Jump to content

lejimi

Membre actif
  • Content Count

    1110
  • Joined

  • Last visited

About lejimi

  • Rank
    Priapique
  • Birthday 08/15/1972

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.samuelmetais-ecrivain.fr/
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Bourges
  • Interests
    Musique, randonnée, informatique

Matos

  • Basses
    Ibanez SR915 (1998), Cort B4 fretless, Musicman Stingray (2006), contrebasse Hongroise (2003 ?), Squier Precision (2004), Squier Jazz Bass CV 60s (2020)
  • Amplis
    SWR Redhead, Mark Bass 60 watts
  • Effets
    Index et majeur
  • Divers
    Jack, Fastfret, pile 9v rechargeable, croisé briard-beauceron
  • Ex-matos
    103XP kit Polini
  • Influences
    Jimi Hendrix, Miles Davis, Pit & Rik
  • G.A.S. list
    Une belle black bien fessue

Recent Profile Visitors

5096 profile views
  1. lejimi

    Whole Lotta Love

    Ce matin j'ai écouté attentivement Whole Lotta Love (version de l'album) pour en faire une transcription. Elle est pas forcément passionnante, mais bon… Mais j'ai surtout une question. Dans le passage avec les bruitages, j'ai un certain mal à comprendre où sont les temps, comme s'il se passait un truc bizarre et déstabilisant au niveau de la batterie. Mais j'arrive pas à mettre le doigt dessus. C'est quoi l'astuce ? Un genre de polyrythmie entre le charley et l'espèce de tam-tam ? Whole Lotta Love.pdf
  2. lejimi

    Repose Pouce ?

    Ça se fixe avec les vis du pick ? Mais sur une Squier, ça va être pile le même perçage ?
  3. lejimi

    Repose Pouce ?

