Jump to content
miagui

Protection des compos .

Recommended Posts

Bonjour , quelle procédure utilisez vous pour protéger vos compos , avant mise en ligne sur internet par exemple ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La SACEM reste le standard. Avec les contraintes qui vont avec.

Il existe d'autres alternatives (dont j'ai oublié les noms...)

Le plus simple c'est de faire l'inverse : je sais pas si YT va te reverser des droits d'auteur (via SACEM), mais de la pub gratos pour tout le monde devrait amener du monde a vos concerts....

Ceci n'est qu'un avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, miagui a dit :

Bonjour , quelle procédure utilisez vous pour protéger vos compos

Ben tu les joues ! :lollarge:

 

 

 

 

Bon ok......   je sors...... Pardon .......     :fouet:         :lapin:

Edited by SpeeRoo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Speeroo, j'ai pas compris :pardon: tant pis.

Dmonweb, en ce qui me concerne, c'est de diffuser une oeuvre originale via le web (pour la pub, mais surtout afin de démarcher par la suite)

Sauf que voilà : c'est sur le net...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'epoque je m'envoyais à moi meme dans une enveloppe ou le timbre etait sur la fermeture de celle-ci et à condition de ne jamais l'ouvrir , 

mais je me dit qu'en 2019 il doit bien y avoir d'autres methodes !! je suis supris de voir autant de gens mettre leurs compos en ligne  ... 

Personne ne protègent ses compos ici ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je faisais pareil, mais c'était il y a très longtemps. Depuis, j'ai compris que je n'était qu'un tout petit musicien au capacité commerciale extrêmement limité, et que si, un jour, j'entendais une de mes compos à la radio ou sur le net. La meilleure solution était de prendre ça comme un beau compliment parce que, quand tu vois l'ampleur des  batailles juridique pour faire valoir ses droits. Je sais que j'ai pas les moyens.

Edited by redcarp
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mémoire, y'a le Syndicat National des Auteurs Compositeur qui a un service pour ça.

Équivalent à la Sacem mais beaucoup moins cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, gazouille a dit :

Speeroo, j'ai pas compris :pardon: tant pis.

Naaan c'est une grosse connerie du genre une fois que tu l' a joué,

Plus personne n'a envie de te le piquer .....   :lollarge:

Mais c'est très con .... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en avais discuté avec un directeur de la SACEM. A partir du moment où c'est diffusé pour la première fois sous ton nom et que tu peux le prouver, c'est sensé être protégé. le droit d'auteur en France le permet.  en fait la SACEM permet surtout le reversement de droit sur la diffusion de ta musique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux déposer les écrits ou les enregistrements chez un avocat ou un huissier , il pourra prouver que tu as été le premier à jouer cette musique en cas de copie , mais je ne suis pas sûr que ce soit moins cher que la SACEM qui prend 250€ d'inscription . 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, guyal a dit :

J'en avais discuté avec un directeur de la SACEM. A partir du moment où c'est diffusé pour la première fois sous ton nom et que tu peux le prouver, c'est sensé être protégé. le droit d'auteur en France le permet.  en fait la SACEM permet surtout le reversement de droit sur la diffusion de ta musique.

Je pars de ce principe là en tout cas.  Si un jour j'entends qu'une de mes compos est reprise par une grosse machine qui fait du beurre avec, je pense que je pourrais prouver que j'en ai l'antériorité, mais bon, je ne pense pas que ça arrive et je préfère laisser ma musique libre de droit à qui veut bien la jouer et la réinterpréter. Bon, ça n'arrive pas non plus, ou en tout cas je ne suis pas au courant :D

J'ai clairement du mal avec la Sacem, qui bien que partant d'un bon fond (protéger les droits des auteurs/compositeurs) est devenue une institution avec de fait tous les abus institutionnels liés (c'est pas en france, mais c'est du même ressort : quand on voit tout le foin récemment fait à propos de je ne sais plus quel tube soit disant pompé sur un Marvin Gaye, et les mises en procès par les ayants droits de Marvin Gaye - lui s'en cogne je pense, ça me dégoute. On est loin de la musique.). Au final c'est comme d'hab une élite qui s'engraisse sous couvert de la protection du petit peuple.

