Jump to content
lejimi

Démarchage scènes…

Recommended Posts

Bonjour,

je suis sur un projet en bonne voie de concrétisation. Le répertoire est encore un peu court, il est donc trop tôt pour vraiment démarcher. Mais un jour il faudra bien…

Du coup je serais curieux de savoir comment ça se passe pour vous, comment vous vous organisez, les question à se poser, les questions à ne pas se poser, le calibre des armes que vous emportez (il s'agit bien d'être persuasif, non ?)…

Le truc c'est que n'étant pas du tout, du tout diplomate et n'aimant pas du tout, du tout, les gens, je n'ai pas du tout, du tout, envie de me fader cette corvée. Comment on peut faire dans ces cas-là quand on est un groupe amateur ? On peut quand même pas prendre un agent !

Voilà, voilà… Merci de vos contributions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, lejimi a dit :



Le truc c'est que n'étant pas du tout, du tout diplomate et n'aimant pas du tout, du tout, les gens, je n'ai pas du tout, du tout, envie de me fader cette corvée. Comment on peut faire dans ces cas-là quand on est un groupe amateur ? On peut quand même pas prendre un agent !

 

ben démarche pas toi-même alors :)

le minimum, c'est d'avoir un support son de qualité (ou au moins pas trop dégueu). Si tu échanges par internet, il te faut a minima un visuel, des bonnes photos, des fichiers sons, et une petite bio qui présente le groupe. Tous les groupes ont un facebook ou équivalent qu'il faut faire vivre régulièrement.
Ensuite, ben c'est de la prise de contact, du réseau, jouer avec d'autres groupes etc... il n'y a pas de secret. Il te faudra de la diplomatie et de la patience (beaucoup) et de la persévérance tout en évitant d'être trop relou (difficile équilibre). Cible dans un premier temps des lieux ou évènements qui font jouer régulièrement des amateurs, des petits tremplins. peut-être connaissez vous un groupe qui serait prêt à vous faire une place sur une de leur date. Charge à vous de leur retourner l'ascenseur quand c'est possible. c'est un bon moyen de démarrer sans trop de pression.

  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, guyal a dit :

Il te faudra de la diplomatie et de la patience (beaucoup) et de la persévérance tout en évitant d'être trop relou (difficile équilibre)

Pas mieux.
Je rajoute juste, que le démarchage via email, SMS ou facebook ne fonctionne quasiment jamais pour un groupe inconnu.
Il faut donc aller sur place, discuter, bien faire comprendre au patron la musique qu'on joue pour qu'il n'y ait pas surprise.
S'il y a un petit billet en jeu, les patrons de bar/pub/resto deviennent rapidement exigeants.

C'est le lot des groupes amateurs ! On ne va pas venir vous chercher et démarcher prend du temps (à condition qu'il y ait plusieurs endroits où jouer ce qui n'est pas toujours le cas).

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec ce qui a été dit par Guyal.

 

Regardes les bars et les salles qui font jouer des groupes dans ton coin, pour les festivals la programmation se fait longtemps avant (de 6 à 12 mois). C'est intéressant de regarder l'affiche de l'année passée et de voir si tu as ta place dans le festival ( autrement dit si le festoche a fait jouer un groupe dans ton style), puis d'envoyer un mail( avec de beaux supports).

Après y'a tous les sites a la spectable.com

Tu as aussi le plan des concerts gratos ( fête de la zik, téléthon, lutte contre le cancer etc etc etc ).

Penses aussi au réseau des salles ( par exemple dans les yvelines de Cry 78 ou le combo 95 dans le val d'oise)

Enfin des événements du coin (genre rassemblement de collectionneurs de poupées russes et de finir par un concert.)

Si en effet la comm' n'est pas ton truc passes le relai a quelqu'un pour qui c'est plus simple.

Après je pense qu'il y a un premier affinage a faire, genre si tu trouves une date a Perpignan pour un cachet de 200 balles et que tu viens de Lille c'est pas viable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ton batteur :)
Si il a le profil de Keith Moon ou Bonham, il va trouver des concerts

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, lejimi a dit :

Passer le relai, voui… mézaki ?

Tu connais mieux les membres de ton groupe que nous quand même :lol:

Par contre j'ai une question même si je pense avoir deviné, votre répertoire c'est de la compo ou reprise ? Parce que c'est pas du tout le même taf ni les mêmes endroits à cibler.