    Déterrage, mais je vois que c'est loin d'être la première fois sur ce poste. J'envisage d'ajouter un repose-pouce entre le manche et le micro-manche de ma JB. Je voudrais juste savoir comment déterminer le meilleur placement pour icelui ?
  4. La dernière fois il a fallu plus d'un mois pour que le machin arrive de je ne sais où en Asie. Pour s'occuper en attendant, le luthier a soigné quelques pocs…
  5. Oui, j'avais aussi une très légère frisouille dans les grave. Ça doit s'entendre sur mon fichier audio. D'où mon envie de détendre. J'ai appris ça avec ma Musicman dont le manche réagit beaucoup au climat : quand ça frise en bas, c'est qu'il bombe le torse. J'ai mis même pas un sixième de tour et le feeling du manche a changé du tout au tout. Là, c'est ultra bas, sans aucune frise.
  6. Je parle des extrêmes aigus, là où le manche est vissé, donc non courbable. Mais c'est vrai que depuis le début j'ai envie de le détendre un peu ce truss. J'ai bien un petit espace en VII si je frette en XII, mais à l'œil, ça me paraît très (trop ?) droit. On m'a dit (ici ?) que les mécaniques n'étaient pas très précises. C'est pas les mieux que j'ai tournicotées, mais ça va. Une fois accordé ça ne bouge plus et puis… good enough for rock ! Elles donnent l'impression d'être super légères. J'ai plus en tête le poids exact du biniou, mais c'est peu. Edit : J'ai détendu un tout petit poil le truss et ça m'a permis de descendre largement mes cordes. Même en les bourrinant, ça ne frise plus. Du coup j'ai édité la revue.
  7. Marque : Squier Modèle : Jazz Bass Classic Vibes 60s Année : 2020 nombre de cordes : 4 micros : deux micro "jazz" (étonnant non ?) Électronique : passive Finition : bleu pine de Schtroumpf Bois manche : érable Bois touche : laurier d'Inde Bois corps : frêne des marais Diapason : 34'' Accès aux aigus : bon Épaisseur du manche : fin Avis Déballage : la basse arrive bien emballée : chaque surface chromée est protégées par un film plastique. Ce biniou est vendu 379€ chez Thomann, mais c'est protégé de manière à ne pas donner une impression de bas de gamme. Les deux clefs de réglage sont fournies (ce qui n'est pas le cas m'a-t-on dit sur certaines basses beaucoup plus chères). Au final on se retrouve avec un instru qui a une petite gueule rétro bien sympa. Finition : la finition est simple mais sympa, j'adore ce bleu qui ressemble à celui des GT40 Gulf. Les assemblages sont précis et l'accastillage basique mais suffisant. Les mécaniques tiennent bien l'accord, même en tirant fort sur des cordes neuves. En parlant de cordes : c'est le bémol que je mettrais à cette basse : les cordes montées d'origines sont immondes : on dirait que l'âme zingue à l'intérieur contre le filet. Si vous la commandez sur le ouèbe, ajoutez directement un jeu de cordes correct à votre panier, si vous faites l'achat en magasin, négociez un jeu de cordes gratos avec le boutiquier et un ou deux coups de clef Allen (si vous essayez la basse avec les cordes d'origine, vous n'aurez peut-être même pas envie de l'acheter). Confort : avec ses courbes douces, ses longues jambes fuselées et sa poitrine généreuse, le corps est confortable. Il est en frêne des marais (comme mon Iba) ce qui donne une basse très légère. Le profil du manche est très plat (un peu trop pour mon goût personnel). Du coup la prise en main me fait un peu plus penser à ma SR915 qu'au bon gros manche pour bûcheron de ma Stingray. De base le réglage n'est pas trop mal, mais il peut demander à être affiné un poil. Efficacité des réglages : côté réglages c'est un volume par micro et une tonalité. Bref c'est simple, donc c'est bien ! Les volumes micros sont un peu curieux : ils n'ont vraiment d'effet que sur le dernier dixième de leur course. C'est un peu on/off quoi. Mais ça reste parfaitement dosable et l'ampli fera le reste. Et pis moi, ça convient, je suis un mec un peu on/off aussi… Utilisation : pour l'instant je ne l'utilise pas "en situation". C'était juste une envie, pas un besoin :-) D'où l'intérêt du petit budget. Je pense que je n'hésiterais pas à m'en servir sur scène une fois domptée, mais c'est une basse que je vais avoir besoin d'apprendre et que je ne sais pas encore faire sonner. Autant le manche de ma Stingray m'a semblé fait sur mesure, autant là, ce n'est pas à ma main. Mais à d'autres elle conviendra sans doute tout à fait. Ça reste un instrument polyvalent que je n'hésiterais pas à conseiller à un débutant : elle a une jolie petite gueule, on peut sûrement faire un bout de chemin avec (à voir : comment se comportera-t-elle dans le temps ?) et "upgrader" ce genre de basse ne coûte pas une fortune. D'ailleurs j'envisage vaguement un changement de micros, mais je vais d'abord attendre de voir comment elle sonne avec de "vraies" cordes. Ils se tirent vraiment une balle dans le pied chez Squier avec ces cordes : tel quel, ça a dû couper l'envie à pas mal de potentiels acquéreurs qui n'étaient sûrement pas à 20 boules près pour avoir une monte correcte. Du son et des images ici : https://www.dropbox.com/sh/kwao33oj76mkfji/AAC7SSbhPcqgBmtCvpcbY-5Sa
  8. Une bien belle belle basse. Effectivement ces potards concentriques c'est un peu leur point faible aux Iba : ils sont très saillant et du coup exposés aux chocs. J'ai changé mon grave/aigu je ne sais combien de fois sur ma 915.
  9. Bon, finalement je tente la Classic Vibe sur Thotho : avec un case, une DI, des caches pour ma P-Bass et deux sangles nylons, la facture n'atteint même pas les 600 boules. Je vous raconterai ;-)
  10. Oui, c'est juste une petite gymnastique de la tête. Et puis c'est bon à connaître un peu si tu dois déchiffrer des thèmes.
  11. En fait je pense qu'il s'agit de "tartes au poireau" : un genre de grand slide qui part de nulle part (mais du plus loin possible), comme un fondu en ouverture, quand on mixe. Ça peut aussi être dans l'autre sens si ça va vers une corde à vide : un slide qui n'a pas vraiment un point d'arrivée précis, un peu comme un fondu en fermeture quand on mixe… Mais j'imagine que l'écoute de la plage 28 du CD qui accompagne la méthode sera plus parlante sur ce point ;-)
  12. Oui, il a même inventé je ne sais quel prétexte pour ne pas m'envoyer de son (confinement dans une lamaserie népalaise, ou un truc du genre) :-)
  13. Oups, je l'avais pas vue cette JB… C'est toujours le même combat : du presque bien + un poil d'upgrade ou du bien direct, les deux à budget équivalents…
  14. Les mécaniques imprécises, à bien voir c'est pas génant, du moment qu'elles ne bougent pas en cours de route. En fait j'ai un peu de budget, donc j'aurais fait de toutes façons Squier + Case (+ mécaniques ?) . Mais dans ce cas on arrive grosso merdo au budget d'une Mexicaine qui propose tout ça de série, du coup je me demande en quoi la Squier surpasse la Mex ?
×
×
  • Create New...