Search the Community

Showing results for tags 'marleaux'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Règles et Vie du forum
    • Règles du forum
  • Pratique instrumentale et musicale
    • OnlyGig
    • Compos et son
    • Technique
    • Théorie et partitions
    • Enregistrement et MAO
    • Scène (technique et sonorisation)
  • Matériel
    • Basse
    • Contrebasse
    • Amplification
    • Effets, cordes et accessoires
    • Lutherie et réglage
    • Électronique
    • Autres instruments
  • Onlypro - Les professionnels d'OnlyBass vous répondent
    • OnlyPro
  • Divers
    • Artistes
    • OnlyZic
    • OnlyBar
  • Annonces
    • Annonces et infos
    • Matos volé & Arnaques
    • Recherche
    • Vente
    • Annonces classées

Calendars

  • Community Calendar

Interests


Basses


Amplis


Effets


Divers


Ex-matos


Influences


G.A.S. list

Found 2 results

  1. Amis OBistes, bien le bonjour! VENDUE Quelques basses me faisant de l'œil depuis que je me suis inscrit sur le forum (et je suis pourtant passé de 2 à 5 basses depuis le mois de septembre), je me résous à proposer ma basse à la vente comme à l'échange... Il s'agit d’une Marleaux Consat Straight II qui affiche une dizaine d’années au compteur, mais qui fut à l'origine de mon arrêt de GAS de ces dernières années... Côté spec. : On est sur du Longscale (865 mm) Manche érable 24 cases avec touche Pao Ferro et frette 0 - On est sur du 46 mm de large (67 mm à la 12ème case). Manche vissé sur 6 points, du sustain Ecart entre les cordes : classique 19 mm Pour le corps, c’est de l’exotique (Dibetou) Côté micros : 1 Haussel type MM et 1 Haussel type soapbar, cache-micros en ébène Electronique active avec Préamp Marleaux / Behn (9v / trappe au dos facile d'accès) micros Haussel + preamp 3 band Marleaux (volume / balance micros / concentrique bass+aigu / medium / switch actif-passif / switch pour splitter le MM) Accastillage noir, Mecaniques Schaller à bain d’huile, Chevalet Schaller Evidemment, l'état est nickel, quelques rares traces d'usure, notamment une juste au dessus de micro manche, là où le pouce repose régulièrement, et les potards, en métal et non en plastique, ont des petits éclats de peinture pour certains. Photos disponibles, essai possible (je suis sud seine et marne), envoi possible (bien que je suis pas super chaud d'envoyer une pelle comme celle ci), échange possible éventuel (ouvert aux propositions, 5 cordes uniquement, écart des cordes 18mm mini). Elle est montée en Earnie Ball Slinky 45/130. Un jeu neuf sera fourni avec. Prix de vente à l'origine de cette version : 2300 euros. Prix plancher 1300 euros. A vous si intéressés. ++ Franck Avis sur le net : http://fr.audiofanzine.com/basse-electrique-frettee/marleaux-bass/Consat-Straight-II-5C/avis/ Album photos : http://www.hostingpics.net/album/Frantobass-289922.html
  2. Petite histoire... Heureux possesseur d'une belle Warwick FNA jazzman cordes, j'ai eu le bonheur de me porter acquéreur il y a 2 ans 1/2 une belle Fodera Emperor 5 cordes. Et j'ai vite déchanté. Superbe son, oui, finition magnifique, oui, mais difficilement jouable par mes petits doigts. Du coup je me suis dit: pourquoi pas m'en faire fabriquer une? Mais pas Fodera, plutôt quelque chose de local (au sens européen). Le projet a pris 2 ans de maturation, d'essais, puis je suis allé, avec mon cahier des charges, au Musikmesse de Frankfürt cette année, avec une liste de luthiers à rencontrer. Le cahier des charges, en résumé: 5 cordes Légère (la Fodera pèse un âne mort) Pas une copie forme Fender (très mauvais souvenir de ma première basse, une copie jazz bass) Micros double-bobinage splittable sonnant plutôt rock en double et jazz en simple Touche érable Budget max: 4000 euros Écartement des cordes maximum 18 mm au chevalet Corps de petite taille (je n'atteints pas le mètre septante) J'ai rencontré presque tous les luthiers et assimilés européens présents et j'ai affiné mon