Jump to content

LaGriffe

Membre
  • Content Count

    256
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by LaGriffe

  1. Alors pour donner une réponse définitive à ce sujet, voici l'équation qui s'applique en toute circonstance : Nombre de basses idéal = Nombre de basses possédées + 1
  2. Warwick RockBass Streamer Standard à 150€. Elle est moche, mais c'est pas cher. https://www.leboncoin.fr/instruments_de_musique/1812470331.htm/
  3. Carrément, si ya pas le groove, c'est de suite une bouillie !
  4. Je me suis trouvée une nouvelle ligne de basse bien pêchue pour décoincer les phalanges : Hysteria de Muse. Tout ce que j'aime.
  5. 10:15 Ten Fifteen sur Paris. http://www.tenfifteen.fr
  6. LaGriffe

    Parlons Esp / Ltd

    Je me disais aussi pourquoi je sonnais mou avec de la 110 sur une basse en C. ^^
  7. Pour ceux et celles qui ne l'auraient jamais vu...
  8. LaGriffe

    Parlons Esp / Ltd

    C'est du beau câble, ça !
  9. LaGriffe

    Parlons Esp / Ltd

    Et avec quel tirant du coup ?
  10. LaGriffe

    Parlons Esp / Ltd

    Avec le même sillet ou tu as creusé ou changé ?
  11. Je patienter un peu, je vais peut-être m'y faire avec le temps. Ce devrait s'adoucir en la jouant, si je ne perds pas un doigt entre temps.
  12. Ouaip ! Sinon ça va ressembler à un scallopage de shredder. Pas mal d'huile de coude à prévoir, mais le but et juste de casser l'arrête, déjà testé sur la Peavey Zodiac. ;)
  13. Nan nan, les frettes sont parfaitement polies sans la moindre accroche. C'est le bord de la touche elle-même qui est particulièrement saillante. Comme beaucoup d'autres tu me diras, mais sur un manche fin et une touche relativement plate, ça se ressent nettement au jeu quand les doigts prennent appui dessus. Un petit arrondi façon Sire aurait été bienvenu. Je pense que je vais passer un coup de lime quand j'aurais reçu mes flats.
  14. Après 24h de test intensif, si je devais modifier quelque chose, ce serait d'adoucir les bords de touche, assez saillants, surtout sur manche et une touche assez plates. C'est presque coupant !
  15. Nouvelle arrivante, trouvée neuve au prix concurrentiel de 399€, qui vient me rappeler au bon souvenir de celle déjà possédée en 2016, dans une finition à l'époque plus recherchée, avec pickguards, table sculptée, et fanfreluches diverses. Là, c'est du simple, du sobre, avec certes le même design général, petit changement toutefois de la tête qui passe de 3+1 à 2+2. Avant : Maintenant : Description Marque : LTD by ESP Modèle : Stream 204 Black Satin Année : 2019 nombre de cordes : 4 micros (nombre et type): 2 soap bar "ESP Design" passifs électronique ( type, alimentation, et contrôles): active, volume + blend + double tonalité Dimensions : 40 mm au sillet, 55mm à la 12ème, écart 19mm au chevalet, rayon de la touche 400mm, dont assez platouille, et j'aime bien Finition : noire satinée, à priori la seule disponible actuellement dans cette gamme de prix. Poids : 3,5kg, on fait dans le léger Bois touche : Jatoba Bois corps : Acajou Manche : érable, 21 frettes, vissé cinq points diapason : Standard 34" Accès aux aigus : plutôt correct jusqu'à la 20ème grâce à la jonction travaillé. Mais comme je dis souvent, si t'as besoin d'aller au delà de la douze, tu t'es trompé d'instrument. épaisseur du manche : "Thin U", mais très proche d'un "Modern C", particulièrement fin. On est clairement dans le moderne. Avis Confort (en relation avec la finition, la forme, etc...) : Le manche est fabuleux, ça glisse tout seul, un confort absolu pour moi. Un vernis fin et satiné vient recouvrir le dos, tout ce que j'aime. Les mécaniques sont douces et semblent fiables. Le reste du corps ne gêne en rien le jeu. J'apprécie les chanfreins pas trop marqués, les cordes résonnent bien jusqu'au bide, j'aime bien quand ça vibre. Je vous vois arriver avec la question qui tue : "mais ça doit piquer du nez ?". Ben ouais, mais pas tant que en fait, une sangle correcte, et ça ne bouge plus. Après, faut étendre un poil plus le bras pour atteindre la première frette, mais strictement rien d’handicapant. En dix minutes, on s'est habitué. Et en inclinant légèrement la basse, ça passe crème, sauf si bien entendu on a l'habitude de porter sa basse sous le menton façon Beatles. Efficacité des réglages : ça marche bien. C'est doux et progressif. Concernant la tonalité, je ne suis pas très fan des stacks, il y a toujours un potard pour entraîner l'autre. Mais je m'y fais, une fois que c'est réglé, je n'y touche plus. En gros c'est une égalisation double aigus + basses, crantée au milieu pour chaque réglage, qui a une influence plutôt légère sur le son, truc typique indiquant une faible résistance. Ça tombe bien, c'est ce que j'apprécie. D'ailleurs je vire toujours les potards 500k de mes basses passives pour des 250. Donc basses à fonds, aigus à 50%, et c'est partis. Ca reste à affiner en configuration de groupe. Description du son : c'est gras. Peu de chance d'obtenir un son claquant et cristallin, ça sature naturellement dès qu'on monte les volumes. Cool. Mais ça tabasse un peu moins qu'un bon micro PB. Je n'ai pas encore trouvé quelle bonne config je pense utiliser entre les deux micros. Utilisation privilégiée de cet instrument : du rock. Du gros trock. Du gros gros rock, le truc à passer dans trois étages d'overdrive et le gain à fond. contexte musical de prédilection : faire tomber les plombages. Pas encore de son à faire entendre, je n'ai qu'un petit ampli à modélisation pour la baraque, et j'attends de remettre les pieds dans la salle de répèt pour brancher dans le gros Ampeg avec la pédale de disto. Mais le peu entendu semble prometteur. Le look et la sonorité démontrent clairement la prédestination de l'engin, c'est optimisé pour le head-banging. C'est plutôt bien réglé d'origine, action basse sans trop de frise, manche droit très légèrement creusé, faut juste ajuster l'intonation. Reste encore à monter des flats. A la base c'est du D'Addario Nickel Wound 45-105 (je salue l'effort de ne pas fournir des barbelés), qui font presque légères. Affaire à suivre donc.
  16. LaGriffe

