr Clean joué par Marcus Miller.  ça commence sur la deuxième croche du 1er temps, c'est pas si évident..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous.

Les réponses ont un peu dérivé sur les modes, arpèges et l'harmonie, ce qui est toujours instructif.

Toutefois, les questions que je me pose sont essentiellement sur le travail des gammes. Comment manier travail des gammes et grooves à partir des gammes. Faites vous cela séparément (travail "mécanique" des gammes, puis travail sur les grooves), ou bien voyez vous directement des passerelles entre les 2.

Une autre façon de poser la question serait : comment réinvestir le travail sur les gammes dans les impro ou la création de grooves ?

Bon dimanche à tous et toutes.

 

Edited by Mmarc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne devrais pas répondre mais je le fais quand même...

Il y a 18 heures, Mmarc a dit :

comment réinvestir le travail sur les gammes dans les impro ou la création de grooves ?

Sur Youtube, tu trouveras une flopée de "backing track" avec des styles, des tonalités et des tempos différents. Ce que je fais c'est d'en choisir un en fonction de ce que j'apprends et je joue par-dessus.

En général je commence par jouer la tonique sur la grosse caisse pendant quelques mesures et je rajoute ensuite des notes (quinte, octave, tierce ...) à différents endroits du manche. Puis je tente des trucs au niveau de l'articulation (hammers, slides, notes étouffées ...) puis quand un riff/groove émerge, je m'attèle à appuyer certaines notes et à être plus léger sur d'autres. Enfin je finis par faire n'importe quoi et de temps en temps (rarement) il y a une phrase qui sonne bien et j'essaye de m'en souvenir (mais je n'y arrive jamais).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci.

C'est ce que je fais.

Je me rends compte que je bosse :

  • les gammes, de façon un peu "mécanique". Travail "classique" : monter et descendre le manche, jouer sur 2 octaves, monter et descendre sur une même corde, gammes en tierces, en quartes (là j'ai du mal), etc
  • L'impro, sur des backing track ou pour le jazz avec i real pro. Ou bien avec un looper sur lequel j'ai mis un rythme et joué quelques accords.

Ma question n'est pas de savoir comment bosser ses gammes ou comment bosser l'impro, mais comment bosser en même temps gammes et impro/riffs.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Mmarc a dit :

Comment bosser en même temps gammes et impro/riffs?

Et bien, si tu travailles sur des backingtracks en tenant compte de la tonalité il me semble que tu travailles tes gammes et ta musicalité/la création de riffs et grooves. Je pense que je ne comprends pas ce que tu cherches à faire.

EDIT: Sinon, quand je m'ennuie trop à monter et descendre les "modes" d'une gamme, je ne joue pas de façon "métronomique" en mettant du rythme comme si c'était une "phrase musicale" et je reproduis cette "phrase musicale" sur tous les modes en montant et en descendant. C'est surprenant de voir (entendre) les différences de "couleur" entre les modes dans un contexte plus musical et ça fait bosser les paluches.

Edited by paf32

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...