cahier des charges: Micros Delano Timesquare Corps en noyer Mais alors, qu'avait Marleaux de plus que les autres? Le confort de la forme Consat La possibilité d'avoir une basse construite exclusivement en bois de la région du luthier (RTW = Regio Tone Wood), ce qui pour moi crée un lien supplémentaire émotionnel avec l'instru La façon dont s'est passé le dialogue pendant notre rencontre. Ne vous méprenez pas, les autres ont été adorables aussi. C'est une question de complémentarité des personnalités. Et voici donc ma Marleaux Consat RTW 5 cordes Description Marque: Marleaux Modèle: Consat Custom RTW (Regio Tone Wood) Année: 2014 Nombre de cordes: 5 Micros (nombre et type): 2 Delano Timesquare avec capot modifié pour ne pas faire apparaître les plots Electronique ( type, alimentation, et contrôles): Marleaux 3 bandes avec switch actif/passif et un switch de split de bobinage pour chaque micro (série, single, parallèle) Dimensions: largeur sillet, 12° case, écart des cordes sillet/chevalet: 45 mm au sillet (standard Consat), écartement des cordes de 17 mm au chevalet. C'est du custom ;) Finition: vernis mat Poids: léger - environ 3,5 kgs (à confirmer en la pesant) Bois touche: Erable flammé. Le manche est en érable et frêne européen. Bois corps: Noyer, table en tilleul Manche traversant: non diapason: 34 pouces Action: relativement basse, moins de 2 mm au niveau de la 12ème case Accés aux aigus : très bon, grâce à une découpe de corps adaptée Epaisseur du manche : très fin, avec un profil en U, et faible galbe Avis Confort (en relation avec la finition, la forme, etc...): adapté à une tenue haute de la basse, son très bon équilibre permet un jeu debout ou assis sans effort. Efficacité des réglages: drastique! J'aime beaucoup les choix de fréquences de ce préamp, et je ne regrette pas d'avoir fait ajouter les splits pour les bobinages des micros. Ca permet de révéler le côté jazzy des Delano Timesquare, qui à priori ne sont pas trop à l'aise dans ce registre. Par contre leur "patate" Rock'n'roll en double est tout simplement divine... Description du son: moderne, avec une bosse naturelle dans les bas médiums, elle ne bave pas. Le son est propre, mais grâce à ses micros, un jeu appuyé permet de casser ce côté propre pour taquiner un peu de rock. Elle ne sera probablement pas à l'aise dans le métal et ses dérivés, mais elle fait des merveilles en rock, funk et jazz. Le son slap est divin, la combinaison touche érable / double bobinage étant celle que je préfère pour cette technique. Au doigt, elle retranscrit très bien les nuances, et les erreurs! Action, touche et micros précis ne pardonnent pas: le toucher main gauche doit être maîtrisé. Utilisation privilégiée de cet instrument: rock, funk, jazz, chanson... contexte musical de prédilection: funk et chanson, mais ça c'est la faute du bassiste! Matériel (effets, ampli, préamp): je l'amplifie par un Markbass CMD 121P avec un baffle supplémentaire Markbass 15 pouces standard lineup : un groupe de jazz et funk d'une douzaine de personnes, avec beaucoup de souffleurs et un groupe de chanson et funk avec batterie, guitare, basse et chant Son: Divers soundclips à venir. Les marmots ne permettent pas de faire ça sereinement en ce moment. [MAJ: de meilleurs photos] [MAJ: du son!] Je demande votre indulgence, j'ai enregistré ceci un soir après le coucher des petits, bien crevé et en vitesse. Ca permet juste d'avoir une idée du son de la bête. C'est fait avec un Presonus firestudio project, avec Studio one, sans aucun traitement, basse directe dans le rack puis record et save... Balance au centre, pas d'égalisation, chaque micro sur cablage série Balance au centre, un peu de grave, on enlève un peu d'aigu, chaque micro sur cablage série balance au 3/4 sur micro manche, léger boost de grave et de medium, micros en simple bobinage Attention, je ne fait pas le tour de toutes les configs micros / préamp etc... c'est un usage assez limité là...