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Djooh a dit :

Tu connais mieux les membres de ton groupe que nous quand même :lol:

Voui, et il sont très occupés. Y a-t-il des solutions pour confier la corvée à des personnes extérieures au groupe (qui est structuré en assoce 1901, soit dit en passant) ?



 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, lejimi a dit :

Voui, et il sont très occupés. Y a-t-il des solutions pour confier la corvée à des personnes extérieures au groupe (qui est structuré en assoce 1901, soit dit en passant) ?



 

Salut,

idéalement non, et surtout pas la copine du guitariste / chanteur / compositeur … c’est une source d’ennuis sans fin (vécu). Si vous êtes amateur, le mieux est que ce soit l’un d’entre vous qui s’y colle ! Le mieux est de prendre un moment pour en discuter entre vous. Et si tu ne le sens pas de le faire, dis le clairement : sinon tu feras de la merde et tu le vivras assez mal. Comme l’indiquait les collègues c’est plutôt ingrat comme job à faire.

Un bon plan est de commencer par des fêtes de la zik ou de village ou de la saucisse avant de faire des salles, surtout si vous faites des reprises, ce dont les salles sont peu frillantes en général à moins de faire du tribute (vécu aussi).

Autre bon plan : beaucoup de structures qui proposent des locaux de répète proposent aussi des accompagnements / formation pour ce genre de trucs. Avec Floyd Side (mais aussi sur un autre projet avant) cela nous a beaucoup fait avancer.

a+

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, lejimi a dit :

C'est de la reprise (pour l'instant…)

Alors c'est beaucoup plus simple :) Faut démarcher tout les endroits ou tu sais qu'il y a des groupes qui jouent, restos, bars, etc... Les salles de spectacle c'est pas trop la peine ça va pas trop les intéresser, par contre les mairies il faut aussi les démarcher quand ils font des events pour les touristes ou animation de village, en général les mairies ça paye bien en plus. Il vous faut un support audio ou vidéo, genre un mélange de ce que vous faites, on évite les morceaux entier ou que ce soit trop long, un teaser d'une minute trente est largement suffisant.

Pour trouver des adresses une astuce assez simple est d'aller fouiner sur les pages Facebook des groupes qui tournent, ils publient toujours les dates avec l'endroit où ils jouent, ça te permet de faire un bon tri, choper des adresses supplémentaire que tu ne connaissais peut-être pas. Vous pouvez aussi sortir voir les groupes qui tournent et taper la discute pour avoir des renseignements sur les adresses à démarcher ça marche aussi. Si vous avez moyen de jouer dans la rue aussi c'est un très bon moyen de faire des contacts.

Par contre les patrons vont vous poser la question de la rémunération et là c'est la partie la plus délicate, il faut être franc et bien définir une somme par musicien, à la limite une fourchette, jouer gratos ou une bouchée de pain perso j'suis pas d'accord, à part casser le marché des zicos pros et vous faire une réputation à la mord moi l'noeud vous aurez pas grand chose à y gagner, surtout que vous aurez du mal à gagner de la tune après, je sais que quand on est amateur on s'en fout un peu de la rémunération mais il faut penser à ceux qui vivent de ça, il faut jouer au prix du marché, renseignez-vous sur ce que prennent en moyenne les zicos de ta région.

Adaptez-vous aussi à la demande des établissements, je sais pas combien vous êtes mais si tu connais un endroit ou tu vois souvent des duo ou trio max, n'allez pas le démarcher pour jouer à 5 tu sais d'avance qu'ils ont pas le budget ni peut-être la place pour jouer. Soyez polyvalent, si vous êtes 4 ou 5 membres vous devez être capable de vous adapter à un endroit ou le gars veut qu'un duo et donc être capable de jouer qu'à 2. Des établissements ne veulent pas de batteur ok, allez-y sans le batteur ou alors un kit réduit ou juste une percu. S'ils veulent un truc cool n'y allez pas pour envoyer du pâté genre rien à foutre on prend une date, s'ils veulent un répertoire de chanson Française ne faites pas que de l'Anglais, bref... Il faut s'adapter c'est vraiment important, plus vous êtes pro plus on vous rappellera, au plus vous proposez de choix au boss au plus vous aurez de contacts.

Enfin voilà quoi, il faut être cool et pro, ne pas picoler comme des trous aussi ça c'est juste bon à se griller, ne pas être trop gourmand.