Mais sinon il existe en effet des structures alternatives pour protéger ses compositions. Mais j'ai oublié leur nom.

Je suis inscrit à la Spedidam par contre, pour toucher des droits d'interprétation (mais c'est un autre sujet).

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, miagui a dit :

Personne ne protègent ses compos ici ??

:D Pas besoin je pense.

Je peux même te donner la tablature de ma meilleure ligne de basse sur le dernier album :

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0

Mais steuplait copie pas !

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, ygbass a dit :

Tu peux déposer les écrits ou les enregistrements chez un avocat ou un huissier , il pourra prouver que tu as été le premier à jouer cette musique en cas de copie , mais je ne suis pas sûr que ce soit moins cher que la SACEM qui prend 250€ d'inscription . 

La SACEM , c'est 154€ pour les auteurs/compositeurs et 532€ pour les éditeurs.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le SACEM, il faut composer au moins 5 titres et justifier d'un certain nombre de diffusion (concert, radio).

Et pas oublier de payer ton droit d'entrée.

Ce qui implique que le patron du PMU qui organise la fête de la saucisse a déclaré le concert a la SACEM, et donc payé des droits, etc....hum ...

Avec un représentant je lui ai posé la question de la redistribution... Bon il a bien contourné la réponse en bon commercial-politicien, Mais grosso modo les plus diffusés récupèrent le plus. 

Néanmoins, j'ai des potes qui gagnent régulièrement 200-300€ grâce aux radios estudiantines.

Edited by Dmonweb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, SpeeRoo a dit :

Naaan c'est une grosse connerie du genre une fois que tu l' a joué,

Plus personne n'a envie de te le piquer .....   :lollarge:

Mais c'est très con .... 

Trés con oui, mais maintenant que j'ai compris : :ohyeah:

Merci Slade pour tes liens.

Daccord avec toi Redcarp quand tu dis :

Il y a 13 heures, redcarp a dit :

Je faisais pareil, mais c'était il y a très longtemps. Depuis, j'ai compris que je n'était qu'un tout petit musicien au capacité commerciale extrêmement limité, et que si, un jour, j'entendais une de mes compos à la radio ou sur le net. La meilleure solution était de prendre ça comme un beau compliment parce que, quand tu vois l'ampleur des  batailles juridique pour faire valoir ses droits. Je sais que j'ai pas les moyens.

 

Sauf pour le côté beau compliment...

Ca n'arrivera jamais, je suis aussi un petit musicien aux capacités limité. N'empêche qu'il y a un principe qui me dérange : Le jour, si ça arrive, ou des zicos jouerons une de mes compos, même si ils se font un cachet avec, la oui, ce sera un beau compliment. Qu'ils s'approprient la paternité du morceau et j'aurais surement envie de leur faire bouffer leurs instruments. :angel:

La question est donc de prouver l' antériorité et la, visiblement, pour que ça dure dans le temps, seul l'acte notarial fonctionne.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, entre un acte notarié qui va te coûter 50€ je dirais, et prouver l'antériorité via par exemple une mise en ligne de ta compo (sur youtube, soundcloud ou autre, c'est daté sur ces plates formes), ou via tout autre support précisant une date (album physique, échange de mail avec le morceau en pièce jointe, etc...), je pense que c'est du pareil au même.

L'acte notarié ne te facilitera pas les démarches dans le cas, admettons, d'un procès face à une grosse major dont l'artiste t'a piqué une compo qui est devenue tubesque.

(j'ai un pote notaire, c'est lui qui m'a expliqué qu'un acte notarié, par exemple dans un cadre testamentaire, n'a pas plus de valeur qu'un papier signé de ta main retrouvé dans le tiroir de ton bureau après ta mort. Le seul avantage de l'acte notarié, c'est qu'il est conservé en lieu sûr et qu'il ressortira au moment voulu. La lettre dans ton bureau, faut qu'elle soit retrouvée, et si personne ne le sait et y fait gaffe, ben ça peut passer à la trappe. Mais sinon, elle fait foi. Et surtout elle est gratuite :D)

 

Edited by gaille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je le mets sur le net. Il y a une date, donc c’est réglé.

