Jump to content

XTOFMARY

Membre actif
  • Content Count

    390
  • Joined

  • Last visited

About XTOFMARY

  • Rank
    Pro
  • Birthday 03/29/1960

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    sud de Paris
  • Interests
    les moteurs

Matos

  • Basses
    ARC - Sandberg Bullet custom - KRISM - Status S2
  • Amplis
    Little Mark 1 - TC RH450
  • Influences
    prog metal - funk - dance

Recent Profile Visitors

3089 profile views
  1. Oui, 100% aligné sur ce que Bronsted décrit.
  2. Les ULTEX semblent faire l'unanimité. Avez-vous une idée de leur grip, comparé au matériau Soft Elastomer d'Ibanez ?
  3. Merci miagui ! Une précision ( ! ) : en 1976/1977 quand est sorti l'album de Pasto qui tournait en boucle sur nos platines, j'ai viré les frettes, rempli les saignées par de la pâte à bois, recouvert le manche d'un film plastique, et en avant comme ça pendant une trentaine d'années avec ma fretless Pastorisée ! Je l'ai faite remettre en conditions initiales il y a dizaine d'années par Didier Dubosq Eden lutherie (seul upgrade, les PU Seymour Duncan, mais j'ai gardé ceux d'origine pas terribles... dans une boite just in case).
  4. Le plus simple BASS13013 est d'aller dans un premier temps sur les threads suivants pour dans l'ordre en partant de la gauche (manque la dernière, où je n'ai pas encore communiqué, mais qui est la moins "spéciale" dans le sens où j'ai juste choisi dans un éventail d'options chez Status):
  5. Trop marrant, c'est ce même Dunlop Stubby 3mm que je plébiscitais dans ce même thread il y a 10 ans (ohlala....), alors que maintenant je n'ai d'yeux que pour l'Ibanez Elasomer Soft 1 mm ! Comme quoi, même les imbéciles changent d'avis Bon, le stubby reste encore aujourd'hui mon choix numéro 2 !
  6. Vraiment pas chance, je les colle au mur pour décorer ma pièce à zic !
  7. Un Update pour mon canapé, dans l'ordre: K'Rism / ARC /Sandberg Bullet/Status S2, les 2 premières sont des exemplaires uniques, les 2 dernières sont des exemplaires de série customisés
  8. J'ai aussi testé un grand nombre de solutions. Celle qui me satisfait le plus (et de loin devant toutes les autres) est l'Ibanez Soft Elastormer 1 mm. Avantages: 1) adhérence parfaite aux doigts, même en transpirant 2) inusable (sur cordes flatwound que j'utilise) 3) le son est à peine plus clair, avec un tout petit peu plus d’attaque qu'aux doigts, ce qui en fait une option intéressante pour certains morceaux ou le jeu aux doigts n'est pas incontournable 4) sa souplesse permet une grande régularité dans mon jeu 5) Last but not least: Customisation: j’arrondis un tout petit peu une des pointes pour rendre l'attaque encore plus soft si besoin (il se coupe aux ciseaux sans forcer), visible sur la photo. Inconvénients: je n'utilise plus aucun de mes dizaines d'autres médiators....
  9. Et voilà mon pedalboard du moment. J'entre par la prise jack femelle attachée par les 2 colliers sur le devant (l'intérêt est de na pas "fatiguer" celle de l'accordeur/switch d'entrée Harley Benton qui suit, et surtout de l'harnacher solidement à la planche qui supporte l'ensemble). Je passe dans la Drop de Digitech, puis le Sansamp, puis l'EQ programmable de Source Audio, le compresseur Marshall ED-1 et au final la pédale de Volume Ernie Ball. La sortie se fait sur la prise jack de la pédale. Au niveau constructif, j'ai pris une planche de 16 mm d'épais, c'est un peu lourd, mais du coup c'est super stable une fois posé par terre. J'ai entouré de cornière plastique blanche de 30x30mm, pour pouvoir insérer une mousse de 10mm d''épaisseur de chez Casto (que vous voyez en gris sur la photo), facile à découper au cutter pour y loger chaque pédale. Chacune des pédales est bien tenue et encastrée dans la mousse ni trop souple, ni trop raide pour bien tenir la pédale. Du