  • Like 1
  • +1 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Djooh pour toutes ces infos.
Pour un groupe amateur je ne parlerais pas de rémunération, mais plutôt de défraiement : de quoi continuer à pratiquer ce loisir coûteux en carburant qu'est la musique. Comme le groupe est monté en assoce, les mairies, comité des fêtes e tutti quanti seront plus à même de discuter avec nous je pense.


Ceci dit je partage assez ton point de vue sur les babanes qui jouent gratos pour se faire passer pour des gens cools. Ces idiots-là on tué le "off" du Printemps de Bourges où il n'y a plus un seul mec du coin qui joue. Je suis partisan de leur péter les doigts un par un avec un petit marteau de tapissier.

Pour ce qui est de s'adapter… à voir. Jouer du funk en duo… Mais c'est vrai qu'à terme préparer un répertoire jazzy-intimisto-ascenceuresque avec juste guitare, basse, chant/clavier ce serait jouable. Histoire de pas ingigestionner le bourgeois pendant qu'il jaffe…

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas ce qu'il en est par chez toi mais par ici il y a pas mal de guinguettes l'été, pas de quoi se faire de l'argent  mais se faire plaisir et pour jouer dans des conditions agréable avec un public ça le fais.

Après faut pas avoir d' apriori contre les serveuses pieds nu et à poils sous les bras et la bière bio brassée dans le coin sans bulle et qui fait mal au ventre :D

exemple  

 

 

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, lejimi a dit :

Pour ce qui est de s'adapter… à voir. Jouer du funk en duo… Mais c'est vrai qu'à terme préparer un répertoire jazzy-intimisto-ascenceuresque avec juste guitare, basse, chant/clavier ce serait jouable. Histoire de pas ingigestionner le bourgeois pendant qu'il jaffe…

Faire du funk en duo y'a aucun problème tant que le groove et l'énergie sont là, y'en a bien qui le font même seul et la magie d'internet et Youtube est là pour nous prouver que c'est possible, des exemples y'en a pleins... Vous pouvez très bien en ayant un répertoire le jouer différemment selon la demande du client, que vous soyez capable de jouer un titre façon cool ou énergique, s'adapter c'est la clé.

Bon mon discours est très orienté zicos pro ou tu dois t'adapter vite à chaque situation et si t'es mono cible tu vas pas loin, vous pouvez très bien assumer et vendre votre produit tel qu'il est sans faire de concessions, juste que vous ferez moins de dates (au début du moins), c'est un choix, si votre produit est bon on vous appellera pour ça et ce sont les contacts qui viendront à vous, mais ça prend du temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu’il est très important de savoir cibler les endroits à démarcher en fonction de ce que vous jouez et du type de formation (Duo, Trio, Quartet ou plus... Avec ou sans batteur... Compos ou reprises... Quel type de musique... ) et avoir beaucoup de persévérance. En revanche, il reste des endroits (comme par exemple les campings) où tout est permis. 

Le meilleur support pour démarcher à distance, c’est une bonne vidéo qui passe en revue ce que vous proposez. Idéalement ou l’on voit un public et encore plus idéalement en multi caméra. Une sorte de «Teaser Live ». Trois minutes c’est plus que suffisant. Ensuite, beaucoup de mail. Encore et encore du mail et des tarifs cohérents en fonction du temps de jeu, de la qualité de votre prestation, etc...

Une date amène une autre date, etc... Ce qui va vous permettre de gagner en confiance, en maturité, et en crédibilité. Ensuite ça s’enchaîne. Pour tenir sur la durée, il est également important de renouveler régulièrement la Set List. 

 

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chui un peu là dedans, ça fait 6 mois que j'essaye de me bouger pour passer du niveau "je fais des scènes ouvertes, des fois avec des copains et la fète de la musique" à "je fais des concerts dans les bars". Comme je suis tout seul et que je suis quelqu'un qui doute beaucoup, j'ai du mal à franchir l'étape. Comment juger de ma capacité à satisfaire un auditoire dans ce contexte ? Comment savoir "ce que je vaut" pour le tenancier ?

Demander quelque chose quand on ne sait pas soit même ce que l'on vaut c'est pas aisé... Ne rien demander ça nuit grandement à la crédibilité...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le tenancier tu ne vaut rien. La preuve ? Si tu ne lui demande rien il sera d'accord.

Pour le reste, un public qui s'emmerde ça se sent très bien. Et si toi tu commences à penser à ta facture de téléphone c'est vraiment que le public s'emmerde beaucoup !