Et puis je pars du principe que je ne vais pas fouiner chez les p’tits copains pour grappiller une idée. Je pense que c’est inversement proportionnel ou égal. 

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut aussi se dire que plusieurs personne sur Terre peuvent composer la même chose sans se concerter. C'est arrivé à Francis Décamps (claviériste et fondateur de Ange) qui a entendu un groupe Japonais jouer texto ce qu'il avait composé 20 ans auparavant sans diffuser ce qu'il avait enregistrer (il avait fait la méthode de CD envoyé à lui-même mais il ne s'en est pas servi, il a laisser faire il ne voulait pas s'amuser a se battre pour dire "j'ai composé ça avant").  De même avec mon groupe le couplet de la  1ere compo qu'on a faite à les mêmes accords et rythme que le refrain d'une compo d'un groupe de métal étranger. C'est un ami métaleux qui nous l'a fait remarqué mais genre après qu'on ai enregistré notre CD, qui n'est d'ailleurs pas protéger à la SACEM, mais dispo sur une plateforme/label qui publie notre musique sur Deezer/Itunes/Spotify/Amazon ... Il faut en plus prouver qu'il y a volonté de copier et utiliser ce que l'autre à créé, pas simple ...

Edited by loursbipolaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Cagneu a dit :

:D Pas besoin je pense.

Je peux même te donner la tablature de ma meilleure ligne de basse sur le dernier album :

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0

Mais steuplait copie pas !

 

Rhâââââ .... j'espère qu'un jour je saurai jouer comme ça :D:D:D

 

Je pense comme Gaille : la bonne vieille lettre avec AR, avec la bande AR collée sur la fermeture de l'enveloppe, envoyée à soi-même, me parait un moyen suffisant.

Peut-être pas pour lutter contre une major, certes, mais néanmoins certainement assez dissuasif pour un petit groupe local qui voudrait s'attribuer la paternité d'un de tes morceaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, gaille a dit :

Franchement, entre un acte notarié qui va te coûter 50€ je dirais, et prouver l'antériorité via par exemple une mise en ligne de ta compo (sur youtube, soundcloud ou autre, c'est daté sur ces plates formes), ou via tout autre support précisant une date (album physique, échange de mail avec le morceau en pièce jointe, etc...), je pense que c'est du pareil au même.

La mise en ligne de ta compo sur le net n'est pas une preuve d'antériorité. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je l'ai  lu, sur un site parlant du sujet. Un truc officiel cependant.

il y a 10 minutes, mistergroovy a dit :

Et puis je pars du principe que je ne vais pas fouiner chez les p’tits copains pour grappiller une idée. Je pense que c’est inversement proportionnel ou égal. 

Tout le monde grappille une idée de ci, de là... Pour en faire quelque chose d'autre. La n'est pas le problème. Et si en plus c'est du blues... :diablo:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, gazouille a dit :

Le jour, si ça arrive, ou des zicos jouerons une de mes compos, même si ils se font un cachet avec, la oui, ce sera un beau compliment. Qu'ils s'approprient la paternité du morceau et j'aurais surement envie de leur faire bouffer leurs instruments. :angel:

La question est donc de prouver l' antériorité et la, visiblement, pour que ça dure dans le temps, seul l'acte notarial fonctionne.

J'en suis exactement là dans mon raisonnement : rendons a César ce qui lui appartient. 

J'adorerais qu'un DJ me pique une ligne de basse pour vendre la dernière bagnole qui explore de nouveaux territoires inconnus entre éclairs orageux et soleil de l'Ouest façon far-west moderne dans une pub.

Mais a une seule et unique condition pour moi : le nom de mon groupe apparaît. (Et là moindre des choses, c'est de poser la question avant, du savoir-vivre, quoi)

 

Une lettre cacheté de la poste fait foi.

C'est dans la loi, et le contrat n'est pas au dessus des lois. (surtout s'il y a pas contrat)

Le prix d'un timbre. Amha ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, gazouille a dit :

La mise en ligne de ta compo sur le net n'est pas une preuve d'antériorité. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je l'ai  lu, sur un site parlant du sujet. Un truc officiel cependant.

Ah, ok alors, autant pour moi.

Ceci étant je ne comprends pas pourquoi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...