coup, pas besoin de velcro ! Je peux facilement faire évoluer les empreintes découpées dans la mousse pour changer mes pédales (comme c'est très facile à faire, je l'ai déjà fait plusieurs fois !) J'ai attaché 2 petites sangles à droite et à gauche de la planche pour pouvoir la soulever et la mettre/enlever de sa boite de transport. J'ai opté pour la solution d'avoir le cablage apparent, c'est OK pour moi, même si c'est moins clean que si l'on passe par en dessous, mais l'avantage est que la hauteur totale est le 16 mm + la hauteur le la pédale la plus haute, donc au final, c'est très compact.
  10. C'est sûr qu'il faut faire gaffe au vernis. A tester.
  11. J'utilise des ernie ball slinky cobalt 55 75 90 110 montées en D A E B et une achetée à l'unité de 40 en G. C'est light, mais ça sonne ! Avant, j'utilisais des Fender 9050, mais elles étaient un peu trop sourdes. J'ai aussi testé les half round de d'addario, qui ressemblent aux ernie ball précitées en terme de son, mais elles sont beaucoup plus rêches au toucher que les ernie cobalt dont le toucher se rapproche des elixir revêtues téflon.
  12. ça, ça me parait être une bonne idée, l'histoire de "sentir" la case qui plus est en scotch fluo !!! Je vais essayer. Merci geomath. J'ai plus de doutes sur ma capacité à fonctionner en mode aveugle style contrebasse comme le suggère redcarp, car déjà quand j'alterne une classique 34 pouces avec ma Status 32 pouces j'ai tendance à me mélanger les pinceaux même avec les repères en plein jour .... Je vais quand même m’entraîner et voir ce que ça donne.
  13. J'ai acheté la Drop de Digitech. Je trouve que plus on joue dans les graves (disons les cases des cordes de B et E en 5 cordes), et plus on baisse la tonalité (disons 3 ou 4 demi-tons) plus la Drop sort un son confus. Je l'utilise quand même en répète pour stabiliser la tonalité optimum pour le chanteur. Par contre, une fois la tona figée, je retranscris le doigté pour ne pas devoir au final utiliser la pédale sur scène. Vos expériences avec cette pédale ?
  14. Bonsoir à tous ! J'ai repris la scène après une dizaine d'années off, et j'ai eu une surprise que je n'avais jamais rencontrée auparavant. Un rampe de projos (6 ou 7, sur les 6 m de la largeur de la scène) étaient positionnés en hauteur au niveau du front de scène et dirigés vers le bas. Aucun éclairage en fond de scène, sauf 1 dirigé sur le batteur. Du coup, je me suis retrouvé à ne plus voir mes repères de manche (j'ai seulement les "side dots" pas ceux sur la face de la touche). Pas de panique, je me suis avancé sous les projos, et j'ai résolu le problème en optant pour une position plus avancée sur scène. Mais du coup, je me suis posé la question des options pour améliorer/résoudre ce problème. Les solutions vues sur internet sont: 1) des leds à demeure (mais du coup, il faut qu'elles soient mises en place à l'origine j'imagine, sinon la facture risque d'être salée) 2) des inlays fluorescents 3) des inlays phosphorescents 4) des leds reliées à sticker sur le côté du manche 5) le temps du concert, scotcher/velcro une petite lampe à led à la tête de la basse, ou sur son corps, le faisceau en direction du bord de la touche 6) autres ? Votre avis/expérience/idées sur la question ? Merci !
  15. - MODELE IBANEZ immitation JB lawsuit - ANNEE D'achat 1975 - CIRCONSTANCES Ma première basse, achetée 1000 francs, c'était pas donné pour l'époque, mais j'avais économisé pendant des années. -COMBIEN DE TEMPS L'AVEZ VOUS GARDEE ? je l'ai toujours 44 ans après - QUELS SOUVENIRS EN AVEZ-VOUS ? je me réveillais la nuit, allumais la lumière pour la voir, et me rendormais ! - LA DIFFERENCE PAR RAPPORT À VOTRE BASSE ACTUELLE ? toujours au top, la lutherie n'a pas bougé, et j'ai juste upgradé les micros par des Seymour Duncan SJB-1
×
×
  • Create New...