 

Edited by lejimi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2019 à 14:22, Ze bass a dit :

idéalement non, et surtout pas la copine du guitariste / chanteur / compositeur … c’est une source d’ennuis sans fin (vécu)

((((Attention grosse parenthèse dans le topic :

les gonzesses c'est toutes les mêmes ??? Des emmerdeuses en fait ?

c'est pas comme ça que des nanas se pointeront sur ce forum pour discuter il, me semble.

Fin de la parenthèse))))

Sinon pour le reste :

Il y a 19 heures, mistergroovy a dit :

et avoir beaucoup de persévérance.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois pas de propos "sexiste" dans les propos de zebass juste un conseil de ne pas mélanger "torchons et serviettes".

Ma femme (la "moins" musicienne de ma petite famille) a monté un "groupe de filles" avec des copines l année dernière. Je prete ma salle, le matos, je m ocupe ponctuellement de faire le fac totum, le tech son du pauvre, le taxi voire le cameraman (quand je fais pas la vieille blague d appuyer sur le mauvais bouton....) mais jamais, au grand jamais je m occupe de leurs affaires/projet. Saine précaution me semble t il.

Si ça peut servir à jimi, elle on fait 2 dates l année dernière et avec le réseau et le bouche à oreille elles zn sont à 5 dates (sans chercher) jusqu à mai.

Edit : et pour les sous, elles osaient pas se faire defrayer l année dernière et maintenant elles le font systématiquement, question de principe et de "solidarité" avec les semi et pro.

Edited by garcimore

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, garcimore a dit :

pas mélanger "torchons et serviettes".

c'est peut être juste ça effectivement et je suis assez d'accord en fait mais je trouve que c'est très mal dit (pourquoi la copine justement plutôt que la famille par exemple) et prête à confusion.

expérience un peu différente : la chanteuse et le guitariste qui étaient potes, ça roule dans le groupe, les mêmes qui se mettent en couple et c'est la merde dans le groupe...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'un autre côté j'ai souvenir d'un groupe où c'était le père du chanteur qui trouvait les dates (il faisait aussi un peu l'éclairagiste et le roadie) : il avait une grande gueule et il nous dégotait plein de plans.

  • +1 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clairement, quand tu pars de zéro et que tu démarches par toi même pour trouver des dates, fait avoir les reins solides, ou avoir fait HEC! ...

D'accord avec tout ce qui a été posté auparavant, mais je voudrais souligner un facteur essentiel selon moi, c'est que "la date appelle la date"

Plus tu joueras, dans n'importe quelles conditions (et parfois même une petite asso de campagne peut parfois d'apporter une qualité d'accueil que tu rencontreras rarement ailleurs), plus des opportunités s'offriront a toi!

Après, y'a bcp de vent aussi (et plus l'heure est tardive, plus ça souffle!), mais tu trouves toujours un contact a échanger (toujours avoir une carte où un CD a filer dans ces cas là), et des dates potentielles (dans le tas il y en aura toujours qqs unes qui se concrétiseront !)

Courage et persévérance jeune padawan, la foi et le talent feront le reste !

NB: l'adage "la date appelle la date" n'est valable que si tes collègues ne pissent pas partout, qu'ils ne tirent pas tout ce qui passe, qu'ils ne prennent pas tout le monde de haut sous prétexte que ce sont des artistes etc etc...

Mais cela va sans dire!!! :whistling:

  • +1 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Jo a dit :

Demander quelque chose quand on ne sait pas soit même ce que l'on vaut c'est pas aisé... Ne rien demander ça nuit grandement à la crédibilité...

Là tu parles d’argent. Il y a généralement deux cas: Celui où l’établissement qui vous engage propose une somme et celui ou l’on vous demande combien vous prenez. C’est souvent là où ça coince pour faire la part des choses. Il faut essayer de se renseigner sur les prix pratiqués par les formations qui tournent. Et également rester cohérent en fonction de l’endroit. J’en connais qui préfèrent jouer pour par cher plutôt que ne pas jouer et d’autres qui préfèrent ne pas se déplacer pour ne pas « casser les prix ». 

 

Si vous voulez passer à la vitesse supérieure, et gagner un peu d’argent, je pense qu’il faut réunir quelques conditions. Et si tu as tendance à être dans le doute, le mieux reste de tout mettre à plat. 

- Partir du principe de vouloir proposer quelque chose de qualité. 