    Parlons Esp / Ltd

    Arrivée de la Stream 204 Black Satin, trouvée en promo à tarif intéressant. Un retour après avoir vendu à regret un modèle de 2016. Première impression en sortant du carton : Belle finition satinée, manche 40mm parfait pour moi, assez fin et moderne, annoncé comme "Thin U", mais proche d'un "Modern C". Ca glisse tout seul, super agréable. Assez légère, pas tellement déséquilibrée sur l'épaule. Nous avons volume, blend et tonalité double en stack. Je suis rarement fan des doubles potards, il y en a toujours un pour entraîner l'autre, mais bon, sur la tona, ça va, une fois que c'est réglé, je n'y touche plus. Là, c'est fermé sur le micro manche et ouvert sur le chevalet. Micros passifs mais avec une électronique active, le peu que j'ai joué sur mon petit ampli à modélisation montre que c'est clairement une vocation gros rock, ça sature tout seul dès qu'on ouvre le volume, pile-poil comme j'aime.
  17. Un des meilleurs manches qu'il m'ait été donné d'essayer. Celle-ci est améliorée avec un chevalet Fender High Mass, et bientôt des strap Loxx. Les mécaniques sont top, et ça sonne bien sombre comme j'aime. Reste également à monter des flats. J'avais déjà possédée la version "Skull & Crossbones". Mais les têtes de mort, je préfère quand c'est moi qui les appose.
  18. Aha, tu m'étonnes. J'ai récupéré une Squier MB-4 que j'adore pour 30 balles. Avec housse, stand et sangle en cuir.
  19. A ce prix là, c'est carrément suspect...
  20. En faire un meuble Ikea ?
  21. Une Sub Sterling 5c dans 95 pour 200€ https://www.leboncoin.fr/instruments_de_musique/1805783599.htm/
  22. Yamaha RBX374 à 130 balles. https://www.zikinf.com/annonces/annonce-1803091
  23. Déjà quand tu lis l'annonce, ça sent la fumisterie à plein nez.
×
×
  • Create New...