- Trouver des musiciens concernés qui veulent avancer dans le même sens. 

- Définir ce que l’on va proposer pour se démarquer. Pour jouer dans les bars et attirer du public, avoir une identité est particulièrement important à mes yeux. Ce peut-être n’importe quoi... Le type de formation, de musique, d’arrangements, le son, etc...

- S’enregistrer (ça tu le fais déjà) écouter le rendu et surtout, le faire écouter à d’autres personnes et prendre en compte leurs avis. 

- Se filmer (ça c’est encore une autre expérience, car on parle de l’image du groupe et elle est primordiale pour savoir si on est susceptible de plaire aux patrons d’établissements) Il faut prendre conscience que l’image d’un groupe est « dans l’air du temps ». Aujourd’hui, l’image d’une formation amateur est primordiale. Bien plus qu’il y a 30 ans. On est dans une société ou tout va très vite, ou il y a beaucoup d’information, de concurrence et où l’image a pris une place prépondérante. 

- Idéalement (du moins au départ, pour les premières dates) ramener des potes, les potes des potes et leurs potes. Ramener du monde reste l’objectif prioritaire de l’établissement où vous jouez. Et là, j’ai envie de dire que tous les moyens sont bons: Facebook, Instagram, les sites de sorties en groupe comme OVS, info concert et j’en passe...

À partir de là, on doit arriver à se persuader que ce que l’on propose vaut « une certaine somme d’argent ». Ensuite, effectivement, la date appelle la date (tout comme l’argent attire l’argent). Mais ça peut prendre plusieurs semaines, comme plusieurs mois, voir plusieurs années. Tout dépend du contexte. 

Édit: Je t’envoie un MP. 

Edited by mistergroovy
  • +1 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

côté "collègues" je suis tranquille : c'est une bonne équipe plutôt douée et bien posée dans la vie. Pour tout dire, je suis le seul célibataire et le seul alcoolique de la bande, donc pour ce qui est des frasque wok'n'wollesques qui pourraient nuire à notre réputation, je suis le seul à surveiller ;-)
"Les dates appellent les dates", je suis bien d'accord et je m'en était bien rendu compte en tournant un peu avec mon pote Antoine : on commençait à être un peu demandé dans le petit milieu des assos de producteurs bio et autres néo-babas alter-mondialeux. Et le plus beau c'est que ces petites assoce plutôt fauchée se mettaient en quatre pour te trouver un défraiement (300 boules à deux !) et te faisaient un accueil royal (Ah… les vin bio de Châteaumeillant… le Chinon des écolos tourangeaux…)

Donc pour moi la première étape c'est clair, c'est se procurer les outils de démarchage : carte, CD (ou clef USB ?), page FB (que je peux animer, mais en y mettant quoi au début ?). La répète ouverte au public que nous prévoyons fin avril devrait nous fournir un point de départ.
La seule partie que je ne veux/ne peux pas faire , c'est le démarchage direct, sauf peut-être auprès de quelques groupes amis qui pourraient nous faire une petite place pour une première partie.

@mistergroovy Je n'ai pas reçu ton mp. La légendaire nonchalance de l'Helvète de pacages ? (Helvète pacage : tu imprimes ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est normal puisque je répondais en grande partie à @Jo. C’est donc à lui que je l’ai envoyé. :)

Pour le démarchage, comme je l’ai dis plus haut, tu n’as pas forcément à démarcher physiquement. Une bonne vidéo ou l’on voit le public s’amuser (la répète ouverte au public c’est nickel pour ça) et envoi par mail.

Dans le mail, une ou plusieurs vidéos, une rapide présentation du groupe avec les points forts (chanteur comme ci, super guitariste, ça fait danser, c’est rock’n’roll, ambiance, Francais, etc...) de belles photos, une page Facebook, les endroits où vous avez déjà joué, si vous êtes autonomes en son, voir en lumières, éventuellement les tarifs que vous proposez (je préfère en parler dans un deuxième temps, après avoir eu un premier contact) les musiciens, comment vous contacter...

Présentation que tu prendras la peine d’étoffer au fur et à mesure...

Les groupes qui viennent de loin ne se déplacent pas. Ils envoient un book ou une présentation quelconque. C’est une chance énorme avec les mails et internet. 

Et bien sûr une page Facebook mise régulièrement à jour. Avec photos, vidéos, événements, etc...

Edited by mistergroovy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...